Fugues n°35-08 novembre 2018
Fugues n°35-08 novembre 2018
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°35-08 de novembre 2018

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Éditions Nitram

  • Format : (178 x 260) mm

  • Nombre de pages : 134

  • Taille du fichier PDF : 53,6 Mo

  • Dans ce numéro : afficher ses couleurs.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 98 - 99  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
98 99
DOSSIER_BEAU ET EN SANTÉ Prévention PARLONS METH & SEXE SOUTENIR CEUX QUI DÉSIRENT ARRÊTER LEUR CONSOMMATION DE DROGUE ! Peut-être avez vous vu la pub dans le dernier Fugues, elle est faite sous forme de cartoon/BD, avec trois gars cool avec casquettes, camisoles ou tatouages, etc. ? Il y a le titre « Parlons Meth & Sexe ». Oui, on parle bel et bien ici du « Chemsex » (comme on dit dans le jargon), soit d’avoir des relations sexuelles tout en consommant des drogues comme le crystal meth. Ce phénomène, loin de ralentir, tend à prendre de l’ampleur dans certaines populations d’hommes gais, bis ou queers. Certains en souffrent et veulent y mettre fin. Mais comment faire ? Le programme KONTAK de SIDA Bénévoles Montréal – mieux connu sous l’acronyme ACCM (AIDS Community Care Montreal) – a créé un projet spécial pour aider ces hommes-là, des ateliers de discussions pour qu’ils puissent en parler entre pairs, sans jugement aucun… Ces ateliers de discussions s’étaleront de novembre à février, soit quatre semaines avant les Fêtes et quatre semaines après le Jour de l’An. « À ACCM nous croyons que les hommes ayant des relations avec d’autres hommes (HARSAH) qui consomment des drogues dans un cadre sexuel, Chemsex, puissent avoir accès à des services adaptés à leurs besoins. L’approche d’intervenants pairs dans ce contexte est une formule qui est très appréciée de la communauté », dit Daniel Jonathan Laroche, coordonnateur du projet KON- TAK. Évidemment, on cherche ici à travailler à la réduction des méfaits, à faire en sorte à ce que ces hommes se sentent plus à l’aise de parler ouvertement de leurs pratiques sexuelles en lien avec le crystal meth, les autres forums spécialisés sur la toxicomanie n’étant peut-être pas assez compréhensifs envers ces hommes. « Avec le programme KONTAK, on répond à plusieurs besoins des personnes qui pratiquent le Chemsex à Montréal, sans juger ni stigmatiser les gens qui choisissent de consommer des drogues dans un cadre sexuel, poursuit Daniel Jonathan Laroche. Au fil des ans, nous avons de plus en plus de demandes//100 FUGUES.COM NOVEMBRE 2018 de gens qui veulent du soutien sur leur consommation de crystal meth. Nous nous apercevons qu’il y a un gros manque de ressources adaptées en toxicomanie pour parler de sexualité et crystal meth ; et c’est pire encore lorsqu’il s’agit d’hommes gais ou bisexuels. Nos intervenants, eux-mêmes issus de nos communautés, ont décidé d’unir leurs forces pour développer des services adaptés en soutien individuel auprès de ces hommes-là qui ont besoin d’accompagnement. » De Londres à New York en passant par Montréal, on constate les ravages du Chemsex qui est devenu le sujet de plusieurs études sur la sexualité des hommes gais, bis et queers. Mais la priorité ici est donc de comprendre ce que vivent ces hommes. « Dans cet atelier, on voit plusieurs points avec les participants comme les éléments déclencheurs, la réduction des méfaits, comment se réapproprier une sexualité sans crystal, l’importance d’un cercle social et bien plus... Nous savons qu’il y a beaucoup plus à faire et c’est pourquoi à ACCM nous voyons à l’élargissement des services offerts pour la communauté qui demande des services adaptés pour tout ce qui touche le Chemsex », souligne le coordonnateur du projet KONTAK, Daniel Jonathan Laroche. « Ce service est offert totalement gratuitement, il est fondé sur les valeurs de réduction des méfaits de notre communauté et est entièrement basé sur l’- expérience des pairs. ACCM est très fier d’être à l’avant-garde de problématiques intersectionnelles comme la sexualité et l’usage de drogues », ajoute Jeansil Bruyère, le directeur général d’ACCM. « Avec la collaboration du Aids Committee of Toronto (ACT), nous avons adapté un atelier torontois pour pouvoir l’offrir à Montréal. Après le succès que nous avons eu avec nos ateliers (en anglais) de l’automne-hiver 2017-2018, nous avons décidé de traduire l’atelier afin de pouvoir l’offrir en français à partir de novembre 2018 », commente M. Laroche. ✖ ANDRÉC. PASSIOUR INFOS  : Kontak@accmontreal.org ou 514 941-SEXE (7393).
bane à plaisir avancé 2Y4 JOUR/SOIR Relations amoureuses non conventionnelles Comportements sexuels problématiques Anxiété en situation sociale Phobies Passé familial handicapant Deuil Victime d’agression sexuelle Épuisement professionnel Stress post-traumatique Orientation sexuelle Relations de couple Identité de genre Dépression Paniques Solitude Isolement Difficultés relationnelles Dépendances Codépendance Issue de famille dysfonctionnelle Mal de vivre Besoin de se connaître Orientation sexuelle État dépressif, anxieux Enjeux d'estime et de confiance en soi Dr Alain Roussy 514-899-9246 alainroussy@hotmail.com François-Robert Rail 514-256-1274 Psychologues MEMBRES DE L’OPQ ordrepsy.qc.ca/voir/AlainRoussy ordrepsy.qc.ca/voir/Francois-RobertRail1 LANGELIER JOUR/SOIR P SYCHOTHÉRAPIE Guy Forest D.E.S.S., T.X., Psychothérapeute Permis de l’ordre des psychologues du Québec No 60169-12 Membre de la Société québécoise des psychothérapteutes professionnels. INDIVIDUEL COUPLE approche humaniste-existentielle PLUS DE 28 ANS DE PRATIQUE AUPRÈS DE LA COMMUNAUTÉ 514-272-6648 gforest000@sympatico.ca Consultez notre site  : estimeetrealisationdesoi.com 811020EX 602051 LAURIER 505082 POLYCLINIQUE MÉDICALE POPULAIRE CENTRE-SUD DE MONTRÉAL MÉTRO PAPINEAU UN DE NOS MÉDECINS PREND SA RETRAITE Cela signifie que nous avons un besoin URGENT de médecins Clientèle déjà établie La fibre humaniste du médecin sera fortement appréciée. Temps partiel ou complet. Le revenu est d’environ 200 000,00$ à 300 000,00$/année RAMQ. Conditions de pratique souples aux plans personnel, familial, professionnel et financier. L’environnement professionnel est pluridisciplinaire  : pharmacie,cardiologue, chirurgien, orthopédiste, psychologue, ergo, physio, acupuncture, etc INFORMATIONS  : 514 944-3637 809025 809033



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Fugues numéro 35-08 novembre 2018 Page 1Fugues numéro 35-08 novembre 2018 Page 2-3Fugues numéro 35-08 novembre 2018 Page 4-5Fugues numéro 35-08 novembre 2018 Page 6-7Fugues numéro 35-08 novembre 2018 Page 8-9Fugues numéro 35-08 novembre 2018 Page 10-11Fugues numéro 35-08 novembre 2018 Page 12-13Fugues numéro 35-08 novembre 2018 Page 14-15Fugues numéro 35-08 novembre 2018 Page 16-17Fugues numéro 35-08 novembre 2018 Page 18-19Fugues numéro 35-08 novembre 2018 Page 20-21Fugues numéro 35-08 novembre 2018 Page 22-23Fugues numéro 35-08 novembre 2018 Page 24-25Fugues numéro 35-08 novembre 2018 Page 26-27Fugues numéro 35-08 novembre 2018 Page 28-29Fugues numéro 35-08 novembre 2018 Page 30-31Fugues numéro 35-08 novembre 2018 Page 32-33Fugues numéro 35-08 novembre 2018 Page 34-35Fugues numéro 35-08 novembre 2018 Page 36-37Fugues numéro 35-08 novembre 2018 Page 38-39Fugues numéro 35-08 novembre 2018 Page 40-41Fugues numéro 35-08 novembre 2018 Page 42-43Fugues numéro 35-08 novembre 2018 Page 44-45Fugues numéro 35-08 novembre 2018 Page 46-47Fugues numéro 35-08 novembre 2018 Page 48-49Fugues numéro 35-08 novembre 2018 Page 50-51Fugues numéro 35-08 novembre 2018 Page 52-53Fugues numéro 35-08 novembre 2018 Page 54-55Fugues numéro 35-08 novembre 2018 Page 56-57Fugues numéro 35-08 novembre 2018 Page 58-59Fugues numéro 35-08 novembre 2018 Page 60-61Fugues numéro 35-08 novembre 2018 Page 62-63Fugues numéro 35-08 novembre 2018 Page 64-65Fugues numéro 35-08 novembre 2018 Page 66-67Fugues numéro 35-08 novembre 2018 Page 68-69Fugues numéro 35-08 novembre 2018 Page 70-71Fugues numéro 35-08 novembre 2018 Page 72-73Fugues numéro 35-08 novembre 2018 Page 74-75Fugues numéro 35-08 novembre 2018 Page 76-77Fugues numéro 35-08 novembre 2018 Page 78-79Fugues numéro 35-08 novembre 2018 Page 80-81Fugues numéro 35-08 novembre 2018 Page 82-83Fugues numéro 35-08 novembre 2018 Page 84-85Fugues numéro 35-08 novembre 2018 Page 86-87Fugues numéro 35-08 novembre 2018 Page 88-89Fugues numéro 35-08 novembre 2018 Page 90-91Fugues numéro 35-08 novembre 2018 Page 92-93Fugues numéro 35-08 novembre 2018 Page 94-95Fugues numéro 35-08 novembre 2018 Page 96-97Fugues numéro 35-08 novembre 2018 Page 98-99Fugues numéro 35-08 novembre 2018 Page 100-101Fugues numéro 35-08 novembre 2018 Page 102-103Fugues numéro 35-08 novembre 2018 Page 104-105Fugues numéro 35-08 novembre 2018 Page 106-107Fugues numéro 35-08 novembre 2018 Page 108-109Fugues numéro 35-08 novembre 2018 Page 110-111Fugues numéro 35-08 novembre 2018 Page 112-113Fugues numéro 35-08 novembre 2018 Page 114-115Fugues numéro 35-08 novembre 2018 Page 116-117Fugues numéro 35-08 novembre 2018 Page 118-119Fugues numéro 35-08 novembre 2018 Page 120-121Fugues numéro 35-08 novembre 2018 Page 122-123Fugues numéro 35-08 novembre 2018 Page 124-125Fugues numéro 35-08 novembre 2018 Page 126-127Fugues numéro 35-08 novembre 2018 Page 128-129Fugues numéro 35-08 novembre 2018 Page 130-131Fugues numéro 35-08 novembre 2018 Page 132-133Fugues numéro 35-08 novembre 2018 Page 134