Gend'info n°379 aoû/sep 2015
Gend'info n°379 aoû/sep 2015

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 8 - 9  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
8 9
8 ACTUALITÉ D.R. r e le/1 Sécurisation dans les landes (40)  : un dispositif intégré Le tweet du mois Le 18 août, le général d’armée Denis Favier s'est rendu dans le département des Landes, à Capbreton et Mimizan, pour rencontrer les gendarmes départementaux et mobiles mobilisés cet été, notamment dans la sécurisation des zones d'affluence saisonnière. Accueilli en milieu de matinée par le colonel Fabrice Spinetta, commandant le GGD40, le directeur général s'est tout d'abord rendu à la brigade de proximité de Capbreton. À l'issue de la présentation du dispositif et des enjeux des zones d'affluence saisonnière sur la circonscription du groupement, le général Favier s'est entretenu avec des personnels de la communauté de brigades de Capbreton, de la compagnie de Dax et des gendarmes mobiles en renfort. À cette occasion, il a rappelé « la nécessaire complémentarité des militaires engagés dans le dispositif en soulignant le rôle déterminant des réserves dans la manœuvre de sécurisation ». En début d'après-midi, le DGGN s'est déplacé à Mimizan. Après le survol des communes renforcées et de l'emprise DGA-EM (Direction générale de l’armement - essais de missiles) de Biscarrosse, il s'est rendu au cantonnement du détachement de surveillance et d'intervention. Après un échange avec les personnels G.M. et G.D présents, le général Favier a conclu son déplacement landais par la visite du poste provisoire de Mimizan-plage. GendarmerieNationale #RTLSoir général d'armée Denis Favier, #DGGN  : "Ce soir, c'est la gendarmerie toute entière qui est endeuillée" Raye CabCom RGBourg LCL Y. Cortot PRojEt d'unE nouVEllE écolE dE gEndARmERiE Le 17 juillet, sur la Base aérienne (B.A.) 102 de Dijon- Longvic (21), Bernard Cazeneuve a annoncé la création d'une école de gendarmerie. Celle-ci pourrait accueillir des élèves-gendarmes dès le départ de la B.A. 102, prévu à l'été 2016. Le général Jean- François Carrillo, sous-directeur de l'immobilier et du logement, a exposé ce projet en précisant que « les besoins en formations s'élèvent à 42 compagnies et [que] la création d'une école est un enjeu stratégique qui conditionne la capacité de recrutement de la gendarmerie. Le site de la B.A.102 offre des possibilités intéressantes en termes d'hébergement, de restauration collective, d'équipements sportifs et de structures pédagogiques. » la gendarmerie à la rencontre des entreprises Traditionnellement en relation avec les entreprises dans les départements, la gendarmerie a profité de l'université d'été du Medef pour rencontrer les chefs d'entreprises réunis les 26 et 27 août à Jouy-en-Josas (78). Trois thématiques intéressant les participants à cet événement ont été présentées. D'une part les dispositifs de recrutement, de reconversion et de transition professionnelle ; d'autre part l'action de la gendarmerie en matière de protection des entreprises avec des conseils dispensés notamment par un N'Tech et un référent sûreté ; enfin, l'utilisation des réseaux sociaux par la gendarmerie dans le cadre d'une stratégie de proximité numérique. L'action de la gendarmerie a été présentée au président du Medef, Pierre Gattaz, par le général de brigade Philippe Guimbert, chef du Sirpa gendarmerie. Sirpa Gend CEN F. Robert
LUTTE CONTRE LES CAMBRIOLAGES Sirpa Gend CNEC. Morin MAGAZINE 9 RÉSIDENCES SURVEILLÉES par la capitaine Céline Morin Perquisition par les enquêteurs du Gelac Nord. Dans la Drôme, les deux groupes d’enquête et de lutte anticambriolages ont été placés sous la tutelle du groupement, qui en a fait une véritable force de frappe. Depuis leur création, fin 2011, ils ont élucidé 1 425 faits et interpellé 598 individus. Pas de trêve estivale pour ces unités de recherches spécialisées  : investigations, recherches, filatures et interpellations continuent. 6h30 – Devant la brigade de proximité de Livron-sur-Drôme (26), cinq militaires du Groupe d’enquête et de lutte anti-cambriolages (Gelac) du Nord Drôme, appuyés par deux gendarmes de la communauté de brigades de Loriol, se préparent à intervenir chez un individu soupçonné de recel de vol aggravé. Au cours des perquisitions, les enquêteurs saisissent de nombreux objets dont il leur faudra déterminer la provenance. Ils mettent également la main sur une importante quantité d'herbe et de résine de cannabis, plus de 1000 euros en liquide, ainsi qu'une arme et des munitions. Mais ils ne sont pas au bout de leur surprise. 11 pieds de cannabis poussent dans le jardin, une douzaine d'autres sont en « couveuse » dans la chambre, en attente d'être repiqués et, enfin, dans les combles, trois chambres de culture gardent encore les traces d'une récolte récente. L'individu est placé en garde à vue et entendu pour l'ensemble des faits dans les locaux du Gelac, au sein de la compagnie de Valence. Des interpellations de ce type ou de plus grande ampleur (lire encadré), les deux Gelac du département de la Drôme les enchaînent chaque semaine. Depuis leur création, fin 2012, ils ont ainsi à eux deux



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :