Fugues n°35-09 décembre 2018
Fugues n°35-09 décembre 2018
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°35-09 de décembre 2018

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Éditions Nitram

  • Format : (178 x 260) mm

  • Nombre de pages : 146

  • Taille du fichier PDF : 59,1 Mo

  • Dans ce numéro : prévenir et mieux vivre avec le VIH.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 86 - 87  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
86 87
qui refont surface peuvent facilement mener à de l’insécurité, des crises de jalousie et de l’amertume. Mais souvent, les hommes matures ont de l’expérience qui leur permet de passer outre les pro-blèmes et de vivre pleinement leurs amours. Qu’est-ce qui pousse quelqu’un à rechercher quelqu’un qui a une grande différence d’âge ? Que ce soit plus jeune ou beaucoup plus vieux ? L’attirance physique n’est pas le seul facteur, assurément. Une belle série. Pink Sixty News. Vous êtes militants LGBTQ ? Vous aimez savoir ce qui tient à cœur à votre communauté à travers le monde ? Les droits des LGBT sont importants pour vous ? En moins d’une minute, Pink Sixty News (sur les ondes d’OUT tv) résume ce qui se passe partout sur notre planète et qui concernent le monde LGBTQ (lesbiennes, gais, bisexuels, transgenres et queer). Vraiment, les recherchistes font un bon travail pour condenser soixante secondes de nouvelles internationales. Pensez-y ! Chaque jour, il faut trouver de nouvelles informations pertinentes à diffuser. Un travail de moine. Vous serez au courant de tout ce qui se DU 1er DÉCEMBRE AU 13 JANVIER « LES CRÈCHES DE MON PÈRE » « Vous voudrez crécher sur place, je vous le jure ! Plusieurs artistes invités, des crèches nouvelles et inédites par centaines, des histoires,des traditions. Venez découvrir pourquoi la piniata est associée à Noël ? Amusez-vous dans notre grand carré de sable créer une crèche éphémère avec des roches et du bois perdu des Îles de la Madeleine. Respirez une crèche en chocolat. Attardez-vous au poste d'écoute pour entendre en primeur la chanson écrite et interprétée par Stéphane Côté, intitulée « S'il revenait » ou chantez autour du piano à queue ou prenez le temps de colorier la crèche de Laurence Colbert et plus encore ! Joyeuses Crèches - Dominick Trudeau et artistes invités à la Maison de la culture Mercier », d’écrire le metteur en scène Dominick Trudeau sur sa page Facebook. Dominick Trudeau, évidemment, est mieux connu pour son rôle de metteur en scène pour des spectacles, des galas et à la télévision depuis 30 ans maintenant. De Mario Pelchat à Jean-François Breau, d’Isabelle Boulay à Marie-Denise Pelletier et tant d’autres artistes, leurs spectacles ont été signés par M. Trudeau qui a signé nombre de galas comme ceux de Juste pour rire, Excellence de La Presse, Métrostar et j’en passe. Mais depuis 2011, Dominick Trudeau fait le tour de galeries, de centres culturel et d’art avec son exposition « Les crèches de mon père ». Cette passion des crèches, Dominick Trudeau en hérite lorsque son père Jules décède, il y a une dizaine d’années, et les lui lègue. D’ailleurs, on pourra lire, en début d’exposition, une touchante lettre posthume qu’a rédigé M. Trudeau à son père. Trudeau père, mais aussi une tante de Dominick, Céline qui était missionnaire religieuse, ramenaient des crèches de ses voyages. C’est ainsi qu’au fils des ans, cette collection s’enrichissait d’œuvres des quatre coins de la planète… hE’S FIT PNk SIxTy NEwS passe et pourrez même devenir le centre d’intérêt lors de rencontres sociales en dévoilant tout votre savoir sur notre communauté et nos droits. Sans compter que l’animateur Colin Fallesen est vraiment mignon, malgré son ton de professeur universitaire. The Kids Are All Right. La vie, les joies et les peines d’une famille irlandaise, donc catholique et conservatrice vivant dans les années 70 aux États-Unis. Le père est un ouvrier et la mère reste à la maison pour élever ses huit enfants, tous des garçons ! La manière de traiter le sujet me rappelle la série Malcolm in the Middle. Nous avons droit, ici, à une comédie légère et sans prétention, mais très amusante. Le narrateur est un des cadets, coincé entre ses frères aînés, qui ont tous les droits et ses benjamins, qui dépendent encore beaucoup de leur mère. Sa vision de la vie familiale pleine d’introspection souligne à grands traits les contradictions fondamentales de l’époque où il vit et grandit. Très drôle. 6 LUC-ALEXANDRE PERRON « Pour la plupart, ce sont des crèches inédites créées par des artistes. Ici, c’est plus l’art qui est mis à l’avant scène plutôt que la religion, d’ailleurs, je ne suis pas religieux, souligne M. Trudeau. […] Je m’intéresse aux crèches parce que mon père les collectionnait. Il s’était monté une collection de plus de 200 crèches. L’exposition de celle-ci tourne d’ailleurs depuis plus de sept ans maintenant dans différents lieux. Puis, j’ai commencé moi-même à en faire la collection et j’y ai intégré des crèches d’artistes de différentes régions du Québec pour une collection d’environ 700 crèches diversifiées ! », explique M. Trudeau. En plus de la Maison de la culture Mercier, à Montréal, il y a une autre exposition en simultanée, du 6 décembre au 6 janvier, à la Place des Citoyens, à Sainte-Adèle. Cette exposition, en constante évolution, nous transportera ainsi sur les cinq continents et nous fera découvrir santons, personnages, animaux, traditions, fabulations, créations et couleurs qu’inspire la Nativité aux artistes et artisans de la planète. Tout ceci est tellement fascinant que Dominick Trudeau publie un très beau livre, en 2014, intitulé « Joyeuses crèches » (éditions GID) où on y retrouve certaines des plus belles crèches, mais aussi des histoires sur les traditions alors que Josée di Stasio y va de quelques recettes aussi. Bref, à ne pas manquer durant la période des Fêtes pour s’émerveiller ou pour découvrir des aspects insoupçonnés de cette ancienne tradition de la Nativité ! Non, le Petit Jésus, Marie, Joseph, le bœuf et l’âne ne seront plus vus de la même manière ! 6 ANDR.C. PASSIOUR Vernissage de l’exposition « Les crèches de mon père », le 1er décembre, en présence de Domick Trudeau, dès 14h à la Maison de la culture Mercier, 8105, rue Hochelaga, Montréal. T. 514-872-8755.
RÉGION DE QUÉBEC_ACTUS Infos RÉTROSPECTIVE DE LA CARRIÈRE GRANDIOSE DE MARCEL BARBEAU AU MNBAQ Le Musée national des beaux-arts du Québec (MNBAQ) présente jusqu’au 6 janvier 2019 une première rétrospective des œuvres de Marcel Barbeau (1925-2016), peintre et sculpteur québécois en art contemporain. Élève de Paul-Émile Borduas en dessin, il a étudié en ébénisterie et en design en compagnie de Jean-Paul Riopelle et du photographe Maurice Perron. Avec ces derniers notamment, il a fait partie du groupe des Automatistes et il a signé le manifeste du Refus global publié en 1948, à Montréal.//090 FUGUES.COM DÉCEMBRE 2018 L’exposition intitulée Marcel Barbeau. En Mouvement est née d’une initiative de la veuve de l’artiste, Ninon Gauthier, historienne de l’art et sociologue. Elle retrace une carrière grandiose et prolifique de plus de 70 ans qu’il a amorcée au milieu des années 1940. Les dernières toiles exposées au MNBAQ datent de 2013. Son intérêt pour l’art s’est toutefois manifesté jusqu’à sa mort à l’âge de 90 ans, le 2 janvier 2016, rapporte en entrevue à Fugues la commissaire de l’exposition, Eve-Lyne Beaudry, conservatrice de l’art contemporain au MNBAQ. « Il avait acheté des pinceaux peut-être deux à trois semaines avant son décès. Je pense que c’était une façon pour lui de rester en vie. » Selon elle, son « esprit de recherche » caractérise son œuvre. « Marcel Barbeau ne restait jamais cantonné dans une production qui le confortait. Quand il se sentait à la limite de ce qu’il faisait, il changeait toujours. Cet esprit de recherche était, à l’époque, très d’avant-garde […]. Cette notion de mouvement est attribuable à cette volonté de toujours vouloir se dépasser, de ne jamais se répéter. » C’est la première fois que le MNBAQ expose dans le pavillon Pierre Lassonde les créations en solo d’un artiste québécois. Les visiteurs pourront découvrir une centaine d’œuvres, beaucoup de grands formats et quelques sculptures en métal. « Avec ses grands formats, je pense que Marcel Barbeau voulait toucher les gens, les émouvoir », croit Eve- Lyne Beaudry. Marcel Barbeau a utilisé divers médiums pour créer ses œuvres picturales, notamment l’huile, l’acrylique, la gouache, l’encre et le crayon-feutre. Les lignes, les traits, les taches, les formes diverses, les contrastes en noir et blanc, les couleurs et même les jeux optiques prédominent dans ses tableaux. « Au fil du temps, son attrait pluridisciplinaire s’est exprimé dans des disciplines artistiques aussi variées que le dessin, la peinture, le collage et la sculpture, ainsi qu’au sein de performances picturales réalisées avec des comédiens, des musiciens et des danseurs », souligne dans son communiqué le MNBAQ. Les visiteurs sont invités à parcourir l’exposition avec la trame sonore Formes instants qui regroupe une trentaine d’extraits musicaux de compositeurs contemporains du Québec sous la direction du compositeur Yannick Plamondon. Le catalogue Marcel Barbeau  : en mouvement, qui contient notamment près de 250 photos et le témoignage Souvenirs épars d’un poète visuel de Ninon Gauthier, est en vente à la librairie-boutique du MNBAQ et dans d’autres librairies au prix de 49,95$. ✖ ÉRIC WHITTOM FUGUES Y ÉTAIT LANCEMENT DU LIVRE MADONNA EN 30 SECONDES À LA LIBRAIRIE VAUGEOIS PHOTOS ÉRIC WHITTOM 1 L’auteur Billy Robinson 2 Visite de Michel Dorais, auteur, professeur et chercheur à l’Université Laval 2 1



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Fugues numéro 35-09 décembre 2018 Page 1Fugues numéro 35-09 décembre 2018 Page 2-3Fugues numéro 35-09 décembre 2018 Page 4-5Fugues numéro 35-09 décembre 2018 Page 6-7Fugues numéro 35-09 décembre 2018 Page 8-9Fugues numéro 35-09 décembre 2018 Page 10-11Fugues numéro 35-09 décembre 2018 Page 12-13Fugues numéro 35-09 décembre 2018 Page 14-15Fugues numéro 35-09 décembre 2018 Page 16-17Fugues numéro 35-09 décembre 2018 Page 18-19Fugues numéro 35-09 décembre 2018 Page 20-21Fugues numéro 35-09 décembre 2018 Page 22-23Fugues numéro 35-09 décembre 2018 Page 24-25Fugues numéro 35-09 décembre 2018 Page 26-27Fugues numéro 35-09 décembre 2018 Page 28-29Fugues numéro 35-09 décembre 2018 Page 30-31Fugues numéro 35-09 décembre 2018 Page 32-33Fugues numéro 35-09 décembre 2018 Page 34-35Fugues numéro 35-09 décembre 2018 Page 36-37Fugues numéro 35-09 décembre 2018 Page 38-39Fugues numéro 35-09 décembre 2018 Page 40-41Fugues numéro 35-09 décembre 2018 Page 42-43Fugues numéro 35-09 décembre 2018 Page 44-45Fugues numéro 35-09 décembre 2018 Page 46-47Fugues numéro 35-09 décembre 2018 Page 48-49Fugues numéro 35-09 décembre 2018 Page 50-51Fugues numéro 35-09 décembre 2018 Page 52-53Fugues numéro 35-09 décembre 2018 Page 54-55Fugues numéro 35-09 décembre 2018 Page 56-57Fugues numéro 35-09 décembre 2018 Page 58-59Fugues numéro 35-09 décembre 2018 Page 60-61Fugues numéro 35-09 décembre 2018 Page 62-63Fugues numéro 35-09 décembre 2018 Page 64-65Fugues numéro 35-09 décembre 2018 Page 66-67Fugues numéro 35-09 décembre 2018 Page 68-69Fugues numéro 35-09 décembre 2018 Page 70-71Fugues numéro 35-09 décembre 2018 Page 72-73Fugues numéro 35-09 décembre 2018 Page 74-75Fugues numéro 35-09 décembre 2018 Page 76-77Fugues numéro 35-09 décembre 2018 Page 78-79Fugues numéro 35-09 décembre 2018 Page 80-81Fugues numéro 35-09 décembre 2018 Page 82-83Fugues numéro 35-09 décembre 2018 Page 84-85Fugues numéro 35-09 décembre 2018 Page 86-87Fugues numéro 35-09 décembre 2018 Page 88-89Fugues numéro 35-09 décembre 2018 Page 90-91Fugues numéro 35-09 décembre 2018 Page 92-93Fugues numéro 35-09 décembre 2018 Page 94-95Fugues numéro 35-09 décembre 2018 Page 96-97Fugues numéro 35-09 décembre 2018 Page 98-99Fugues numéro 35-09 décembre 2018 Page 100-101Fugues numéro 35-09 décembre 2018 Page 102-103Fugues numéro 35-09 décembre 2018 Page 104-105Fugues numéro 35-09 décembre 2018 Page 106-107Fugues numéro 35-09 décembre 2018 Page 108-109Fugues numéro 35-09 décembre 2018 Page 110-111Fugues numéro 35-09 décembre 2018 Page 112-113Fugues numéro 35-09 décembre 2018 Page 114-115Fugues numéro 35-09 décembre 2018 Page 116-117Fugues numéro 35-09 décembre 2018 Page 118-119Fugues numéro 35-09 décembre 2018 Page 120-121Fugues numéro 35-09 décembre 2018 Page 122-123Fugues numéro 35-09 décembre 2018 Page 124-125Fugues numéro 35-09 décembre 2018 Page 126-127Fugues numéro 35-09 décembre 2018 Page 128-129Fugues numéro 35-09 décembre 2018 Page 130-131Fugues numéro 35-09 décembre 2018 Page 132-133Fugues numéro 35-09 décembre 2018 Page 134-135Fugues numéro 35-09 décembre 2018 Page 136-137Fugues numéro 35-09 décembre 2018 Page 138-139Fugues numéro 35-09 décembre 2018 Page 140-141Fugues numéro 35-09 décembre 2018 Page 142-143Fugues numéro 35-09 décembre 2018 Page 144-145Fugues numéro 35-09 décembre 2018 Page 146