Gend'info n°379 aoû/sep 2015
Gend'info n°379 aoû/sep 2015

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 20 - 21  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
20 21
20 MAGAZINE Sirpa Gend J. Dubois-Vigier TOUR DE FRANCE 2 015 La caravane du Tour de France, ce sont d'abord des chiffres  : un cortège de 12 kilomètres de long, 154 véhicules aux couleurs de 34 marques, 14 millions de goodies distribués, 12 millions de spectateurs massés au bord des routes. Cette année, la gendarmerie était représentée par 16 militaires. Aux 12 caravaniers, dont la mission est de promouvoir l’image de l’Institution et de diffuser des messages de prévention et de recrutement, s’ajoutaient une équipe de 2 militaires dédiés à l’opération « Témoin de sécurité » et une équipe communication assurant le relais avec les médias. Témoignages de ces femmes et de ces hommes qui ont vécu la Grande Boucle de l'intérieur. PAROLES DE CARAVANIERS par l'aspirant Cédric Many Sirpa Gend ADC A. Rocher La caravane gendarmerie  : en tous lieux et par tous les temps…
Sirpa Gend MAJ F. Balsamo Capitaine David Bauer, chef de détachement « La caravane publicitaire, c'est un peu la parade de Disney ! La moitié des spectateurs se déplace en priorité pour la voir passer. C'est pourquoi tout est millimétré afin que l'attention du public ne retombe jamais. Pour ma première participation en tant que chef de détachement, j’ai été particulièrement marqué par l'accueil du public qui nous a adressé des messages de sympathie très forts. Nous les avons reçus en tant qu'ambassadeurs de la gendarmerie sur le Tour, mais ils s'adressaient à l'ensemble de nos camarades. » Gendarme Gwenaëlle Pottier, co-animatrice « Avec Romain (Bel), notre rôle était de diffuser des messages de prévention et de prudence aux enfants mais aussi aux adultes ! Nous les sensibilisions sur les comportements à adopter lors du passage de la caravane et des coureurs. Nous en profitions aussi pour donner des informations sur le recrutement et encourager les gens à nous suivre sur les réseaux sociaux. Animateur sur le Tour de France, c'est pas mal d'improvisation au micro pour créer le contact avec les spectateurs. » Sirpa Gend MAJ F. Balsamo Sirpa Gend MAJ F. Balsamo Pilote responsable Cette année, la gendarmerie, en partenariat avec AG2R La Mondiale, a décidé de lancer une nouvelle opération baptisée « Pilote Responsable ». Cette dernière s'adressait aux conducteurs des véhicules accrédités circulant sur l'itinéraire privatisé  : les équipes de coureurs, les journalistes, les partenaires, l'organisation et les services de secours. Objectif  : les sensibiliser aux règles de bonne conduite sur le parcours du Tour. L'organisateur du Tour, Amaury Sport Organisation, s'est associé à cette opération en distribuant plus de 800 kits « Pilote Responsable ». Chaque kit comprenait notamment un vademecum des bonnes pratiques au volant, des objets de communication (bracelet, autocollant) ainsi qu'un dispositif anti-somnolence constitué d'une oreillette émettant un son strident lorsque la tête du conducteur penche de manière inattendue. Témoins de sécurité  : « les spectateurs, acteurs de leur propre sécurité » Pour la 3 e année consécutive, la gendarmerie nationale, l'association Prévention MAIF et l'Association des Maires de France ont reconduit l'opération « Témoin de sécurité », afin de sensibiliser les spectateurs aux règles de prudence piétonne. « Cette année, le dispositif est monté en puissance, avec l'augmentation du nombre de communes participantes (40 en 2014 contre 51 en 2015). Afin de renforcer la visibilité de l'opération, nous avons innové en distribuant plus de 45 000 chasubles  : les spectateurs devenant ainsi acteurs de leur propre sécurité en affichant les messages de prudence. Nous avons aussi poursuivi la labellisation des communes partenaires, symbole de leur appartenance à l'opération. Ce dispositif est avant tout un travail collaboratif entre les différents acteurs  : élus, partenaires, population et les gendarmes. La prévention c'est l'affaire de tous », explique le lieutenant-colonel (R) Jacques Dahan, en charge de cette opération. Gendarme Ludwig Flament, caravanier « En tant que caravanier, on a la charge de promouvoir l'image de la gendarmerie à travers cet événement exceptionnel qu'est le Tour de France. C'est une expérience unique de pouvoir y participer. La relation avec le public est complètement différente de ce que l'on vit sur le terrain d'habitude. » Maréchal des logis Anais Vanryssel, caravanier « Je ne m'attendais pas à vivre ça pour mon premier Tour de France. Voir des panneaux « merci la gendarmerie » sur les routes, se faire applaudir, ça fait chaud au cœur ! D'autant plus que je travaille dans un bureau et que je ne côtoie pas la population en temps normal. J'aurais aimé que tous les gendarmes puissent vivre ça. » Sirpa Gend ADC A. Rocher Sirpa Gend MAJ F. Balsamo 21



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :