Fugues n°36-07 octobre 2019
Fugues n°36-07 octobre 2019
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°36-07 de octobre 2019

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Éditions Nitram

  • Format : (178 x 260) mm

  • Nombre de pages : 146

  • Taille du fichier PDF : 61,7 Mo

  • Dans ce numéro : Antoni Porowski, le montréalais de queer eye.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 98 - 99  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
98 99
CULTUREL_ÉCRANS ET WEB SÉRIE Sortir EUPHORIA SUR CRAVE ABORDER LES RÉALITÉS QUEER SANS FORCER Cet été, une série a beaucoup fait parler d'elle pour ses nombreuses scènes de sexe et son ratio impressionnant de queues par minute  : Euphoria, la nouvelle série adolescente de HBO (Crave). Adaptée d'une série israélienne, cette version décrit le quotidien de jeunes étudiant-es américain-es, dans une débauche de maquillage, de drogues, de sexe et de prostitution. Au centre de la série figurent une ado toxicomane dénommée Rue, jouée par Zendaya Coleman, et sa nouvelle meilleure amie Jules, incarnée par la mannequin trans Hunter Schafer. Dès le début de sa diffusion, la série produite par Drake a tout de suite attiré l'attention  : avec sa bande-son blindée de succès de l’heure, ses scènes accrocheuses voire provoquantes, sa réalisation hyper léchée et ses monologues crus, Euphoria est vite apparue comme la série qu’on adore ou ou qu’on pourfend. La série télé Euphoria n’est pas parfaite, mais elle a un aspect révolutionnaire, il faut le reconnaître  : son approche très détachée et pragmatique de la sexualité et du genre. Dans l'une des premières scènes avec Jules, on la voit utiliser Grindr pour trouver des hommes avec qui coucher, ce qui nous fait rapidement comprendre qu'elle est trans. Sa transidentité n'est pourtant jamais pointée du doigt de manière artificielle, avec un personnage qui illustrerait de façon très pratique les défis et spécificités de l'existence pour une personne transgenre, un piège dans lequel de très nombreuses séries tombent. Solaire, créative, intelligente et téméraire, Jules est un personnage fascinant dont la transidentité n'est pas la caractéristique principale. Cette désinvolture du scénario la rend beaucoup plus réelle, au lieu de la transformer en case à cocher pour une série opportuniste et faussement progressiste. En plus, Jules est désirée par au moins quatre personnages dans la série, ce qui fait d'elle la première femme trans à être l'objet d'un male gaze dans une œuvre télé. Et puis, il y a Rue. Comme pour l'identité de genre de Jules, son orientation sexuelle n'est jamais expliquée dans une scène didactique et elle n'est pas LE thème de la série. On comprend naturellement et progressivement qu'elle est attirée par Jules, sans jamais avoir le besoin de poser une étiquette sur son attirance. En mettant au cœur de son intrigue la romance compliquée de ces deux jeunes femmes (dont les prénoms font référence à Roméo et Juliette), l'une racisée et l'autre trans, la série devient sans effort une œuvre queer avant-gardiste. 6 PAR LOGAN CARTIER//100 FUGUES.COM OCTOBRE 2019 ANNÉE APRÈS ANNÉE Dans Years and Years, Russel T. Davies, le scénariste de Doctor Who et, surtout, de Queer as Folk, imagine une Angleterre et un monde qui s'enfoncent dans le chaos, illustré par la montée en puissance d'une femme d'affaire populiste. Cette série d’anticipation terrifiante illustre le chaos qui s’abat sur le monde depuis quelques années. Elle démarre en Angleterre en 2016, juste avant l’élection de Donald Trump. Cette année-là, une femme d’entreprise blonde fait rire les téléspectateurs par son parler franc, transgressif, vulgaire, qui change de la langue de bois dans les émissions politiques. On la prend pour un clown. Mais ce populisme va, au fil des épisodes, faire des émules et cette femme devenue Premier ministre n’hésitera pas à faire disparaître et regrouper dans les camps ceux qu’elle juge inadéquats. Years and Years a le don de galoper dans le futur. Elle est à la fois anticipation politique et chronique familiale. Au centre, il y a les membres de la famille Pearson à Manchester  : une vieille dame et ses quatre petits-enfants ; Stephen, un banquier, sa femme comptable, leur adolescente dépressive qui se cache derrière des masques virtuels à la Snapchat ; Édith, une activiste pacifique ; Rosie, handicapée qui rêve de renverser le système en votant pour la populiste ; Et puis David, un professionnel gai en couple, qui dirige un service d’accueil des réfugiés et tombe amoureux de l’un d’entre eux. Tous vont être touchés de près ou de loin par le chaos où le monde va plonger.Au gré des épisodes et des années qui passent, la crise financière mène à des faillites, les partis extrêmes prennent le pouvoir en Europe, les immigrés sont durement rejetés, le changement climatique est à l’œuvre - les papillons et les bananes disparaissent - et la technologie permet de cloner un politicien pour lui faire dire les pires monstruosités ; le public n'y voit que du feu. À voir… 6 YVES LAFONTAINE



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Fugues numéro 36-07 octobre 2019 Page 1Fugues numéro 36-07 octobre 2019 Page 2-3Fugues numéro 36-07 octobre 2019 Page 4-5Fugues numéro 36-07 octobre 2019 Page 6-7Fugues numéro 36-07 octobre 2019 Page 8-9Fugues numéro 36-07 octobre 2019 Page 10-11Fugues numéro 36-07 octobre 2019 Page 12-13Fugues numéro 36-07 octobre 2019 Page 14-15Fugues numéro 36-07 octobre 2019 Page 16-17Fugues numéro 36-07 octobre 2019 Page 18-19Fugues numéro 36-07 octobre 2019 Page 20-21Fugues numéro 36-07 octobre 2019 Page 22-23Fugues numéro 36-07 octobre 2019 Page 24-25Fugues numéro 36-07 octobre 2019 Page 26-27Fugues numéro 36-07 octobre 2019 Page 28-29Fugues numéro 36-07 octobre 2019 Page 30-31Fugues numéro 36-07 octobre 2019 Page 32-33Fugues numéro 36-07 octobre 2019 Page 34-35Fugues numéro 36-07 octobre 2019 Page 36-37Fugues numéro 36-07 octobre 2019 Page 38-39Fugues numéro 36-07 octobre 2019 Page 40-41Fugues numéro 36-07 octobre 2019 Page 42-43Fugues numéro 36-07 octobre 2019 Page 44-45Fugues numéro 36-07 octobre 2019 Page 46-47Fugues numéro 36-07 octobre 2019 Page 48-49Fugues numéro 36-07 octobre 2019 Page 50-51Fugues numéro 36-07 octobre 2019 Page 52-53Fugues numéro 36-07 octobre 2019 Page 54-55Fugues numéro 36-07 octobre 2019 Page 56-57Fugues numéro 36-07 octobre 2019 Page 58-59Fugues numéro 36-07 octobre 2019 Page 60-61Fugues numéro 36-07 octobre 2019 Page 62-63Fugues numéro 36-07 octobre 2019 Page 64-65Fugues numéro 36-07 octobre 2019 Page 66-67Fugues numéro 36-07 octobre 2019 Page 68-69Fugues numéro 36-07 octobre 2019 Page 70-71Fugues numéro 36-07 octobre 2019 Page 72-73Fugues numéro 36-07 octobre 2019 Page 74-75Fugues numéro 36-07 octobre 2019 Page 76-77Fugues numéro 36-07 octobre 2019 Page 78-79Fugues numéro 36-07 octobre 2019 Page 80-81Fugues numéro 36-07 octobre 2019 Page 82-83Fugues numéro 36-07 octobre 2019 Page 84-85Fugues numéro 36-07 octobre 2019 Page 86-87Fugues numéro 36-07 octobre 2019 Page 88-89Fugues numéro 36-07 octobre 2019 Page 90-91Fugues numéro 36-07 octobre 2019 Page 92-93Fugues numéro 36-07 octobre 2019 Page 94-95Fugues numéro 36-07 octobre 2019 Page 96-97Fugues numéro 36-07 octobre 2019 Page 98-99Fugues numéro 36-07 octobre 2019 Page 100-101Fugues numéro 36-07 octobre 2019 Page 102-103Fugues numéro 36-07 octobre 2019 Page 104-105Fugues numéro 36-07 octobre 2019 Page 106-107Fugues numéro 36-07 octobre 2019 Page 108-109Fugues numéro 36-07 octobre 2019 Page 110-111Fugues numéro 36-07 octobre 2019 Page 112-113Fugues numéro 36-07 octobre 2019 Page 114-115Fugues numéro 36-07 octobre 2019 Page 116-117Fugues numéro 36-07 octobre 2019 Page 118-119Fugues numéro 36-07 octobre 2019 Page 120-121Fugues numéro 36-07 octobre 2019 Page 122-123Fugues numéro 36-07 octobre 2019 Page 124-125Fugues numéro 36-07 octobre 2019 Page 126-127Fugues numéro 36-07 octobre 2019 Page 128-129Fugues numéro 36-07 octobre 2019 Page 130-131Fugues numéro 36-07 octobre 2019 Page 132-133Fugues numéro 36-07 octobre 2019 Page 134-135Fugues numéro 36-07 octobre 2019 Page 136-137Fugues numéro 36-07 octobre 2019 Page 138-139Fugues numéro 36-07 octobre 2019 Page 140-141Fugues numéro 36-07 octobre 2019 Page 142-143Fugues numéro 36-07 octobre 2019 Page 144-145Fugues numéro 36-07 octobre 2019 Page 146