Gaumont Pathé ! Le Mag n°210 novembre 2012
Gaumont Pathé ! Le Mag n°210 novembre 2012
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°210 de novembre 2012

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : SEC Colisée

  • Format : (176 x 250) mm

  • Nombre de pages : 44

  • Taille du fichier PDF : 9,3 Mo

  • Dans ce numéro : populaire, Deborah François et Romain Duris en course pour les championnats de vitesse dactylographique.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 12 - 13  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
12 13
NOVEMBRE PASSION CINEMA Hugh Jackman De Wolverine au lapin de Pâques, un acteur aux multiples facettes Hugh Jackman est le lapin de Pâques dans Les Cinq Légendes, un film d’aventures plein de fantaisie, d’humour et d’émotion, qui convoque les plus célèbres héros des tout-petits, du père Noël au marchand de sable. - Propos recueillis par Fanny Thibault Les Cinq Légendes/2012 DreamWorks AnimationL.L.C. Pour en savoir plus sur l’histoire du film, rendez-vous p38. 12 Les CinEmas Gaumont ET PathE/LE MAG cinemaSgaumontpathe.com rejoignez-nous sur
01/Que représentaient ces personnages mythologiques durant votre enfance ? Avant tout, l’espoir. Le père Noël m’apportait des cadeaux et le lapin de Pâques des œufs en chocolat ! A chaque fois, c’était la joie, l’excitation, l’émerveillement, la fête. Je me souviens de vacances : j’avais 8 ans et on faisait du camping avec mon père et mes quatre frères et sœurs. Il pleuvait et on grelottait sous la tente. Durant la nuit, j’ai surpris mon père en train d’installer des paquets sous un sapin à l’extérieur. Le lendemain, il m’a avoué que le père Noël n’existait pas, j’étais dévasté ! Du coup, je veux perpétuer la tradition le plus longtemps possible avec mes enfants. Je fabrique des empreintes de rennes dans la neige, un de mes amis se déguise en père Noël. C’est magique de voir leurs yeux briller. 02/Comment vous êtes-vous préparé pour interpréter le lapin de Pâques ? J’ai dû travailler mon accent australien car, ayant été élevé par des parents anglais à Sydney, je n’employais pas forcément des expressions locales, vraiment très drôles, qui figurent dans mes répliques. De plus, j’ai fait des recherches sur Internet. Mon personnage se voit comme un héros de film d’action, un dur à cuire. Et non pas comme un animal doux et mignon ! J’ai parcouru les esquisses préparatoires des animateurs pour mieux le cerner. J’aime sa motivation principale qui est de protéger les enfants. J’ai enregistré un dimanche à 8 h du matin. Jeffrey Katzenberg (l’un des fondateurs du studio DreamWorks) était là pour me donner des conseils, m’aider. Cet homme ne « Mon personnage se voit comme un héros de film d’action » s’arrête jamais… Il m’a appris une chose indispensable : ce qui compte avant tout pour un film, et qui justifie son existence, c’est la force de son idée principale. 03/Quel était votre rêve d’enfant ? Je voulais être chef dans un avion. J’aimais l’idée de cuisiner et de voyager. Je n’aurais jamais pensé devenir acteur. J’ai commencé par Souvenirs d’enfance : du rêve à l’écran ! faire des études de journalisme, mais je me suis rendu compte que j’étais trop crédule… Lorsque j’ai pris des cours d’art dramatique, je n’ai pas manqué un jour de classe, j’étais au paradis. 04/Vous n’avez pas peur de changer de registre… C’est important de se lancer des défis. Une fois par semaine depuis quinze ans, je prends des cours de chant. Je pratique un quart d’heure par jour, sous la douche, et je me sens plus à l’aise dorénavant. Sur le tournage de la comédie musicale Les Misérables (à l’affiche le 20 février 2013) de Tom Hooper (Le Discours d’un roi), j’ai chanté en moyenne douze heures par jour, chaque prise était en direct. C’est une énorme responsabilité de jouer un rôle aussi prestigieux que Jean Valjean. Les personnages mythiques qui font partie de l’enfance comme le père Noël, le marchand de sable ou le lapin de Pâques ont inspiré de nombreux réalisateurs. Petite sélection à voir ou à revoir... > Hop (2011). Un merveilleux conte qui mélange prises de vues traditionnelles et animation et qui explique pourquoi le fils du lapin de Pâques n’a pas du tout envie de prendre la suite de son père et distribuer les cloches et œufs en chocolat aux enfants ! Avant Tim Hill, le réalisateur, personne n’avait vraiment exploité le personnage du lapin de Pâques au cinéma. > Le Marchand de sable – L’Aventure au pays des rêves (2011). Dans ce film d’animation inventif et drôle réalisé avec des marionnettes animées de façon traditionnelle, le marchand de sable emporte les petits spectateurs au pays des rêves. Un récit initiatique coloré et intelligent, qui apprend à croire en soi et à surmonter ses peurs. > Mission : Noël - Les Aventures de la famille Noël (2011). Un film qui dévoile les secrets du père Noël, lui qui réussit à fabriquer des millions de jouets et à les distribuer en une nuit… Réalisé par le studio britannique Aardman (Wallace & Gromit), ce long métrage d’animation à l’humour ravageur rafraîchit le mythe du père Noël. > Niko le petit renne (2008 et 2012, lire p.41). Niko est un petit renne dont le père fait partie de la légendaire brigade volante du père Noël… Deux films teintés de poésie nordique et peuplés de héros attachants. De quoi toucher en plein cœur les petits comme les grands. rejoignez-nous sur cinemaSgaumontpathe.com Les CinEmas Gaumont ET PathE/LE MAG 13



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :