Gaman Mag n°2 sep/oct 2013
Gaman Mag n°2 sep/oct 2013
  • Prix facial : 5,50 €

  • Parution : n°2 de sep/oct 2013

  • Périodicité : irrégulier

  • Editeur : Groupe Gaman Studio

  • Format : (210 x 297) mm

  • Nombre de pages : 28

  • Taille du fichier PDF : 11,2 Mo

  • Dans ce numéro : Takusen, un univers incroyable !

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 24 - 25  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
24 25
N°2 Septembre/Octobre 2013• CHRONIQUE Menu Manga• Concour En mai dernier le légendaire hebdomadaire nippon lançait un concours international de jeunes talents pour fêter son 45 ème anniversaire. A quelques jours de la dead line il est temps de faire un premier bilan de la participation française. Règle du concour Dans un premier temps, rappelons brièvement les règles du concours : Les participants devaient présenter un One Shot (une histoire courte) de 15, 19, 31 ou 45 pages. Le format recommandé pour le manuscrit doit être entre 23-26cm de largeur et 33-36cm de hauteur. (c’est un B4 en utilisant toute la surface) Le format pour l’envoi doit être des pages en JPEG dans un zip. Environ 100DPI (150 c’est bien) pour la lecture avec un profil RGB. Dimensions approximatives 1200x800 pixels (notez que vous devez avoir des fichiers de base en 600DPI !) Les fichiers doivent être nommés avec 3 chiffres comme suit : testmanga001.jpg, testmanga002.jpg, Dead line le 1er Octobre 2013. 22 Concour Shonen Jump Tsunami de Mangaka L’annonce de ce concours à déclenché un vrai tsunami dans le monde du manga amateur, l’info à rapidement fait le tour du net.Chaque forum de créations manga et autres groupe facebook otaku ont été submergés d’annonces de participations de mangaka en herbes de tous bords. Dans les premières semaines première vague de synopsis de projets, de chara-design et parfois même de planches, les projets se multiplient en masses. Il faut dire qu’un concours international du jump est une chance inespérée pour tous les petits français aspirants mangakas de pouvoir réaliser leurs rêves : être publié dans le weekly shonen jump aux côtés des plus grands mangakas tel queeichiro Oda (Onepiece) ou Masashi Kishimoto (Naruto). La réalité Malheureusement, la réalité les a très vite rattrapée, le niveau général de la sphère amateur française est objectivement très faible comparé aux jeune talent nippon, de plus, peu font preuve de suffisamment de rigueur et d’abnégations pour mener leur One shot à terme. Eh oui être mangaka c’est extrêmement difficile, maîtriser l’anatomie, la perspective, le découpage et le scénario demande des années et des années de
OJE VAIS GAGNER - « (2 OOKCCURS ! PREND GARDE ODA (ARRIVE ! ! N°2 Septembre/Octobre 2013 travail acharné. Hélas même la meilleure volonté du monde ne peut remplacé le travail et l’expérience. Les abandons Les abandons se multiplient de part et d’autres des forums,à titre d’exemple le forum Manga sans frontière qui, quelques jours après le lancement du concours, comptabilisait plus d’une trentaine de candidature et qui, aujourd’hui en a perdu presque 80% Les exceptions Cependant la sphère amateur francophone abrite en son sein quelques rares véritable talents dont certains peuvent se vanter d’avoir un niveau de maîtrise et de productions très proches de nos amis japonnais. On pourrait alors se mettre à rêver qu’un ou plusieurs mangaka français arrivent dans le top 10 et pourquoi pas à la tête du classement mondial. En conclusion Ce concours fut l’occasion pour le manga amateur français de faire face aux réalités du monde du manga et de l’éditions. De prendre conscience de ses lacunes et de l’immense fossé qui sépare le fantasme du mangaka star et la réalité difficile et parfois cruel de ce métier à part entière. J’espère personnellement qu’il apprendra de ses erreurs et en profiteras pour s’élever bien plus haut ! You Lib @MenuManga Menu Manga Le Chef Otaku 23



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :