Fugues n°35-12 mars 2019
Fugues n°35-12 mars 2019
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°35-12 de mars 2019

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Éditions Nitram

  • Format : (178 x 260) mm

  • Nombre de pages : 134

  • Taille du fichier PDF : 59,2 Mo

  • Dans ce numéro : dossier sur l'alimentation.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 94 - 95  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
94 95
RÉGION DE QUÉBEC_ACTUS RETOUR DE LA RESTAURATION AU DRAGUE CABARET CLUB Au courant du mois de mai, le Drague Cabaret Club rouvrira un espace de restauration dans sa partie cabaret. Entre 1996 et 2000, cet établissement de la rue Saint-Augustin a offert des repas sur l’heure du dîner. Le Drague désire ainsi combler les heures en début de soirée durant lesquelles son cabaret est peu occupé. Les deux nouveaux associés, Jean-Philippe Blondeau et Sébastien Savoie, ont choisi un nom commercial de genre neutre. L’appellation elli est issue de la fusion des pronoms elle et il pour refléter leur volonté d’offrir un endroit inclusif et ouvert à tout le monde, peu importe l’orientation sexuelle ou l’identité de genre du client. Jean-Philippe Blondeau est le propriétaire du Drague Cabaret Club. Sébastien Savoie assumera la gérance du nouveau restaurant. Ce dernier détient un DEC en gestion d’un établissement de restauration du collège Mérici. Il a déjà travaillé comme barman au Drague. Il a également œuvré durant sept ans au Montego Resto-Club de la rue Maguire comme serveur, barman, puis serveur-responsable. Durant son adolescence, il a travaillé au casse-croûte de son père situé en Beauce. FUGUES Y ÉTAIT PHOTOS ÉRIC WHITTOM 1 2 4/096 FUGUES.COM MARS 2019 3 Pour commencer, les repas seront offerts uniquement en soirée. Les jours d’ouverture restaient à être déterminés au moment de l’entrevue. Les gens pourront manger et rester ensuite pour assister plus tard en soirée au spectacle, notamment de drag-queens et d’autres formes d’art de la scène, et même danser après les prestations. « C’est un concept clés en main, souligne Sébastien Savoie. Nous voulons prendre le client du début jusqu’à la fin de sa soirée. Nous voulons lui faire vivre une panoplie d’émotions dans la même bâtisse. » Le menu sera composé d’une dizaine de plats qui changeront régulièrement, au gré des saisons, et qui pourront être partagés entre les convives. Les aliments frais du Québec seront mis de l’avant, notamment des légumes, des poissons, des gibiers et des céréales. Des vins et des cocktails seront offerts spécifiquement au elli. Éventuellement, des repas seront servis sur l’heure du midi. En fin de soirée, les fêtards pourront repartir avec un goûter de restauration rapide (frites, poutine, etc.). L’été, les clients pourront manger sur la terrasse. Sébastien Savoie précise que le mobilier et la décoration du elli seront conçus à Québec. « Ce restaurant doit être versatile. Par exemple, les tables et les chaises doivent être faciles à déplacer, étant donné les spectacles et la danse plus tard en soirée. Pour les luminaires, nous avons fabriqué un faux plafond pour créer un lieu intime. » Bien qu’il existe plusieurs restaurants dans les alentours du Drague, ce dernier pense que leur nouvel espace de restauration saura tirer son épingle du jeu. « Le Drague a déjà une belle notoriété dans le quartier. Nous comblons une place vacante en soirée dans le cabaret. Plusieurs clients nous demandent si nous servons de la nourriture. Nous voulons aussi offrir des repas de qualité et abordables. » 6 ÉRIC WHITTOM VERNISSAGE DE L’EXPOSITION IGANNE DES PHOTOGRAPHES ÉRIC LEBLANC ET JEAN-FRANÇOIS BOLDUC, AU THÉÂTRE LA BORDÉE DANS LE CADRE DE LA PIÈCE ROTTERDAM. 1 IGAnne 2 Jeffrey et Mathieu 3 Antoine et Antoine 4 Éric LeBlanc et Jean-François Bolduc, photographes du duo Atwood 5 6 SOIRÉE CINÉMA DU GROUPE LES VIEUX AMIS AU FORHOM 5 Marc et Pierre 6 Pierre et Reynald
RÉGIONS Sortir QUÉBEC LE ST-MATTHEWS 819, Côte-Ste-Geneviève, Québec Ce bar gai ouvert tous les jours de 11h à 3h est surtout fréquenté par des hommes. On y trouve une table de billard, une terrasse et des appareils de loterie vidéo. Les moments forts sont les samedis soirs avec piste de danse, de même que les 5 à 7, particulièrement celui du samedi. CABARET CLUB LE DRAGUE 815, rue Saint-Angustin, Québec T. 418-649- 7212 Complexe ouvert à tous et à toutes avec borne wifi, comprenant  : la verrière ouverte tous les jours dès 10h, Le Cabaret ouvert tous les jours dès 16h et la Zone 3 ouverte du mercredi au samedi. La discothèque sur deux niveaux vous accueille du jeudi au samedi à partir de 23h. CLUB SOCIAL FORHOM 221, rue Saint-Jean, Québec T. 418-522-4918, forhom.ca Bar pour hommes seulement situé au rez-dechaussée de l’édifice bicentenaire du complexe Bloc 225. Géré entièrement par une équipe de bénévoles gais, pour les hommes de la communauté. Ouvert aux membres et non-membres. Spécial 5 à 7, du mercredi au dimanche sur la bière en fût et sur combo pizza et bière ou boisson gazeuse. Vendredi billard en bobettes, de 19h à 21h. Dimanche soir, souper boîte à lunch. SAUNA BACKBOYS 264, Rue de la Couronne, Québec, T. 418-521-6686 backboy.qc.ca Situé dans le quartier St-Roch, de Québec, ce sauna compte 45 chambres et casiers, glory holes, chambres pour les adeptes du cuir, salle de visionnement, bain vapeur, labyrinthe, sauna sec et bain tourbillon. Soirées naturistes, les lundis et mardis. Ouvert tous les jours, 24h/24. SAUNA BLOC 225 225, Rue Saint-Jean, Québec, T. 418-523-2562 gayquebec.net Une cinquantaine de chambres et autant de casiers dans une maison de style victorien. Bain tourbillon, saunas sec et vapeur, boutique d'accessoires, salle de visionnement et cabines privées. Ouvert tous les jours, 24h/24. SAUNA HIPPOCAMPE 31, Rue Mcmahon, Québec, T. 418-692-1521 saunahippocampe.com Le plus vieil établissement du genre à Québec. On y trouve un bain tourbillon, en plus des saunas sec et vapeur, salle de visionnement, glory holes et chambres noires. Plus de 60 chambres et autant de casiers. Ouvert tous les jours, 24h/24. CHICOUTIMI BAR LE TUNNEL 445, rue Sainte-Marthe, Chicoutimi. T. 418-543-0003 Bar gai à Chicoutimi. OUTAOUAIS OTTAWA LOOKOUT BAR 41, rue York, Ottawa. T. 613-798-1624 Bar de quartier avec soirée karaoké tous les soirs. Ambiance relaxe. ARIANE MOFFATT SAUVÉE DES VIES 20E MOIS MULTI CINÉMA FILMS À THÉMATIQUE GAIE AU CLUB FORHOM Le Club ForHom présente les jeudis soir, toutes les deux semaines, des films à thématique gaie sur un téléviseur de 50 pouces. Le programmateur Claude Samson choisit des films variés, en langue française ou avec des sous-titres français. Par exemple, l’excellent drame primé 120 battements par minute (2017) a été diffusé en janvier. La programmation est publiée sur la page Facebook du Club ForHom. Les personnes qui le souhaitent peuvent aussi s’abonner à son infolettre pour connaître les films à venir et leur description (clubforhom@videotron.ca). En mars, la comédie romantique The One (2013, 89 min., en anglais avec des sous-titres français) sera présentée le 7 mars alors que le volume 6 de la série de courts/moyens métrages Par-Courts Gay (2018, 131 min., en anglais avec des sous-titres français) sera diffusé le 21 mars. La description des films est disponible sur QueerScreen.fr (inscrire le titre The One ou Par-Courts Gay 6 dans le moteur de recherche). Chaleureux, le Club ForHom, situé au 221 de la rue Saint-Jean, accueille les hommes majeurs de tous les âges. Le coût d’entrée pour voir les soirées de cinéma est de 2$. Le bar est ouvert durant la diffusion des films qui commence à 19h30. 6 ÉRIC WHITTOM SPECTACLE ARIANE MOFFATT À L’IMPÉRIAL BELL Ariane Moffatt viendra présenter à Québec, le 22 mars à l’Impérial Bell, les compositions de son sixième album intitulé Petites mains précieuses, sorti en octobre 2018. Ses chansons, toujours plus assumées, abordent des sujets féminins et féministes dans une perspective aussi intime qu’universelle. La facture est plus dépouillée que jamais et les mots sont déposés au cœur d’arrangements subtilement teintés de saoul et de disco dans une atmosphère qui se veut toujours aussi personnelle. Dans une capsule vidéo sur Voir.ca, l’auteure-compositrice-interprète explique que la genèse de son dernier opus s’est amorcée immédiatement après la naissance prématurée, à l’été 2017, de son troisième fils George. La native de Saint-Romuald se sentait alors dans un état de fragilité et de vulnérabilité. « Je me suis rendu compte que le moyen de me sentir bien, c’était encore l’écriture. » Son précédent album 22:22 datait de février 2015. Les billets sont en vente sur le site de l’Impérial Bell (imperialbell.com) au coût de 40$ (taxes et service inclus), en admission générale debout. Le spectacle est annoncé pour 20h. 6 ÉRIC WHITTOM THÉÂTRE SAUVÉE DES VIES AU THÉÂTRE LA BORDÉE Du 26 février jusqu’au 23 mars, les amateurs de théâtre peuvent voir à La Bordée Sauver des vies, une première pièce en solo de l’auteure Pascale Renaud-Hébert, qui présente deux façons opposées pour des femmes de vivre la fin de leur vie en raison d’un cancer incurable. Cette dernière assume également la mise en scène avec David Grenier. Cette coproduction du Théâtre La Bordée et du Collectif du vestiaire a été présentée pour la première fois en janvier 2016, au théâtre Premier acte. Au même endroit, deux autres textes de Pascale Renaud- Hébert, écrits en collaboration, ont été joués  : Julie – Tragédie canine (2015) et Le jeu (2017). Murielle [Sophie Dion], âgée de 48 ans, se terre dans un silence déstabilisant pour son mari [Vincent Champoux dans le rôle de Jean] et ses deux fils [Samuel Corbeil dans le rôle de Simon et Maxime Beauregard-Martin dans le rôle de Philippe]. Elle choisit de vivre dans le déni de sa maladie et de sa mort prochaine. Se cachant derrière son rôle de mère, elle accomplit ses tâches quotidiennes et continue de faire des projets d’avenir, comme si tout était normal. Jusqu’au dernier instant, elle s’efforce de taire la vérité sous prétexte de protéger les siens. À l’inverse, Maude [Ariel Charest], dans la mi-vingtaine, décide d’affronter la mort avec réalisme, ne refoulant rien, profitant de l’amour et des plaisirs encore possibles. Avec la complicité de son amoureux [Marc-Antoine Marceau dans le rôle d’Étienne], elle accepte son sort et fait le choix de vivre intensément ce que la vie peut encore lui offrir de bon et de doux, malgré la souffrance qui se fait envahissante. Les représentations ont lieu du mardi au samedi à 19h30, à l’exception des samedis 16 et 23 mars à 16h et du mardi 19 mars à 13h. Les billets sont en vente sur le site Web de La Bordée (bordee.qc.ca) au prix de 31$ pour les 30 ans et moins, 36$ pour les 60 ans et plus et 41$ pour les autres personnes (taxes et frais de service inclus). 6 ÉRIC WHITTOM ARTS VISUELS 20 e MOIS MULTI La vingtième édition du Mois Multi se poursuit jusqu’au 3 mars. Ce festival artistique des Productions Recto-Verso présente des œuvres novatrices dans le domaine des arts multidisciplinaires et électroniques d’une soixantaine d’artistes de six pays. Pour la seconde partie du mois de février, plusieurs créations (installations, réalité virtuelle ou jeux vidéo d’art) peuvent être vues gratuitement au complexe Méduse (situé dans la Côte d’Abraham) ou à Regart, centre d’artistes en art actuel (5956 rue Saint-Laurent à Lévis). Programmation et détails sur les expositions  : moismulti.org. 6 ÉRIC WHITTOM



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Fugues numéro 35-12 mars 2019 Page 1Fugues numéro 35-12 mars 2019 Page 2-3Fugues numéro 35-12 mars 2019 Page 4-5Fugues numéro 35-12 mars 2019 Page 6-7Fugues numéro 35-12 mars 2019 Page 8-9Fugues numéro 35-12 mars 2019 Page 10-11Fugues numéro 35-12 mars 2019 Page 12-13Fugues numéro 35-12 mars 2019 Page 14-15Fugues numéro 35-12 mars 2019 Page 16-17Fugues numéro 35-12 mars 2019 Page 18-19Fugues numéro 35-12 mars 2019 Page 20-21Fugues numéro 35-12 mars 2019 Page 22-23Fugues numéro 35-12 mars 2019 Page 24-25Fugues numéro 35-12 mars 2019 Page 26-27Fugues numéro 35-12 mars 2019 Page 28-29Fugues numéro 35-12 mars 2019 Page 30-31Fugues numéro 35-12 mars 2019 Page 32-33Fugues numéro 35-12 mars 2019 Page 34-35Fugues numéro 35-12 mars 2019 Page 36-37Fugues numéro 35-12 mars 2019 Page 38-39Fugues numéro 35-12 mars 2019 Page 40-41Fugues numéro 35-12 mars 2019 Page 42-43Fugues numéro 35-12 mars 2019 Page 44-45Fugues numéro 35-12 mars 2019 Page 46-47Fugues numéro 35-12 mars 2019 Page 48-49Fugues numéro 35-12 mars 2019 Page 50-51Fugues numéro 35-12 mars 2019 Page 52-53Fugues numéro 35-12 mars 2019 Page 54-55Fugues numéro 35-12 mars 2019 Page 56-57Fugues numéro 35-12 mars 2019 Page 58-59Fugues numéro 35-12 mars 2019 Page 60-61Fugues numéro 35-12 mars 2019 Page 62-63Fugues numéro 35-12 mars 2019 Page 64-65Fugues numéro 35-12 mars 2019 Page 66-67Fugues numéro 35-12 mars 2019 Page 68-69Fugues numéro 35-12 mars 2019 Page 70-71Fugues numéro 35-12 mars 2019 Page 72-73Fugues numéro 35-12 mars 2019 Page 74-75Fugues numéro 35-12 mars 2019 Page 76-77Fugues numéro 35-12 mars 2019 Page 78-79Fugues numéro 35-12 mars 2019 Page 80-81Fugues numéro 35-12 mars 2019 Page 82-83Fugues numéro 35-12 mars 2019 Page 84-85Fugues numéro 35-12 mars 2019 Page 86-87Fugues numéro 35-12 mars 2019 Page 88-89Fugues numéro 35-12 mars 2019 Page 90-91Fugues numéro 35-12 mars 2019 Page 92-93Fugues numéro 35-12 mars 2019 Page 94-95Fugues numéro 35-12 mars 2019 Page 96-97Fugues numéro 35-12 mars 2019 Page 98-99Fugues numéro 35-12 mars 2019 Page 100-101Fugues numéro 35-12 mars 2019 Page 102-103Fugues numéro 35-12 mars 2019 Page 104-105Fugues numéro 35-12 mars 2019 Page 106-107Fugues numéro 35-12 mars 2019 Page 108-109Fugues numéro 35-12 mars 2019 Page 110-111Fugues numéro 35-12 mars 2019 Page 112-113Fugues numéro 35-12 mars 2019 Page 114-115Fugues numéro 35-12 mars 2019 Page 116-117Fugues numéro 35-12 mars 2019 Page 118-119Fugues numéro 35-12 mars 2019 Page 120-121Fugues numéro 35-12 mars 2019 Page 122-123Fugues numéro 35-12 mars 2019 Page 124-125Fugues numéro 35-12 mars 2019 Page 126-127Fugues numéro 35-12 mars 2019 Page 128-129Fugues numéro 35-12 mars 2019 Page 130-131Fugues numéro 35-12 mars 2019 Page 132-133Fugues numéro 35-12 mars 2019 Page 134