Gazette des Armes n°451 mars 2013
Gazette des Armes n°451 mars 2013
  • Prix facial : 6,50 €

  • Parution : n°451 de mars 2013

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Régi'Arm

  • Format : (210 x 297) mm

  • Nombre de pages : 68

  • Taille du fichier PDF : 43,8 Mo

  • Dans ce numéro : les revolvers de Marine 1858-1892.

  • Prix de vente (PDF) : 1 €

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 24 - 25  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
24 25
Une épée de service à pied des chevau légers de la Maison du Roi. (1 re Restauration 1814-1815). Gros plan sur la chape et son bouton. Gros plan sur la bouterolle. 24 Gazette des armes n°451 Longueur totale de l’arme dans son fourreau Longueur totale de l’arme hors du fourreau L 101 cm 100 cm Longueur de la lame seule 84 centimètres. Largeur de la lame au talon 2,2 centimètres. Epaisseur de la lame au talon 10 millimètres. Forme de la lame Triangulaire Longueur de la monture 17 centimètres. Longueur du fourreau 85 centimètres Poids total de l’arme environ 0, 550 kg timètre du bord supérieur. Au centre se situe un bouton en forme d’écusson orné à l’intérieur d’un important motif végétal en palmette encadré en haut de deux fleurs épanouies. La bouterolle, longue pour sa part de 10 centimètres, est découpée à sa partie supérieure de façon analogue puis agrémentée de même par deux séries de double traits. Il se termine par un dard en boule également en laiton doré. L’ensemble de l’arme se trouve dans un très bel état de conservation et, hors deux petits chocs à la bouterolle, ne semble pas dans son cas particulier avoir été l’objet d’une grande sollicitation en service, fut-il de pur apparat, durant sa brève existence. Conclusion Bien que peu commune, l’arme n’est pas non plus d’une rareté insigne et en rencontrer l’une ou l’autre à l’occasion de grandes ventes, ou parfois au hasard des bourses ou des brocantes, ne relève pas du miracle. Les critères d’appréciation et d’excellence tiennent alors à l’état général de la pièce, à la présence du fourreau, et à son homogénéité. Comme on l’a déjà dit le constat est plutôt satisfaisant. Cela relève en fait de plusieurs paramètres. Tout d’abord, en fonction des effectifs connus de la « Maison Rouge » dont relevait la compagnie des Chevau Légers, il est permis d’estimer le nombre d’armes effectivement fabriquées entre 1814 et 1815 à hauteur d’environ 250 exemplaires. Portrait du roi Louis XVIII sur le trône (Huile sur toile, école française, vers 1820). Ensuite cette courte existence suppose un usage restreint et donc peu de remplacements, ce qui induit un bon maintient en état pour un nombre quasiment constant. La dissolution de la compagnie, fin 1815, ne fut pas consécutive d’une révolution ou d’évènements violents suivis d’un changement radical de régime mais d’un simple ajustement « conjoncturel » économique et administratif puisque la Restauration devait encore perdurer quinze ans jusqu’en juillet 1830. Les Chevau Légers, comme d’autres unités de la « Maison du Roi », furent pour une part intégrés dans des formations de la Garde Royale ou de l’Armée et, pour l’autre, placés en position de congé ou de retraite. Tous cependant conservèrent leurs armes, particulièrement l’épée. Cette dernière demeura au fil des temps dans les familles, un peu comme un souvenir flatteur, ce qui leur permit sans doute de traverser le temps sans trop de dommage, et c’est somme toute très bien ainsi. Il est cependant regrettable qu’il n’en ait pas été de même pour l’ancienne Maison du Roi en 1792…Ainsi vont les aléas de l’histoire.
LES BIGEARD BOYS 1955-1958 : LES PARAS FRANÇAIS EN ALGÉRIE Des Némentchas à la Casbah La bataille d’Alger De Timimoun à la neige des Aurès NOUVEAU'histoire vue au travers.e photos inédites des conflits du Xr sièc L’histoire vue au travers de photos inédites des conflits du XX e siècle UN MAGAZINE DU GROUPE RÉGI’ARM EN KIOSQUE EN JANVIER 2013 84 pages - 11,50 euros



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Gazette des Armes numéro 451 mars 2013 Page 1Gazette des Armes numéro 451 mars 2013 Page 2-3Gazette des Armes numéro 451 mars 2013 Page 4-5Gazette des Armes numéro 451 mars 2013 Page 6-7Gazette des Armes numéro 451 mars 2013 Page 8-9Gazette des Armes numéro 451 mars 2013 Page 10-11Gazette des Armes numéro 451 mars 2013 Page 12-13Gazette des Armes numéro 451 mars 2013 Page 14-15Gazette des Armes numéro 451 mars 2013 Page 16-17Gazette des Armes numéro 451 mars 2013 Page 18-19Gazette des Armes numéro 451 mars 2013 Page 20-21Gazette des Armes numéro 451 mars 2013 Page 22-23Gazette des Armes numéro 451 mars 2013 Page 24-25Gazette des Armes numéro 451 mars 2013 Page 26-27Gazette des Armes numéro 451 mars 2013 Page 28-29Gazette des Armes numéro 451 mars 2013 Page 30-31Gazette des Armes numéro 451 mars 2013 Page 32-33Gazette des Armes numéro 451 mars 2013 Page 34-35Gazette des Armes numéro 451 mars 2013 Page 36-37Gazette des Armes numéro 451 mars 2013 Page 38-39Gazette des Armes numéro 451 mars 2013 Page 40-41Gazette des Armes numéro 451 mars 2013 Page 42-43Gazette des Armes numéro 451 mars 2013 Page 44-45Gazette des Armes numéro 451 mars 2013 Page 46-47Gazette des Armes numéro 451 mars 2013 Page 48-49Gazette des Armes numéro 451 mars 2013 Page 50-51Gazette des Armes numéro 451 mars 2013 Page 52-53Gazette des Armes numéro 451 mars 2013 Page 54-55Gazette des Armes numéro 451 mars 2013 Page 56-57Gazette des Armes numéro 451 mars 2013 Page 58-59Gazette des Armes numéro 451 mars 2013 Page 60-61Gazette des Armes numéro 451 mars 2013 Page 62-63Gazette des Armes numéro 451 mars 2013 Page 64-65Gazette des Armes numéro 451 mars 2013 Page 66-67Gazette des Armes numéro 451 mars 2013 Page 68