Gaumont Pathé ! Le Mag n°216 mai 2013
Gaumont Pathé ! Le Mag n°216 mai 2013
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°216 de mai 2013

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : SEC Colisée

  • Format : (176 x 250) mm

  • Nombre de pages : 46

  • Taille du fichier PDF : 10,4 Mo

  • Dans ce numéro : Epic... une fable écolo et guerrière digne d'Avatar.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 14 - 15  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
14 15
MAI INTERVIEW Baz LuhrmannÀ quelques semaines de la présentation du film en ouverture du Festival de Cannes, Baz Luhrmannlève le voile sur son adaptation pop et tonitruante du classique de Francis Scott Fitzgerald. Leo, la 3D, Jay-Z..., il dit tout, en exclusivité, sur son magnifique Gatsby. Les CinÉmas Gaumont ET PathÉ/INTERVIEW cinemaSgaumontpathe.com rejoignez-nous sur Courtesy of Warner Bros. Picture
Baz, d’où vous est venue l’idée d’adapter Gatsby le Magnifique ? Comme tout le monde, je l’avais lu au lycée. Et comme tout le monde, je l’avais oublié... Mais juste après la sortie de Moulin Rouge !, j’ai voulu fuir la pression d’Hollywood, me détacher de mon film. Et j’ai décidé d’embarquer dans le Transsibérien. Dans mes bagages, j’avais emporté du vin rouge australien et quelques livres audio. Un soir, j’ai mis Gatsby le Magnifique, persuadé que j’allais tomber de sommeil. J’ai débouché une bouteille... et j’ai passé la nuit et la journée suivante à l’écouter. Lorsque j’ai enlevé mon casque et bu le dernier verre de vin, je savais qu’il fallait en faire un film. Et que je devais le réaliser. Pourquoi ? Parce que ce roman est d’une modernité folle. J’ai pensé tourner Gatsby au moment où le krach des années 2000 venait de faire exploser l’économie mondiale. D’un seul coup, les similitudes entre les années 20 et le monde d’aujourd’hui m’ont paru évidentes. Fitzgerald chronique la fin d’une époque, les gens qui deviennent de plus en plus riches, qui n’ont plus de morale et l’arrivée d’un étranger qui met au jour les failles de leur société. Quatre ans avant la crise rejoignez-nous sur cinemaSgaumontpathe.com de 29, Gatsby prédisait cette chute. C’était ça que je voulais transcrire. D’où votre modernisation du roman ? Comme l’utilisation de Jay-Z ou de Beyoncé dans la bande originale... Exactement. On a fait beaucoup de recherches sur le New York des années 20. Sur les décors, les costumes, la langue... Nous voulions être vrais, précis. Mais plus que le réalisme, ce que je souhaitais, c’était que les spectateurs comprennent, ressentent physiquement le choc que représentait la lecture de ce livre dans le New York des 20’s. Fitzgerald prend les éléments les plus modernes et les plus novateurs de la culture, s’en empare pour les intégrer dans son œuvre. Dans les années 20, c’était le jazz. Aujourd’hui, c’est le hip-hop de Jay-Z ou les chansons de Beyoncé. Pourquoi avoir choisi la 3D pour un film mélodramatique ? Rassurez-vous, je ne fais pas sauter Grand Central ! La 3D est moins spectaculaire qu’immersive, elle me permet de faire entrer les spectateurs dans l’histoire. J’ai compris ce que pouvait m’apporter le relief en écoutant les conseils de James Cameron, mais surtout en découvrant Le crime était presque parfait – le premier drame en relief d’Alfred Hitchcock – sur l’un des Leonardo DiCaprio en Gatsby, magnifique d’ambiguïté. projecteurs d’origine. Là, sans que la caméra ne bouge, on voyait les acteurs vivre, respirer, bouger. Comme jamais. On avait l’impression de pouvoir les toucher. On était avec eux au cœur des scènes. C’est cette intimité, cette vie que la 3D me permet de retrouver. J’imagine que, dans ce cadre, Leonardo DiCaprio était une évidence ? 
 Plus que ça ! Sans lui, je ne faisais pas le film. Il a la beauté du personnage, sa densité, mais surtout son opacité et son mystère. Mon Gatsby devait être incarné et ambigu. Et seul Leo, parmi les acteurs d’aujourd’hui, pouvait m’apporter ça. Là, tout n’est qu’ordre et beauté, luxe, calme et volupté... Les CinÉmas Gaumont ET PathÉ/INTERVIEW



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :