Fugues n°36-04 juillet 2019
Fugues n°36-04 juillet 2019
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°36-04 de juillet 2019

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Éditions Nitram

  • Format : (178 x 260) mm

  • Nombre de pages : 134

  • Taille du fichier PDF : 55,4 Mo

  • Dans ce numéro : pour un été chaud...

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 98 - 99  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
98 99
LA QUADRUPLE MÉDAILLÉE D’OR OLYMPIQUE CAROLINE OUELLETTE chercheur, sociologue et auteur de nombreux ouvrages sur les jeunes LGBTQ, Michel Dorais, à Éric Pineault, co-fondateur et président de Fierté Montréal et, enfin, au chirurgien et plasticien Pierre Brassard qui depuis longtemps travaille avec les personnes transgenres. Les arts et la culture, mais aussi les médias, ont aussi eu droit à leurs médaillé.es. Le journaliste et chroniqueur Richard Burnett (chroniqueur aussi à Fugues) a été honoré, ainsi que la chanteuse Ariane Moffatt, et la fondatrice de LSTW, Florence Gagnon. Bien sûr un gala de la Chambre de commerce LGBT ne pouvait oublier de souligner l’implication des entrepreneur.es dans l’avancement d’une meilleure intégration des minorités sexuelles. Martin Hamel, fondateur du magazine Fugues ; Yvon Jussaume, propriétaire de plusieurs établissements, qui a contribué à l’essor du Village ; et Dax Dasilva, fondateur et PDG de la compagnie internationale Ligthspeed et de la Fondation Never Apart. Dans son discours de clôture, le président du conseil d’administration de la CC-LGBT-Q, Thierry Arnaud a rappelé que nous devons nous engager, toutes et tous, à rendre nos sociétés plus inclusives en luttant contre l’homophobie, la transphobie, le sexisme et le racisme, en insistant que, face à ces manifestations qui rejettent l’autre, ce devait être « tolérance zéro » ! Il faut souligner aussi la présence du chef du Nouveau parti démocratique (NPD), Jagmeet Singh, la députée fédérale de Laurier Sainte-Marie, Hélène Laverdière, et Youri Chassin, député provincial de Saint-Jérôme, entre autres. Si l’ambiance à la salle du Parquet de la Caisse de dépôt et placement du Québec où se déroulait le gala était conviviale, la plupart des discours, aussi bien des présentateur-trices que des récipiendaires, insistaient sur l’urgence en ces temps tourmentés de ne surtout pas renoncer. 6 DENIS-DANIEL BOULLÉ ÉRIC PINEAULT, PRÉSIDENT FONDATEUR DE FIERTÉ MONTRÉAL L’EX-DÉPUTÉE ET MINISTRE AGNÈS MALTAIS LE CHIRURGIEN PIERRE BLANCHARD L’HOMME D’AFFAIRES ET PHILANTROPE DAX DASILVA
FUGUES Y ÉTAIT CHRISTIANE TAUBIRA, PRIX LAURENT MCCUTCHEON 2019 TOUT COMBAT MÉRITE D’ÊTRE ENSEMBLE À l’occasion de la Journée internationale contre l’homophobie et la transphobie, et en présence de plusieurs personnalités politiques et communautaires, la Fondation Émergence, dont le fondateur Laurent McCutcheon a initié cet évènement mondial, a remis ses prix annuels pour honorer des personnalités engagées dans cette lutte.. Le Prix Janette-Bertrand 2019 (Allié.e) a été remis au Barreau du Québec, premier ordre professionnel à créer un comité LGBT en 2015. Marianne Farley, a reçu un prix Coup de cœur 2019 pour son court-métrage Marguerite, mis en nomination aux Oscars, abordant l’amour lesbien chez les aînées. Ce même jour, la Ville de Montréal, mais aussi Marguerite Blais, ministre responsable des Aînés et des Proches aidants, ont signé la Charte de la bientraitance envers les personnes aînées LGBT. Par son geste, la CAQ rejoint ainsi les autres partis déjà signataires (PLQ, PQ et QS). Mais surtout, le Prix Laurent McCutcheon 2019 a été décerné à l’ex-ministre française de la Justice, Christiane Taubira, pour la Loi permettant le mariage et l’adoption pour les couples de même sexe. « Modèle inspirant pour les communautés LGBT du monde entier, Christiane Taubira a défendu son projet de loi avec ferveur et conviction, malgré un mouvement d’opposition virulent », a déclaré Patrick Desmarais, président de la Fondation Émergence. « NOUS AURONS LE DERNIER MOT ! » « Les réalisations de la fondation Émergence sont exceptionnelles. Elle est durablement associée à cette initiative de la Journée internationale de lutte contre l’homophobie et la transphobie », déclara Christiane Taubira en introduction de son allocution de remerciement. « Je suis extrêmement joyeuse, émue, d’y recevoir un prix et je suis très, très honorée par la haute qualité de l’assistance. » Elle salua Janette Bertrand en lui disant son admiration et son respect. Puis elle développa, avec cette passion à la fois calme et déterminée, son engagement pour une meilleure société encore à construire. « L’avancée des droits LGBT profite à toute la Société », affirma-t-elle en évoquant les combats menés pour le mariage gai en France. « Toute une panoplie de textes dans la Loi ont introduit des progrès pour toutes les familles, lgbt ou pas ! », insista Christiane Taubira. « Parentalité, filiation et transmission du nom, modalités de célébration, etc. ; c’est l’ensemble des familles, lgbt ou non, qui profitent désormais des progrès de cette Loi ! » Selon Christiane Taubira, il reste des obscurantismes persistants, même dans les pays où le mariage gai est reconnu. « Cependant, parce que je suis d’un optimisme de combativité, nous n’allons pas les laisser nous gâcher//100 FUGUES.COM JUILLET 2019 la fête ! Ils ne vont pas nous démoraliser, et nous allons prendre acte de nos victoires. De toute façon, nous savons que nous aurons le dernier mot ! Nous devons continuer à nous battre parce que c’est ensemble que nous nous élevons. » « UN ÉPI EST TOUT LE BLÉ » « Les combats que nous menons sont essentiels pour changer nos sociétés et par ricochet, le Monde. Ce Monde qui reste hostile aux LGBTQ  : 1/3 des pays criminalise l’homosexualité. Huit d’entre eux la condamnent de mort. Dans ces pays où l’homosexualité est un délit, et la transidentité vue comme une calamité, nous devons faire en sorte que nos gouvernements dans les instances multilatérales se battent, agissent et fassent agir dans ces pays-là ! » L’ex-ministre invita l’assistance à participer à ces luttes. « Proclamons que nous continuerons d’avancer, que nous allons gagner parce que c’est nous qui avons raison de considérer que chacun.e est un sujet de droit, précieux, unique, singulier.e, particulier.e, et que l’homosexualité n’est pas une pathologie, une délinquance, un crime, un péché ou une faute ; c’est… tout bêtement, une sexualité ! Nos démocraties gagneront lorsque nous démontrerons pleinement nos capacités d’indifférence à la différence », a-t-elle conclut en citant Octavio Paz  : « Un épi est tout le blé/Une plume est un oiseau vivant qui chante/Une personne qui rêve est une personne de chair/La vérité est indivise/et le tonnerre chante les hauts faits de l’éclair… » 6 MICHEL JOANNY FURTIN



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Fugues numéro 36-04 juillet 2019 Page 1Fugues numéro 36-04 juillet 2019 Page 2-3Fugues numéro 36-04 juillet 2019 Page 4-5Fugues numéro 36-04 juillet 2019 Page 6-7Fugues numéro 36-04 juillet 2019 Page 8-9Fugues numéro 36-04 juillet 2019 Page 10-11Fugues numéro 36-04 juillet 2019 Page 12-13Fugues numéro 36-04 juillet 2019 Page 14-15Fugues numéro 36-04 juillet 2019 Page 16-17Fugues numéro 36-04 juillet 2019 Page 18-19Fugues numéro 36-04 juillet 2019 Page 20-21Fugues numéro 36-04 juillet 2019 Page 22-23Fugues numéro 36-04 juillet 2019 Page 24-25Fugues numéro 36-04 juillet 2019 Page 26-27Fugues numéro 36-04 juillet 2019 Page 28-29Fugues numéro 36-04 juillet 2019 Page 30-31Fugues numéro 36-04 juillet 2019 Page 32-33Fugues numéro 36-04 juillet 2019 Page 34-35Fugues numéro 36-04 juillet 2019 Page 36-37Fugues numéro 36-04 juillet 2019 Page 38-39Fugues numéro 36-04 juillet 2019 Page 40-41Fugues numéro 36-04 juillet 2019 Page 42-43Fugues numéro 36-04 juillet 2019 Page 44-45Fugues numéro 36-04 juillet 2019 Page 46-47Fugues numéro 36-04 juillet 2019 Page 48-49Fugues numéro 36-04 juillet 2019 Page 50-51Fugues numéro 36-04 juillet 2019 Page 52-53Fugues numéro 36-04 juillet 2019 Page 54-55Fugues numéro 36-04 juillet 2019 Page 56-57Fugues numéro 36-04 juillet 2019 Page 58-59Fugues numéro 36-04 juillet 2019 Page 60-61Fugues numéro 36-04 juillet 2019 Page 62-63Fugues numéro 36-04 juillet 2019 Page 64-65Fugues numéro 36-04 juillet 2019 Page 66-67Fugues numéro 36-04 juillet 2019 Page 68-69Fugues numéro 36-04 juillet 2019 Page 70-71Fugues numéro 36-04 juillet 2019 Page 72-73Fugues numéro 36-04 juillet 2019 Page 74-75Fugues numéro 36-04 juillet 2019 Page 76-77Fugues numéro 36-04 juillet 2019 Page 78-79Fugues numéro 36-04 juillet 2019 Page 80-81Fugues numéro 36-04 juillet 2019 Page 82-83Fugues numéro 36-04 juillet 2019 Page 84-85Fugues numéro 36-04 juillet 2019 Page 86-87Fugues numéro 36-04 juillet 2019 Page 88-89Fugues numéro 36-04 juillet 2019 Page 90-91Fugues numéro 36-04 juillet 2019 Page 92-93Fugues numéro 36-04 juillet 2019 Page 94-95Fugues numéro 36-04 juillet 2019 Page 96-97Fugues numéro 36-04 juillet 2019 Page 98-99Fugues numéro 36-04 juillet 2019 Page 100-101Fugues numéro 36-04 juillet 2019 Page 102-103Fugues numéro 36-04 juillet 2019 Page 104-105Fugues numéro 36-04 juillet 2019 Page 106-107Fugues numéro 36-04 juillet 2019 Page 108-109Fugues numéro 36-04 juillet 2019 Page 110-111Fugues numéro 36-04 juillet 2019 Page 112-113Fugues numéro 36-04 juillet 2019 Page 114-115Fugues numéro 36-04 juillet 2019 Page 116-117Fugues numéro 36-04 juillet 2019 Page 118-119Fugues numéro 36-04 juillet 2019 Page 120-121Fugues numéro 36-04 juillet 2019 Page 122-123Fugues numéro 36-04 juillet 2019 Page 124-125Fugues numéro 36-04 juillet 2019 Page 126-127Fugues numéro 36-04 juillet 2019 Page 128-129Fugues numéro 36-04 juillet 2019 Page 130-131Fugues numéro 36-04 juillet 2019 Page 132-133Fugues numéro 36-04 juillet 2019 Page 134