GenMag n°306 octobre 2019
GenMag n°306 octobre 2019
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°306 de octobre 2019

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Ville de Gennevilliers

  • Format : (210 x 297) mm

  • Nombre de pages : 52

  • Taille du fichier PDF : 10,0 Mo

  • Dans ce numéro : métro, auto, bobo...

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 34 - 35  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
34 35
L’avenir est da Le projet « La nature, quelle belle aventure ! » a transformé l’accueil de loisirs Youri-Gagarine en mini-ferme. Les enfants y découvrent la biodiversité en bricolant et en s’amusant. Ça crie, ça rit, ça pleure même un peu, ce mercredi matin à l’accueil de loisirs Youri-Gagarine ! Les plus jeunes de 6 et 7 ans s’ébattent dans le poulailler pour le nettoyer. Peu farouches et faussement agressives, les deux poules continuent de picorer ici et là, ce qui fait peur à une petite fille, sans doute guère habituée aux animaux de la ferme ! C’est en partie pour faire découvrir la nature aux petits citadins et en jouer, qu’à son arrivée comme responsable de la structure - à l’entrée de laquelle il est inscrit depuis longtemps déjà « Mon établissement est un refuge LPO », LPO pour Ligue pour la protection des oiseaux -, que Laurence Quentin a proposé de lancer un projet autour de la nature, désormais intitulé 34 k OCTObRE 2019 « La nature, quelle belle aventure ! » « Dès mon arrivée à Youri-Gagarine, j’ai été charmée par l’immense espace extérieur, un espace unique parmi les accueils de loisirs gennevillois, raconte Laurence. Nature et aventure résonnent comme une évidence. Je me suis dit que ce bel espace n’était pas assez exploité. Avec les animateurs, nous avons décidé de profiter de cet environnement pour vivre une belle aventure. Nous avons commencé à en parler aux enfants et aux parents qui se sont montrés très enthousiastes. L’idée de construire une cabane revenait souvent chez les enfants… » À partir de ce bel élan initial, le projet a commencé à se concrétiser au mois de juillet. Tout d’abord, avec la construction d’une cabane, de sa table et de ses bancs… puis celle d’une autre cabane pour ranger le matériel de jardinage à partir de palettes en bois récupérées sur le marché ou auprès de l’entreprise Stores & Fermetures, installée un peu plus loin, rue de la Couture-d’Auxerre. « Pour les enfants comme pour les animateurs, c’est une fierté d’avoir fabriqué tout cela de leurs propres mains », assure Laurence Quentin. Défaire les palettes, découper, percer et visser change assurément des écrans connectés et autres jeux vidéos ! Bêêêê !!! Ce mercredi matin, dans l’autre partie du « pré » de Youri-Gagarine (près d’un hectare en tout !) , les plus grands s’affairent autour des palettes et de la dernière cabane à construire. On les voit concentrés et participatifs, intéressés en somme. Plus loin, d’autres tirent à l’arc avec des flèches à ventouse, un loisir qui fait aussi partie du projet de par son côté aventure à ciel
ns le pré ouvert. Une discipline éducative et sportive en tous cas, qui demande prudence et concentration. Côté loisirs, il est prévu de mettre en place à terme des parcours d’accrobranche au sol et de remettre en état le parcours de mini-golf, pour le moment dans un état de vestige avancé… Près du poulailler, un jardin potager a été installé pour cultiver des légumes. Cet été, les enfants ont déjà récolté à proximité des cerises, des framboises et des noisettes. L’an prochain, on espère ramasser toutes sortes de légumes et des fraises. Pour ces travaux agricoles a été mis en place, avec l’aide des agents du service des espaces verts et les conseillers au tri des déchets, un circuit de tri sélectif qui permet de récupérer dans les familles et à la cantine du compost pour les plantes et de la nourriture pour les poules. Des composteurs ont été installés dans l’enceinte du centre. Durant l’été, les cinq moutons que la Ville utilise d’avril à novembre pour l’éco-pâturage, c’est-à-dire la tonte naturelle des espaces verts, ont fait trois passages à Youri-Gagarine. Cela a permis aux enfants de se familiariser avec des animaux qu’ils n’ont pas l’habitude de rencontrer. Ils ont aussi visité les serres municipales et devraient bientôt aller à la rencontre des ruches installées en ville. Un apprentissage concret du respect des animaux, de l’environnement et de la biodiversité. Et la famille s’AGRAndit encore… Mi-septembre, des lapins ont rejoint la « basse-cour » du centre de loisirs qui achètera paille et foin au centre équestre pour assurer un bon hiver à toutes ces « petites bêtes ». On pense même à faire venir une chèvre… À la fois mini-ferme et espace de loisirs en plein air, le centre Youri-Gagarine est en train de se transformer de belle façon pour la plus grande joie des enfants qui font entrer la nature dans leur jeune vie. jean-Michel Masqué Au centre de loisirs, c’est comme à la campagne ! OCTObRE 2019 k 35



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :