Fugues n°35-09 décembre 2018
Fugues n°35-09 décembre 2018
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°35-09 de décembre 2018

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Éditions Nitram

  • Format : (178 x 260) mm

  • Nombre de pages : 146

  • Taille du fichier PDF : 59,1 Mo

  • Dans ce numéro : prévenir et mieux vivre avec le VIH.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 76 - 77  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
76 77
610023
CULTUREL_SUR SCÈNE - MUSIQUE À écouter L'auteure-compositrice et interprète Marie-Mai lançait, début novembre, le sixième album de sa carrière intitulé Elle et moi, qui compte onze chansons dont elle signe les paroles et cosigne la musique. Son nouvel album, vibrant et actuel, lance un message puissant  : elle a l’intention de se dépasser et de se dévoiler encore plus en tant que femme et artiste. Avec cet album, Marie-Mai revient sur les dernières années qui ont été ponctuées, pour elle, de moments charnières. Les paroles de ses chansons traduisent le regard qu'elle lance droit devant après doutes, remises en question et grandes décisions, dont sa séparation. La chanteuse dédie même une pièce à son ex-amoureux et ancien partenaire professionnel, pièce écrite et interprêtée avec Koriass qui amène une touche résolument rap à cette chanson pop. Une collaboration inattendue et fort bien réussie. Pour la création de l’album, Marie-Mai s’est alliée au très talentueux réalisateur britannique Oliver Som établi à Berlin. Rencontré à l’occasion d’un camp d’écriture à Los Angeles il y a environ 3 ans et ignorant tout de leur parcours respectif à ce moment, ce travail d’une journée inspira finalement une future collaboration entre les deux créateurs. « La première fois que nous avons exploré l’idée de travailler ensemble pour mon 6 e album, Oliver est venu passer quelques jours au chalet dans le Nord et j’ai écrit 5 chansons d’un seul coup avec lui. C’était parti ! » « Des paroles, ça paraît si simple sur papier. Le casse-tête de mon cœur en onze pièces, là, ça se complique », explique Marie-Mai. « Mon esprit, en constante contradiction, je l’ai laissé s’exprimer sans m’en rendre compte. Sans retenue, sans filtre pour embellir mes insécurités et ma vérité. J’ai écrit tout ce que j’avais besoin de dire, simplement, sur un fond transparent. » Sa chanson Oser aimer, qui vous donnera envie de danser et d'aimer en toute liberté, célèbre la différence. Marie-Mai fait honneur à son titre d’icone gaie. Créant des paroles et des mélodies sans compromis, entre Ste-Adèle, Berlin, Montréal et Toronto, l’auteure-compositrice-interprète propose avec Elle et Moi des textes personnels et une pop raffinée, aux couleurs modernes et électro. Les deux premiers extraits et vidéoclips de l’album, dévoilés dans les derniers mois, Empire et Je décolle, illustrent bien cette nouvelle affirmation de l’artiste désormais au centre de sa création. Les deux titres ont d’ailleurs connu un succès fulgurant, se hissant immédiatement aux #1 des palmarès radiophoniques et au sommet des ventes numériques ! 6 CARTIER LOGAN MARIE MAI, EN SPECTACLE au Centre Bell, les 14, 15 et 16 février 1-855-310-2525 et au Centre Vidéotron, le 2 mars 1-855-790-1245 spectramusique.com L’album ELLE ET MOI, Marie Mai, 2018//080 FUGUES.COM DÉCEMBRE 2018 ELLE ET MOI LA RENAISSANCE DE MARIE-MAI C’EST PAS LA QUALITÉ QUI COMPTE QUALITÉ AU RENDEZ-VOUS Projet parallèle du groupe Valaire, Qualité Motel le pendant dansant du groupe qui y utilise uniquement des synthétiseurs et des machines d’échantillonnage. En 2012, le projet avait sorti Motel Californa, un album avec des accents pop. Six ans plus tard, le projet revient avec C’est pas la qualité qui compte et la proposition de Qualité Motel gagne en pertinence et en qualité. Les synthétiseurs jouent ici plein de mélodies directement inspirées des années 1980 et début 1990. Moins techno, le son se rapproche ici pas mal plus du funk et de la soul. L’album a la grande qualité d’amener les collaborateurs et collaboratrices ailleurs sans trop les dénaturer. Super efficace, album donne le goût de se dandiner sur les pistes de danse. 6 ÉTIENNE DUTIL C’EST PAS LA QUALITÉ QUI COMPTE. Qualité Motel, Costume Records, 2018, 45 minutes https://qualitemotel.bandcamp.com/CELLE QUE JE SUIS POUR LA VOIX Artiste vraie, d’une rare générosité et d’une grande crédibilité, Geneviève Leclerc transcende les styles et chavire tous les publics. L’interprète lançait récemment Celle que je suis, son deuxième album, sur lequel elle livre une collection de relectures inspirées et de chansons inédites, portées par cette voix riche de nuances et de puissance. 6 ÉTIENNE DUTIL CELLE QUE JE SUIS.Genevière Leclerc Musicor, 2018,



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Fugues numéro 35-09 décembre 2018 Page 1Fugues numéro 35-09 décembre 2018 Page 2-3Fugues numéro 35-09 décembre 2018 Page 4-5Fugues numéro 35-09 décembre 2018 Page 6-7Fugues numéro 35-09 décembre 2018 Page 8-9Fugues numéro 35-09 décembre 2018 Page 10-11Fugues numéro 35-09 décembre 2018 Page 12-13Fugues numéro 35-09 décembre 2018 Page 14-15Fugues numéro 35-09 décembre 2018 Page 16-17Fugues numéro 35-09 décembre 2018 Page 18-19Fugues numéro 35-09 décembre 2018 Page 20-21Fugues numéro 35-09 décembre 2018 Page 22-23Fugues numéro 35-09 décembre 2018 Page 24-25Fugues numéro 35-09 décembre 2018 Page 26-27Fugues numéro 35-09 décembre 2018 Page 28-29Fugues numéro 35-09 décembre 2018 Page 30-31Fugues numéro 35-09 décembre 2018 Page 32-33Fugues numéro 35-09 décembre 2018 Page 34-35Fugues numéro 35-09 décembre 2018 Page 36-37Fugues numéro 35-09 décembre 2018 Page 38-39Fugues numéro 35-09 décembre 2018 Page 40-41Fugues numéro 35-09 décembre 2018 Page 42-43Fugues numéro 35-09 décembre 2018 Page 44-45Fugues numéro 35-09 décembre 2018 Page 46-47Fugues numéro 35-09 décembre 2018 Page 48-49Fugues numéro 35-09 décembre 2018 Page 50-51Fugues numéro 35-09 décembre 2018 Page 52-53Fugues numéro 35-09 décembre 2018 Page 54-55Fugues numéro 35-09 décembre 2018 Page 56-57Fugues numéro 35-09 décembre 2018 Page 58-59Fugues numéro 35-09 décembre 2018 Page 60-61Fugues numéro 35-09 décembre 2018 Page 62-63Fugues numéro 35-09 décembre 2018 Page 64-65Fugues numéro 35-09 décembre 2018 Page 66-67Fugues numéro 35-09 décembre 2018 Page 68-69Fugues numéro 35-09 décembre 2018 Page 70-71Fugues numéro 35-09 décembre 2018 Page 72-73Fugues numéro 35-09 décembre 2018 Page 74-75Fugues numéro 35-09 décembre 2018 Page 76-77Fugues numéro 35-09 décembre 2018 Page 78-79Fugues numéro 35-09 décembre 2018 Page 80-81Fugues numéro 35-09 décembre 2018 Page 82-83Fugues numéro 35-09 décembre 2018 Page 84-85Fugues numéro 35-09 décembre 2018 Page 86-87Fugues numéro 35-09 décembre 2018 Page 88-89Fugues numéro 35-09 décembre 2018 Page 90-91Fugues numéro 35-09 décembre 2018 Page 92-93Fugues numéro 35-09 décembre 2018 Page 94-95Fugues numéro 35-09 décembre 2018 Page 96-97Fugues numéro 35-09 décembre 2018 Page 98-99Fugues numéro 35-09 décembre 2018 Page 100-101Fugues numéro 35-09 décembre 2018 Page 102-103Fugues numéro 35-09 décembre 2018 Page 104-105Fugues numéro 35-09 décembre 2018 Page 106-107Fugues numéro 35-09 décembre 2018 Page 108-109Fugues numéro 35-09 décembre 2018 Page 110-111Fugues numéro 35-09 décembre 2018 Page 112-113Fugues numéro 35-09 décembre 2018 Page 114-115Fugues numéro 35-09 décembre 2018 Page 116-117Fugues numéro 35-09 décembre 2018 Page 118-119Fugues numéro 35-09 décembre 2018 Page 120-121Fugues numéro 35-09 décembre 2018 Page 122-123Fugues numéro 35-09 décembre 2018 Page 124-125Fugues numéro 35-09 décembre 2018 Page 126-127Fugues numéro 35-09 décembre 2018 Page 128-129Fugues numéro 35-09 décembre 2018 Page 130-131Fugues numéro 35-09 décembre 2018 Page 132-133Fugues numéro 35-09 décembre 2018 Page 134-135Fugues numéro 35-09 décembre 2018 Page 136-137Fugues numéro 35-09 décembre 2018 Page 138-139Fugues numéro 35-09 décembre 2018 Page 140-141Fugues numéro 35-09 décembre 2018 Page 142-143Fugues numéro 35-09 décembre 2018 Page 144-145Fugues numéro 35-09 décembre 2018 Page 146