Fugues n°35-08 novembre 2018
Fugues n°35-08 novembre 2018
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°35-08 de novembre 2018

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Éditions Nitram

  • Format : (178 x 260) mm

  • Nombre de pages : 134

  • Taille du fichier PDF : 53,6 Mo

  • Dans ce numéro : afficher ses couleurs.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 72 - 73  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
72 73
PHOTO  : SÉBASTIEN VENTURA CULTUREL_MUSIQUE + LITTÉRATURE Sortir CARPE DIEM PAR LA NEF, LE 20 NOVEMBRE L’ESPÉRANCE DE L’HUMAIN PAR LA MUSIQUE La musique baroque, médiévale ou encore dite païenne connaît depuis longtemps un renouveau. Et elle touche de plus en plus un public plus large que les simples initiés. L’ensemble La Nef excelle dans la présentation de ce registre musical ancien, mais aussi dans sa capacité à la relier avec la musique contemporaine. Avec Carpe Diem, c’est presque 2000 ans de musique que revisite l’ensemble musical La Nef.. L’idée est venue du directeur musical, Jean-François Daignault, qui souhaitait sortir des musiques sacrées souvent reprises quand il est question des musiques médiévales et baroques. Rejoint.es au téléphone, Jean-François Daignault et la directrice artistique du projet, Dorothéa Ventura, parlent de leur passion pour la musique ancienne mais aussi de leur désir de faire se rencontrer à travers le temps les différents styles. « La plus vieille pièce vocale que nous avons trouvée est anonyme et date du 1er ou 2 e siècle avant JC, et s’appelle L’Épitaphe de Seikilos. Cette pièce très courte dit en substance ceci  : Tant que tu vis, brille/Ne t'afflige absolument de rien/La vie ne dure guère/Le temps exige son tribut. Cette pièce résume pour nous ce que nous voulons présenter et illustre parfaitement le titre Carpe Diem », explique Jean-François Daignault. L’ensemble La Nef parcourra ainsi les siècles jusqu’à reprendre une chanson et un texte de Claude Nougaro, mêlant les pièces vocales et instrumentales, mais aussi des textes récités. Des compositeurs, Charpentier, Debussy, et des auteurs mis en musique comme Ronsard ou Lafontaine avec La cigale et la fourmi. Bien sûr, la cigale étant plus proche du Carpe Diem que la fourmi, qui, c’est bien connu, n’est pas prêteuse. « Nous adorons la musique sacrée, nous continuons à en jouer, mais pour moi, le message ne me parle pas. Étant athée, je ne me retrouve pas dans les paroles. D’où l’idée de présenter un programme de musique plus profane, et nous avons construit nos choix autour de l’idée, que certes nous allons mourir, que nous ne savons pas ce qui nous attend, alors essayons de profiter le plus du moment présent, donc une musique avec un message plus philosophique que religieux », continue Jean-François Daignault, intarissable quand il s’agit d’expliquer comment cette musique et ces paroles le touchent doublement parce que le message lui va directement au cœur et à l’âme. Fort de ce choix, Dorothéa et Jean-François ont établi trois sous-thèmes pour ce voyage à travers le temps mais aussi l’espace puisque sont convoqués des musiciens d’autres pays que la France. « La première partie est une évocation du temps qui passe, la seconde partie, nous l’appelons Memento Mori (Souviens-toi que tu vas mourir) et ce qui amène tout naturellement la troisième partie Carpe Diem », avance Dorothéa Ventura. Avec ce répertoire qui couvre 20 siècles, les deux directeurs souhaitent créer des échos entre les époques et toucher le public par la grande diversité de composition aussi bien musicale que poétique sur des thèmes qui nous rejoignent tous. Loin d’être un programme grave et triste, tout au contraire, ce sont de petits hymnes à l’urgence de vivre et à l’espérance que l’ensemble La Nef nous transmettra. 6 DENIS-DANIEL BOULLÉ//074 FUGUES.COM NOVEMBRE 2018 CARPE DIEM, le 20 novembre à 20h, salle Bourgie https://www.mbam.qc.ca/calendrier/en/la-nef-carpe-diem-3/SAMEDI 3 NOVEMBRE THE SPARHOLT AFFAIRE VIOLET HOUR BOOK CLUB Vous connaissez les rencontres Violet Hour, animées et organisées par Christopher Diraddo, eh bien ici on vous invite à nouvelle série de soirées appelées « Violet Hour Book Club », à Never Apart. C’est en effet la première rencontre de ce club de lecture dédié à la littérature LGBTQ, qu’elle soit classique ou moderne. On jasera ici de l’oeuvre de Alan Hollinghurst, un récipiendaire du Man Booker Prize, « The Sparholt Affair ». À noter que Alan Hollinghurst sera présent par Skype pour répondre aux questions des participants. « The Sparholt Affair » est centré sur la vie de David Sparholt, un charmant et athlétique jeune homme inscrit, en 1940, à la prestigieuse université Oxford au programme de génie. Mais ses ambitions sont de rejoindre la Royal Air Force, nous sommes, après tout, en pleine Deuxième Guerre mondiale ! Le charisme de Sparholt a un effet certain sur un autre jeune homme, Evert Dax, le solitaire fils d’un romancier célèbre et qui deviendra lui-même un prolifique écrivain. Mais c’est aussi le fameux « Blitz » sur Londres et la ville est plongée dans l’obscurité totale pendant les fréquents bombardements. Durant cette noirceur, Oxford devient un lieu de beauté et de liaisons secrètes. Une amitié se développera donc entre David et Evert et qui influencera leurs vies durant des décennies. Le nouveau roman d’Alan Hollinghurst évoque ici les relations intimes entre un groupe d’amis rassemblés par la littérature, les arts et l’amour. 6 ANDRÉC. PASSIOUR THE SPARHOLT AFFAIRE De 12h30 à 14h à Never Apart, 7049, rue Saint-Urbain, Montréal. https://www.facebook.com/events/2923041982 17891/À noter que les livres sont disponibles à la Librairie Paragraphe (2220, avenue McGill College), les membres du club de lecture bénéficient de rabais de 30%.
811005EX



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Fugues numéro 35-08 novembre 2018 Page 1Fugues numéro 35-08 novembre 2018 Page 2-3Fugues numéro 35-08 novembre 2018 Page 4-5Fugues numéro 35-08 novembre 2018 Page 6-7Fugues numéro 35-08 novembre 2018 Page 8-9Fugues numéro 35-08 novembre 2018 Page 10-11Fugues numéro 35-08 novembre 2018 Page 12-13Fugues numéro 35-08 novembre 2018 Page 14-15Fugues numéro 35-08 novembre 2018 Page 16-17Fugues numéro 35-08 novembre 2018 Page 18-19Fugues numéro 35-08 novembre 2018 Page 20-21Fugues numéro 35-08 novembre 2018 Page 22-23Fugues numéro 35-08 novembre 2018 Page 24-25Fugues numéro 35-08 novembre 2018 Page 26-27Fugues numéro 35-08 novembre 2018 Page 28-29Fugues numéro 35-08 novembre 2018 Page 30-31Fugues numéro 35-08 novembre 2018 Page 32-33Fugues numéro 35-08 novembre 2018 Page 34-35Fugues numéro 35-08 novembre 2018 Page 36-37Fugues numéro 35-08 novembre 2018 Page 38-39Fugues numéro 35-08 novembre 2018 Page 40-41Fugues numéro 35-08 novembre 2018 Page 42-43Fugues numéro 35-08 novembre 2018 Page 44-45Fugues numéro 35-08 novembre 2018 Page 46-47Fugues numéro 35-08 novembre 2018 Page 48-49Fugues numéro 35-08 novembre 2018 Page 50-51Fugues numéro 35-08 novembre 2018 Page 52-53Fugues numéro 35-08 novembre 2018 Page 54-55Fugues numéro 35-08 novembre 2018 Page 56-57Fugues numéro 35-08 novembre 2018 Page 58-59Fugues numéro 35-08 novembre 2018 Page 60-61Fugues numéro 35-08 novembre 2018 Page 62-63Fugues numéro 35-08 novembre 2018 Page 64-65Fugues numéro 35-08 novembre 2018 Page 66-67Fugues numéro 35-08 novembre 2018 Page 68-69Fugues numéro 35-08 novembre 2018 Page 70-71Fugues numéro 35-08 novembre 2018 Page 72-73Fugues numéro 35-08 novembre 2018 Page 74-75Fugues numéro 35-08 novembre 2018 Page 76-77Fugues numéro 35-08 novembre 2018 Page 78-79Fugues numéro 35-08 novembre 2018 Page 80-81Fugues numéro 35-08 novembre 2018 Page 82-83Fugues numéro 35-08 novembre 2018 Page 84-85Fugues numéro 35-08 novembre 2018 Page 86-87Fugues numéro 35-08 novembre 2018 Page 88-89Fugues numéro 35-08 novembre 2018 Page 90-91Fugues numéro 35-08 novembre 2018 Page 92-93Fugues numéro 35-08 novembre 2018 Page 94-95Fugues numéro 35-08 novembre 2018 Page 96-97Fugues numéro 35-08 novembre 2018 Page 98-99Fugues numéro 35-08 novembre 2018 Page 100-101Fugues numéro 35-08 novembre 2018 Page 102-103Fugues numéro 35-08 novembre 2018 Page 104-105Fugues numéro 35-08 novembre 2018 Page 106-107Fugues numéro 35-08 novembre 2018 Page 108-109Fugues numéro 35-08 novembre 2018 Page 110-111Fugues numéro 35-08 novembre 2018 Page 112-113Fugues numéro 35-08 novembre 2018 Page 114-115Fugues numéro 35-08 novembre 2018 Page 116-117Fugues numéro 35-08 novembre 2018 Page 118-119Fugues numéro 35-08 novembre 2018 Page 120-121Fugues numéro 35-08 novembre 2018 Page 122-123Fugues numéro 35-08 novembre 2018 Page 124-125Fugues numéro 35-08 novembre 2018 Page 126-127Fugues numéro 35-08 novembre 2018 Page 128-129Fugues numéro 35-08 novembre 2018 Page 130-131Fugues numéro 35-08 novembre 2018 Page 132-133Fugues numéro 35-08 novembre 2018 Page 134