Gend'info n°380 octobre 2015
Gend'info n°380 octobre 2015

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 4 - 5  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
4 5
4 ACTUALITÉ inauguration d'une nouvelle brigade en lozère Escales au cœur des gendarmeries du monde Dans le cadre de la FIEP, l'Association des forces de gendarmeries et de police à statut militaire de l'espace euro-méditerranéen, continuons notre voyage à la découverte des Forces sœurs de la gendarmerie nationale française. Après deux escales colorées en Amérique du Sud, retour en Europe chez l'un des membres fondateur de l'association FIEP, l'Italie et ses Carabineri. Pour plus d'informations sur la FIEP  : www.fiep.org GENDCOM GENDCOM Retrouvez l'article complet dans la version électronique de Gendcom Lundi 21 septembre, Bernard Cazeneuve, accompagné du général d'armée Denis Favier, a dévoilé la plaque inaugurale de la nouvelle brigade de proximité de Pont-de-Montvert (48). Après la cérémonie, le ministre de l'Intérieur a rappelé dans son discours toute l'importance du maintien d'un maillage territorial adapté, notamment en zone très rurale. Il a réaffirmé la nécessité du « droit à la sécurité pour l'ensemble des concitoyens, y compris dans l'espace rural ». Il s'est ensuite entretenu avec les militaires de la compagnie un nouvel inspecteur général des armées – gendarmerie auxquels il a renouvelé toute sa confiance et, par-delà, à l'ensemble de la gendarmerie. Le général d’armée Jean- Régis Véchambre, Igag depuis le 1er août, a officiellement pris ses fonctions le 3 septembre dernier. La cérémonie militaire a rassemblé les militaires de son état-major et un détachement de la garde républicaine au sein de la caserne de la Banque (Paris 2 e). Il commandait précédemment la région de gendarmerie de Lorraine et la gendarmerie pour la zone de défense et de sécurité Est. Relevant directement du ministre de la Défense, l’Igag remplit, au sein du collège des inspecteurs généraux des armées, des missions d’inspection, d'enquêtes, d’information et de conseil stratégique. Médiateur militaire, il peut être saisi par tout militaire de la gendarmerie pour une question relative à sa situation personnelle, aux conditions d’exécution du service ou à la vie en communauté. Par ailleurs, dans le cadre de la préparation du travail d'avancement, il reçoit à leur demande tous les officiers le souhaitant. CabCom RGLR Garde Républicaine
MI Dicom Y. Malenfer les enjeux de la coopération internationale face à la menace terroriste Du 1er au 4 septembre s'est déroulé à Paris le 25 e colloque de la direction de la coopération internationale. Deux journées ont été tout spécialement dédiées au retour d'expérience sur les attentats terroristes de janvier 2015. Au cours de la journée du 2 septembre, 400 auditeurs, dont 250 étrangers (parmi lesquels des directeurs généraux, des chefs d'unités d'intervention et des chefs de services étrangers) représentant 65 pays et les 83 ASI (dont 22 officiers de gendarmerie), ont assisté à cinq tables rondes. Les intervenants, qui ont tous joué un rôle déterminant lors de cet évènement majeur, sont revenus sur les différentes phases et thématiques qui ont marqué la crise  : premières mesures prises, gestion des deux prises d'otage en simultané, organisation de cellules de crise, protection des points sensibles, recherche du renseignement, manœuvre de contrôle de zone, gestion de la communication. Chacun, à son niveau, a insisté sur l’importance d’échanges fluides et réguliers entre homologues et avec les services de police ou de gendarmerie étrangers. Le directeur général de la gendarmerie a présenté le bilan et les enseignements de la traque des frères Kouachi et de la prise d'otage de Dammartin-en- Goële (77). Son propos a été fédérateur  : « Nous luttons ensemble contre le même adversaire. […] Dans cette lutte nous devons avancer collectivement. » Aussi souhaite-t-il encourager le partage des enseignements et des approches tactiques et techniques mises en oeuvre dans ce type d’opérations anti-terroristes. Le ministre de l'Intérieur a clos cette journée d'échanges en soulignant que « le terrorisme est une lutte globale, par-delà les frontières ». Ainsi, chaque acteur doit poursuivre sa mobilisation, faire preuve de « vigilance et de rigueur intellectuelle ». Pour prolonger les échanges avec les commandants d'unités d’intervention présents, la journée du lendemain a été consacrée à la visite de la BRI, du Raid et du GIGN. Direction de la coopération internationale BQAP MPP DGGN ACTUALITÉ 5 trophées de la résilience sociétale 2015  : la gendarmerie récompensée Créé en 1981, le Haut comité français pour la défense civile (HCFDC) organise tous les 2 ans, depuis 2007, les Trophées de la résilience sociétale. Ces derniers ont pour objectif de récompenser les meilleures actions de continuité d'activité et de protection des populations face aux risques et menaces majeures. Le jury 2015, composé de parlementaires, de représentants du secteur privé, du secteur public, du monde associatif et de la société civile, a décerné 3 trophées à des militaires de la gendarmerie, remis lors du salon Expocrise, le 17 septembre à Paris  : Le GIGN a reçu un trophée d'honneur à la suite des événements de janvier 2015 ; Le lieutenant-colonel Thibaut Lucazeau et le chef d'escadron Christophe Blanc ont été récompensés dans la catégorie « Administration publique », pour le système de cartographie de crise (SC2) du CPGC ; Le lieutenant-colonel Hubert Mériaux a été primé dans la catégorie « Innovation technologique », pour l'application « Stop cambriolage » développée au sein du GGD 34.



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :