Gazette des Armes n°434 septembre 2011
Gazette des Armes n°434 septembre 2011
  • Prix facial : 6,50 €

  • Parution : n°434 de septembre 2011

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Régi'Arm

  • Format : (210 x 297) mm

  • Nombre de pages : 68

  • Taille du fichier PDF : 26,6 Mo

  • Dans ce numéro : les cinq coups calibre 8/92.

  • Prix de vente (PDF) : 1 €

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 54 - 55  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
54 55
Texte et photos : Luc Guillou Si les travaux que mena John M. Browning à partir de 1895 pour créer des armes à répétition automatique sont aujourd’hui bien connus, ceux de deux armuriers français, qui aboutirent à la création entre 1899 et 1892 du fusil Eclair restent partiellement ignorés, même en France La prise de gaz permettant à ce dernier d’agir sur la tête du piston logé dans le tube placé sous le canon. Additif au brevet des frères Clair de 1888 montrant « l’appareil automatique pour fusil à répétition -brevet des frères Clair » (document : Gabriel Thérin) 54 Gazette des armes n°434 L’éclair, premier fusil de chasse automatique Gabriel Thérin, un journaliste ami, qui a entrepris depuis plusieurs années de reconstituer pour la revue « Cibles » l’histoire de l’armement à partir des brevets a levé voici quelques mois un coin du voile de l’oubli qui recouvrait jusqu’à maintenant l’œuvre des frères Clair. L’appellation du fusil « éclair » résulte d’un jeu de mot qui fait allusion aux frères Clair : « Clair et Clair ». Les brevets Clair Dans les dernières années du XIX e siècle, Jean-Baptiste et Benoit Clair étaient directeurs d’une usine de mécanique fondée en Du côté droit du boîtier apparaît le marquage « FERME » en lettres d’or et un faisceau de foudres entourant le logo « FC « pour « frères Clair », cadré des marquages « Eclair » et « Automatique » 1838. Cette entreprise, la « Manufacture mécanique d’armes de luxe et de guerre de Saint-Etienne », qui produisait des armes blanches, des canons de fusils et des carabines à air comprimé avait ses ateliers installés 2,4 et 6 place Fourneyron à Saint-Etienne. Tout comme l’américain John M. Browning à la même époque, de l’autre côté de l’Atlantique, Benoit se passionnait pour la conception d’armes automatiques utilisant : - pour le premier, le recul, - pour le second, la pression développée par les gaz de combustion de la poudre des cartouches. Benoît semble avoir été l’inventeur d’un fusil que l’on dénommait alors « automatique », mais que nous appellerions aujourd’hui « semi-automatique », car l’arme n’était bien entendu pas conçue pour tirer par rafale. Pour protéger le mécanisme inventé par Benoît, les frères Clair déposèrent un brevet qui leur fut accordé le 8 septembre 1888,
sous le numéro 192.828, pour un système qui « appliqué aux fusils à répétition en général, en rend le fonctionnement automatique ». L’arme présentée dans cet article est en réalité le produit de trois additifs successifs apportés à ce brevet initial et d’un autre brevet datant de 1893 couvrant un fusil semi-automatique doté d’un magasin logé Pièce de manœuvre en position verrouillée Pièce de manœuvre en position déverrouillée Pièce de manœuvre en position arrière après déverrouillage du retard à l’ouverture. Le marquage figurant sur le dessus du boîtier indique sans ambigüité l’identité de l’arme. dans la crosse et fonctionnant par emprunt des gaz ainsi qu’un pistolet semi-automatique conçu selon les mêmes principes et chambré en calibre 8 mm modèle 1892, qui sera présenté sans succès à la commission d’armement de l’armée française. Ces brevets furent cédés en 1896 pour la somme de mille deux cents francs à la « société anonyme des armes automatiques », fondée par les frères Clair. Le fusil semi-automatique « Eclair », arme de conception française, aujourd’hui presque totalement ignorée des historiens constitue donc très probablement le premier fusil semi-automatique fonctionnel à emprunt des gaz du monde. Certains de ses principes de fonctionnement, en particulier la pièce de manœuvre et l’élévateur de cartouches actionnés par le piston se retrouvent assez fidèlement repris sur les fusils semi-automatiques français modèles 1917 (RSC 17) et 1918 et inspireront plus tard le mécanisme du fusil américain Garand M1. Les frères Clair déposèrent par ailleurs plusieurs autres brevets portant sur des dispositifs réduisant le recul et accélérant la remise en batterie des pièces d’artillerie. Présentation L’auteur a récemment eu le privilège de pouvoir examiner un rarissime exemplaire de fusil Éclair : le seul de son espèce à lui être passé entre les mains en presque 45 années de collection (il a commencé très jeune !). Au premier contact, l’arme est étonnante et présente approximativement l’aspect et Crochet Le fusil Eclair vu du côté gauche : les lignes massives de l’arme ne sont pas sans évoquer celles d’un fusil-mitrailleur ! En dehors de ce numéro frappé sur la crosse, bien trop élevé pour correspondre à un N°de série, l’exemplaire de fusil « Éclair » examiné ne comporte aucun numéro ni aucun poinçon d’épreuve. Détail de crochets de verrouillage, assurant le retard à l’ouverture de la culasse. Crochet La Gazette des armes n°434 55



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Gazette des Armes numéro 434 septembre 2011 Page 1Gazette des Armes numéro 434 septembre 2011 Page 2-3Gazette des Armes numéro 434 septembre 2011 Page 4-5Gazette des Armes numéro 434 septembre 2011 Page 6-7Gazette des Armes numéro 434 septembre 2011 Page 8-9Gazette des Armes numéro 434 septembre 2011 Page 10-11Gazette des Armes numéro 434 septembre 2011 Page 12-13Gazette des Armes numéro 434 septembre 2011 Page 14-15Gazette des Armes numéro 434 septembre 2011 Page 16-17Gazette des Armes numéro 434 septembre 2011 Page 18-19Gazette des Armes numéro 434 septembre 2011 Page 20-21Gazette des Armes numéro 434 septembre 2011 Page 22-23Gazette des Armes numéro 434 septembre 2011 Page 24-25Gazette des Armes numéro 434 septembre 2011 Page 26-27Gazette des Armes numéro 434 septembre 2011 Page 28-29Gazette des Armes numéro 434 septembre 2011 Page 30-31Gazette des Armes numéro 434 septembre 2011 Page 32-33Gazette des Armes numéro 434 septembre 2011 Page 34-35Gazette des Armes numéro 434 septembre 2011 Page 36-37Gazette des Armes numéro 434 septembre 2011 Page 38-39Gazette des Armes numéro 434 septembre 2011 Page 40-41Gazette des Armes numéro 434 septembre 2011 Page 42-43Gazette des Armes numéro 434 septembre 2011 Page 44-45Gazette des Armes numéro 434 septembre 2011 Page 46-47Gazette des Armes numéro 434 septembre 2011 Page 48-49Gazette des Armes numéro 434 septembre 2011 Page 50-51Gazette des Armes numéro 434 septembre 2011 Page 52-53Gazette des Armes numéro 434 septembre 2011 Page 54-55Gazette des Armes numéro 434 septembre 2011 Page 56-57Gazette des Armes numéro 434 septembre 2011 Page 58-59Gazette des Armes numéro 434 septembre 2011 Page 60-61Gazette des Armes numéro 434 septembre 2011 Page 62-63Gazette des Armes numéro 434 septembre 2011 Page 64-65Gazette des Armes numéro 434 septembre 2011 Page 66-67Gazette des Armes numéro 434 septembre 2011 Page 68