Gazette des Armes n°127 mars 1984
Gazette des Armes n°127 mars 1984
  • Prix facial : 17 F

  • Parution : n°127 de mars 1984

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Régi'Arm

  • Format : (204 x 293) mm

  • Nombre de pages : 60

  • Taille du fichier PDF : 57,3 Mo

  • Dans ce numéro : les pistolets à coffre.

  • Prix de vente (PDF) : 1 €

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 24 - 25  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
24 25
-)1e MAURAN INVESTIS S EM ENT S S.A.R.L. au capital de 20 000 F R.C. B 327 236 568 Paris 23, RUE JEAN-GIRAUDOUX - 75116 PARIS UNIQUEMENT SUR RENDEZ-VOUS Tél. : (1) 501.74.95 Catalogue illustré 20 F remboursés au premier achat. VENTE - ACHAT - ÉCHANGE - EXPERTISE S[47226), /lrICkJ et ez(V‘diementati,eii SWAA aie‘iri-d-,_raj‘attx et ftat'llPed — 9-e-ceirationd „Zsetteb etictiriwiti iniaargi-teJ 23 983 ticnii'. R.C. B 3
LA MITRAILLEUSE EN FRANCE 1866-1918 DEUXIEME PARTIE Dans le précédent numéro de la revue, nous avons évoqué les premiers pas incertains de la mitrailleuse en France. Maintenant, nous allons relater l'histoire des deux premières armes automatiques utilisées par l'armée française, les mitrailleuses modèle 1905 et modèle 1907, une histoire bien tortueuse, mais commençons par le modèle 1905 dit "de Puteaux". Ce chapitre pourrait s'intituler "histoire d'un échec", ou, "à vouloir trop bien faire, on n'arrive à rien de bon". L'invention d'Odkolek était simple ; l'arme qui en résultait, rustique, robuste et sûre, fonctionnait avec un minimum de pièces mobiles. On voulut faire mieux, on fit plus mal. La mitrailleuse de Puteaux utilisait le principe de la détente des gaz à la bouche. Ce qui obligeait une canalisation des gaz compliquée. De plus, voulant actionner le piston d'arrière en avant, il fallut créer un ensemble complexe et fragile de "tringle", "crémaillère" et "pignon-manivelle". Perfection oblige, on imagina un système de réglage de la cadence de tir, un bouton de commande de tir rapide et un compensateur automatique de hauteur de guidon agissant au fur et à mesure de l'échauffement du canon. Toutes ces complications entraînèrent des essais sans fin ainsi que l'attestent de nombreuses lettres du président du Comité ; la première proposition de modifications entraîna quatre séries d'essais à Versailles qui aboutirent un rapport négatif. En novembre 1904, un essai d'appropriation de la mitrailleuse de Puteaux à la balle "D" aboutit à un nouvel échec. A la suite duquel le Comité demanda de "surseoir à la fabrication d'une arme dont la mise au point paraît lointaine". Le rapport fut défavorable au point que le président émit l'avis que l'Etat acquiert les droits de fabrication dans ses arsenaux de la mitrailleuse Hotchkiss. "Errare humanum est, perseverare diabolicum ! " : or, on persiste ; en septembre et octobre 1905, de nouveaux essais de par Pierre LORAIN La mitrailleuse modèle 1907-T sert encore dans notre Marine nationale au début de la Seconde Guerre mondiale ! L'arme est montée sur pylône antiaérien mais, si la position du tireur assis est confortable, l'arme est toujours la mitrailleuse de 1907, modification de la mitrailleuse APX Modèle 1905, abandonnée au profit de la mitrailleuse Hotchkiss à partir de 1917 dans la plupart de nos formations terrestres. (Photo E.C.P. Armées.) tir avec la balle "D" prouvent que la mitrailleuse de Puteaux s'use beaucoup trop vite, d'où de nouvelles mises au point qui durèrent jusqu'en juin 1906, moment où de nouvelles mises au point qui durèrent jusqu'en juin 1906, moment où on se décida enfin à comparer sur le terrain le prototype de Puteaux avec la mitrailleuse Hotchkiss de 1900. Ces essais confirmèrent la meilleure tenue de l'Hotchkiss à l'épreuve de tir continu et la moindre usure de son canon Nous n'avions toujours pas adopté de mitrailleuse, mais nous nous entêtions : mettant'en cause la qualité des aciers et le profil des rayures, on essaya des canons en acier spécial "E" de Châtillon- Commentry concurrement avec des canons en acier du Creusot ; nouveaux essais, nouvelles déceptions, les canons des 25



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Gazette des Armes numéro 127 mars 1984 Page 1Gazette des Armes numéro 127 mars 1984 Page 2-3Gazette des Armes numéro 127 mars 1984 Page 4-5Gazette des Armes numéro 127 mars 1984 Page 6-7Gazette des Armes numéro 127 mars 1984 Page 8-9Gazette des Armes numéro 127 mars 1984 Page 10-11Gazette des Armes numéro 127 mars 1984 Page 12-13Gazette des Armes numéro 127 mars 1984 Page 14-15Gazette des Armes numéro 127 mars 1984 Page 16-17Gazette des Armes numéro 127 mars 1984 Page 18-19Gazette des Armes numéro 127 mars 1984 Page 20-21Gazette des Armes numéro 127 mars 1984 Page 22-23Gazette des Armes numéro 127 mars 1984 Page 24-25Gazette des Armes numéro 127 mars 1984 Page 26-27Gazette des Armes numéro 127 mars 1984 Page 28-29Gazette des Armes numéro 127 mars 1984 Page 30-31Gazette des Armes numéro 127 mars 1984 Page 32-33Gazette des Armes numéro 127 mars 1984 Page 34-35Gazette des Armes numéro 127 mars 1984 Page 36-37Gazette des Armes numéro 127 mars 1984 Page 38-39Gazette des Armes numéro 127 mars 1984 Page 40-41Gazette des Armes numéro 127 mars 1984 Page 42-43Gazette des Armes numéro 127 mars 1984 Page 44-45Gazette des Armes numéro 127 mars 1984 Page 46-47Gazette des Armes numéro 127 mars 1984 Page 48-49Gazette des Armes numéro 127 mars 1984 Page 50-51Gazette des Armes numéro 127 mars 1984 Page 52-53Gazette des Armes numéro 127 mars 1984 Page 54-55Gazette des Armes numéro 127 mars 1984 Page 56-57Gazette des Armes numéro 127 mars 1984 Page 58-59Gazette des Armes numéro 127 mars 1984 Page 60