Fugues n°36-04 juillet 2019
Fugues n°36-04 juillet 2019
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°36-04 de juillet 2019

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Éditions Nitram

  • Format : (178 x 260) mm

  • Nombre de pages : 134

  • Taille du fichier PDF : 55,4 Mo

  • Dans ce numéro : pour un été chaud...

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 82 - 83  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
82 83
CULTUREL_LIVRES À lire SI ON ÉTAIT… Suite à la publication du second tome de L’esprit du camp (publié à l’époque sous le nom de Michel Falardeau), sans aucun doute l’une des bandes dessinées les plus jubilatoires et touchantes de 2018, Axelle Lenoir rapplique avec le premier volume d’un recueil réunissant les planches publiées, chaque mois, dans le magazine Curium. Le récit est articulé autour des aventures fantasmagoriques de Nathalie et Marie. La première est afroquébécoise et fonce dans la vie comme un éléphant dans un magasin de porcelaine. Bref, attention aux dégâts ! La seconde, rousse de son état, est plus réfléchie, mais cache en elle un bouillonnement qui ne demande qu’à s’exprimer ! Les deux jeunes filles s’évadent au cœur du jeu Si on était dans lequel elles explorent idées loufoques, introspection et désirs d’évasion. À titre d’exemple, et Si on était… des vikings, des agentes doubles, des superhéroïnes, responsables, des scientifiques, dans un manga, des ninjas, etc. Ce premier opus nous entraîne également dans le sillage de l’amour inavoué de Marie pour une copine de classe, Jane Doe. Va-t-elle déclarer sa flamme et, si oui, comment Jane va-t-elle réagir ? Le mystère est à son comble ! Le coup de crayon d’Axelle Lenoir est irrésistible et communique avec efficacité et subtilité les états d’âme des personnages. Par ailleurs, la bédéiste n’hésite pas à explorer différents styles au fil des univers visités par les deux protagonistes. L’une des grandes forces de l’ouvrage demeure cependant la justesse des dialogues et des situations qui font toujours mouche. Un album délicieux, qui se lit d’une traite, et qui laisse un petit bonheur au cœur de chacun de ses lecteurs ! 6 BENOIT MIGNEAULT SI ON ÉTAIT…/Axelle Lenoir. Montréal  : Front Froid, 2019. 83p./084 FUGUES.COM JUILLET 2019 JE SUIS GABRIELLE Gabrielle Marion est une vidéaste web qui compte près de 80 000 abonnés sur sa chaîne YouTube. L’une des grandes particularités de sa chaîne est qu’elle y aborde avec candeur et franc-parler sa réalité de femme trans et ce, que ce soit au cœur des éléments les plus banals de son quotidien que dans les phases capitales de son cheminement. N’hésitant pas à partager ses aspirations, ses joies, ses peines de même que ses incertitudes, elle offre un regard privilégié sur une réalité dont la complexité échappe probablement à la majorité d’entre nous. Non contente du succès de sa chaîne, la vidéaste s’est récemment attelée à un projet d’importance  : relater son histoire par l’intermédiaire des petits et grands événements qui l’ont traversée. C’est dans le cadre d’une écriture à quatre mains, en compagnie de Guylaine Cliche, qu’elle nous présente un portrait à la fois intimiste et profondément enjoué. Elle n’hésite pas à jouer cartes sur table et à identifier certains enjeux dont certains nous interpellent sur le champ – l’intimidation à l’école secondaire, par exemple – et d’autres qui peuvent sembler de peu d’importance, mais qui se révèlent extrêmement sensibles. J’en prends à témoin la décision d’écrire la première partie du livre au masculin puisqu’il s’agissait alors du genre sous lequel elle se présentait  : une structure narrative qui peut sembler anodine, mais qui s’est révélée douloureuse pour celle-ci. Une incursion surprenante qui nous permet d’aller au-delà de l’image trop souvent statistique que l’on se fait de la réalité trans. 