Fugues n°36-03 juin 2019
Fugues n°36-03 juin 2019
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°36-03 de juin 2019

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Éditions Nitram

  • Format : (178 x 260) mm

  • Nombre de pages : 134

  • Taille du fichier PDF : 60,2 Mo

  • Dans ce numéro : Toronto vire au vert.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 86 - 87  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
86 87
RÉGION DE QUÉBEC_ACTUS Infos NOUVELLE ÉMISSION DE RADIO SUR LES DIVERSES RÉALITÉS DES PERSONNES LGBTQ+ La radio communautaire CKIA située à Québec sur la bande FM au 88,3 vient d’ajouter à sa programmation, depuis le 1er avril, une émission sur la diversité sexuelle et de genre (LGBTQ+). Animé par Marc-André Gaudette, Le Kaléidoscope peut être écouté en direct les lundis, toutes les deux semaines, entre 18h et 19h. « Pour moi, un kaléidoscope, c’est un appareil qui réfléchit et qui montre d’une façon poétique toutes les différentes couleurs, formes, mosaïques des communautés LGBTQ+ », explique-t-il en entrevue à Fugues. Les balados des émissions peuvent être téléchargés sur la page Web de l’émission (ckiafm.org/emission/le-kaleidoscope). Travailleur social de formation, Marc-André pratique sa profession au MIELS- Québec dans le secteur prévention en intervenant auprès des hommes ayant des relations sexuelles avec d’autres hommes (HARSAH). Il rêvait depuis quelques années de faire un retour à la radio. Au secondaire, il a collaboré durant deux ans à des émissions diffusées dans une radio scolaire. « J’ai de bonnes compétences en animation et en communication. Je suis quelqu’un de très curieux et j’aime partager l’information et la connaissance avec les autres. » C’est le coordonnateur de la programmation à CKIA-FM qui lui a offert un micro, après l’avoir entendu en entrevue parler d’identité sexuelle et de genre durant l’émission Tout sexe-plique (émission sur la sexualité à CKIA, les mercredis, toutes les deux semaines, de 20h à 21h). « Il a eu un coup de cœur radiophonique sur ma participation et il m’a approché pour animer un magazine 100% LGBTQ+ », raconte-t-il. Depuis quelques années, CKIA diffuse également le magazine sur la pluralité de genres TransRéalité animé par Camille Comeau (les mercredis, toutes les deux semaines, de 20h à 21h, en alternance avec Tout sexe-plique). Marc-André connaît bien les réalités LGBTQ+ étant lui-même homosexuel et non binaire. « Cette émission est en cohérence LAURENTIDES - ST-ADÈLE AUBERGE LE PAPILLON SAUVAGE Vous connaissez l’auberge Le Papillon sauvage ? Sachez que l’endroit est plus accueillant que jamais ! Et ça tombe bien, car c’est la belle saison qui commence ! Nouvellement rénové, le Papillon Sauvage est une sympathique auberge appartenant au couple Sylvain Rocque et Ian D’Oliveira. Les deux sympathiques propriétaires travaillent fort depuis des années pour offrir aux visiteurs un séjour de qualité dans un bel environnement. Hôtel voisin de deux spas nordiques réputés de Sainte-Adèle. Havre de paix et de romance situé à cinq minutes de Saint-Sauveur. Magnifique salle à dîner et terrasse sur le bord de la Rivière à Simon. Piscine extérieure, spa et sauna. À proximité  : piste cyclable, théâtre d'été et spectacles, boutiques et factories, golf, ski, etc.6 YANNICK LECLERC AUBERGE LE PAPILLON SAUVAGE, 100, boul. de Ste-Adèle, Sainte-Adèle, QC J8B 1A8 T. 450 229-3404 www.lepapillonsauvage.com avec mes aspirations d’activisme LGBTQ+. J’ai vraiment à cœur d’avoir cet espace médiatique pour donner une tribune afin que les voix LGBTQ+ soient entendues, parce que la représentativité dans les médias est souvent contrôlée par des groupes dominants, généralement des personnes cisgenres et hétérosexuelles, et non par des populations marginalisées. Je trouve cela précieux d’avoir une plateforme qui me donne beaucoup de liberté et qui soit faite par et pour des personnes LGBTQ+. » Il souhaite que l’auditoire de son émission soit « large et diversifié », notamment pour informer le public en général sur les diverses réalités des communautés LGBTQ+. « Nous allons faire beaucoup de rubriques sur des thématiques sociales, culturelles et politiques. Dès fois, nous allons être plus dans l’information et d’autres fois plus dans la promotion, par exemple des mouvements des luttes sociales et des événements culturels, notamment ceux qui sont plus dans l’ombre. Nous allons également donner une tribune aux gens qui veulent participer à l’émission pour amener un témoignage ou une discussion qui leur tient à cœur. » Marc-André est en train de se constituer une équipe de chroniqueurs. Déjà, Laurence Caron, artiste multidisciplinaire et non binaire, a rejoint son équipe. Il invite les personnes qui désirent participer à l’émission Le Kaléidoscope ou y devenir chroniqueurs à communiquer avec lui par courriel (kaleido@ckiafm.org) ou via la page Facebook de l’émission (Le Kaléidoscope - CKIA FM). De la musique est également diffusée, notamment d’artistes LGBTQ+, d’artistes allié.es aux luttes LGBTQ+ et d’artistes québécois, entre autres de la ville de Québec. 6 ÉRIC WHITTOM
RÉGIONS_ACTUS Infos LES PARTICULARITÉS DE LA VIE DES AUTOCHTONES LGBT « Le mot fierté prend tout son sens lorsqu’on parle des Autochtones LGBT. Certains font parfois face à une double discrimination, c’est-à-dire qu’ils peuvent être discriminés parce qu’ils sont des personnes autochtones et parce qu’ils sont des personnes LGBT », a déclaré Mona Belleau, une femme d’origine inuite qui demeure maintenant à Québec avec sa conjointe d’origine québécoise et leurs deux garçons. Elle a tenu ces propos lors d’une allocution sur la réalité des Autochtones LGBT, présentée à la fin de mars dans le cadre de la Semaine de la diversité sexuelle et de genre de l’Université Laval organisée par l’Association pour la diversité sexuelle et de genre de l’Université Laval (ADSGUL). « Cette double discrimination peut donc être très lourde à porter et difficile à accepter pour certaines personnes ou elle peut renforcer leur identité et en faire des personnes incroyablement fortes, résilientes et positives. » Elle a précisé avoir vécu plus de racisme que d’homophobie au Québec. LAURENTIDES - TREMBLANT DEN DE TREMBLANT Hébergement pour hommes gais (hétéro friendly) à Mont Tremblant, le DEN de Tremblant vous offre deux chambres avec une grande salle de bain commune ainsi qu'un studio. Accès à l'internet, au câble, à la salle à manger principale (où le petit déjeuner continental buffet vous est servi entre 7h et 10h) le salon et le solarium (en saison). Magnifique terrain semi-boisé. Service de massothérapie offertsur place). 6 LOGAN CARTIER 514 824-8680 www.ledendetremblant.com//088 FUGUES.COM JUIN 2019 Elle a ensuite souligné que des aînés de sa communauté autochtone ont récemment « décrié » la possibilité que deux personnes de même sexe puissent éventuellement se marier au sein de l’Église anglicane du Canada. « Pourtant, ces personnes sont très dévouées envers leur Église et prônent les valeurs chrétiennes », a-t-elle fait remarquer. Elle a raconté que ces derniers n’avaient également pas vu d’un bon œil que le drapeau arc-en-ciel soit hissé devant l’hôtel de ville de leur village du Nunavut, lors des Jeux olympiques d’hiver de 2014 à Sotchi (Russie) en guise de solidarité aux athlètes LGBT. « Certains ont dit que ce n’était pas dans les us et coutumes des Inuits d’être LGBT, car c’est un concept des Blancs qui a été importé avec la colonisation de leur village. Par conséquent, certains Autochtones LGBT peuvent se sentir exclus de leur propre communauté et même de leur propre culture. C’est vraiment très dommage. » Elle a aussi mentionné que des Autochtones LGBT migrent du Nunavut vers les grands centres urbains du Sud du Québec, étant donné qu’ils vivent dans des petits villages isolés, de quelque 150 personnes, qui sont accessibles uniquement en avion. « Ce n’est pas évident de faire son coming-out dans de si petits villages et encore moins de se trouver un ou une partenaire de vie quand tout le monde est ton cousin ou ta cousine. La migration vers les grands centres permet donc de vivre plus librement et dans un certain anonymat, ce qui peut faire du bien à la personne concernée. Cette migration amène toutefois chez cette personne son lot de difficultés comme la perte de sa langue et de sa culture, l’éloignement de sa famille, de ses amis et de son réseau de soutien, et l’isolement. » Sur une note plus positive, elle a parlé de la facilité pour les Autochtones LGBT de fonder une famille par l’adoption coutumière autochtone. « L’adoption traditionnelle inuite vise à assurer la survie des clans, étant donné la vie très rude parfois avec les familles, les déplacements et les maladies. Pour ce faire, les gens qui ne pouvaient pas avoir d’enfants se faisaient donner un enfant par une personne ou une famille en couple qui n’avait pas de problème à avoir des enfants. La survie des clans en dépendait. Aujourd’hui encore, il est donc relativement facile pour les couples gais de fonder une famille par l’adoption traditionnelle. C’est de cette manière que nous avons eu notre premier fils et, pour cela, nous en sommes très reconnaissants. » À la fin de son allocution, elle a rendu hommage à ses prédécesseurs qui ont pu vivre leur orientation sexuelle ou leur pluralité de genre dans le secret. « Aujourd’hui, je peux clamer haut et fort devant vous que nous sommes là, que nous existons et que nous nous méritons tout l’amour et le respect du monde », a-t-elle dit. Elle a aussi rendu hommage aux Autochtones LGBT qui viendront après elle. Elle leur a lancé le message suivant  : « Vivez librement, soyez heureux et fiers de qui vous êtes. » 6 ÉRIC WHITTOM



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Fugues numéro 36-03 juin 2019 Page 1Fugues numéro 36-03 juin 2019 Page 2-3Fugues numéro 36-03 juin 2019 Page 4-5Fugues numéro 36-03 juin 2019 Page 6-7Fugues numéro 36-03 juin 2019 Page 8-9Fugues numéro 36-03 juin 2019 Page 10-11Fugues numéro 36-03 juin 2019 Page 12-13Fugues numéro 36-03 juin 2019 Page 14-15Fugues numéro 36-03 juin 2019 Page 16-17Fugues numéro 36-03 juin 2019 Page 18-19Fugues numéro 36-03 juin 2019 Page 20-21Fugues numéro 36-03 juin 2019 Page 22-23Fugues numéro 36-03 juin 2019 Page 24-25Fugues numéro 36-03 juin 2019 Page 26-27Fugues numéro 36-03 juin 2019 Page 28-29Fugues numéro 36-03 juin 2019 Page 30-31Fugues numéro 36-03 juin 2019 Page 32-33Fugues numéro 36-03 juin 2019 Page 34-35Fugues numéro 36-03 juin 2019 Page 36-37Fugues numéro 36-03 juin 2019 Page 38-39Fugues numéro 36-03 juin 2019 Page 40-41Fugues numéro 36-03 juin 2019 Page 42-43Fugues numéro 36-03 juin 2019 Page 44-45Fugues numéro 36-03 juin 2019 Page 46-47Fugues numéro 36-03 juin 2019 Page 48-49Fugues numéro 36-03 juin 2019 Page 50-51Fugues numéro 36-03 juin 2019 Page 52-53Fugues numéro 36-03 juin 2019 Page 54-55Fugues numéro 36-03 juin 2019 Page 56-57Fugues numéro 36-03 juin 2019 Page 58-59Fugues numéro 36-03 juin 2019 Page 60-61Fugues numéro 36-03 juin 2019 Page 62-63Fugues numéro 36-03 juin 2019 Page 64-65Fugues numéro 36-03 juin 2019 Page 66-67Fugues numéro 36-03 juin 2019 Page 68-69Fugues numéro 36-03 juin 2019 Page 70-71Fugues numéro 36-03 juin 2019 Page 72-73Fugues numéro 36-03 juin 2019 Page 74-75Fugues numéro 36-03 juin 2019 Page 76-77Fugues numéro 36-03 juin 2019 Page 78-79Fugues numéro 36-03 juin 2019 Page 80-81Fugues numéro 36-03 juin 2019 Page 82-83Fugues numéro 36-03 juin 2019 Page 84-85Fugues numéro 36-03 juin 2019 Page 86-87Fugues numéro 36-03 juin 2019 Page 88-89Fugues numéro 36-03 juin 2019 Page 90-91Fugues numéro 36-03 juin 2019 Page 92-93Fugues numéro 36-03 juin 2019 Page 94-95Fugues numéro 36-03 juin 2019 Page 96-97Fugues numéro 36-03 juin 2019 Page 98-99Fugues numéro 36-03 juin 2019 Page 100-101Fugues numéro 36-03 juin 2019 Page 102-103Fugues numéro 36-03 juin 2019 Page 104-105Fugues numéro 36-03 juin 2019 Page 106-107Fugues numéro 36-03 juin 2019 Page 108-109Fugues numéro 36-03 juin 2019 Page 110-111Fugues numéro 36-03 juin 2019 Page 112-113Fugues numéro 36-03 juin 2019 Page 114-115Fugues numéro 36-03 juin 2019 Page 116-117Fugues numéro 36-03 juin 2019 Page 118-119Fugues numéro 36-03 juin 2019 Page 120-121Fugues numéro 36-03 juin 2019 Page 122-123Fugues numéro 36-03 juin 2019 Page 124-125Fugues numéro 36-03 juin 2019 Page 126-127Fugues numéro 36-03 juin 2019 Page 128-129Fugues numéro 36-03 juin 2019 Page 130-131Fugues numéro 36-03 juin 2019 Page 132-133Fugues numéro 36-03 juin 2019 Page 134