GenMag n°305 septembre 2019
GenMag n°305 septembre 2019
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°305 de septembre 2019

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Ville de Gennevilliers

  • Format : (210 x 297) mm

  • Nombre de pages : 52

  • Taille du fichier PDF : 9,9 Mo

  • Dans ce numéro : un grand pas pour l'Art.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 10 - 11  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
10 11
éDOUARD-VAILLANT Bon usage 3 Comment réaménager le parvis du collège Edouard- Vaillant ? Depuis six mois, élèves, professeurs et parents planchent sur cette question, avec l’aide du CAUE (Conseil d’architecture, d’urbanisme et de l’environnement). Une restitution de leur travail a été exposée sur les murs de l’établissement. « C’est une vraie satisfaction car une cinquantaine d’élèves se sont impliqués dans ce projet », se réjouit M me Houche, professeure d’histoire-géographie. Au préalable, une enquête avait été menée pour recenser les besoins de la population. Puis, au printemps dernier, les participants avaient conçu des maquettes grandeur nature avec des planches de polystyrène. Un dispositif amovible afin de concevoir des aménagements tous publics  : un espace jeux de société, des tables pour travailler ou pique-niquer et même une bibliothèque de rue. Une activité ludique appréciée par les apprentis bricoleurs. « J’ai appris à utiliser des outils », se réjouit Chahinaze, 12 ans, qui imagine un potager ou un jardin au centre du parvis. « Et il faudrait aussi des bancs pour que les habitants s’assoient et se détendent », poursuit Chirine, en 5 e elle aussi. Autre préoccupation  : améliorer le confort des usagers. « Quand il y a des intempéries, tous les élèves se retrouvent entassés sous ce petit toit », regrette une collégienne. « Pourquoi ne pas installer un auvent ou des arbres pour nous protéger du soleil », ajoute un parent d’élève. Une synthèse de ces propositions a été présentée en mairie, au mois de juillet. L’occasion pour la Ville d’étudier la faisabilité du projet. A suivre… Fabien Antranik 10 k septembre 2019 Les GréSILLONS La croisière s’instruit Samedi 21 septembre, visite en bateau du port de Gennevilliers. Inscriptions à l’espace Grésillons, à partir du mercredi 4 septembre. Gratuit. A partir de 6 ans. Prêt, partez ! Lancement de la saison 2019-2020 de l’espace Grésillons, samedi 28 septembre, de 10h à 18h. Exposition, ateliers, musiques, danse et de nombreuses surprises… Au bout du conte Contes à la belle étoile, vendredi 20 septembre, de 18h30 à 20h30, dans le square Camille-Ronce. Les six agents de développement local accompagnent les initiatives et les projets des habitants. Ils ont également un rôle d’interface entre la population et l’administration. Enfin, ils coordonnent et participent à des actions ayant un impact sur l’aménagement et le lien social dans les quartiers. Agnettes 1 rue Julien-Mocquard l Bruno Hervouet n 01 40 85 48 50 Chevrins – Fossé-de-l’Aumône 6 place Jules-Guesde l Baya Mazri n 01 41 21 04 94 n 06 34 46 38 87 Grésillons 28 rue Paul-Vaillant-Couturier Espace Grésillons l Elise Courtas n 01 40 85 60 42 n 06 21 11 27 48 Faire de la place Agnettes-Fossé-Chevrins à votre écoute Des idées ou des envies pour nos quartiers ? Rendez-vous à la commission animation, samedi 28 septembre, de 10h à midi, à la Maison pour tous, derrière le cinéma Jean-Vigo. Chandon-Brenu-Sévines Un point c’est tout Atelier couture/tricot, tous les mardis, de 14h à 18h, 7-13 avenue des Sévines. Pour débutant ou expert. A partir du mardi 17 septembre. Inscriptions auprès de l’espace Grésillons. C’est du passé Vernissage de l’exposition des objets récupérés et valorisés de la résidence Brenu, suivi d’un film réalisé par des jeunes du quartier dans le cadre du projet « Brenu, au fil du temps ». Mercredi 18 septembre, dès 19h, à la maison de l’enfance Anatole-France, 15 rue Emile-Zola. Le VILLAGE On en parle Collectif citoyen information et communication du quartier, mercredi 25 septembre, 18h30, à l’antenne. Le Fossé de l’Aumône Renaissance Sortie au village de Lyons-la-Forêt (Eure) et visite d’une ébénisterie, à la découverte du charme authentique de l’architecture normande, samedi 21 septembre, dans le cadre des journées européennes du patrimoine. Départ à 9h, devant l’école maternelle Pauline- Kergomard, rue de la Couture-d’Auxerre. Retour à 18h. 15 € . Inscriptions jeudi 12 septembre, de 18h à 20h, à l’antenne. Renseignements au 06 09 91 11 70. Chandon-Brenu-Sévines – République 13-15 rue Emile-Zola l Léticia Zavala n 01 40 85 48 69 n 06 29 14 80 56 Luth 6 avenue du Luth Espace Aimé-Césaire l Isabelle Nadal n 01 40 85 49 20 n 06 12 23 15 06 Village 2 rue Jean-Moulin l Farah Megharbi n 01 40 85 60 79 n 06 48 59 05 40 Suite à des travaux d’aménagement réalisés pendant l’été, vingt-cinq nouvelles places de stationnement ont été ouvertes à la location dans le parking souterrain de l’équipement Lucie-et-Raymond-Aubrac. Elles ont été attribuées en priorité à des résidents du quartier République qui n’en avaient pas. La procédure prévoyait ensuite, en cas de demandes trop nombreuses, de recourir à un tirage au sort. Ces emplacements supplémentaires, loués 35 € par mois, contribuent à pallier les difficultés de stationnement dans le quartier.
RéPUBLIQUE Chausson, les pieds au sec D’importants travaux de réaménagement démarrent dans le parc des Chausson. Il s’agit de redonner toute son attractivité au poumon vert du quartier République. « C’est dommage, j’aurai bien emmené ma fille jouer à côté ». Karim soupire en contemplant, depuis l’aire de jeux, la grille cadenassée du parc des Chausson. La végétation a poussé dru à l’intérieur du périmètre interdit au public. Que ce père de famille se tranquillise, le lieu connaîtra des jours meilleurs au terme des travaux de requalification qui s’y dérouleront, de la mi-septembre à la fin décembre. L’objectif  : redonner toute son attractivité au poumon vert de l’écoquartier, victime de divers dysfonctionnements depuis son ouverture en 2016. Entre octobre 2017 et novembre 2018, plusieurs réunions entre les habitants, le conseil de quartier et la direction de l’environnement de la Ville avaient permis de déployer les premiers aménagements afin de résoudre des problèmes rencontrés, notamment en termes d’incivilités et de dégradations. Mais le souci numéro 1 du parc demeure la présence permanente d’eau qui affleure, inonde le site en cas de fortes pluies et entrave la bonne croissance des végétaux. La faute à un sol trop compacté lors des travaux d’aménagement du site… L’été dernier, une étude des capacités d’infiltration du sol l’avait confirmé. C’est la raison du réaménagement partiel du parc dont le projet avait été présenté le 23 mars à la population. Un DRAINAGE saluTAIRE La gestion des eaux est la priorité car elle conditionne la pérennité des autres aménagements. Un système de drai- nage sera donc installé sur les deux grandes zones touchées par la stagnation des eaux. L’excès de pluie sera dirigé dans une zone humide qui sera créée dans la partie nord. La requalification du parc est également d’ordre végétal. Le sol, plus perméable, permettra de planter durablement des petites haies, de nouveaux arbres, et de semer des bandes fleuries. Sur la partie nord du parc, les cheminements en dallage seront pour partie retirés, augmentant d’autant la place consacrée à la verdure. C’est aussi la réalisation d’une grande surface engazonnée propice à la détente. A la demande du conseil de quartier, des marquages au sol de type marelle et une table de ping-pong sont également prévus. Même au pic des travaux, l’aire de jeux restera accessible, tout comme les jardins partagés. Une voie piétonne permettra de traverser le parc, de l’avenue Chausson à la rue Albert-Jacquard. Enfin, une nouvelle clôture sera posée en 2021. Frédéric Lombard septembre 2019 k 11



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :