Fugues n°35-08 novembre 2018
Fugues n°35-08 novembre 2018
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°35-08 de novembre 2018

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Éditions Nitram

  • Format : (178 x 260) mm

  • Nombre de pages : 134

  • Taille du fichier PDF : 53,6 Mo

  • Dans ce numéro : afficher ses couleurs.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 36 - 37  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
36 37
FESTIVAL_DU 22 NOVEMBRE AU 2 DÉCEMBRE Image+nation LES HÉRITIÈRES/LAS HEREDERAS SORTIR DU SILENCE ET DE LA TRISTESSE Coproduction entre le Paraguay, l'Allemagne, l'Uruguay, le Brésil, la Norvège et la France, LES HÉRITIÈRES met en scène Chela et Chiquita, deux femmes provenant de familles bien nanties d’Asuncion, au Paraguay, en couple depuis plus de 30 ans. Alors que les dettes de Chiquita forcent les deux femmes à vendre leurs possessions ancestrales, Chiquita se voit emprisonnée pour fraude. C’est alors que Chela, désemparée, tente de vivre seule dans cette maison qui se vide peu à peu de ses possessions. Par un concours de circonstances, celle qui n’avait pas conduit sa voiture depuis des lustres, commence à faire le taxi pour des femmes plus âgées. Puis pour l’intrigante Angy, plus jeune. C’est alors que les chemins qui mènent à Asuncion changeront. Pour son premier long-métrage, le réalisateur paraguayen Marcelo Martinessi reçoit un accueil chaleureux dans de nombreux festivals de films internationaux, notamment au prestigieux Festival international du film de Berlin. Récompensé à la Berlinale par différents prix dont l’Ours d’Argent de la meilleure actrice, ce film dresse de manière intime et délicate le portrait d’une femme complètement secouée dans ses habitudes quotidiennes par de profonds bouleversements. Sans conteste Les Héritières/Las Herederas offre une esthétique singulière, presque documentaire, à l’image de l’histoire racontée. Les personnages (comme leurs intentions) se dévoilent lentement, au rythme d’un scénario non dénudé de suspense, de par ce sentiment d’attente que procure l’ensemble de l’œuvre, où les silences et les regards sont souvent éloquents. D’ailleurs, cette lassitude ressentie par Chela, est admirablement traduite par l’esthétique et la trame narrative, sans oublier le jeu d’Ana Brun  : une interprétation sur plusieurs niveaux, procurant un suspense émotif certain, une évocation de ses désirs. Les héritières pose nécessairement son regard sur un couple lesbien vieillissant, mais il se veut avant tout une observation des classes, du désir, de la femme, sans oublier la lassitude qui peut s’installer chez un couple et le désir d’accomplissement individuel, qui constituent le cœur de la trame narrative. 6 JULIE VAILLANCOURT//038 FUGUES.COM NOVEMBRE 2018 LES HÉRITIÈRES sera présenté dans le cadre de la 31 e édition du festibal image+NATION qui se tiendra du 22 novembre au 2 décembre. Visitez Fugues.com pour visionner un extrait du film. OCTAVIO IS DEAD ! AU-DELÀ DES APPARENCES De la réalisatrice Sook-Yin Lee, Octavio is Dead ! nous plonge dans un monde où Tyler (Sarah Gadon), ira de surprise en surprise à l’annonce du décès de son père (Octavio Soler, joué par Raoul Trujillo). Tyler réside avec sa mère contrôlante Joan (Rosanne Arquette) dans une petite ville. Elle travaille dans une librairie dont la chaîne ferme les portes de cette succursale. Elle n’a donc plus son maigre salaire alors que sa mère tire une pension d’invalidité. Une avocate se présente aux deux femmes et leur annonce la mort d’Octavio, ce faisant, celui-ci lègue tout ce qu’il possède (son appart délabré) à sa fille. Tyler décide alors de partir à la découverte du monde de son père qu’elle n’a jamais connu puisqu’il les « avait abandonnées, sa mère et elle, alors qu’elle était toute petite » … Mais, petit à petit, elle va pénétrer dans un monde étrange qu’est celui de son père épris d’art et de littérature. Elle va faire la connaissance d’un étudiant travaillant dans un club privé pour hommes, Apostolis Zachariou (Dimitris Kitsos). Elle se déguise en garçon et se fait passer pour le « fils » d’Octavio pour approcher le charmant jeune homme. Pendant que son père lui apparaît à certains moments – « je suis prisonnier de ce monde-ci », lui dira-t-il – elle est indéniablement attirée par Apostilis qui croit que Tyler est un garçon et non une fille et qu’il désire coucher avec « lui ». Tranquillement, couche par couche, Tyler verra se révéler des secrets sur la vie de son père, qui était gai, sur le fait que sa mère avait dit à Octavio de s’en aller et que ce n’est pas lui qui les a abandonnés… Elle s’aperçoit d’un certain désarroi de son père, mais de son grand humanisme aussi, bref tout le contraire de ce que sa mère lui avait décrit. Cela l’amène à se questionner sur sa propre vie et sur ce qu’elle voudrait en faire, éventuellement, et de se détacher de sa mère… Ouvertement bisexuelle, Sook-Yin Lee a déjà fait la couverture de Xtra ! (1997) en embrassant une autre femme. Née à Vancouver d’un père de Hong Kong et d’une mère de Chine continentale ayant fui le communisme, elle est à la fois musicienne, actrice, réalisatrice et animatrice à CBC Vancouver. 6 ANDRÉ PASSIOUR OCTAVIO IS DEAD sera présenté dans le cadre de la 31 e édition du festibal image+NATION, qui se tiendra du 22 novebre au 2 décembre.Visitez Fugues.com pour visionner un extrait du film.
707007



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Fugues numéro 35-08 novembre 2018 Page 1Fugues numéro 35-08 novembre 2018 Page 2-3Fugues numéro 35-08 novembre 2018 Page 4-5Fugues numéro 35-08 novembre 2018 Page 6-7Fugues numéro 35-08 novembre 2018 Page 8-9Fugues numéro 35-08 novembre 2018 Page 10-11Fugues numéro 35-08 novembre 2018 Page 12-13Fugues numéro 35-08 novembre 2018 Page 14-15Fugues numéro 35-08 novembre 2018 Page 16-17Fugues numéro 35-08 novembre 2018 Page 18-19Fugues numéro 35-08 novembre 2018 Page 20-21Fugues numéro 35-08 novembre 2018 Page 22-23Fugues numéro 35-08 novembre 2018 Page 24-25Fugues numéro 35-08 novembre 2018 Page 26-27Fugues numéro 35-08 novembre 2018 Page 28-29Fugues numéro 35-08 novembre 2018 Page 30-31Fugues numéro 35-08 novembre 2018 Page 32-33Fugues numéro 35-08 novembre 2018 Page 34-35Fugues numéro 35-08 novembre 2018 Page 36-37Fugues numéro 35-08 novembre 2018 Page 38-39Fugues numéro 35-08 novembre 2018 Page 40-41Fugues numéro 35-08 novembre 2018 Page 42-43Fugues numéro 35-08 novembre 2018 Page 44-45Fugues numéro 35-08 novembre 2018 Page 46-47Fugues numéro 35-08 novembre 2018 Page 48-49Fugues numéro 35-08 novembre 2018 Page 50-51Fugues numéro 35-08 novembre 2018 Page 52-53Fugues numéro 35-08 novembre 2018 Page 54-55Fugues numéro 35-08 novembre 2018 Page 56-57Fugues numéro 35-08 novembre 2018 Page 58-59Fugues numéro 35-08 novembre 2018 Page 60-61Fugues numéro 35-08 novembre 2018 Page 62-63Fugues numéro 35-08 novembre 2018 Page 64-65Fugues numéro 35-08 novembre 2018 Page 66-67Fugues numéro 35-08 novembre 2018 Page 68-69Fugues numéro 35-08 novembre 2018 Page 70-71Fugues numéro 35-08 novembre 2018 Page 72-73Fugues numéro 35-08 novembre 2018 Page 74-75Fugues numéro 35-08 novembre 2018 Page 76-77Fugues numéro 35-08 novembre 2018 Page 78-79Fugues numéro 35-08 novembre 2018 Page 80-81Fugues numéro 35-08 novembre 2018 Page 82-83Fugues numéro 35-08 novembre 2018 Page 84-85Fugues numéro 35-08 novembre 2018 Page 86-87Fugues numéro 35-08 novembre 2018 Page 88-89Fugues numéro 35-08 novembre 2018 Page 90-91Fugues numéro 35-08 novembre 2018 Page 92-93Fugues numéro 35-08 novembre 2018 Page 94-95Fugues numéro 35-08 novembre 2018 Page 96-97Fugues numéro 35-08 novembre 2018 Page 98-99Fugues numéro 35-08 novembre 2018 Page 100-101Fugues numéro 35-08 novembre 2018 Page 102-103Fugues numéro 35-08 novembre 2018 Page 104-105Fugues numéro 35-08 novembre 2018 Page 106-107Fugues numéro 35-08 novembre 2018 Page 108-109Fugues numéro 35-08 novembre 2018 Page 110-111Fugues numéro 35-08 novembre 2018 Page 112-113Fugues numéro 35-08 novembre 2018 Page 114-115Fugues numéro 35-08 novembre 2018 Page 116-117Fugues numéro 35-08 novembre 2018 Page 118-119Fugues numéro 35-08 novembre 2018 Page 120-121Fugues numéro 35-08 novembre 2018 Page 122-123Fugues numéro 35-08 novembre 2018 Page 124-125Fugues numéro 35-08 novembre 2018 Page 126-127Fugues numéro 35-08 novembre 2018 Page 128-129Fugues numéro 35-08 novembre 2018 Page 130-131Fugues numéro 35-08 novembre 2018 Page 132-133Fugues numéro 35-08 novembre 2018 Page 134