Fugues n°35-11 février 2019
Fugues n°35-11 février 2019
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°35-11 de février 2019

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Éditions Nitram

  • Format : (178 x 260) mm

  • Nombre de pages : 134

  • Taille du fichier PDF : 52,7 Mo

  • Dans ce numéro : amour et couples.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 74 - 75  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
74 75
CULTUREL_SUR SCÈNE + EXPO Sortir//076 FUGUES.COM FÉVRIER 2019 EXPO DU 27 JANVIER AU 23 FÉVRIER PERRY SÉNÉCAL  : ORIGINES, PRISE 2 ! Qui n’a pas déjà admiré l’esthétisme et la sensualité qui se dégagent des photos des corps masculins de Perry Sénécal ? Si le nom de Perry Sénécal vous dit quelque chose, c’est parce que celui-ci signe la photo de la page couverture de ce magazine quelques fois par an dont ce mois-ci. On pourra voir quelques unes de ses œuvres exposées à la Piazzetta St-Denis, du 27 janvier au 23 février. Perry Sénécal aime braquer sa caméra sur l’architecture urbaine et ces diverses facettes en tant que sujets, ce fut d’ailleurs le sujet de Paysages urbains, sa précédente exposition. Cette fois, place à des modèles masculins très photogéniques. À la Piazzetta, il présentera dix photos, certaines en couleur, d’autres en noir et blanc, au tirage limité de cinq chacune. « Ce sont des photos de modèles, de corps masculins et elles seront surtout centrées sur certaines parties de ces corps. De prime abord, cela demandera parfois une certaine réfle_xion quant à ce qu’on regarde. Cette exposition est centrée sur la musculature, sur la force et leurs formes, mais aussi sur l’esthétisme ainsi que sur les jeux d’ombres, de lumière, etc. », explique Perry Sénécal, qui est aussi coiffeur et coloriste. Ces œuvres pour la plupart ont été exposées cet automne conjointement avec l’artiste peintre Chantal Fontaine Hébert à la Galerie LUZ. Pourquoi présenter à nouveau Origines dans un lieu public ? « La galerie avait des heures de visites limitées. Beaucoup de gens m’ont dit qu’ils ne pouvaient pas se libérer pour y aller. D’où le fait de la présenter à la Piazzetta », explique le très sympathique Perry Sénécal. Voilà plus de 15 ans que Perry consacre ses temps libres à la photographie artistique. Il a donc puisé dans sa riche collection pour dénicher de superbes perles rares qui orneront les murs du restaurant de la rue Saint-Denis. « Les photos sont récentes dans le sens où elles n’ont jamais été présentées sous de telles formes. C’est une démarche artistique différente de ce que j’ai l’habitude de faire et je suis très heureux du résultat. Ce qui explique le titre de Origines puisque certaines photos remontent à mes débuts », indique-t-il. 6 ANDRÉC. PASSIOUR ORIGINES À ne pas manquer donc le vernissage, le 27 janvier, de 17h à 19h, en compagnie de Perry Sénécal à la Piazzetta St-Denis (4097, Saint-Denis, Montréal). T. 514-847-0184 - https://www.facebook.com/perry.senecal 19 FÉVRIER BASSES EN VEDETTE AVEC SPACE TIME CONTINUO Space Time Continuo explore le riche et profond paysage sonore des instruments anciens de basse. Le violoncelle baroque, la viole de gambe et le basson baroque sont ici à l’honneur et brilleront à l’avantscène entourés de l’archiluth, de la guitare baroque, de la triple harpe, de l’orgue et du clavecin. Ce concert visite le répertoire inusité de la Renaissance et du Baroque composé pour instruments de basse. Oeuvres de Rossi, Handel, Boismortier, Corrette. Amanda Keesmaat, direction musicale, violoncelle baroque, basse de violon Dorothéa Ventura, direction musicale, orgue, clavecin Karim Nasr, basson baroque Sylvain Bergeron, archiluth, guitare baroque Antoine Malette- Chénier, triple harpe Pierre-Yves Martel, viole de gambe. 6 LOGAN CARTIER Mardi, 19 Février 2019, 20h à la Salle Bourgie, Musée des beaux-arts de Montréal. PRIX  : 39,00 $/33,50 $ membres MBAM/20,75 $ pour 34 ans et moins. Réservation  : 514-285-2000 option 4 www.mbam.qc.ca/achats-en-ligne/T. 514-523-3095 la-nef.com
DU 19 FÉVRIER AU 9 MARS AU PROSPÉRO SE RECONSTRUIRE ! Comment se réinventer et faire de toute perte une force ? C’est ce que propose la chorégraphe et metteure en scène Menka Nagrani, fondatrice des Productions des pieds des mains, avec Cendres, un texte d’Emmanuelle Jimenez au théâtre Prospero. Une production qui allie le théâtre, la musique, la danse contemporaine et la gigue québécoise. Les Productions des pieds des mains fêteront leurs 15 ans l’an prochain. Elles se sont fait connnaitre par des spectacles qui sortent des sentiers battus, par des approches qui marient les différentes disciplines artistiques mais aussi par l’inclusion d’artistes atypiques, comme des personnes en situation de déficience intellectuelle, entre autres dans des créations où le handicap sert le propos artistique et permet d’insuffler une réflexion à la fois artistique et sociale à travers ses oeuvres. Pour Cendres, ce sont trois acteurs-danseurs qui incarneront deux soeurs et un frère, Gabrielle Marion-Rivard, Marylin Perreault, et Olivier Rousseau sous la direction scénique, chorégraphique et musicale de Menka Nagrani et la scénographie d’Erica Shmitz. Étienne et Viviane viennent de perdre leurs parents et leur foyer dans un feu ravageur. Leur soeur, Sophie, revient de vacances interrompues par le passage d’Irma et découvre à son retour les ruines de la maison familiale et l’urne dans laquelle se trouvent les cendres de leurs parents. Tout est donc à recommencer dans un début d’hiver, faire le deuil du passé, apprendre à vivre dans la dépossession de la mémoire, le tout sur fond de chants et de danse percusive inspirés de la gigue et de la musique traditionnelle de chez nous. En ce sens, Cendres est une évocation sur les difficultés de recommencer à vivre, et les va-et-vient entre le désespoir qui appelle le renoncement, et la vie qui somme de se retrousser les manches pour repartir. Tout comme dans sa version unique du Chemin des Passes-dangereuses, Nagrani s’inspire des éléments de notre patrimoine pour les réinvestir dans une démarche de création contemporaine aux accents de chez nous. En puisant dans le patrimoine de chant et de danses traditionnelle, Nagrani propose une nouvelle forme de théâtre musical et dansé. 6 DENIS-DANIEL BOULLÉ JUSQU’AU 6 AVRIL EXPO DÉLUSIONS BOTANIQUES DE RIHAB ESSAYH Le 17 janvier dernier, la Fondation Never Apart lançait sa programmation hivernale avec, entre autres, l’exposition de Rihab Essayh intitulée « Délusions Botaniques ». Par cette exposition, Essayh questionne la société technologique d’aujourd’hui et la relation que nous entretenons avec l’environnement et le domaine botanique. L’environnement qu’elle nous présente ici est artificiel, stérile et ambigu. Installations et projections composent cette exposition. Le spectateur est parfois enveloppé dans un environnement technologique, il expérimente ainsi la nature mais dans un contexte de technologies futures et d’intelligence artificielle. C’est ce qu’on découvrira dans sa section « Jardin Automate ». « Jane, tableau vivant » nous invite à rencontrer Jane, un personnage de muse, une projection en fait, qui semble flotter dans l’air au-dessus du spectateur, on a l’impression ainsi que la galerie est habitée par des présences « nymphiques » (appelées Bionautes) veillant sur ces jardins artificiels dont les éléments (plantes, fleurs, etc.) sont travaillés en films fins de mylar (une sorte de polyester), à la fois très légers, aériens et presque fantomatiques… Rihab Essayh, de manière plus technologique et actuelle, désire faire un clin d’œil au projet expérimental « Biosphère II » qui s’est tenu, dans le désert de l’Arizona, entre 1991 et 1994. Les scientifiques voulaient voir si l’on pouvait, sous un dôme, recréer un monde identique à la Terre (avec un système écologique) pour une éventuelle colonisation spatiale, comme par exemple sur Mars. 6 A.C. PASSIOUR Fondation Never Apart, 7049, rue Saint-Urbain, Montréal. neverapart.com/exhibitions/category/upcoming/CENDRES d’Emmanuelle Jimenez. Mise en scène et chorégraphie de Menka Nagrani. Au Théâtre Prospero du 19 février au 9 mars 2019 theatreprospero.com



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Fugues numéro 35-11 février 2019 Page 1Fugues numéro 35-11 février 2019 Page 2-3Fugues numéro 35-11 février 2019 Page 4-5Fugues numéro 35-11 février 2019 Page 6-7Fugues numéro 35-11 février 2019 Page 8-9Fugues numéro 35-11 février 2019 Page 10-11Fugues numéro 35-11 février 2019 Page 12-13Fugues numéro 35-11 février 2019 Page 14-15Fugues numéro 35-11 février 2019 Page 16-17Fugues numéro 35-11 février 2019 Page 18-19Fugues numéro 35-11 février 2019 Page 20-21Fugues numéro 35-11 février 2019 Page 22-23Fugues numéro 35-11 février 2019 Page 24-25Fugues numéro 35-11 février 2019 Page 26-27Fugues numéro 35-11 février 2019 Page 28-29Fugues numéro 35-11 février 2019 Page 30-31Fugues numéro 35-11 février 2019 Page 32-33Fugues numéro 35-11 février 2019 Page 34-35Fugues numéro 35-11 février 2019 Page 36-37Fugues numéro 35-11 février 2019 Page 38-39Fugues numéro 35-11 février 2019 Page 40-41Fugues numéro 35-11 février 2019 Page 42-43Fugues numéro 35-11 février 2019 Page 44-45Fugues numéro 35-11 février 2019 Page 46-47Fugues numéro 35-11 février 2019 Page 48-49Fugues numéro 35-11 février 2019 Page 50-51Fugues numéro 35-11 février 2019 Page 52-53Fugues numéro 35-11 février 2019 Page 54-55Fugues numéro 35-11 février 2019 Page 56-57Fugues numéro 35-11 février 2019 Page 58-59Fugues numéro 35-11 février 2019 Page 60-61Fugues numéro 35-11 février 2019 Page 62-63Fugues numéro 35-11 février 2019 Page 64-65Fugues numéro 35-11 février 2019 Page 66-67Fugues numéro 35-11 février 2019 Page 68-69Fugues numéro 35-11 février 2019 Page 70-71Fugues numéro 35-11 février 2019 Page 72-73Fugues numéro 35-11 février 2019 Page 74-75Fugues numéro 35-11 février 2019 Page 76-77Fugues numéro 35-11 février 2019 Page 78-79Fugues numéro 35-11 février 2019 Page 80-81Fugues numéro 35-11 février 2019 Page 82-83Fugues numéro 35-11 février 2019 Page 84-85Fugues numéro 35-11 février 2019 Page 86-87Fugues numéro 35-11 février 2019 Page 88-89Fugues numéro 35-11 février 2019 Page 90-91Fugues numéro 35-11 février 2019 Page 92-93Fugues numéro 35-11 février 2019 Page 94-95Fugues numéro 35-11 février 2019 Page 96-97Fugues numéro 35-11 février 2019 Page 98-99Fugues numéro 35-11 février 2019 Page 100-101Fugues numéro 35-11 février 2019 Page 102-103Fugues numéro 35-11 février 2019 Page 104-105Fugues numéro 35-11 février 2019 Page 106-107Fugues numéro 35-11 février 2019 Page 108-109Fugues numéro 35-11 février 2019 Page 110-111Fugues numéro 35-11 février 2019 Page 112-113Fugues numéro 35-11 février 2019 Page 114-115Fugues numéro 35-11 février 2019 Page 116-117Fugues numéro 35-11 février 2019 Page 118-119Fugues numéro 35-11 février 2019 Page 120-121Fugues numéro 35-11 février 2019 Page 122-123Fugues numéro 35-11 février 2019 Page 124-125Fugues numéro 35-11 février 2019 Page 126-127Fugues numéro 35-11 février 2019 Page 128-129Fugues numéro 35-11 février 2019 Page 130-131Fugues numéro 35-11 février 2019 Page 132-133Fugues numéro 35-11 février 2019 Page 134