Fugues n°36-01 avril 2019
Fugues n°36-01 avril 2019
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°36-01 de avril 2019

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Éditions Nitram

  • Format : (178 x 260) mm

  • Nombre de pages : 134

  • Taille du fichier PDF : 48,9 Mo

  • Dans ce numéro : couturissime au musée.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 96 - 97  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
96 97
COMMUNAUTAIREFONDATION ÉMERGENCE Solidairement vôtre ERIC RADFORD LES ATHLÈTES QUI FONT BOUGER LA COMMUNAUTÉ Le sport est l’un des milieux les plus fermés à la diversité, mais on remarque une évolution notable grâce à certaines vedettes qui servent de modèles. Martina Navratilova, l’une des plus grandes joueuses de l’histoire du tennis, est sortie du placard en 1981, avant la création du magazine, mais son geste a inspiré quantité de joueuses à s’afficher en tant que lesbiennes, comme Billie Jean King et Amélie Mauresmo. Lors d’une grande entrevue avec Oprah en 1995, le plongeur Greg Louganis a parlé publiquement de son homosexualité Mark Tewksbury Après avoir été médaillé en natation aux Olympiques de Séoul en 1988 et à Barcelone en 1992, l'athlète canadien Mark Tewksbury s'éloigne de la pression environnante et du glamour pour vivre librement. En 1998, il monte sur scène à Toronto pour annoncer au monde qu'il est ouvertement gai, un geste qui lui a pris des années à accomplir. Il devient ensuite militant des droits LGBT et est co-président des Outgames Mondiaux de 2006, puis chef de mission pour la délégation canadienne aux jeux de Londres de 2012. 6 YVES LAFONTAINE//098 FUGUES.COM AVRIL 2019 MICHAEL SAM GUS KENWORTHY ABBY WAMBACH pour la première fois, quelques années après avoir annoncé sa séropositivité. Treize ans plus tard, lors des Jeux olympiques de 2008, un autre plongeur, Matthew Mitcham, est devenu le premier athlète ouvertement gai à gagner l’or olympique. En 2013, le plongeur Tom Daley a fait son coming-out public dans un témoignage vidéo qu’il a publié sur les réseaux sociaux. Depuis, il partage des extraits de ses amours avec Dustin Lance Black (le scénariste du film Milk) et l’arrivée dans leur vie d’un poupon. Il a fallu attendre une autre décennie pour qu’un athlète imite l’exploit de Mitcham aux Jeux d’hiver, lorsque le patineur artistique canadien Éric Radford est monté sur la plus haute marche du podium à Pyeongchang. Lors de la même compétition, le patineur américain Adam Rippon avait également marqué les esprits en remportant le bronze et en assumant pleinement sa flamboyance. Autre fait à noter lors des JO présentés en Corée du Sud  : le skieur Gus Kenworthy n’a pas hésité à embrasser son amoureux devant les caméras du monde entier après son épreuve. Parmi les autres coming-out notoires de l’histoire, notons la gardienne de buts Charline Labonté, la joueuse de soccer Abby Wambach et le nageur Mark Tewsbury, qui a révélé son orientation sexuelle quelques années après sa retraite sportive. Les athlètes LGBTQ ont également connu leur lot de moments sombres. En 2009, le hockeyeur Brendan Burke est sorti du placard en affirmant que les commentaires homophobes dans les ves-
AFFAIRES MONTRÉAL Chambre de CommerCe LGbT du QuébeC T. 514-522-1885 372, rue Sainte- Catherine Ouest, bureau 303.3, Mtl. www.clgbtq.org. info@cclgbtq.org Activités  : 28 mars  : 6 @ 8 TD chez- Tangente Danse, dès 17h30, à l’Édifice Wilder – Espace danse situé au 1435, rue De Bleury, places limitées (inscription obligatoire), à noter qu’on peut assister au spectacle qui suivra. SdC du ViLLaGe 1324, Ste-Catherine Est, Mtl, T. 514-529-1168 AINÉS MONTRÉAL arC algi.qc.ca/asso/retraitesgais T. 514 730-8870. Brunch, Station des sports 862, rue Sainte-Catherine Est, les dimanches à 11 h 30 ; Marche sur le Mon-Royal les mercredis à 11h depart du métro Mont-Royal ; Jeux de cartes au CCGLM les jeudis à 13h30 ; Danse en ligne les samedis à 13h. Autres activités  : 21 mars  : Souper au resto à l’Institut d’hôtellerie du Québec ; 28 mars  : Groupe « Entre nous », dès 19h ; 2 avril  : ARC-Ciné ; 11 avril  : Groupe « Entre nous », dès 19h ; 12 avril  : Souper communautaire, dès 18h30 ; 16 avril  : ARC-Ciné ; 18 avril  : Souper au resto ; 25 avril  : Groupe « Entre nous », dès 19h au Centre communautaire LGBTQ ; 30 avril  : ARC-Ciné. Gay & Grey monTreaL Facebook.com/GayGreyMTL Nouveau groupe de retraités pour anglophones. CENTRES COMMUNAUTAIRES MONTRÉAL CenTre aLexandre-de-SèVe deS LoiSirS SaCré-Coeur T. 514-872-2928, 2040, rue Alexandre-de-Sève. Cours et ateliers ouverts aux GLBT. CenTre CommunauTaire LGbTQ+ T. 514-528-8424, cclgbtqplus.org, fb.com/cclgbtqplus, 2075 Plessis, local 110. Lundi au vendredi, 13h à 18h. Activités socio-culturelles. ComiTé SoCiaL CenTre-Sud T. 514-596-7092. 1710, rue Beaudry CULTURE MONTRÉAL arChiVeS GaieS du QuébeC T. 514-287-9987 Consultations les jeudis soirs, de 19h30 à 21h30 et sur rendez-vous. bibLioThèQue À LiVreS ouVerTS (LGbTQ+) T.514-528-8424 2075 Plessis, local 110. Lundi au vendredi, 13h à 18h, et jusqu'à 20h les lundis et mercredis. biblio.cclgbtqplus.org Bibliothèque spécialisée sur la thématique LGBTQ+. Prêts de livres et DVDs. tiaires l’avaient poussé à quitter le sport. En 2010, les commentateurs Claude mailhot et alain Goldberg ont été forcés de s’excuser après avoir déclaré que le patineur Johnny weir devrait passer un test de féminité, en raison de son costume coloré. Un épisode qui est non sans rappeler la controverse entourant la coureuse Caster Semenya, décrite comme une femme hyper-androgène, puisque son corps produit naturellement beaucoup de testostérone et lui donne une allure « masculine ». Elle avait été obligée de se présenter devant le Tribunal arbitral du sport pour obtenir le droit de compétitionner. Depuis, elle accumule les titres et s’affiche ouvertement lesbienne. En 2014, le footballeur michael Sam a écrit une page d’histoire en devenant le premier homme ouvertement gai à être repêché par une équipe de la NFL. L’année suivante, lorsqu’il a signé avec les Alouettes de Montréal de la LCF, le chroniqueur du Journal de Montréal, marc de foy, avait exprimé sa surprise d’entendre un homosexuel avoir hâte de retourner frapper quelqu’un sur le terrain… COMMUNAUTAIRE_LISTE DES GROUPES LGBTQ Chœur opuS noVum Les répétitions ont lieu les jeudis à 19h à l’église St-Léonard-de-Port- Maurice située au 5525, Jarry Est. Chœur QuébéCoiS T. 514-253-4479, Jean-François. Chœur mixte hommes et femmes, LGBT et hétéros. Répertoire franco québécois. répétitions lundis soirs de 19h à 21h30 enSembLe VoCaL ViVaCe T. 514-289-1279. Chœur voix mixtes. fierTé monTréaL T. 514-903-6193 fiertemontrealpride.com imaGe+naTion Festival de cinéma GLBT. image-nation.org info@image-nation.org mTL en arTS T. 514-370-2269. OUTAOUAIS/OTTAWA fierTédanS La CapiTaLe T. 613-252-7174 QUÉBEC fêTe arC-en-CieL T. 418-809-FETE, 435 du Roi, bur. 4 DISCUSSIONS, SOUTIEN ET SENSIBILISATION BAS-ST-LAURENT Gai-CôTe-Sud T. 418-856-3566, M. Dionne. Activités de sensibilisation dans la région. Suivez le guide BOIS-FRANCS aSSoCiaTion deS GaiS deS boiS-franCS T. 418-751-2459 CHAUDIÈRE-APPALACHES GriS Chaudière-appaLaCheS T. 581-225-8440 Sensibilisation aux réalités LGBT. CHICOUTIMI fémin’eLLeS T. 418-550-2259. Les 1 ers et 3 es mardis du mois, de 19h à 21h30. ESTRIE GriS eSTrie T. 819-823-6704 info@grisestrie.org 505, Wellington Sud, Sherbrooke. Démystifier homosexualité et bisexualité. GASPÉSIE aSSoCiaTion LGbT baie-deS-ChaLeurS CP 5015, Bonaventure QC G0C 1E0 LGbT hauTe-GaSpéSie (STe-anne-deS-monTS) Facebook ou lgbt-hg@outlook.com LAVAL/LAURENTIDES L'arC-en-CieL T. 450-625-5453, Groupe pour femmes gaies. Les mardis à 19h30. MAURICIE GaiS & LeSbienneS Grand ShawiniGan T. 819-531-0770, Louis Laganière. Facebook  : @lgbtshawinigan Groupe LGBT ayant pour objectifs  : la sensibilisation, briser l’isolement, soutien et témoignages. Café rencontre  : discussions deux jeudis par mois à l’Espace Collectif de la Plaza de la Mauricie. Prochains rendez. GriS-mauriCie/CenTre-du-QuébeC T.819-840-6615 ou 1 877 745-0007 info@grismcdq.org grismcdq.org 118, rue Radisson, bureau 102, Trois- Rivières. Ateliers de démystification de l’homosexualité et de la bisexualité dans les écoles et milieux jeunesse. MONTÉRÉGIE Café-CauSerie pour femmeS LeSbienneS eT biSexueLLeS T. 450-651-9229 poste 26 Rencontres à Longueuil les mardis soirs à 19h. dépendanTS affeCTifS T. 450-780-2813. émiSS-ère T. 450-651-9229 # 24, emiss-ere.ca. MONTRÉAL au-deLÀ de L’arC-en-CieL T. 514-527-4417 Lutte contre l’homophobie au sein des communau-tés immigrantes,sensibilisation. aL-anon T. 514-866-9803. Groupe pour gais et lesbiennes amis et familles des alcooliques, les samedis à 10h. aLCooLiQueS anonymeS Contactez le T. 514-376-9230 pour obtenir la liste des meetings gais. anGLophone LeSbianS sistersunited2014@outlook.com Social activity group. Francophones welcome. Discreet & non-profit. éQuipe monTréaL a bienTôT 30 anS En 1990, des sportifs gais et lesbiennes ont fondé équipe montréal pour participer à un événement international organisé à Vancouver. Depuis, l’association est devenue LA référence des clubs de sports et loisirs pour les membres de la communauté LGBTQ+ et plusieurs allié.es. Au programme, ligues organisées, tournois, concerts et événements sociaux pour les amateurs de rugby, natation, badminton, hockey, dodgeball, tennis, volley-ball, bateau dragon, squash, course, marche, footballaustralien, aérobie, balle molle, touch football, soccer, chant, lecture, jeux vidéo, bridge, danse country, plein air, curling, théâtre, football gaélique, club social. 6 SAMUEL LAROCHELLE Caroline Ouellette Pierre d’assise de l’équipe nationale de hockey féminin depuis 1999, Caroline Ouellette a joué pour Les Canadiennes de Montréal, la Ligue canadienne de hockey féminin et les Bulldogs de Minnesota-Duluth. L’athlète née à Montréal a joui d’une carrière Olympique impeccable. Elle n’a jamais perdu en finale et a remporté l’or aux jeux Olympiques de Salt Lake City, de Turin, de Vancouver et de Sotchi. Elle a également été l’héroïne de la finale du Championnat du monde à Burlington, aux États-Unis, en 2012. Elle est mariée à la joueuse américaine de hockey sur glace Julie Chu avec qui elle a eu une petite fille en 2017. Comme sa coéquipière, la gardienne de but, Charline Labonté, elle est un modèle pour de nombreuses jeunes joueuses de hockey. 6 YVES LAFONTAINE



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Fugues numéro 36-01 avril 2019 Page 1Fugues numéro 36-01 avril 2019 Page 2-3Fugues numéro 36-01 avril 2019 Page 4-5Fugues numéro 36-01 avril 2019 Page 6-7Fugues numéro 36-01 avril 2019 Page 8-9Fugues numéro 36-01 avril 2019 Page 10-11Fugues numéro 36-01 avril 2019 Page 12-13Fugues numéro 36-01 avril 2019 Page 14-15Fugues numéro 36-01 avril 2019 Page 16-17Fugues numéro 36-01 avril 2019 Page 18-19Fugues numéro 36-01 avril 2019 Page 20-21Fugues numéro 36-01 avril 2019 Page 22-23Fugues numéro 36-01 avril 2019 Page 24-25Fugues numéro 36-01 avril 2019 Page 26-27Fugues numéro 36-01 avril 2019 Page 28-29Fugues numéro 36-01 avril 2019 Page 30-31Fugues numéro 36-01 avril 2019 Page 32-33Fugues numéro 36-01 avril 2019 Page 34-35Fugues numéro 36-01 avril 2019 Page 36-37Fugues numéro 36-01 avril 2019 Page 38-39Fugues numéro 36-01 avril 2019 Page 40-41Fugues numéro 36-01 avril 2019 Page 42-43Fugues numéro 36-01 avril 2019 Page 44-45Fugues numéro 36-01 avril 2019 Page 46-47Fugues numéro 36-01 avril 2019 Page 48-49Fugues numéro 36-01 avril 2019 Page 50-51Fugues numéro 36-01 avril 2019 Page 52-53Fugues numéro 36-01 avril 2019 Page 54-55Fugues numéro 36-01 avril 2019 Page 56-57Fugues numéro 36-01 avril 2019 Page 58-59Fugues numéro 36-01 avril 2019 Page 60-61Fugues numéro 36-01 avril 2019 Page 62-63Fugues numéro 36-01 avril 2019 Page 64-65Fugues numéro 36-01 avril 2019 Page 66-67Fugues numéro 36-01 avril 2019 Page 68-69Fugues numéro 36-01 avril 2019 Page 70-71Fugues numéro 36-01 avril 2019 Page 72-73Fugues numéro 36-01 avril 2019 Page 74-75Fugues numéro 36-01 avril 2019 Page 76-77Fugues numéro 36-01 avril 2019 Page 78-79Fugues numéro 36-01 avril 2019 Page 80-81Fugues numéro 36-01 avril 2019 Page 82-83Fugues numéro 36-01 avril 2019 Page 84-85Fugues numéro 36-01 avril 2019 Page 86-87Fugues numéro 36-01 avril 2019 Page 88-89Fugues numéro 36-01 avril 2019 Page 90-91Fugues numéro 36-01 avril 2019 Page 92-93Fugues numéro 36-01 avril 2019 Page 94-95Fugues numéro 36-01 avril 2019 Page 96-97Fugues numéro 36-01 avril 2019 Page 98-99Fugues numéro 36-01 avril 2019 Page 100-101Fugues numéro 36-01 avril 2019 Page 102-103Fugues numéro 36-01 avril 2019 Page 104-105Fugues numéro 36-01 avril 2019 Page 106-107Fugues numéro 36-01 avril 2019 Page 108-109Fugues numéro 36-01 avril 2019 Page 110-111Fugues numéro 36-01 avril 2019 Page 112-113Fugues numéro 36-01 avril 2019 Page 114-115Fugues numéro 36-01 avril 2019 Page 116-117Fugues numéro 36-01 avril 2019 Page 118-119Fugues numéro 36-01 avril 2019 Page 120-121Fugues numéro 36-01 avril 2019 Page 122-123Fugues numéro 36-01 avril 2019 Page 124-125Fugues numéro 36-01 avril 2019 Page 126-127Fugues numéro 36-01 avril 2019 Page 128-129Fugues numéro 36-01 avril 2019 Page 130-131Fugues numéro 36-01 avril 2019 Page 132-133Fugues numéro 36-01 avril 2019 Page 134