GenMag n°298 janvier 2019
GenMag n°298 janvier 2019
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°298 de janvier 2019

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Ville de Gennevilliers

  • Format : (210 x 297) mm

  • Nombre de pages : 52

  • Taille du fichier PDF : 7,3 Mo

  • Dans ce numéro : que du bonheur...

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 12 - 13  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
12 13
12 k JANVIER 2019 g Le facteur est-il passé ? Les boîtes aux lettres de certains habitants crient famine ! Alors que la Poste se doit de tenir ses engagements en offrant un service de qualité pour tous… Depuis plusieurs mois, nombreux sont les habitants à exprimer leur mécontentement concernant la distribution effectuée par La Poste. Ils déplorent des semaines entières passées sans recevoir leur courrier et des arrivées massives sur une journée. Il y a aussi les abonnements à la presse qui parviennent en retard… Afin que ces dysfonctionnements soient endigués, la Municipalité se mobilise. Le directeur de La Poste a été reçu en novembre dernier et la situation lui a été exposée. Si celui-ci avance la grève des postiers (seulement 6% des effectifs gennevillois), en cours depuis mars dernier, comme cause des problèmes de distribution, il affirme dans le même temps que sur les trente tournées de facteurs prévues à Gennevilliers dans une Préparer l’avenir 3 Samedi 2 février, le lycée Galilée ouvre ses portes de 9 heures à midi. Au programme, une visite guidée des laboratoires et des espaces technologiques ainsi qu’une rencontre avec les élèves et les enseignants. Plusieurs formations générales, professionnelles ou technologiques, du CAP à la classe préparatoire, sont dispensées au sein de l’établissement. Celles-ci, dont un grand nombre est affilié au domaine industriel, sont en partie financées par la taxe d’apprentissage versée par les entreprises. Un soutien important qui permet à l’établissement de se doter de matériels performants. Les entreprises souhaitant elles-aussi affecter cette taxe au lycée Galilée peuvent se tourner vers un organisme collecteur pour faire part de leur intention. journée, vingt-huit sont assurées le jour J, les deux restantes étant systématiquement réalisées le lendemain. Malgré tout, les signalements ont été pris en compte et La Poste s’est engagée à assurer un suivi. Pour faire un nouveau point sur la situation, une autre rencontre est fixée à la fin du mois. D’ici-là, les habitants sont invités à poursuivre le signalement de tout problème rencontré dans la distribution du courrier dans leur quartier. Nora Kajjiou CONTACTS Pour effectuer un signalement, envoyer unemail à cabinetdumaire@ville-gennevilliers.fr ou adresser un courrier au cabinet du maire  : Centre administratif Waldeck-L’Huillier – 177 avenue Gabriel-Péri – 92230 Gennevilliers Se mettre à l’abri 3 Par an, 219 000 femmes sont victimes de violences de la part de leur conjoint. En 2017, 130 ont été tuées par leur partenaire ou ex-partenaire. Lorsque le foyer devient un lieu craint et dangereux, de nombreuses femmes n’ont d’autres choix que de partir. Elles doivent alors trouver, en urgence, un endroit sûr où loger, parfois avec leurs enfants. Mais le parcours est long et passe souvent par un appel d’aide au 115… C’est pour faciliter ce relogement qu’une convention a été renouvelée pour trois ans, en novembre dernier, entre la Ville et L’Escale, association accueillant les femmes victimes de violences. Mis en place en 2011, cet accord stipule que deux logements sont réservés tous les ans dans le patrimoine HLM de la ville pour accompagner ces situations d’urgence.
L’ensemble du conseil municipal condamne l’homophobie et réaffirme que les violences contre les personnes LGBT doivent cesser. Une permanence est désormais ouverte à l’espace Grésillons pour recevoir les victimes de violences ou de discriminations. L’association Stop homophobie a ouvert une permanence tous les jeudis soir, de 17 h à 19 heures, à l’espace Grésillons, 40 rue François- Kovac. Des bénévoles accueillent, écoutent et conseillent les personnes victimes d’homophobie ou de discriminations. Certains sont avocats, psychologues ou encore sophrologues et apportent leur soutien juridique et/ou psychologique en fonction des besoins de chacun. Ils sont présents pour favoriser l’accès aux droits avec bienveillance et gratuitement. Le compte est bon 3 Comme chaque année, environ 1 400 ménages gennevillois (soit 8% de la population) sont tirés au sort pour être recensés. Cette opération d’intérêt public, menée conjointement par l’État et la commune, est obligatoire. Elle débute jeudi 17 janvier et se termine samedi 23 février. Les administrés concernés par le recensement ont reçu au préalable un courrier dans lequel figure la photo et le nom de l’agent recenseur qui se rendra à leur domicile. En tout, c’est une équipe communale de onze agents qui est chargée de cette mission. Ils se rendent dans les foyers désignés, le soir, entre 18 heures et 20 heures, ou le samedi, dans la journée. Sur place, l’agent remet au ménage un formulaire papier qu’il vient récupérer dûment rempli quelques heures après. Autre possibilité  : le recensement autonome par Internet. L’agent transmet des codes individuels de connexion permettant à l’administré de remplir le questionnaire directement en ligne. Peu importe la méthode, l’essentiel est d’être recensé ! Actualité Contre l’homophobie Ce dispositif a été mis en place le mois dernier, suite à plusieurs échanges entre la Municipalité, l’association et un jeune habitant militant associatif LGBT (lesbiennes, gays, bisexuels et transgenres) qui avait porté sur la place publique les violences et discriminations dont il est victime. Une manifestation dénonçant ces faits s’était également tenue en novembre. Tous les groupes municipaux, toutes couleurs politiques confondues, se sont alors positionnés, dans une déclaration commune, contre l’homophobie et pour le droit ffloPime al de chacun à vivre en toute tranquillité à Gennevilliers. En France, les discriminations envers les personnes LGTB sont en augmentation. Selon le rapport 2018 de SOS homophobie, une agression a lieu tous les trois jours… Une situation qui ne peut être tolérée. Ni à Gennevilliers, ni ailleurs. d CONTACTS Une permanence téléphonique de Stop homophobie est également disponible 24h/24 au 07 71 80 08 71. En séance Le conseil municipal se réunit en mairie mercredi 6 février, à 20 heures. Laïcité L’association Cultures et lumières invite à débattre autour du thème « L’islam et la laïcité sont-ils compatibles ? », dimanche 13 janvier, de 15h30 à 17h30, à la mosquée Ennour, 81 rue Paul-Vaillant-Couturier. Cette rencontre sera animée par Elizabeth Crémieu, présidente de l’association Acora (apprendre, comprendre, respecter, aimer), agrégée de géographie et ancien maître de conférence à Sciences Po Paris. Renseignements et inscriptions au 01 47 90 86 26. Le bon clic La médiathèque François-Rabelais propose un atelier multimédia pour découvrir la navigation sur Internet, mercredi 30 janvier, à 18 heures. Inscriptions au 01 40 85 60 73. 14-18 L’exposition sur la Grande Guerre à Gennevilliers proposée par le CCPG (Centre culture et patrimoine de Gennevilliers) est prolongée jusqu’au samedi 23 février. Elle est visible les mercredis, de 14h à 18h, et les samedis, de 10h à 12h, 3 rue Victor-Hugo. Merci ! L’Établissement français du sang remercie les 86 généreux volontaires qui ont fait un don de sang lors de la collecte organisée le mois dernier. JANVIER 2019 k 13



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :