Gazette des Armes n°366 juin 2005
Gazette des Armes n°366 juin 2005
  • Prix facial : 5,80 €

  • Parution : n°366 de juin 2005

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Régi'Arm

  • Format : (210 x 297) mm

  • Nombre de pages : 68

  • Taille du fichier PDF : 52,9 Mo

  • Dans ce numéro : le dernier fusil An IX de l'Empire.

  • Prix de vente (PDF) : 1 €

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 20 - 21  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
20 21
Les mitrailleuses Maxim finlandaises Une indépendance chèrement gagnée Arme vue du côté gauche. On notera la présence de poignée de portage sur le pied avant (certains affûts modèle 33 sont toutefois dépourvus de ces poignées). Arme et trépied dans leur caisse de stockage et de transport d’origine. 20 Gazette des armes n°366 Après la révolution bolchévique de 1917 plusieurs nations placées jusque là sous la domination russe s’affranchirent du pouvoir de Moscou et se déclarèrent indépendantes. Parmi elles le grand-duché de Finlande, initailement rattaché à la Suède puis annexé à la Russie en 1809 s’empressa de se libérer du joug russe. Cette indépendance dut être conquise de vive force, car si le pouvoir bolchévique déclarait respecter le principe des nationalités et préparait la naissance d’une fédération de Républiques socialistes autonomes, il conservait le caractère hégémonique de L’armée finlandais a revendu voici quelques années une partie de son matériel déclassé. Ceci a permis aux collectionneurs du monde entier de découvrir des armes qu’ils n’avaient jusque-là jamais pu voir qu’en photo. Parmi les modèles les plus fascinants. Figurent sans nul doute les diverses mitrailleuses système Maxim employées par la Finlande, qui sont des pièces de toute beauté. A B C Textes et photos : Roger Out l’Empire des Tsars et admettait mal dans les faits que certaines nations se détachent de la mère patrie. Une sanglante guerre civile entre les nationalistes dirigés par le maréchal Mannerheim et les communistes finlandais, se termina par la victoire des premiers, qui déclarèrent l’indépendance de leur pays en 1918. D E F Vue du dessus du boîtier : - A/poignée, - b/verrou du couvercle de culasse, - c/levier d’armement, - d/hausse, - e/fixation pour un support de boîte à munitions, - f/couloir d’alimentation, - g/carter du ressort récupérateur, - h/embase pour une lunette de visée.
La Finlande s’efforça de créer le plus rapidement possible une armée et une garde nationale : la « garde civique », capables de protéger son indépendance. Les premières Maxim finlandaises L’armement de ces forces fut initialement constitué d’une majorié d’armes russes de récupération auxquelles vinrent s’adjoindre diverses armes, surplus de la Première Guerre mondiale, importées d’Europe Occidentale, avant que l’industrie finlandaise soit en mesure de fournir des armes de fabrication nationale. Les premières mitrailleuses mises en service dans l’armée finlandaise furent de ce fait des Maxim russes modèle 1905 et 1910, dont environ 600 exemplaires avaient été récupérés dans les dépôts de l’armée tsariste situés sur le territoire finlandais. Pendant la guerre russo-finlandaise de 1939-1940, un soldat finlandais examine un montage antiaétien quadruple de Maxim soviétiques modèle 1910. De nombreuses Maxim soviétiques capturées par les Finlandais au cours de la « campagne d’hiver », puis tout au long de la seconde guerre mondiale, viendront rejoindre dans l’arsenal finlandais les Maxim modèle 1910 russes récupérées en 1917 à la déclaration d’indépendance. (D.R.) A la fin des hostilités, ces armes, adoptées sous l’appellation de « konekivääri m/09-09 », furent modifiées par les Finlandais qui remplacèrent la hausse russe d’origine, graduée en Ashins par une hausse graduée de 300 à 2000 mètres. Afin d’alléger l’arme, les pieds repliables, permettant la transformation de l’affût à roues Sokolov en afût tripode furent généralement supprimés, de même que le bouclier blindé servant à la protection des servants. En 1921, l’affût Sokolov s’étant révélé assez mal adapté aux conditions d’emploi en Finlande fut remplacé par un affût trépied presque identique au trépied modèle 1916 allemand, mais doté de deux arceaux métalliques servant de poignée de transport, soudés à la partie antérieure des deux pieds avant. L’arme ainsi équipée prit le nom de m/09- 21 (le premier nombre indique le modèle de l’arme, le second celui de l’affût dans la nomenclature finlandaise). Le renforceur de recul peut être réglé dans deux positions en fonction de la cadence de tir recherchée. Poignée vue de l’arrière. On distingue la détente entre les deux poignées et la sécurité en haut de l’ensemble. Maxim finlandaise vue du côté droit avec une bande engagée. Caisse à munitions de l’armée finlandaise avec son marquage SA. La Gazette des armes n°366 21



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Gazette des Armes numéro 366 juin 2005 Page 1Gazette des Armes numéro 366 juin 2005 Page 2-3Gazette des Armes numéro 366 juin 2005 Page 4-5Gazette des Armes numéro 366 juin 2005 Page 6-7Gazette des Armes numéro 366 juin 2005 Page 8-9Gazette des Armes numéro 366 juin 2005 Page 10-11Gazette des Armes numéro 366 juin 2005 Page 12-13Gazette des Armes numéro 366 juin 2005 Page 14-15Gazette des Armes numéro 366 juin 2005 Page 16-17Gazette des Armes numéro 366 juin 2005 Page 18-19Gazette des Armes numéro 366 juin 2005 Page 20-21Gazette des Armes numéro 366 juin 2005 Page 22-23Gazette des Armes numéro 366 juin 2005 Page 24-25Gazette des Armes numéro 366 juin 2005 Page 26-27Gazette des Armes numéro 366 juin 2005 Page 28-29Gazette des Armes numéro 366 juin 2005 Page 30-31Gazette des Armes numéro 366 juin 2005 Page 32-33Gazette des Armes numéro 366 juin 2005 Page 34-35Gazette des Armes numéro 366 juin 2005 Page 36-37Gazette des Armes numéro 366 juin 2005 Page 38-39Gazette des Armes numéro 366 juin 2005 Page 40-41Gazette des Armes numéro 366 juin 2005 Page 42-43Gazette des Armes numéro 366 juin 2005 Page 44-45Gazette des Armes numéro 366 juin 2005 Page 46-47Gazette des Armes numéro 366 juin 2005 Page 48-49Gazette des Armes numéro 366 juin 2005 Page 50-51Gazette des Armes numéro 366 juin 2005 Page 52-53Gazette des Armes numéro 366 juin 2005 Page 54-55Gazette des Armes numéro 366 juin 2005 Page 56-57Gazette des Armes numéro 366 juin 2005 Page 58-59Gazette des Armes numéro 366 juin 2005 Page 60-61Gazette des Armes numéro 366 juin 2005 Page 62-63Gazette des Armes numéro 366 juin 2005 Page 64-65Gazette des Armes numéro 366 juin 2005 Page 66-67Gazette des Armes numéro 366 juin 2005 Page 68