Fugues n°35-09 décembre 2018
Fugues n°35-09 décembre 2018
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°35-09 de décembre 2018

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Éditions Nitram

  • Format : (178 x 260) mm

  • Nombre de pages : 146

  • Taille du fichier PDF : 59,1 Mo

  • Dans ce numéro : prévenir et mieux vivre avec le VIH.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 106 - 107  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
106 107
603003 SAVIEZ-VOUS QUE… Lors de votre évaluation avec votre nouvel entraîneur, celui-ci devra considérer plusieurs facteurs avant de réaliser votre programme d’entraînement. En effet, il est important de bien identifier vos objectifs dans votre démarche de mise en forme. Pour ce faire, un bon entraîneur s’attardera non seulement sur vos objectifs, vos tensions et vos faiblesses, mais il portera une attention particulière sur votre santé générale. Beaucoup d’entre nous avons des conditions médicales et il est important d’en tenir compte. Souvent, une médication est rattachée à notre condition. Comme vous le savez, chaque médicament porte son lot d’effets secondaires. Il est donc primordial pour l’entraîneur de connaître les effets secondaires de ces médicaments afin de bien adapter le programme d’entraînement. Il est clair que l’entraîneur ne pose aucun diagnostique mais il doit être sensibilisé à votre condition physique afin d’assurer le succès de vos efforts. 807010
BIEN VIVRE_ESTHÉTISME Perte de cheveux LA MICROPIGMENTATION F.U.R LA SOLUTION POUR LA PERTE DE CHEVEUX 80% des hommes vont avoir à subir une perte de cheveux au cours de leur vie Cette situation n’est jamais une chose agréable. Il n’y a pas seulement l’aspect esthétique qui est affecté par la perte de cheveux, pour beaucoup d’hommes. L’aspect psychologique l’est aussi. Pour bien de ces hommes, F.U.R est LA solution. DE QUOI S’AGIT-IL ? « La micropigmentation F.U.R est une technique qui ressemble à une forme de tatouage qui reproduit l’effet d’une multitude d’unités folliculaires, explique Sylvie propriétaire de la Clinique de Micropigmentation F.U.R. « Un à un, les pigments sont déposés dans la peau à l’aide d’une aiguille à usage unique. Cela permet de redonner l’effet d’une tête pleine de cheveux, mais rasée, de retrouver une ligne frontale et de dissimuler des cicatrices de tout genre, qu’il s’agisse de cicatrices dues à des transplantations capillaire (que ce soit des greffes de type FUT ou FUE) ou même à des cicatrices chirurgicales. La micropigmentation est la technique la plus appropriée. De plus, pour les gens qui ont des cheveux clairsemés, cette technique peut s’avérer tout aussi efficace afin de donner un effet de densité à travers les cheveux existants. » DEPUIS COMBIEN DE TEMPS CETTE TECHNIQUE EXISTE-T-ELLE ? C’est une technique qui a débuté en Europe depuis près de 15 ans maintenant. Après plus de 35 ans dans le domaine capillaire, Sylvie et Ronald ont été les premiers à implanter la technique ici au Canada. En 2010, ils ont fondé la clinique de micropigmentation F.U.R à Montréal. Ronald lui-même touché par la perte de cheveux est passé par toutes les étapes avant de connaitre la micropigmentation. Il a commencé par l’utilisation de produits pour prévenir la perte de cheveux, pour ensuite se faire greffer à trois reprises. À la suite de ces essais, Ronald a opté pour le remplacement capillaire sans jamais obtenir le look désiré. Il y a maintenant 8 ans que Ronald a choisi la micropigmentation, ce qui a vraiment changé sa vie.//110 FUGUES.COM DÉCEMBRE 2018 COMMENT CHOISIR LA BONNE CLINIQUE ? Sylvie nous explique que la micropigmentation capillaire a connu une croissance énorme au cours des deux dernières années. « Cela signifie beaucoup plus de cliniques, mais également que les clients doivent faire leurs recherches ! Choisir une bonne clinique est essentiel. Il est important de rechercher des cliniques qui opèrent depuis plusieurs années et qui sont spécialisées dans la micropigmentation capillaire. Les clients doivent s’assurer que la clinique a un vaste porte-folio de résultats et qu’elle répond à toutes ses questions. De plus, c’est toujours une bonne idée de planifier un rendez-vous de consultation en personne afin d’éliminer les cliniques avec lesquelles vous ne vous sentiriez pas en confiance. La clinique de micropigmentation F.U.R a effectué à ce jour au-dessus de 2700 séances de micropigmentation et notre personnel a été formé par le chef de file dans ce domaine Matthew Lulo de Scalp Micro USA. En plus de l’expertise, nous vous assurons une expérience très personnelle et à l’écoute de vos besoins. » À QUOI S’ATTENDRE LORS D’UNE CONSULTATION CHEZ F.U.R ? Sylvie nous raconte comment se passe une consultation à la clinique de micropigmentation F.U.R. Elle va « prendre le temps d’évaluer la calvitie à traiter afin de donner une estimation adéquate aux clients. Ceux-ci auront la chance de voir des résultats sur place. De plus, lors de cette consultation, une simulation sera faite directement sur la tête du client afin qu’il puisse voir ce à quoi son nouveau look ressemblera. D’ailleurs, les consultations chez F.U.R sont totalement gratuites et sans obligation. » LES QUESTIONS FRÉQUEMMENT POSÉES À COMBIEN DE TRAITEMENT DEVRAIS-JE M’ATTENDRE ? La micropigmentation du cuir chevelu ne doit jamais être considérée comme un processus à séance unique. « La plupart des clients peuvent compter entre 2 et 3 séances pour compléter leur traitement en fonction de l’étendue de la perte de cheveux ou des cicatrices. Ces séances sont généralement espacées d’environ 10 à 14 jours. » La micropigmentation du cuir chevelu est non invasive et ne nécessite aucun temps d’arrêt. Dans la plupart des cas, les clients n’auront pas besoin de s’absenter du travail, de l’école ou d’autres fonctions. Après une séance, il est courant de remarquer une légère rougeur sur le cuir chevelu pendant 24 à 48 heures. EST-CE QUE LA PROCÉDURE FAIT MAL ? Pour la plupart des clients de la clinique de micropigmentation F.U.R, la douleur est minimale et elle est beaucoup moins douloureuse qu’un tatouage traditionnel. « Après une séance, les clients ne ressentiront aucun inconfort. » COMBIEN DE TEMPS DURENT LES RÉSULTATS ? À la fin du traitement (2 à 3 séances), le client doit s’attendre à ce que la couleur perdure de nombreuses années. « À plus long terme, le client commencera à remarquer un léger éclaircissement du traitement et non une décoloration. Lorsque cela se produit, ils peuvent faire une brève séance de retouche afin de rehausser le traitement pour de nombreuses années. Le pigment de F.U.R est conçu dans le même spectre de couleur que les cheveux rasés, il ne contient pas de colorant ou d’additifs supplémentaires. » 6 A.C. PASSIOUR Pour plus de renseignements, communiquez avec la clinique micropigmentation F.U.R ou visitez leur site fur-mc.com Clinique de Micropigmentation F.U.R 3303 Chevremont, Montréal, H9C 2L9 514-666-1FUR (1387)/info@fur-mc.com



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Fugues numéro 35-09 décembre 2018 Page 1Fugues numéro 35-09 décembre 2018 Page 2-3Fugues numéro 35-09 décembre 2018 Page 4-5Fugues numéro 35-09 décembre 2018 Page 6-7Fugues numéro 35-09 décembre 2018 Page 8-9Fugues numéro 35-09 décembre 2018 Page 10-11Fugues numéro 35-09 décembre 2018 Page 12-13Fugues numéro 35-09 décembre 2018 Page 14-15Fugues numéro 35-09 décembre 2018 Page 16-17Fugues numéro 35-09 décembre 2018 Page 18-19Fugues numéro 35-09 décembre 2018 Page 20-21Fugues numéro 35-09 décembre 2018 Page 22-23Fugues numéro 35-09 décembre 2018 Page 24-25Fugues numéro 35-09 décembre 2018 Page 26-27Fugues numéro 35-09 décembre 2018 Page 28-29Fugues numéro 35-09 décembre 2018 Page 30-31Fugues numéro 35-09 décembre 2018 Page 32-33Fugues numéro 35-09 décembre 2018 Page 34-35Fugues numéro 35-09 décembre 2018 Page 36-37Fugues numéro 35-09 décembre 2018 Page 38-39Fugues numéro 35-09 décembre 2018 Page 40-41Fugues numéro 35-09 décembre 2018 Page 42-43Fugues numéro 35-09 décembre 2018 Page 44-45Fugues numéro 35-09 décembre 2018 Page 46-47Fugues numéro 35-09 décembre 2018 Page 48-49Fugues numéro 35-09 décembre 2018 Page 50-51Fugues numéro 35-09 décembre 2018 Page 52-53Fugues numéro 35-09 décembre 2018 Page 54-55Fugues numéro 35-09 décembre 2018 Page 56-57Fugues numéro 35-09 décembre 2018 Page 58-59Fugues numéro 35-09 décembre 2018 Page 60-61Fugues numéro 35-09 décembre 2018 Page 62-63Fugues numéro 35-09 décembre 2018 Page 64-65Fugues numéro 35-09 décembre 2018 Page 66-67Fugues numéro 35-09 décembre 2018 Page 68-69Fugues numéro 35-09 décembre 2018 Page 70-71Fugues numéro 35-09 décembre 2018 Page 72-73Fugues numéro 35-09 décembre 2018 Page 74-75Fugues numéro 35-09 décembre 2018 Page 76-77Fugues numéro 35-09 décembre 2018 Page 78-79Fugues numéro 35-09 décembre 2018 Page 80-81Fugues numéro 35-09 décembre 2018 Page 82-83Fugues numéro 35-09 décembre 2018 Page 84-85Fugues numéro 35-09 décembre 2018 Page 86-87Fugues numéro 35-09 décembre 2018 Page 88-89Fugues numéro 35-09 décembre 2018 Page 90-91Fugues numéro 35-09 décembre 2018 Page 92-93Fugues numéro 35-09 décembre 2018 Page 94-95Fugues numéro 35-09 décembre 2018 Page 96-97Fugues numéro 35-09 décembre 2018 Page 98-99Fugues numéro 35-09 décembre 2018 Page 100-101Fugues numéro 35-09 décembre 2018 Page 102-103Fugues numéro 35-09 décembre 2018 Page 104-105Fugues numéro 35-09 décembre 2018 Page 106-107Fugues numéro 35-09 décembre 2018 Page 108-109Fugues numéro 35-09 décembre 2018 Page 110-111Fugues numéro 35-09 décembre 2018 Page 112-113Fugues numéro 35-09 décembre 2018 Page 114-115Fugues numéro 35-09 décembre 2018 Page 116-117Fugues numéro 35-09 décembre 2018 Page 118-119Fugues numéro 35-09 décembre 2018 Page 120-121Fugues numéro 35-09 décembre 2018 Page 122-123Fugues numéro 35-09 décembre 2018 Page 124-125Fugues numéro 35-09 décembre 2018 Page 126-127Fugues numéro 35-09 décembre 2018 Page 128-129Fugues numéro 35-09 décembre 2018 Page 130-131Fugues numéro 35-09 décembre 2018 Page 132-133Fugues numéro 35-09 décembre 2018 Page 134-135Fugues numéro 35-09 décembre 2018 Page 136-137Fugues numéro 35-09 décembre 2018 Page 138-139Fugues numéro 35-09 décembre 2018 Page 140-141Fugues numéro 35-09 décembre 2018 Page 142-143Fugues numéro 35-09 décembre 2018 Page 144-145Fugues numéro 35-09 décembre 2018 Page 146