Gend'info n°411 aoû/sep 2019
Gend'info n°411 aoû/sep 2019

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 2 - 3  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
2 3
Magazine À chaque territoire son contact 04 Photo  : GND F. Garcia N°2018-235 Gouvernance RGPD Règlement Général de Protection des Données Magazine Lutte en réseau contre les atteintes à l’environnement et à la santé publique 08 L’action du GARSI au Sénégal 14 AOÛT/SEPTEMBRE 2019 - N°411 Direction générale de la gendarmerie nationale Sirpa - Gend’Info - 4, rue Claude BERNARD - 92 130 Issy-les-Moulineaux. Tél.  : 01 84 22 02 61 - Fax  : 01 84 22 02 69 N°commission paritaire  : 0306B05700. ISSN  : 1161-1715. Directeur de la publication  : GBRL. BITOUZET (02.00) Directeur de la rédaction  : C. BEAUMONT (02.60) Rédacteur en chef  : CDTC. MORIN (02.62) Reporters  : CEN G. PUPIN, CNE S. BERNARD (02.63), CNE E. COSTA (02.66), ASP M. JARDILLIER (02.64), E. VIVES SERVERA (02.65) Photographes  : MAJ F. BALSAMO (02.72), GND F. GARCIA (02.13) Conception graphique  : MDCC. GONÇALVES, P.HARTARD,C. HUYGHE Maquettistes PAO  : MDCC. GONÇALVES (02.76), P.HARTARD (02.78), GAV R. SERRE (02.79). Abonnements  : Établissement de communication et de production audio visuelle de la Défense 2 à 8, route du Fort - 94 205 Ivry-sur-Seine CEDEX - Tél.  : 01 49 60 52 44 - Fax  : 01 49 60 59 92 Imprimerie  : Service de diffusion de la gendarmerie - 11, rue Paul-Claudel - BP70369 - Limoges cedex 1 Tirage à 20 000 exemplaires. ET TOUS LES JOURS SUIVEZ LA GENDARMERIE SUR  : DOSSIER es défis de l’été Mont-Blanc  : prévenir et sécuriser pour limiter les secours 20 G7  : une manœuvre d’anticipation réussie 24 Un été en toute sécurité dans le Morbihan 30
Portfolio La gendarmerie veille sur le D-Day 34 COMMENT ÇA MARCHE ? La prise de rendez-vous en ligne 40 HISTOIRE Gendarmerie et montagnes  : de l’adaptation au milieu hostile à la spécialisation des missions de secours 42 LE MOT DU DG Chers camarades, Le 31 octobre, je quitterai le service actif. À l’heure de mon dernier éditorial dans Gend’Info, je tiens donc à m’adresser à chacune et chacun d’entre vous en des termes plus personnels. Trois mots me viennent à l’esprit  : chance, reconnaissance et confiance. Chance, car j’ai eu de la chance, dans mes responsabilités à la tête de la gendarmerie, de travailler avec et pour des gens formidables que sont les 130 000 femmes et hommes engagés dans notre institution. Votre état d’esprit, vous militaires d’active et de réserve, vous personnels civils, est exceptionnel. Je ne le dirai jamais assez et je continuerai à le dire demain à tous mes interlocuteurs. La gendarmerie a beaucoup de chance de pouvoir compter sur des personnels de votre qualité, la France et nos concitoyens aussi. Reconnaissance, parce que je sais les efforts que vous consentez au quotidien. Je sais les efforts qu’exigent votre devoir et vos missions, je sais aussi les efforts que je vous ai demandés. Vous avez accompli et vous accomplissez chaque jour un travail exceptionnel. Je me suis attaché à en faire prendre conscience à ceux qui ne s’en rendent pas toujours compte. Et je continuerai. Vous n’êtes pas gendarmes pour les honneurs, je le sais, mais soyez sûrs que la population, les élus et les autorités savent qu’ils peuvent compter sur vous dans les moments difficiles. J’ai, au-delà, en cet instant, une pensée pour tous ceux qui nous ont quittés ou qui ont été blessés. Confiance enfin, pour vous tous, pour notre institution et pour notre métier. La gendarmerie a connu de grandes transformations, elle a réussi son intégration au ministère de l’Intérieur, elle a lancé des chantiers technologiques et numériques majeurs, elle s’est considérablement ouverte sur l’extérieur, sa cohésion est son bien le plus précieux et, surtout, elle a réussi à remettre prioritairement ses gendarmes là où ils sont le plus utiles, c’est-à-dire auprès de la population sur le terrain. Être au contact de la population, à son service, est l’ADN de notre métier. C’est sa raison d’être. Il n’en sera, vous n’en serez, demain, que plus forts. Un dernier mot  : ne doutez jamais que vous exercez un métier magnifique, utile à chaque minute et humain, profondément humain. Aucun robot, demain, même si nous devons continuellement nous transformer pour faire évoluer ce métier et l’adapter à notre temps, ne fera à votre place le travail de proximité, de contact et d’empathie au quotidien, qui est la clé de votre réussite. Dès lors, plus que jamais, demain, nous continuerons d’avoir besoin de vos qualités humaines et de votre discernement. Chers camarades, je m’en réjouis, gendarme est un métier d’avenir.



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :