GenMag n°297 décembre 2018
GenMag n°297 décembre 2018
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°297 de décembre 2018

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Ville de Gennevilliers

  • Format : (210 x 297) mm

  • Nombre de pages : 52

  • Taille du fichier PDF : 9,6 Mo

  • Dans ce numéro : se garer sans s'égarer.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 46 - 47  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
46 47
à Cliquer www.ville-gennevilliers.fr Rechercher OK 46 k DéCembre 2018 t A la PAUSE déj’Après chaque vacances, les enfants découvrent de nouvelles activités périscolaires. Ces activités ont lieu pendant leur pause déjeuner Garderie éphémère Tous les vendredis matin, l’espace Aimé-Césaire accueille une dizaine d’enfants dans sa garderie éphémère. t La déchèterie est ouverte tous les jours MARDI du mois Avant 6 heures, i Les encombrants, c'est le premier Gratuit pour les pariculiers ! Du lundi au vendredi, de 14hà 18h30 le samedi, cle 9h à 18 h 3(1 le dimanche, de 9h à 1211 3CI t Déchèterie  : SYCTOM 01 40 13 17 00 93, rue des Cabœufs Toujours en Bref, M. le maire Stationnement, propreté, logement, rénovation… Toutes les semaines, le maire répond à des questions sur l’actualité locale. Des questions que se posent les habitants. Danse AFRO Spectaculaire, exigeante, inventive, la danse Afro est proposée par le club ados le mercredi de 16 h à 18 h au gymnase Anatole-France. Découverte… t sur le Irotioir, sans gÉrner le passage des piétons ers
libre expression là. d Daniel FRONT DE GAUCHE ET CITOYEN-NES (PCF-PG-FASE) Le vivre ensemble est un combat commun d Nadia A Gennevilliers, il y a des foyers d’habitation dédiés Mouaddine aux travailleurs précarisés, un lieu de vie qui est souvent transitoire et qui parfois devient la résidence principale des retraités. Les élu-es de Gennevilliers participent activement à créer du lien social dans ces foyers avec la volonté d’ouvrir vers l’extérieur et de favoriser les rencontres avec les habitants des quartiers. Les résidents des foyers sont des Gennevillois et peuvent participer à la vie de la cité, mais il faut lever des freins pour que chacun puisse vraiment oser aller vers l’extérieur. Pour cela, un travail a été mené pour favoriser les rencontres Berder Le 12 décembre, vous pourrez choisir le type de règlementation du stationnement que vous souhaitez. Après un mois de rencontres dans les quartiers, c’est maintenant l’heure de la décision. Nombreux sont parmi vous ceux qui ont eu, durant ces dix dernières années, l’occasion de participer à un débat ou à une réunion d’information organisés par les socialistes gennevillois sur le sujet du stationnement. Face aux changements nécessaires pour améliorer la situation dans notre ville, nous avons débattu avec vous, invité des experts et avons forgé notre opinion, rencontre après rencontre, à votre contact. d Richard Merra Les groupes du conseil municipal s’expriment… Les CONTRIBUTIONS publiées DANS ces PAGES n’ENGAGENT PAS la réDACTION de Gennevilliers MAGAZINE groupe SOCIALISTE Votons le 12 décembre pour un stationnement résidentiel en zone bleue GENNEVILLIERS éCOLOGIE Privatisation de la terre et extinction du vivant La transition écologique est une révolution sociétale, un changement de logiciel. Bien que de longue date les scientifiques annoncent des dérèglements écologiques à l’échelle planétaire, bien que des partis Ecologistes ont produit un corpus politique pour en faire une question citoyenne, le monde n’a cessé de devenir la propriété des marchands. Les ressources naturelles sont un bien commun. Elles ont été privatisées à l’extrême. Le PIB et sa croissance, moteurs du profit des quelques propriétaires de la planète, décident du calendrier de l’extinction du vivant. Le courage politique a manqué. C’est au pied du mur, sous la contrainte, qu’il faut désormais agir, car le réel ne se négocie plus quand les limites sont atteintes ! Malgré cela, les gouvernements nationaux restent sous le contrôle des autour de thématiques (ateliers réparation de vélos, confection de fresque pour embellir la salle commune, sortie à Ménilles avec le centre social des Grésillons, participation aux ateliers d’Agir pour les retraités…), tout cela en collaboration et la participation des résidents. Egalement en partenariat avec notre direction municipale de santé, le secteur prévention intervient régulièrement dans le cadre d’actions autour de la vaccination, du diabète et du cancer… ce qui permet une réelle prise en charge et un accompagnement de la santé des habitants du foyer. En accord avec ADOMA et la CNAV, le CCAS a mis en place les aides ménagères mutualisées au sein des foyers pour aider les plus âgés dans leur quotidien. La ville de Gennevilliers réaffirme que tous les Gennevillois-es, et ce quels que soient leurs origines ou leur lieu de vie, vivent ensemble et que chacun doit pouvoir se rencontrer, discuter et fraterniser. Contact  : groupefdg@ville-gennevilliers.fr C’est donc sans surprise que dans le cadre du travail engagé par la Municipalité nous privilégions le choix du stationnement résidentiel en zone bleue. Cette option a déjà été affinée au cours des réunions de quartier du mois dernier et mérite certainement encore quelques aménagements mais le principe général est là. 1. Conserver la gratuité pour les résidents gennevillois 2. Agir sur les véhicules « ventouse » qui peuplent nos rues et nos parkings 3. Contraindre les non-résidents à l’utilisation d’un disque horodaté et éviter ainsi de servir de parking gratuit aux entreprises et aux habitants de la région. Pour ne plus râler, pour ne plus tourner en rond à la recherche désespérée d’une place de stationnement, pour ne plus être encombrés par des véhicules « étrangers » votez dans le bureau de vote proche de chez vous, dont l’adresse est indiquée sur le flyer stationnement. Votez. groupe.socialiste@ville-gennevilliers.fr ; 01 40 85 63 56 lobbies. Sans vision sur la transition écologique, ils pratiquent les « politiques de petits pas » mises en lumière par Nicolas Hulot le jour de sa démission. Ainsi, en France, la taxation soudaine des carburants est emblématique de cette posture. Sortir de son chapeau une mesure isolée indépendante d’une logique politique cohérente et planifiée devra obligatoirement être pondérée, renégociée au regard de ses effets induits. Une vision politique programmerait simultanément la sortie du moteur thermique et les investissements pour des transports alternatifs et collectifs. Une vision politique ne fermerait pas les lignes « peu rentables ». Mais il faudrait pour cela reprendre la main sur la privatisation du bien public et sur la dépendance au PIB. Ne nous y trompons pas, c’est bien au niveau de l’Europe que naîtront les accords géopolitiques pour une transition écologique significative. Le repli national qui brandit la protection contre les populations déplacées y compris par l’armée aux frontières est une mise en scène du tragique par le « sauve qui peut ». Il montre que s’il a bien évalué la mesure du problème, sa réponse politique n’est que l’instrumentalisation de la peur. C’est plutôt du repli national qu’il faudrait avoir peur. DéCembre 2018 k 47



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :