Fugues n°35-10 janvier 2019
Fugues n°35-10 janvier 2019
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°35-10 de janvier 2019

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Éditions Nitram

  • Format : (178 x 260) mm

  • Nombre de pages : 134

  • Taille du fichier PDF : 54,9 Mo

  • Dans ce numéro : les héros et les zéros de 2018.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 72 - 73  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
72 73
CULTUREL_SUR SCÈNE - OPÉRA Sortir DU 26 JANVIER AU 2 FÉVRIER — CHAMPION, À L’OPÉRA DE MONTRÉAL CHAMPION, UNE ŒUVRE COUP DE POING Associer le jazz, la boxe et l’opéra ! C’est le défi que veut relever Michel Beaulac, directeur artistique de l’Opéra de Montréal (ODM) en présentant « Champion » de Terence Blanchard sur un livret de Michael Cristofer. Cet opéra en deux actes retrace quelques moments forts de la vie du champion de boxe poids welters (mi-moyens) Emile Griffith (1938-2013) et des démons qu’il a dû affronter. Célèbre, il n’en découvre pas moins la solitude après un combat contre le cubain Benny "The Kid" Paret où Griffith le frappe à mort de 17 coups de poings en sept secondes parce que Paret l’avait traité de maricon (tapette). "The Kid" tombe dans le coma et décède une semaine plus tard. À la décharge de Griffith, Paret ne devait pas combattre ce jour-là, blessé lors de précédents matchs. Mais le sentiment de culpabilité s’installe insidieusement, d’autant plus qu'il avait dû se battre toute sa vie avec sa sexualité et « qu'au début des années 60, c'était impossible de clamer "Oui, je suis gai" dans un sport ultra macho comme la boxe », expliquera Griffith en 2005 à Bob Herbert, éditorialiste du Times en 2005. PRISONNIER DE SON DESTIN « J’ai assisté à la première mondiale à Saint-Louis, Missouri, en 2013, et j’ai été ébranlé par cette œuvre, se souvient Michel Beaulac. L’histoire de cet homme nous touche particulièrement avec l’accident récent du boxeur québécois Adonis Stevenson. » Abandonné par sa mère comme tous les autres enfants qu’elle a eus, Emile Griffith fut élevé//074 072 FUGUES.COM JANVIER 2019 par Blanche, une cousine sévère et très religieuse. Il voulait être chapelier, mais on lui trouve la carrure d’un boxeur. « As-tu l’instinct d’un tueur ? », luidemandera son entraîneur. « Résonne à un moment une voix d’enfant dont le chant résume le drame d’une vie, celle d’Emile Griffith, prisonnier d’un destin qu’il ne voulait pas » explique Michel Beaulac. « Même si on est touché par l’histoire intime de cet homme, c’est aussi une tragédie invraisemblablement humaine quand on doit choisir une vie qui ne nous convient pas, affirme-t-il. Il y a tellement de ramifications qui nous parlent. Être gai, c’est un combat en soi de l’admettre, l’accepter, le dire et le vivre. » AMOURS INTERDITES L’opéra du trompettiste, compositeur et arrangeur de jazz Terence Blanchard, et du dramaturge, acteur et scénariste Michael Cristofer raconte une bouleversante histoire d'amour interdite dans la société américaine de l'après-guerre. « Ponctuée de nombreux visuels (danses, vidéos, combats, etc.), l’œuvre située en 2005, effectue plusieurs retours dans le passé pendant sa période de gloire et son enfance pour évoquer, contre la culpabilité, une vaine recherche de sérénité », explique Michel Beaulac. « Emile Griffith demande pardon à l’univers et l’on assiste à sa fin à la fois intellectuelle et psychologique… » Douze chanteurs de l’ODM se partageront les chœurs avec une douzaine de chanteurs du Montreal Jubilation Gospel Choir (MJGC) qu’on avait apprécié dans Porgy & Bess en 2014. Accompagnés par l’OSM sous la direction de George Manahan, la basse Arthur Woodley et le baryton-basse Aubrey Allicock se partageront le rôle d’Émile Griffith, au soir de sa vie, et pendant ses années de gloire. Deux résidents de l’Atelier lyrique, le ténor Sebastian Haboczki et le baryton-basse Scott Brooks, participeront à cette production du Washington National Opera qui mettra aussi en lumière la soprano Chantale Nurse, la mezzo Catherine Anne Daniel et le baryton Brett Polegato. Psychologiquement, Emile Griffith ne s’est jamais remis de ce combat  : « Après Paret, je n'ai plus jamais voulu faire du mal à quelqu'un. J'avais tellement peur de frapper, je retenais tous mes coups ». L’opéra évoque par ailleurs un moment important pour Griffith, le pardon du fils de Paret, qu’il rencontre en 2005, avant de mourir de démence pugilistique, le syndrome des boxeurs, en 2013. UN OPÉRA LESBIEN À L’ODM EN MARS À noter que l’Opéra de Montréal présentera du 23 au 31 mars 2019 une autre histoire arc-en-ciel, lesbienne cette fois-ci, avec la production annuelle de l’Atelier lyrique, Twenty-Seven. Avec les artistes de la relève, cet opéra de chambre relatera la vie du couple Gertrude Stein et Alice B. Toklas qui, dans son salon du 27, rue de Fleurus à Paris, accueillait leurs amis artistes de l’entre-deux guerres  : Fitzgerald, Hemingway, Matisse, Picasso, etc. 6 MICHEL JOANNY FURTIN CHAMPION de Terence Blanchard et Michael Cristofer, Salle Wilfrid-Pelletier de la PLace-des- Arts, les samedi 26, mardi 29, jeudi 31 janvier et samedi 2 février 2019. Infos et réservations sur https://www.operademontreal.com/billets
901014EX



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Fugues numéro 35-10 janvier 2019 Page 1Fugues numéro 35-10 janvier 2019 Page 2-3Fugues numéro 35-10 janvier 2019 Page 4-5Fugues numéro 35-10 janvier 2019 Page 6-7Fugues numéro 35-10 janvier 2019 Page 8-9Fugues numéro 35-10 janvier 2019 Page 10-11Fugues numéro 35-10 janvier 2019 Page 12-13Fugues numéro 35-10 janvier 2019 Page 14-15Fugues numéro 35-10 janvier 2019 Page 16-17Fugues numéro 35-10 janvier 2019 Page 18-19Fugues numéro 35-10 janvier 2019 Page 20-21Fugues numéro 35-10 janvier 2019 Page 22-23Fugues numéro 35-10 janvier 2019 Page 24-25Fugues numéro 35-10 janvier 2019 Page 26-27Fugues numéro 35-10 janvier 2019 Page 28-29Fugues numéro 35-10 janvier 2019 Page 30-31Fugues numéro 35-10 janvier 2019 Page 32-33Fugues numéro 35-10 janvier 2019 Page 34-35Fugues numéro 35-10 janvier 2019 Page 36-37Fugues numéro 35-10 janvier 2019 Page 38-39Fugues numéro 35-10 janvier 2019 Page 40-41Fugues numéro 35-10 janvier 2019 Page 42-43Fugues numéro 35-10 janvier 2019 Page 44-45Fugues numéro 35-10 janvier 2019 Page 46-47Fugues numéro 35-10 janvier 2019 Page 48-49Fugues numéro 35-10 janvier 2019 Page 50-51Fugues numéro 35-10 janvier 2019 Page 52-53Fugues numéro 35-10 janvier 2019 Page 54-55Fugues numéro 35-10 janvier 2019 Page 56-57Fugues numéro 35-10 janvier 2019 Page 58-59Fugues numéro 35-10 janvier 2019 Page 60-61Fugues numéro 35-10 janvier 2019 Page 62-63Fugues numéro 35-10 janvier 2019 Page 64-65Fugues numéro 35-10 janvier 2019 Page 66-67Fugues numéro 35-10 janvier 2019 Page 68-69Fugues numéro 35-10 janvier 2019 Page 70-71Fugues numéro 35-10 janvier 2019 Page 72-73Fugues numéro 35-10 janvier 2019 Page 74-75Fugues numéro 35-10 janvier 2019 Page 76-77Fugues numéro 35-10 janvier 2019 Page 78-79Fugues numéro 35-10 janvier 2019 Page 80-81Fugues numéro 35-10 janvier 2019 Page 82-83Fugues numéro 35-10 janvier 2019 Page 84-85Fugues numéro 35-10 janvier 2019 Page 86-87Fugues numéro 35-10 janvier 2019 Page 88-89Fugues numéro 35-10 janvier 2019 Page 90-91Fugues numéro 35-10 janvier 2019 Page 92-93Fugues numéro 35-10 janvier 2019 Page 94-95Fugues numéro 35-10 janvier 2019 Page 96-97Fugues numéro 35-10 janvier 2019 Page 98-99Fugues numéro 35-10 janvier 2019 Page 100-101Fugues numéro 35-10 janvier 2019 Page 102-103Fugues numéro 35-10 janvier 2019 Page 104-105Fugues numéro 35-10 janvier 2019 Page 106-107Fugues numéro 35-10 janvier 2019 Page 108-109Fugues numéro 35-10 janvier 2019 Page 110-111Fugues numéro 35-10 janvier 2019 Page 112-113Fugues numéro 35-10 janvier 2019 Page 114-115Fugues numéro 35-10 janvier 2019 Page 116-117Fugues numéro 35-10 janvier 2019 Page 118-119Fugues numéro 35-10 janvier 2019 Page 120-121Fugues numéro 35-10 janvier 2019 Page 122-123Fugues numéro 35-10 janvier 2019 Page 124-125Fugues numéro 35-10 janvier 2019 Page 126-127Fugues numéro 35-10 janvier 2019 Page 128-129Fugues numéro 35-10 janvier 2019 Page 130-131Fugues numéro 35-10 janvier 2019 Page 132-133Fugues numéro 35-10 janvier 2019 Page 134