Gaumont Pathé ! Le Mag n°180 mai 2010
Gaumont Pathé ! Le Mag n°180 mai 2010
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°180 de mai 2010

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : SEC Colisée

  • Format : (176 x 250) mm

  • Nombre de pages : 36

  • Taille du fichier PDF : 9,4 Mo

  • Dans ce numéro : Robin des Bois avec Russell Crowe.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 32 - 33  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
32 33
EN TOURNAGE Genre/comédie dramatique De/Bertrand Blier Avec/Jean Dujardin, Albert Dupontel, Anne Alvaro, Myriam Boyer, Audrey Dana, Christa Theret 32 29 septembre Dujardin et Dupontel réunis par Blier LES CINEMAS GAUMONT PATHE Jean Dujardin incarne un écrivain un peu à cran… Le Bruit des glaçons Bertrand Blier fait s’affronter Jean Dujardin, un écrivain un peu perdu, et Albert Dupontel, dans le rôle de son « cancer », dans une comédie à l’humour très noir. Un vieux mas perdu dans le petit village d’Anduze, au pied des Cévennes. Soudain, un coup de feu retentit. Jean Dujardin, écrivain barbu en pleine tourmente, vient de tirer au fusil de chasse sur Albert Dupontel, l’incarnation de son cancer, en costard cravate. « Coupez ! » La victime se marre en exhibant sa fausse horrible blessure, tandis que le tireur part dans un rire stupide façon OSS 117 en soulevant à bout de bras un faux rocher. En attendant la prochaine prise, Bertrand Blier fume tranquillement sa légendaire pipe. Pour son 19 e film, Le Bruit des glaçons, le cinéaste s’est entouré, pendant sept semaines, d’une petite équipe. « Trouver de l’argent relève aujourd’hui du parcours du combattant ! Surtout pour financer l’histoire d’un écrivain harcelé par son cancer. Des copains m’ont dit : « Touche pas à ça » ! Mais quand une idée s’impose, rien ne sert de lutter. » Ce cauchemar « infaisable, quelque part entre Bergman et Buñuel », Blier l’a écrit voilà vingt ans, puis oublié dans un tiroir avant de l’exhumer, par défi. « Je vieillis mais je garde ce besoin de liberté dans le propos, de mise en danger dans l’écriture. Mon côté gonflé a toujours fini par convaincre. » Un vent de liberté Ses deux acteurs, qui ont fait des efforts financiers pour que le film se fasse, n’en doutent pas un instant. « Il y aura du sexe, de la noirceur et de la comédie, annonce Albert Dupontel. Sans oublier les fondamentaux des films de Blier : des femmes naturellement, admirables, CINEMAGAUMONT.COM r CINEMAPATHE.COM
et des hommes, forcément crétins ! » Dujardin acquiesce : « Je sens quelque chose de rare, de cruel, de drôle et d’émouvant qui ne laissera pas indifférent. Moi qui dis souvent non à des films commerciaux, je suis heureux que Le Bruit des glaçons puisse exister. Je n’ai pas envie qu’un jour Lelouch, Tavernier ou Blier, tous ces grands auteurs, ne puissent plus tourner ». Le comédien a été surpris par la façon de travailler du réalisateur, alerte et moderne. « Il est beaucoup plus jeune que certains. D’une liberté insolente. Il peut frôler le pathos et l’annuler tout de suite avec une plaisanterie ou une colère de mec un peu soupe au lait. Sans arrêt, il nous ballotte à droite à gauche dans les émotions. Très flegmatique, il se contente après chaque prise d’un : « Très bien, on la prend ». On se regarde avec Albert, comme deux gosses qui attendent leur bon point. » Dupontel confirme : « On ne fait pas plus de trois prises, on est heureux de s’en remettre à lui ». La voix grave de Blier retentit au loin. « On y retourne les enfants… on a toujours un cancer à tuer. » –Marie Portier Thierry Valletoux Le cancer de Charles (Albert Dupontel) et Charles (Jean Dujardin) Jean Dujardin et Bertrand Blier Charles (Jean Dujardin) et son cancer (Albert Dupontel) CINEMAGAUMONT.COM e CINEMAPATHE.COM LES CINEMAS GAUMONT PATHE 33 Luc Roux Luc Roux Thierry Valletoux



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :