GenMag n°272 septembre 2016
GenMag n°272 septembre 2016
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°272 de septembre 2016

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Ville de Gennevilliers

  • Format : (210 x 297) mm

  • Nombre de pages : 52

  • Taille du fichier PDF : 9 Mo

  • Dans ce numéro : l'école... et après ?

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 48 - 49  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
48 49
d Mohamed Grichi d Jacqueline Marichez- 48 k SEPTEMBRE 2016 UNION DES GENNEVILLOIS « Sportivement vôtre » Les républicains - divers droite Quand densification rime avec éradication Avec près de 64 % de logements sociaux, la commune de Gennevilliers est la plus fournie de tout l’Hexagone en matière d’habitat social. Mais cela ne suffit pas à la majorité municipale de gauche, toutes tendances confondues, pour vouloir Cléro construire encore plus de HLM. La preuve en est avec ce dossier épineux dont les médias se sont emparés au mois de juin dernier. Non seulement, les immeubles d’habitation poussent comme des champignons et à vitesse grand V, que ce soit l’écoquartier ou le futur « cœur de ville », mais les nombreuses malfaçons dues au mauvais choix des entreprises du bâtiment et leurs innombrables sous-traitants font qu’aujourd’hui, un collectif s’est créé pour dénoncer cet état de fait. Cerise sur le gâteau, les provisions de charges locatives ont augmenté de moitié, voire explosé à cause des déperditions de chaleur, d Brice Nkonda Pierre de Coubertin encourageait la pratique sportive contribuant à notre épanouissement personnel. Aujourd’hui, toutes ses qualités et valeurs sont reconnues : dépassement de soi, performance, bien-être physique et mental, lutte contre le désœuvrement et la délinquance, respect des règles et de l’adversaire. Il est également accessible : quels que soient son âge, sa condition physique ou son sexe, chacun peut trouver le sport qui lui convient ! Ce qu’on oublie parfois de dire, c’est qu’il crée également du lien social entre les adhérents (sans la barrière des milieux sociaux), mais aussi avec et entre les proches et le public qui viennent les supporter lors des matchs et exhibitions. Pierre Villepreux, grand rugbyman français, disait : « Dans une équipe de rugby, il n’y a pas de passagers, il n’y a qu’un équipage. » Cette phrase s’applique à tous les sports d Claire Fiquet Pour une ville unie au service de tous Une rentrée encore et toujours sous le signe de l’austérité L’austérité budgétaire appliquée par le gouvernement se durcit alors que la dépense publique n’a jamais été aussi précieuse. L’obsession libérale du déficit public est nocive pour l’emploi, les retraites, la protection sociale, la santé, l’éducation ou encore la culture, la transition écologique, l’ensemble des enjeux sociétaux qui fonde notre cohésion sociale et devrait être une priorité. Entre pacte de stabilité et pacte de sécurité, les mesures prises se font au détriment de notre pouvoir d’achat, Indépendants et Démocrates de Gennevilliers Une nouvelle rentrée, de bonnes résolutions Cette année va être marquée par une succession d’événements politiques majeurs : les primaires, les présidentielles puis les législatives. Cette séquence s’inscrit dans un tournant politique et sociétal pour notre pays car, tant que nous n’aurons pas défini un nouvel idéal vers lequel nous tourner, qui nous rassemble, et pour lequel nous mobiliser, le FN va continuer à faire sa moisson, au risque de sortir victorieux en 2017, ou en 2022. Pour changer la donne, et préparer un meilleur avenir à nos enfants, les hommes et femmes politiques doivent évidemment se remettre en cause, c’est un point qui est souvent abordé. Mais, il faut aussi le dire, les politiques sont le reflet de ce que sont les Français, et nous avons les politiciens que nous méritons. Et pour cause, les élus ont recueilli les suffrages des votants, et celles et ceux qui ne sont pas allés voter ne sont pas fondés à se plaindre car ils ne se sont pas prononcés. et à toutes les personnes qui participent et soutiennent une association sportive. Dans le sport, il n’y a pas que les joueurs qui bénéficient des bienfaits de cette pratique : il y aussi les membres du staff (directeur, entraîneurs, directeurs techniques…), les agents municipaux (gardiens de stade…), les supporters et mêmes les proches ! La Ville de Gennevilliers a développé une politique des sports ambitieuse, non seulement par son soutien actif aux différents clubs et associations, mais également et surtout par la mise à disposition d’équipements adaptés, performants et bien entretenus qui attirent les nombreux adhérents (10 gymnases, un centre nautique, 10 plateaux sportifs, 5 terrains de foot, 3 de rugby et un parcours sport santé avec agrès sportifs qui, au ratio par habitant, classe Gennevilliers dans les meilleures de France). Il est d’ailleurs regrettable que le Conseil départemental ait fortement durci les conditions d’attribution des subventions, avec des dossiers de plus en plus compliqués. Et ce, alors qu’il est de plus en plus difficile d’obtenir le financement de sponsors, également très sollicités. Il faut souligner la présence de la Ville comme premier partenaire, et, hélas, souvent le seul, dans un contexte de restrictions budgétaires et de Métropole du Grand Paris… C’est pourquoi, l’union des Gennevillois-e-s remercie les personnes qui font que notre ville est dynamique, sportive et conviviale. elles renforcent les inégalités, pour nombre de Gennevilloises et Gennevillois pas d’autres perspectives que celle de plus de précarité. Alors que la courbe du chômage ne s’inverse absolument pas en France et encore moins à Gennevilliers, l’exigence de plein emploi et de la cohésion sociale doit redevenir l’objectif central des politiques économiques et sociales en France. La sécurité sera d’autant mieux assurée que chacune et chacun pourra se projeter dans un avenir personnel et collectif meilleur, au sein d’une société plus juste et plus solidaire. Au niveau local nous agirons afin que les décisions prises assurent ce pacte social et solidaire qui manque tant au niveau national. Une belle rentrée à toutes et tous. des fuites d’alimentation en eau, des infiltrations, sans parler des peintures qui s’écaillent déjà. Pas de garantie décennale puisque l’entreprise principale a déposé le bilan. Il aura fallu plus d’un an et un scandale médiatique pour que les nouveaux entrants soient reçus et entendus. Autre polémique liée à la construction près du Village cette fois, où un autre collectif a vu le jour dénonçant encore la densification à outrance en voulant détruire plusieurs pavillons où demeurent des Gennevillois installés depuis fort longtemps et qui vont devoir quitter, sous la contrainte, leurs habitations si chèrement acquises et entretenues, au profit d’immeubles HLM allant du R+4 au R+12. On ne parle pas là de résorption de l’habitat insalubre, mais de pavillons en bon état construits pour durer. Pour le maire et son équipe, ces familles implantées sur quelques centaines de mètres carrés sont bien moins rentables que des dizaines d’autres entassées les unes sur les autres. Comment peut-on vouloir raser ce qui constitue une partie de notre patrimoine urbanistique au nom de dogmes qui sont dignes d’un régime stalinien d’une autre époque. Le groupe Les Républicains-Divers droite vous souhaite une bonne rentrée scolaire à toutes et à tous. Pour nous contacter : jacqueline.clero@wanadoo.fr Rectificatif : il n’a jamais été question de construire du R+12 au Village. Anne-Laure Perez Plus largement, la société de consommation, transposée dans le champ politique, a fait que les administrés sont devenus, pour une grande part, consommateurs de service public. Beaucoup exigent leur dû, leur part d’intérêt général, et, ce faisant, défendent leurs intérêts personnels. Si cela est légitime à un certain niveau, cette seule attitude ne définit pas le citoyen que chacun devrait être : un citoyen qui, au-delà de sa propre condition, se préoccupe de l’autre, à commencer par son voisin. C’est donc le comportement de chacun qu’il convient d’interroger car chacun porte sa part de responsabilité, chacun doit initier le changement. On peut continuer à ériger des idoles pour ensuite les brûler, mais cette stratégie, qui consiste à rejeter la faute sur l’autre, ou sur un symbole, ne fera pas bouger les lignes. Or les lignes, il faut désormais les bouger : l’évolution de notre conscience collective ne se fera pas sans cette prise de conscience personnelle. De plus en plus de Gennevilloises et Gennevillois se mobilisent et interpellent les élus pour défendre leur bon droit. Cette évolution dénote d’un courage certain, et marque la fin progressive d’un diktat qui n’a plus lieu d’être : le communisme. Cette idéologie qui, comme toutes les idéologies, est clivante par nature entre les pour et les contre, ne représente pas ce que nous avons en commun : le commun consiste à penser à l’autre, mais pas à penser pour l’autre et lui dire comment vivre.
les Pharmacies de garde monpharmacien-idf.fr Dimanche 4 septembre Ndika 69 avenue Jean-Moulin 92390 Villeneuve-la-Garenne. Dimanche 11 septembre Nouraly 5 rue Victor-Hugo. Dimanche 18 septembre Rajabaly 45 avenue du Ponant 92390 Villeneuve-la-Garenne. Dimanche 25 septembre Réveillé 18 rue Paul-Vaillant- Couturier. Dimanche 2 octobre Rohi-Adil 39 rue du 8-Mai-1945. LES Urgences Sapeurs-pompiers 18 Service médical d’urgence 15 Samu social (numéro gratuit) 115 Commissariat de police 01 40 85 14 31 Gendarmerie nationale 01 42 42 02 42 SOS médecins 92 01 47 07 77 77 CMS - Permanence médicale 15 de 20h à minuit, du lundi au samedi et de 9h à 13h, les dimanches et jours fériés SOS 92 (garde et urgences médicales) 01 46 03 77 44 Centre de consultations chirurgicales des Grésillons sans rendez-vous du lundi au samedi de 9 h à 20 h 01 46 88 33 33 Centre antipoison 01 40 05 48 48 SOS suicide 01 40 50 34 34 Secours adolescents suicidaires 01 44 75 54 54 Allô Enfance maltraitée (24h/24) 119 Écoute Enfance 92 (8h30/23h) 0800 00 92 92 Urgences dentaires 01 47 78 78 34 Femmes victimes de violences 92 (de 9h30 à 17h30) 01 47 91 48 44 Violences conjugales femmes info services (de 7h30 à 23h30) 39 19 EDF (urgence/dépannage) 0810 33 30 92 GDF (urgence/dépannage) 0800 47 33 33 SOS vétérinaires 01 47 45 51 00 Vétérinaires à domicile 01 47 46 09 09 (24h/24) Fichier canin (identification) 01 49 37 54 54 SPA 01 47 98 57 40 mairie de gennevilliers 01 40 85 66 66 les services de santé Centres municipaux de santé 3, rue de la Paix 01 40 85 66 50 80, avenue Chandon 01 40 85 48 20 Centre de planification et d’éducation familiale 66, rue Pierre-Timbaud 01 40 85 66 83 Espace santé-jeunes 66, rue Pierre-Timbaud 01 40 85 67 62 CDAG Centre de dépistage anonyme et gratuit 01 40 85 48 20 Consultation médico psychologique 01 41 47 94 80 Vie libre 06 75 99 67 15 Drogues info service 0800 23 13 13 Centre Magellan (cure ambulatoire en alcoologie) 01 41 21 05 63 Sequanaciat (accueil, soins aux toxicomanes) 01 47 99 97 16 Siadpa (Service infirmier d’aide à domicile pour personnes âgées) 01 40 85 65 75 Hôpital Louis-Mourier 01 47 60 61 62 Hôpital Beaujon 01 40 87 50 00 Hôpital Max-Fourestier 01 47 69 65 65 Hôpital St-Jean 01 40 80 66 66 Centre médical Chandon 01 47 98 79 35 Les impôts Centre des finances publiques et trésorerie principale (1 e étage) 01 47 99 58 47 Impôts des entreprises (4 e étage) 01 40 85 43 00 Les Marchés Une centaine de commerçants à votre service, cinq fois par semaine, de 8 h à 13 h. aux Grésillons 39, avenue des Grésillons, > mercredis et samedis. au Village 62, rue Pierre-Timbaud. > mardis, vendredis et dimanches. au mini-MARCHé du Luth parking du centre commercial, > lundis et jeudis de 15 h à 19 h. numéros utiles Passeport, carte d’identité (affaires civiles, rez de chaussée) 01 40 85 60 90 Naissances, mariages, décès (affaires civiles) 01 40 85 60 90 Aide au logement (5 e étage) 01 40 85 62 76 Permis de construire (15 e étage) 01 40 85 63 84 Centres de loisirs maternels (7 e étage) 01 40 85 64 47 Centres de loisirs primaires (7 e étage) 01 40 85 65 37 Vacances 4-17 ans (7 e étage) 01 40 85 65 46 Club ados (8 e étage) 01 40 85 65 58 Jeunesse (8 e étage) 01 40 85 65 59 Conseil local de la jeunesse (Espace Mandela - 20, av. Chandon) 01 40 85 49 94 Affaires scolaires (9 e étage) 01 40 85 64 25 Activités sportives (8 e étage) 01 40 85 65 70 Action sociale (rez-de-chaussée, CCAS) 01 40 85 65 96 Action sociale autonomie (rez-de-chaussée) 01 40 85 65 97 Coordination gérontologique 01 40 85 68 68 Quotient familial, inscriptions scolaires (démarcherie) 01 40 85 62 52 Vaccinations gratuites 01 40 85 67 70 Maison des sportifs 01 41 21 22 60 Pôle emploi 01 41 47 22 40 Plie (Plan local pour l’insertion et l’emploi) 01 40 85 66 04 Boutique Club emploi 01 40 85 67 80 Mission locale 01 41 21 40 20 Circonscription vie sociale assistantes sociales 01 41 21 14 50 Maison du tourisme Otsi 01 40 85 48 11 OML 01 40 85 48 12 Déchèterie 93, rue des Cabœufs 01 46 17 01 60 ASVP (agents de l’environnement /surveillance de la voie publique) 0 805 010 300 SEPTEMBRE 2016 k 49



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :