Gazette des Armes n°451 mars 2013
Gazette des Armes n°451 mars 2013
  • Prix facial : 6,50 €

  • Parution : n°451 de mars 2013

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Régi'Arm

  • Format : (210 x 297) mm

  • Nombre de pages : 68

  • Taille du fichier PDF : 43,8 Mo

  • Dans ce numéro : les revolvers de Marine 1858-1892.

  • Prix de vente (PDF) : 1 €

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 28 - 29  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
28 29
MP 38L, crosse repliée. Le pontet est moulé en une seule pièce solidaire de la carcasse. La poignée est revêtue de plaquettes en bois. Intérieur de la carcasse, composée d’une seule pièce d’aluminium moulé sans autre garniture non métallique que les plaquettes. Les MP 38 déjà fabriqués restèrent ne service jusqu’à la fin de la guerre mais la plupart de exemplaires bénéficièrent d’une modification de la sûreté consistant au remplacement du levier d’armement à croc par le levier à poussoir également adopté pour le MP 40 en remplacement du levier à croc. Alors que ces évolutions étaient en cours, des études furent conduites sur une version allégée du MP 38 fabriqué à base d’aluminium. Aucun document n’a pu être retrouvé à propos de ces essais et seul l’unique exemplaire de MP 38 L détenu à Prague témoigne aujourd’hui de ces recherches. Leur commanditaire reste lui aussi inconnu. CARACTERISTIQUES TECHNIQUES Calibre 9mm Munition 9x19 mm Parabellum Capacité du chargeur 32 cartouches Cadence de tir 500 coups par minute Masse à vide 3.34 kg Masse d‘un chargeur vide 275 gr Longueur crosse déployée 847 mm Longueur crosse repliée 626 mm Longueur du canon 250 mm (6 rayures à droite) Hausse Feuillets repliables avec cran de mire en U pour les distances 100 et 200 mètres Principe de fonctionnement Tir à culasse ouverte et non calée 28 Gazette des armes n°451 Certains auteurs ont avancé que le « L » signifiait « Luftwaffe » et que cette arme aurait été développée à la demande des parachutistes qui réclamaient une arme plus légère que le MP 38. Mais cette hypothèse est peu crédible, car la Luftwaffe n’avait pas assez d’influence à cette époque pour commanditer un tel programme de recherches. Il est par ailleurs surprenant que l’on ait songé à développer une arme composée en Le filetage de l’écrou de fixation du canon est moins fin que sur le MP 38. On distingue (difficilement) le logo AWW moulé en relief, (flèche) sous l’arceau de fixation de la bretelle.
bonne partie d’aluminium car ce métal stratégique tendait à se raréfier en temps de guerre et on en diminuait progressivement tous les emplois annexes afin de réserver sa production à l’industrie aéronautique, qui ne pouvait s’en passer. L’interprétation la plus logique de cette lettre « L » est qu’elle signifiait « Leicht » (léger), qualité que l’arme possède vraiment, puisqu’avec sa masse de 3,34kg, elle pèse 1kg de moins que le MP 40. Hausse du MP 38L. : une pièce d’acier vissée au sommet du boîtier. On distingue également le cran de sûreté permettant de bloquer la culasse en arrière. Le code militaire de la société ERMA (27 puis ayf) n’apparaît pas sur l’arme. Le seul indice qui relie cette fabrication à ERMA sont les poinçons WaA280 du Waffenamt apposés sur certaines pièces. Un marquage représentant les initiales « EE » dans un cercle évoque celles de « Ema Erfurt » alors que les deux parties (supérieure et inférieure) en aluminium fondu du boîtier sont marqué de façon à peine visibles des initiales « AWW », qui semblent indiquer que ces pièces ont été réalisées par la société Aluminium-Werke Wutöschingen (fonderie d’Aluminium de Wutöschingen), une localité d’Allemagne du Sud, proche de la frontière suisse. Remerciements : L’auteur adresse ses sincères remerciements à monsieur Jan Skramoušsky, ainsi qu’au musée de l’armée de Prague (http://www.vhu.cz) MP 38L vu de droite. *HI Marquage MP 38 L apposé sur le réceptacle arrière du boîtier, à l’emplacement où est également mentionné le type de l’arme sur les MP 38 et 40. Le MP 38 L démonté. Le mécanisme ne diffère pas fondamentalement de celui du MP 38, seuls la carcasse et le boîtier, moulés d’un bloc, sont vraiment caractéristiques de cette version. La Gazette des armes n°451 29



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Gazette des Armes numéro 451 mars 2013 Page 1Gazette des Armes numéro 451 mars 2013 Page 2-3Gazette des Armes numéro 451 mars 2013 Page 4-5Gazette des Armes numéro 451 mars 2013 Page 6-7Gazette des Armes numéro 451 mars 2013 Page 8-9Gazette des Armes numéro 451 mars 2013 Page 10-11Gazette des Armes numéro 451 mars 2013 Page 12-13Gazette des Armes numéro 451 mars 2013 Page 14-15Gazette des Armes numéro 451 mars 2013 Page 16-17Gazette des Armes numéro 451 mars 2013 Page 18-19Gazette des Armes numéro 451 mars 2013 Page 20-21Gazette des Armes numéro 451 mars 2013 Page 22-23Gazette des Armes numéro 451 mars 2013 Page 24-25Gazette des Armes numéro 451 mars 2013 Page 26-27Gazette des Armes numéro 451 mars 2013 Page 28-29Gazette des Armes numéro 451 mars 2013 Page 30-31Gazette des Armes numéro 451 mars 2013 Page 32-33Gazette des Armes numéro 451 mars 2013 Page 34-35Gazette des Armes numéro 451 mars 2013 Page 36-37Gazette des Armes numéro 451 mars 2013 Page 38-39Gazette des Armes numéro 451 mars 2013 Page 40-41Gazette des Armes numéro 451 mars 2013 Page 42-43Gazette des Armes numéro 451 mars 2013 Page 44-45Gazette des Armes numéro 451 mars 2013 Page 46-47Gazette des Armes numéro 451 mars 2013 Page 48-49Gazette des Armes numéro 451 mars 2013 Page 50-51Gazette des Armes numéro 451 mars 2013 Page 52-53Gazette des Armes numéro 451 mars 2013 Page 54-55Gazette des Armes numéro 451 mars 2013 Page 56-57Gazette des Armes numéro 451 mars 2013 Page 58-59Gazette des Armes numéro 451 mars 2013 Page 60-61Gazette des Armes numéro 451 mars 2013 Page 62-63Gazette des Armes numéro 451 mars 2013 Page 64-65Gazette des Armes numéro 451 mars 2013 Page 66-67Gazette des Armes numéro 451 mars 2013 Page 68