Gazette des Armes n°81 avril 1980
Gazette des Armes n°81 avril 1980
  • Prix facial : 15 F

  • Parution : n°81 de avril 1980

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Régi'Arm

  • Format : (204 x 293) mm

  • Nombre de pages : 64

  • Taille du fichier PDF : 59,5 Mo

  • Dans ce numéro : paire de pistolets à rouet, probablement hollandais vers 1650.

  • Prix de vente (PDF) : 1 €

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 30 - 31  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
30 31
Off. S.-off. Hdt Chaque groupe comprend : - Un état-major de groupe - Une section administrative et de commandement 3 1 4 - Une section technique - Une escadrille de transport 4 10 36'42 60 - Une compagnie d'infanterie de l'air 8 20 170 — — — 15 67 276'Soit 12 pilotes et 14 mécaniciens. Chaque compagnie comprend : - 2 sections de combat (F.V.) ; - 1 section d'appui avec 1 groupe de mitrailleuses, 1 groupe de canons de 37 mm. L'encadrement, de 1937 à 1939, sera : 601 e G.I.A. 602e G.I.A. Commandant : Mayet Capitaine : Rouget (adjoint) Commandant : Michel Capitaine : Rousseau Dumarcet (adjoint) Escadrille 1/601C.I.A. 2/601 Escadrille 1/602C.I.A. 2/602 Capitaine : Massié Lieutenant : Ranco Capitaine : Sauvagnac H. Lieutenant : Glaizot H. (adjoint) - Le 601e G.I.A., à Reims-Courcy ; - Le 602e G.I.A., à Alger-Maison- Blanche et Baraki. Le 601 entre dans la composition de la 4e brigade de garde aérienne de Dugny (B.A. 104), le 602 est quant à lui rattaché à la 1 re demi-brigade aérienne d'Algérie. Trois autres groupes devaient être créés de façon à disposer en 1940 d'un groupe par région aérienne (soit quatre en métropole et un en A.F.N.). En fait, seuls les 601e et 602e G.I.A. seront effectivement créés. Armement : - Léger : mousqueton de cavalerie, modèle 16 ; fusil M.A.S. modèle 36C.R. 39 (prévu) ; fusil mitrailleur, modèle 24/29 ; - Lourd : mitrailleuse Hotchkiss 8 mm ; canon de 37 mm. Capitaine : Henry Capitaine : Loizeau A. Lieutenant : Dupouts P.(adjoint) Equipement : chaque homme saute avec un paquetage d'environ 25 kg comprenant l'armement léger (mousqueton ou F.M.), des cartouchières, une musette à vivres, une trousse d'accessoires, un outil portatif, le tout placé dans une gaine individuelle largable en cours de descente. Un câble de 8 métres, fixé sur le harnais, permet en effet à l'homme d'être libéré de son "barda" lors de l'atterrissage lui laissant ainsi toute sa souplesse et facilitant sa prise de contact avec le sol. La crosse du mousqueton est protégée par un coussin de crosse lors du saut. Pour l'armement lourd (canon et mitrailleuse), des gaines cylindriques à ouverture rapide se fixent sur les lance-bombes des avions. Lors de leur création, les groupes d'infanterie de l'air furent équipés d'un armement classique que nous évoquons par ailleurs. Les missions spécifiques que devaient mener les parachutistes ne pouvaient toutefois s'accommoder longtemps de cette situation. Aussi en 1938, l'armée de l'air lança-t-elle un programme d'armes de petit calibre afin d'en doter ses unités aéroportées. Celui-ci allait donner naissance au MAS 36 CR 39 étudié dés 1937, et au FM pliable 2- 38. Dans ce programme, pas de pistolet mitrailleur, ni de mitrailleuse ou d'arme antichar. A cela une bonne raison, l'armée de l'air s'en remettait aux différents programmes de l'armée de terre. Hors programme, en avril 1940, le ministère de l'armement fit entreprendre l'étude d'une version du F.A. modèle 40 avec chargeur, crosse repliable type CR 39 et bipied léger. Ce modèle était destiné à remplacer, du moins en partie, le MAS 36 CR 39 dans les unités parachutistes. Toutes ces armes restèrent à l'état de prototype. (1) Le fusil mitrailleur pliable type SE MAS 38, par S. Ferrard Gazette des Armes n°70. (2) Le fusil automatique MAS modèle 40 par S. Ferrard Gazette des Armes n°60. Equipées à l'une de leurs extrémités d'un parachute en coton et à l'autre d'un amortisseur de choc, elles peuvent contenir et amener au sol 80 kg de matériel (1 mitrailleuse par exemple). Les parachutes : dans un premier temps, des parachutes Irvin en soie sont achetés en Grande-Bretagne, ainsi que des copies russes de ce parachute en coton. La plupart sont à ouverture commandée. Un marché d'études est passé avec les fabricants français (Aviorex et Lemercier) pour réaliser un matériel national. Les moniteurs de Pujaut testeront ces prototypes qui seront adoptés par la suite. Les avions de transport : nous avons déjà cité les premiers appareils utilisés pour l'entraînement
L'ARMEMENT FUTUR Le FM pliable SEMAS 2-38 Calibre 7,5 mm ; longueur hors tout 966 mm ; longueur arme pliée 510 mm ; longueur de canon 500 mm ; poids sans chargeur 6 200 g ; chargeur 24 cartouches de 7,5 min modèle 29C ; cadence de tir théorique environ 700 coups minute ; fonctionnement par emprunt de gaz avec tube adducteur. Caractéristiques techniques : Poids 3,750 kg ; Longueur de l'arme 0,890'fun ; Longueur crosse repliée 625 mm ; Le MAS 36 CR 39 Longueur du canon 450rrun ; Alimentation chargeur à cinq cartouches ; Fonctionnement répétition. Le FA modèle 40 à chargeur Calibre 7,5 mm ; longueur hors tout 1 085 mm ; longueur du canon 582 mm ; poids de l'arme sans chargeur 4 350g ; chargeurs de 10 ou 24 cartouches modèle 29C ; fonctionnement semi-automatique par emprunt de gaz avec tube adducteur. Le modèle destiné aux parachutistes devait recevoir une crosse repliable et un bipied. Parachutistes du 601e G.I.A. embarquant à bord d'un Potez 650 pour un saut d'entrainement. Les hommes ne sont pas armés, ce qui permet de porter à 18 le nombre des parachutistes au lieu de 14, avec l'équipement complet de combat. (Photo Coll. Métivier.)



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Gazette des Armes numéro 81 avril 1980 Page 1Gazette des Armes numéro 81 avril 1980 Page 2-3Gazette des Armes numéro 81 avril 1980 Page 4-5Gazette des Armes numéro 81 avril 1980 Page 6-7Gazette des Armes numéro 81 avril 1980 Page 8-9Gazette des Armes numéro 81 avril 1980 Page 10-11Gazette des Armes numéro 81 avril 1980 Page 12-13Gazette des Armes numéro 81 avril 1980 Page 14-15Gazette des Armes numéro 81 avril 1980 Page 16-17Gazette des Armes numéro 81 avril 1980 Page 18-19Gazette des Armes numéro 81 avril 1980 Page 20-21Gazette des Armes numéro 81 avril 1980 Page 22-23Gazette des Armes numéro 81 avril 1980 Page 24-25Gazette des Armes numéro 81 avril 1980 Page 26-27Gazette des Armes numéro 81 avril 1980 Page 28-29Gazette des Armes numéro 81 avril 1980 Page 30-31Gazette des Armes numéro 81 avril 1980 Page 32-33Gazette des Armes numéro 81 avril 1980 Page 34-35Gazette des Armes numéro 81 avril 1980 Page 36-37Gazette des Armes numéro 81 avril 1980 Page 38-39Gazette des Armes numéro 81 avril 1980 Page 40-41Gazette des Armes numéro 81 avril 1980 Page 42-43Gazette des Armes numéro 81 avril 1980 Page 44-45Gazette des Armes numéro 81 avril 1980 Page 46-47Gazette des Armes numéro 81 avril 1980 Page 48-49Gazette des Armes numéro 81 avril 1980 Page 50-51Gazette des Armes numéro 81 avril 1980 Page 52-53Gazette des Armes numéro 81 avril 1980 Page 54-55Gazette des Armes numéro 81 avril 1980 Page 56-57Gazette des Armes numéro 81 avril 1980 Page 58-59Gazette des Armes numéro 81 avril 1980 Page 60-61Gazette des Armes numéro 81 avril 1980 Page 62-63Gazette des Armes numéro 81 avril 1980 Page 64