6 BENOIT MIGNEAULT JE SUIS GABRIELLE  : CONFESSION D’UNE TRANS COMBLÉE/Gabrielle Marion, avec la collaboration de Guylaine Cliche. Montréal  : Éditions de l’Homme, 2019.203p. NOUVEL ÉLOGE DE LA DIVERSITÉ SEXUELLE À l’origine publié en 1999, Éloge de la diversité sexuelle analysait les mécanismes entourant la création identitaire, tant au regard du genre que de l’orientation sexuelle, et le cadre théorique et social par trop binaire qui l’accompagne  : masculin vs féminin, hétérosexualité vs homosexualité, etc. Bref, malgré un nouveau courant axé sur une plus grande ouverture à de nouvelles réalités, l’auteur émettait une mise en garde contre une vision encore trop corsetée et balisée de l’identité et des grandes difficultés de plusieurs de s’y inscrire. Vingt ans plus tard, Michel Dorais revient à la charge et s’attache à développer plus avant sa réflexion et son discours, en particulier au regard d’un mouvement de plus en plus fort qui conteste justement cette vision par trop restrictive du spectre des identités. Il se fait par ailleurs un point d’honneur à ne pas se contenter d’identifier cette notion de pluralité, mais également d’en comprendre la réalité. Qu’est-ce qui a évolué depuis les vingt dernières années et à quel point ce cheminement est-il intégré au cœur de nos sociétés ? Pourquoi y a-t-il résistance face à certaines formes de sexualité ou d’identité ? Fort ingénieusement, il joint à sa réflexion de nature plus sociale, celle d’une biologiste, Sophie Breton, qui porte donc un regard scientifique sur certaines affirmations. Trop souvent, des notions de biologie sont, en effet, invoquées pour justifier le cloisonnement de la sexualité et des genres et cette prémisse est rarement remise en question, puisque trop finement intégrée à notre vision des choses. Mais la réalité scientifique correspond-elle à cette conception des choses ? Cette édition, revue et augmentée, présente une vision plus fine et plus nuancée de la réalité (après tout, on passe de 166 à 238 pages), n’hésitant pas à défoncer certains lieux communs, ce qui entraîne une remise en question parfois dérangeante, mais fort salutaire puisqu’elle nous amène à changer notre regard sur les autres et soi-même. 6 BENOIT MIGNEAULT NOUVEL ÉLOGE DE LA DIVERSITÉ SEXUELLE/Michel Dorais, avec la participation de Sophie Breton. Montréal  : VLB, 2019. 238p. CHRONIQUES DU PLATEAU-MONT-ROYAL (THESAURUS) La collection Thesaurus de Leméac/Actes Sud nous présente l’ensemble des œuvres de Michel Tremblay composant le cycle des Chroniques du Plateau-Mont-Royal réunit en un seul et même volume. Cet élément seul constitue déjà un événement à marquer d’une pierre blanche, puisque ce corpus a profondément marqué l’imaginaire tant par la qualité de son écriture que par la force des personnages, mais il y a cependant plus encore ! Après tout, en 2000, Thesaurus avait déjà publié un volume réunissant les six titres du cycle individuellement publiés entre 1978 et 1997  : La grosse femme d’à côté est enceinte – Thérèse et Pierrette à l’école des Saint-Anges – La duchesse et le roturier – Des nouvelles d’Édouard – Le premier quartier de la lune – Un objet de beauté. Que peut donc nous offrir cette nouvelle édition ? Il faut savoir que l’œuvre de Tremblay n’a cessé de s’enrichir et de se préciser au fil des années et il était donc nécessaire de procéder à certains ajustements au regard des caractéristiques de certains personnages ou de la chronologie d’événements ou de lignes de vie. Un exercice que l’auteur avait déjà réalisé lors de la publication du Thesaurus La diaspora des Desrosiers et qui permet ainsi de consolider la cohérence des récits. Au-delà de ces détails qui, pour certains, apparaissent sans doute quelque peu techniques, cette publication nous rappelle la grandeur d’une fresque dans laquelle le quotidien de chacun, petits et grands, est évoqué avec une maestria à ce jour inégalée et qui ne cesse, et ne cessera sans doute jamais, de toucher et de gagner un nouveau public. 6 BENOIT MIGNEAULT CHRONIQUES DU PLATEAU-MONT-ROYAL/Michel Tremblay. Montréal ; Paris  : Leméac ; Actes Sud, 2019. 1104p. (Thesaurus)



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Fugues numéro 36-04 juillet 2019 Page 1Fugues numéro 36-04 juillet 2019 Page 2-3Fugues numéro 36-04 juillet 2019 Page 4-5Fugues numéro 36-04 juillet 2019 Page 6-7Fugues numéro 36-04 juillet 2019 Page 8-9Fugues numéro 36-04 juillet 2019 Page 10-11Fugues numéro 36-04 juillet 2019 Page 12-13Fugues numéro 36-04 juillet 2019 Page 14-15Fugues numéro 36-04 juillet 2019 Page 16-17Fugues numéro 36-04 juillet 2019 Page 18-19Fugues numéro 36-04 juillet 2019 Page 20-21Fugues numéro 36-04 juillet 2019 Page 22-23Fugues numéro 36-04 juillet 2019 Page 24-25Fugues numéro 36-04 juillet 2019 Page 26-27Fugues numéro 36-04 juillet 2019 Page 28-29Fugues numéro 36-04 juillet 2019 Page 30-31Fugues numéro 36-04 juillet 2019 Page 32-33Fugues numéro 36-04 juillet 2019 Page 34-35Fugues numéro 36-04 juillet 2019 Page 36-37Fugues numéro 36-04 juillet 2019 Page 38-39Fugues numéro 36-04 juillet 2019 Page 40-41Fugues numéro 36-04 juillet 2019 Page 42-43Fugues numéro 36-04 juillet 2019 Page 44-45Fugues numéro 36-04 juillet 2019 Page 46-47Fugues numéro 36-04 juillet 2019 Page 48-49Fugues numéro 36-04 juillet 2019 Page 50-51Fugues numéro 36-04 juillet 2019 Page 52-53Fugues numéro 36-04 juillet 2019 Page 54-55Fugues numéro 36-04 juillet 2019 Page 56-57Fugues numéro 36-04 juillet 2019 Page 58-59Fugues numéro 36-04 juillet 2019 Page 60-61Fugues numéro 36-04 juillet 2019 Page 62-63Fugues numéro 36-04 juillet 2019 Page 64-65Fugues numéro 36-04 juillet 2019 Page 66-67Fugues numéro 36-04 juillet 2019 Page 68-69Fugues numéro 36-04 juillet 2019 Page 70-71Fugues numéro 36-04 juillet 2019 Page 72-73Fugues numéro 36-04 juillet 2019 Page 74-75Fugues numéro 36-04 juillet 2019 Page 76-77Fugues numéro 36-04 juillet 2019 Page 78-79Fugues numéro 36-04 juillet 2019 Page 80-81Fugues numéro 36-04 juillet 2019 Page 82-83Fugues numéro 36-04 juillet 2019 Page 84-85Fugues numéro 36-04 juillet 2019 Page 86-87Fugues numéro 36-04 juillet 2019 Page 88-89Fugues numéro 36-04 juillet 2019 Page 90-91Fugues numéro 36-04 juillet 2019 Page 92-93Fugues numéro 36-04 juillet 2019 Page 94-95Fugues numéro 36-04 juillet 2019 Page 96-97Fugues numéro 36-04 juillet 2019 Page 98-99Fugues numéro 36-04 juillet 2019 Page 100-101Fugues numéro 36-04 juillet 2019 Page 102-103Fugues numéro 36-04 juillet 2019 Page 104-105Fugues numéro 36-04 juillet 2019 Page 106-107Fugues numéro 36-04 juillet 2019 Page 108-109Fugues numéro 36-04 juillet 2019 Page 110-111Fugues numéro 36-04 juillet 2019 Page 112-113Fugues numéro 36-04 juillet 2019 Page 114-115Fugues numéro 36-04 juillet 2019 Page 116-117Fugues numéro 36-04 juillet 2019 Page 118-119Fugues numéro 36-04 juillet 2019 Page 120-121Fugues numéro 36-04 juillet 2019 Page 122-123Fugues numéro 36-04 juillet 2019 Page 124-125Fugues numéro 36-04 juillet 2019 Page 126-127Fugues numéro 36-04 juillet 2019 Page 128-129Fugues numéro 36-04 juillet 2019 Page 130-131Fugues numéro 36-04 juillet 2019 Page 132-133Fugues numéro 36-04 juillet 2019 Page 134