Fugues n°35-08 novembre 2018
Fugues n°35-08 novembre 2018
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°35-08 de novembre 2018

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Éditions Nitram

  • Format : (178 x 260) mm

  • Nombre de pages : 134

  • Taille du fichier PDF : 53,6 Mo

  • Dans ce numéro : afficher ses couleurs.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 32 - 33  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
32 33
FESTIVAL_DU 22 NOVEMBRE AU 2 DÉCEMBRE Image+nation SAUVAGE NOMADE URBAIN Plusieurs films ont été faits sur la prostitution masculine, dont les plus remarqués ont été HUSTLER WHITE de Bruce Labruce en 1996, et L’AMOUR AU TEMPS DE LA GUERRE CIVILE du Québécois Rodrigue Jean, en 2014, à mi-chemin entre la fiction et le documentaire. SAUVAGE de Camille Vidal-Naquet s’inscrit dans la même lignée. Entre les travailleurs du sexe qui vendent leur corps pour différentes raisons, la drogue, simplement l’argent, et les fantasmes les plus étranges des clients, nous ne sommes pas dépaysés sinon que cela se passe dans la toute proche banlieue de Paris. Là où le film nous surprend agréablement, c’est que tout s’articule autour d’un jeune de la rue, Léo, interprété par Félix Maritaud (120 BATTEMENTS PAR MINUTE et UN COUTEAU DANS LE COEUR) qui déjoue tous les clichés et stéréotypes liés au travail du sexe. On ne sait rien de Léo. Sinon qu’il vit la plupart du temps dans la rue. Quand il n’a plus d’argent, il cherche un peu de bouffe dans les poubelles, et dort sous des portes cochères si un client ne lui propose pas de passer la nuit chez lui. Il en va de même avec le sexe où il n’a de plaisir que dans le plaisir qu’il donne à l’autre. Il ne semble exister que dans le désir de l’autre. Électron libre au regard des autres prostitués qui ne le comprennent pas, il ne semble ni heureux, ni malheureux. Bien sûr Léo aimerait une relation plus stable avec un autre prostitué, Ahd (Éric Bernard), un gars hétéro qui tapine pour se constituer une cagnotte et partir ouvrir avec sa blonde un commerce en Espagne. Léo ne comprend pas qu’Ahd se refuse à lui mais s’il en éprouve une tristesse, n’en ressent pourtant aucune rancœur. Et, entre les rencontres avec les clients, les nuits passés à la belle étoile, et son insistance à fréquenter Ahd, Léo échappe à toute lecture psychologique. Les seuls dialogues qui pourraient apporter quelques éléments de réponse sont ceux que Léo a avec des docteur.es mais qui ne font que ressortir la distance qu’il existe entre le monde réel et celui de Léo. Tout tient dans le jeu talentueux de Félix Maritaud qui livre un Léo touchant, attendrissant, d’une candeur saisissante, que l’on aurait envie de protéger contre un monde dans lequel il ne trouve pas sa place, dans lequel il n’a pas sa place. Un peu comme dans la fable de Lafontaine, Le Loup et le Chien, quand le loup préfère la dure liberté au confort de porter un collier et d’être attaché. Le réalisateur de SAUVAGE, Camille Vidal-Naquet, a travaillé comme bénévole plusieurs années avec une association qui vient en aide aux prostitués masculins dans la région parisienne. Il a, de ce fait, écouté nombre d’histoires différentes de la part de gars pour qui il a développé une très grande empathie, voire de l’amitié. Il était important pour lui de montrer une facette différente, l’envers du décor de la prostitution. Bien sûr certaines scènes sont relativement explicites dans les actes sexuels. Et les tatouages qu’arborent Félix Maritaud sont vraiment les siens. 6 DENIS-DANIEL BOULLÉ SAUVAGE sera présenté dans le cadre de la 31 e édition du festibal image+NATION qui se tiendra du 22 novembre au 2 décembre. Visitez Fugues.com pour visionner un extrait du film.//034 FUGUES.COM NOVEMBRE 2018 THE MISEDUCATION OF CAMERON POST L’ENDOCTRINEMENT COMME THÉRAPIE Lorsque l'adolescente Cameron Post, originaire du Montana, est prise en flagrant délit avec une autre fille sur le siège arrière d'une voiture le soir du bal, elle est rapidement envoyée par ses parents au « God's Promise », un pensionnat religieux isolé qui prétend soigner les adolescents souffrant d’attirance envers le même sexe par des thérapies de conversion sexuelle. La responsable du centre s’est donnée pour mission de sauver ces jeunes et de les remettre dans le droit chemin après avoir expérimenté ses méthodes sur son frère. Parmi les pensionnaires, Cameron fait la connaissance d’Adam, de Mark l'introverti et de Jane la grande gueule. Par-delà leurs différences, tous partagent cette fêlure qui leur vaut d'être ici... ainsi que le désir ardent de se soustraire au plus vite à ce monde de règles et de normes. Si personne ne veut les accepter tels qu'ils sont, Cameron et sa bande agiront en conséquence... Le film, très touchant, dénonce la violence psychologique subie par les adolescents dans ce type de centres aux méthodes farfelues prônant la haine de soi et les conséquences dramatiques qui peuvent en résulter. Sachez que selon un récente enquête du William Institute de UCLA, près de 700 000 adultes LGBTQ aux États-Unis ont subi une thérapie de conversion – ce qui est légal dans 41 états – et 57 000 adolescents ont être suivis par des conseillers spirituels avant d’avoir 18 ans. 6 YVES LAFONTAINE THE MISEDUCATION OF CAMERON POST sera présenté dans le cadre de la 31 e édition du festibal image+NA- TION, qui se tiendra du 22 novebre au 2 décembre.Visitez Fugues.com pour visionner un extrait du film.



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Fugues numéro 35-08 novembre 2018 Page 1Fugues numéro 35-08 novembre 2018 Page 2-3Fugues numéro 35-08 novembre 2018 Page 4-5Fugues numéro 35-08 novembre 2018 Page 6-7Fugues numéro 35-08 novembre 2018 Page 8-9Fugues numéro 35-08 novembre 2018 Page 10-11Fugues numéro 35-08 novembre 2018 Page 12-13Fugues numéro 35-08 novembre 2018 Page 14-15Fugues numéro 35-08 novembre 2018 Page 16-17Fugues numéro 35-08 novembre 2018 Page 18-19Fugues numéro 35-08 novembre 2018 Page 20-21Fugues numéro 35-08 novembre 2018 Page 22-23Fugues numéro 35-08 novembre 2018 Page 24-25Fugues numéro 35-08 novembre 2018 Page 26-27Fugues numéro 35-08 novembre 2018 Page 28-29Fugues numéro 35-08 novembre 2018 Page 30-31Fugues numéro 35-08 novembre 2018 Page 32-33Fugues numéro 35-08 novembre 2018 Page 34-35Fugues numéro 35-08 novembre 2018 Page 36-37Fugues numéro 35-08 novembre 2018 Page 38-39Fugues numéro 35-08 novembre 2018 Page 40-41Fugues numéro 35-08 novembre 2018 Page 42-43Fugues numéro 35-08 novembre 2018 Page 44-45Fugues numéro 35-08 novembre 2018 Page 46-47Fugues numéro 35-08 novembre 2018 Page 48-49Fugues numéro 35-08 novembre 2018 Page 50-51Fugues numéro 35-08 novembre 2018 Page 52-53Fugues numéro 35-08 novembre 2018 Page 54-55Fugues numéro 35-08 novembre 2018 Page 56-57Fugues numéro 35-08 novembre 2018 Page 58-59Fugues numéro 35-08 novembre 2018 Page 60-61Fugues numéro 35-08 novembre 2018 Page 62-63Fugues numéro 35-08 novembre 2018 Page 64-65Fugues numéro 35-08 novembre 2018 Page 66-67Fugues numéro 35-08 novembre 2018 Page 68-69Fugues numéro 35-08 novembre 2018 Page 70-71Fugues numéro 35-08 novembre 2018 Page 72-73Fugues numéro 35-08 novembre 2018 Page 74-75Fugues numéro 35-08 novembre 2018 Page 76-77Fugues numéro 35-08 novembre 2018 Page 78-79Fugues numéro 35-08 novembre 2018 Page 80-81Fugues numéro 35-08 novembre 2018 Page 82-83Fugues numéro 35-08 novembre 2018 Page 84-85Fugues numéro 35-08 novembre 2018 Page 86-87Fugues numéro 35-08 novembre 2018 Page 88-89Fugues numéro 35-08 novembre 2018 Page 90-91Fugues numéro 35-08 novembre 2018 Page 92-93Fugues numéro 35-08 novembre 2018 Page 94-95Fugues numéro 35-08 novembre 2018 Page 96-97Fugues numéro 35-08 novembre 2018 Page 98-99Fugues numéro 35-08 novembre 2018 Page 100-101Fugues numéro 35-08 novembre 2018 Page 102-103Fugues numéro 35-08 novembre 2018 Page 104-105Fugues numéro 35-08 novembre 2018 Page 106-107Fugues numéro 35-08 novembre 2018 Page 108-109Fugues numéro 35-08 novembre 2018 Page 110-111Fugues numéro 35-08 novembre 2018 Page 112-113Fugues numéro 35-08 novembre 2018 Page 114-115Fugues numéro 35-08 novembre 2018 Page 116-117Fugues numéro 35-08 novembre 2018 Page 118-119Fugues numéro 35-08 novembre 2018 Page 120-121Fugues numéro 35-08 novembre 2018 Page 122-123Fugues numéro 35-08 novembre 2018 Page 124-125Fugues numéro 35-08 novembre 2018 Page 126-127Fugues numéro 35-08 novembre 2018 Page 128-129Fugues numéro 35-08 novembre 2018 Page 130-131Fugues numéro 35-08 novembre 2018 Page 132-133Fugues numéro 35-08 novembre 2018 Page 134