Gaumont Pathé ! Le Mag n°216 mai 2013
Gaumont Pathé ! Le Mag n°216 mai 2013
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°216 de mai 2013

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : SEC Colisée

  • Format : (176 x 250) mm

  • Nombre de pages : 46

  • Taille du fichier PDF : 10,4 Mo

  • Dans ce numéro : Epic... une fable écolo et guerrière digne d'Avatar.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 38 - 39  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
38 39
1er MAI 8 MAI 15 MAI 22 MAI 29 MAI Mai La grande bellezza Après avoir filmé un Sean Penndépressif et méconnaissable aux Etats-Unis dans l’étrange This Must Be the Place (2011), Paolo Sorrentino revient en Italie pour ra- L’Attentat GENRE/Drame DUREE/1 h 50 DE/Ziad Doueiri AVEC/Ali Suliman, Reymond Amsalem, Dvir Benedek Un médecin israélien d’origine arabe découvre que la responsable de l’attentat dont les victimes ont atterri dans son service n’est autre que sa femme. Quinze ans après le formidable West Beyrouth, le réalisateur libanais Ziad Doueiri signe un film engagé qui jette un regard à la fois cruel et tendre sur le Proche-Orient. Un vrai choc. F.C. dans nos salles conter la crise existentielle de Jep Gambardella (Toni Servillo). A 65 ans, ce journaliste fréquentant la haute société romaine et qui adore les mondanités regarde son univers 29 MAI Toni Servillo, au bout du rouleau. s’écrouler. Seul le souvenir d’un amour de jeunesse le sortira de sa résignation. Le David Lynch italien filme un homme au bord du gouffre, au cœur de la Cité éternelle, dans un hommage virtuose à La dolce vita, de Federico Fellini. P.L. 36 Les CinEmas Gaumont ET PathE/LE MAG cinemaSgaumontpathe.com rejoignez-nous sur 29 MAI 29 MAI GENRE/Drame psychologique DUREE/2 h 30 DE/Paolo Sorrentino AVEC/Toni Servillo, Sabrina Ferilli, Carlo Verdone The Call GENRE/Thriller DUREE/1 h 36 DE/Brad Anderson AVEC/Halle Berry, Abigail Breslin, Ella Rae Peck Jordan Turner, opératrice au 911 – le standard d’urgence de la police new-yorkaise – reçoit l’appel d’une adolescente qui tente d’échapper à un serial killer. Marquée par une lourde erreur commise six mois plus tôt, Jordan tente de ne pas compromettre les chances de survie de la victime. A partir d’un synopsis classique de thriller sous tension dans la lignée de Taken (et que Joel Schumacher devait au départ réaliser), Brad Anderson réussit un film efficace dont la première partie est réellement étourdissante. E.F. Gianni Fiorito



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :