Gaumont Pathé ! Le Mag n°186 novembre 2010
Gaumont Pathé ! Le Mag n°186 novembre 2010
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°186 de novembre 2010

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : SEC Colisée

  • Format : (176 x 250) mm

  • Nombre de pages : 44

  • Taille du fichier PDF : 10,1 Mo

  • Dans ce numéro : Douglas Kennedy, invité de la rédaction.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 22 - 23  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
22 23
A L’AFFICHE• 22 03 novembrei.wo$Awiçrrs FAIR GAME 10 novembre 4 migoidiL- - WELCOME TO THE RILEYS LES CINEMAS GAUMONT PATHE Genre/drame, thriller De/Doug Liman Avec/Naomi Watts, Sean Penn, Sam Shepard, Bruce McGill Durée/1 h 46 Sélection officielle en compétition SELECTION OFFICIELLE DEAUV4LE 2010 FESTIVAL DU CINÉMA AMÉRICAIN Valerie et Joe se sont depuis installés à Santa-Fe. Elle travaille dans le nucléaire et a écrit Fair Game en 2007 ; lui s’occupe d’investissements en Afrique. Valerie Plame (Naomi Watts) et Joe Wilson (Sean Penn) Doug (James Gandolfini) et Mallory (Kristen Stewart) UGC Christopher Soos Genre/drame De/Jake Scott Avec/James Gandolfini, Kristen Stewart, Melissa Leo, Joe Chrest, Ally Sheedy Durée/1 h 50 SÉLECTION OFFICIELLE DEAUViLLE 2010 FESTIVAL OU CINÉMA AMÉRICAIN Fair Game Un thriller d’espionnage tiré de faits réels, dans lequel Naomi Watts incarne un agent de la CIA dont l’identité est révélée et la carrière brisée. Valerie Plame, agent de la CIA, enquête sur l’existence potentielle d’armes de destruction massive en Irak. Ancien ambassadeur, son mari Joe Wilson est envoyé de son côté en février 2002 au Niger pour enquêter sur un supposé trafic d’uranium, destiné à aider Saddam Hussein à se doter de l’arme nucléaire. Ses recherches le conduisent à réfuter cette hypothèse. Mais la CIA ignore ses conclusions et en janvier 2003, George Bush déclare que le régime de Bagdad « a acquis des quantités conséquentes d’uranium en Afrique », justifiant ainsi l’intervention américaine en Irak. Joe Wilson publie alors une tribune dans le New York Times où il donne sa propre version des faits. Moins d’une semaine après, un journaliste du Washington Post va révéler que sa femme travaille pour la CIA… En adaptant cette affaire qui avait fait scandale en 2003, Hollywood affronte les erreurs du passé. L’espionnage, Doug Liman connaît bien puisqu’il a signé La Mémoire dans la peau et Mr & Mrs Smith. « Deux films de pur divertissement ! Avec Fair Game, je voulais rendre hommage au courage d’un vrai agent secret. C’était la première fois dans l’histoire américaine que l’identité d’un membre de la CIA était ainsi révélée au public. Au risque de mettre en danger ses contacts et de détruire la carrière d’une fonctionnaire qui servait avec dévouement son pays. » Le cinéaste, qui réussit à mêler thriller d’espionnage et drame intimiste, a surtout été touché par la façon dont le couple a traversé cette tempête. « Joe Wilson a vu dans le film l’occasion non pas de prendre sa revanche mais de réaffirmer son combat pour la démocratie. » –Marie Portier Welcome to the Rileys Un quadragénaire dépressif suite à la mort de sa fille prend une jeune paumée sous son aile. Un drame sensible réalisé par le fils de Ridley Scott. Il y a huit ans, Doug et Loïs ont perdu leur fille unique dans un accident de voiture. Depuis, ils ne se parlent presque plus. Loïs, traumatisée, ne sort plus de chez elle. Doug la trompe. Un soir, alors qu’il rend visite à sa maîtresse, il apprend que cette dernière a succombé à une crise cardiaque. Lors d’un déplacement professionnel à la Nouvelle-Orléans, il se laisse entraîner pour noyer son chagrin dans une boîte de striptease. Il y remarque une danseuse, Mallory, qui aurait l’âge de sa fille. Il se prend d’affection pour elle et décide de l’aider. Mallory le laisse faire… Ce drame raconte le parcours d’un homme brisé qui se reconstruit en prenant sous son aile une étrangère. –F.T. o CINEMAGAUMONT.COM CINEMAPATHE.COM
.• ; L PHOTOS : MICHAEL CROTTO -• JACQUES GAMBLIN PRIX DU PUBLIC FESTIVAL DE CABOURG FESTIVAL D’ANGOULÊME ANTOINE REIN, FABRICE GOLDSTEIN et CAROLINE ADRIAN présentent un film de MICHEL LECLERC SARA FORESTIER ZINEDINE SOUALEM CAROLE FRANCK JACQUES BOUDET MICHELE MORETTI AVEC LA PARTICIPATION DE LIONEL JOSPIN SCÉNARIO DE BAYA KASMI ET MICHEL LECLERC LAURÉAT DU GRAND PRIX DU MEILLEUR SCÉNARISTE 2008 ORGANISÉ PAR PHILIPPE ET BARBARA MAYNIAL AVEC LE SOUTIEN DU CNC ET DE ARTE MUSIQUE ORIGINALE JEROME BENSOUSSAN ET DAVID EUVERTE IMAGE VINCENT MATHIAS MONTAGE NATHALIE HUBERT SON SOPHIE LALOY EMMANUEL AUGEARD FRANCOIS GROULT DÉCORS JEAN-MARC TRAN TAN BA COSTUMES MELANIE GAUTIER MAQUILLAGE NATALI TABAREAU-VIEUILLE 1ER ASSISTANT RÉALISATEUR MATHIEU VAILLANT DIRECTRICE DE PRODUCTION MARIANNE GERMAIN RÉGISSEUR GÉNÉRAL CHRISTOPHE GRANDIERE UNE COPRODUCTION DELANTE FILMS – KARÉ PRODUCTIONS – TF1 DROITS AUDIOVISUELS AVEC LE SOUTIEN DE LA RÉGION ILE DE FRANCE DE LA PROCIREP ET DE L’ANGOA-AGICOA EN ASSOCIATION AVEC SOFICA VALOR 7 BANQUE POPULAIRE IMAGES 10 UNI ÉTOILE 7 CINÉMAGE 3 DÉVELOPPEMENT AVEC LA PARTICIPATION DE CANAL + TPS STAR ET DU CENTRE NATIONAL DE LA CINÉMATOGRAPHIE ET DE L’IMAGE ANIMÉE - PRODUIT PAR CAROLINE ADRIAN FABRICE GOLDSTEIN ANTOINE REIN VENTES INTERNATIONALES TF1 INTERNATIONAL LE 24 NOVEMBRE



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :