Fugues n°35-08 novembre 2018
Fugues n°35-08 novembre 2018
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°35-08 de novembre 2018

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Éditions Nitram

  • Format : (178 x 260) mm

  • Nombre de pages : 134

  • Taille du fichier PDF : 53,6 Mo

  • Dans ce numéro : afficher ses couleurs.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 102 - 103  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
102 103
PUBLIREPORTAGE DOSSIER_BEAU ET EN SANTÉ La thérapie par l’hypnose SÉBASTIEN LÉONARD, HYPNOGUIDE POur aiDer leS GenS à mieux vivre ! Sébastien léonard menait avec succès une carrière en design et en architecture. Cependant, des ennuis de santé récurrents l’amènent à se questionner sur son bien-être et sur sa croissance personnelle. Cette remise en question provoque chez lui une transformation importante autant sur le plan physique et émotionnel que spirituel. Sébastien décide alors de suivre une formation sur l’hypnose pour s’aider luimême. avec le temps, voyant que cette approche lui était bénéfique, il décide de la proposer aux autres. Mais qu’est-ce que l’hypnose au juste ? « C’est comme faire un rêve éveillé volontaire où l’on travaille à s’affranchir de certains traumatismes ou une phobie par exemple, explique Sébastien Léonard. Si, lorsqu’on était jeune, on a vu la tante Ursule monter sur une table au chalet parce qu’il y avait une souris, on a développé une peur des souris. Mais l’hypnose permet justement de reprogrammer l’inconscient pour lui dire que la souris n’est pas mauvaise ou méchante, alors on n’aura plus peur des souris une fois pleinement éveillé. Il en va de même pour une allergie comme celle au pollen, par exemple… » Il faut préciser que durant une séance d’hypnose, on reste en état de conscience, on ne perd pas la carte du tout comme on le voit dans certains//104 FUGUES.COM NOVEMBRE 2018 spectacles ou films à la télévision ou au cinéma. « C’est tout le contraire », rajoute M. Léonard. « Le conscient est un peu comme notre ennemi alors que l’inconscient et le subconscient sont comme nos amis. Ces derniers enregistrent tout depuis notre naissance, comme les peurs, etc. Si on les éveille à travers l’hypnose, ils peuvent avoir un impact très positif chez une personne, aussi bien sur le plan psychologique que physique. Avec l’hypnose, on peut redonner du bienêtre aux gens », indique Sébastien Léonard. L’hypnose peut ainsi nous aider à gérer le stress, la douleur, régler des problèmes sexuels, réduire ou carrément éliminer les dépendances au tabac, à la drogue, à l’alcool, etc. Sébastien Léonard est passé à travers ses ennuis de santé, dont la dépression, entre autres, grâce à l’hypnose. « On peut surmonter bien des choses avec cette technique, poursuit-il. Moi-même au début, je ne le croyais pas. J’avais une intolérance au lactose qui s’exprimait avec des symptômes et de la diarrhée. Après une séance d’hypnose, voulant me prouver que cette technique ne marchait pas, j’ai pris un grand verre de lait. Je croyais bien que j’allais courir aux toilettes, mais non. Cela fait maintenant plus de trois ans que je consomme des produits laitiers sans problème. » Voilà trois ans et demi que Sébastien Léonard pratique l’hypnose. Il offre aussi des services de massage et de reiki ainsi que des services combinés, comme le massage hypnotique « utilisé pour aider les gens à relaxer totalement et à lâcher prise ». Sébastien Léonard possède à présent une clientèle de plus de 400 personnes et il pratique l’hypnose 70% de son temps, le reste du temps étant dévolu aux autres services. 6 ANDRÉC. PASSIOUR SÉBASTIEN LÉONARD hypnoguide.ca ou T. 514-513-0536 Le prix GRIS-Fondation Simple Plan 2018 a été décerné à trois élèves de l’École alternative Rose-des-Vents. Ces trois jeunes filles Maïté, Zéna et Éléonore, alors en 4e, 5e et 6e année du primaire, ont élaboré seules un conte urbain, « Alexandra », ou l’histoire d’une jeune fille trans qui se découvre en allant à la rencontre de la communauté LGBT+. Le trio de créatrices a suivi le même parcours pour bâtir ce projet initié par Maïté qui s’interrogeait alors sur ce qu’était la communauté LGBT. « Alors qu’on parlait de transgenrisme et de transsexualité lors de la conférence de presse, c’est Maïté qui nous a rappelé qu’on devait parler de transidentité ! », se souvient Marc-Antoine Mauzerolle, directeur de l’École alternative Rose-des-Vents. « Axée sur la démocratie scolaire, notre école alternative développe une pédagogie par projet, cinq à six par an, à l’initiative des enfants ! », explique son directeur Marc-Antoine Mauzerolle. « Les enseignants et les parents interviennent dans les projets à titre de guides ». Seul ou en équipe, l’enfant doit alors mener son projet de bout en bout, par étapes, de la présentation à la réalisation. « L’étape de la collecte d’infos les a amenées à discuter avec une sexologue, et à rencontrer une maman homoparentale, un enseignant LGBT, et un jeune trans », explique Marc-Antoine. « Ensuite, le trio devait écrire l’histoire, mais on ne s’improvise pas écrivain. Les judicieux conseils de l’auteur Simon Boulerice auront aidé ce trio d’auteures en herbe… ». L’histoire a été présentée dans les autres classes et imprimer en 125 exemplaires qui semblent intéresser d’autres écoles. Bref, tout un parcours du combattant très formateur pour ces jeunes élèves. Et un beau projet à suivre grâce à cette bourse de 2000$ remise par la Fondation Simple Plan. Selon le directeur Mauzerolle, les jeunes filles réfléchissent à un projet de livre pour enfants… que devrait lire les parents ! Félicitations à Maïté, Zéna et Éléonore !. 6 MICHEL JOANNY FURTIN Prix GriS-SimPle Plan à TrOiS FilleTTeS + alexanDra
810036EX



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Fugues numéro 35-08 novembre 2018 Page 1Fugues numéro 35-08 novembre 2018 Page 2-3Fugues numéro 35-08 novembre 2018 Page 4-5Fugues numéro 35-08 novembre 2018 Page 6-7Fugues numéro 35-08 novembre 2018 Page 8-9Fugues numéro 35-08 novembre 2018 Page 10-11Fugues numéro 35-08 novembre 2018 Page 12-13Fugues numéro 35-08 novembre 2018 Page 14-15Fugues numéro 35-08 novembre 2018 Page 16-17Fugues numéro 35-08 novembre 2018 Page 18-19Fugues numéro 35-08 novembre 2018 Page 20-21Fugues numéro 35-08 novembre 2018 Page 22-23Fugues numéro 35-08 novembre 2018 Page 24-25Fugues numéro 35-08 novembre 2018 Page 26-27Fugues numéro 35-08 novembre 2018 Page 28-29Fugues numéro 35-08 novembre 2018 Page 30-31Fugues numéro 35-08 novembre 2018 Page 32-33Fugues numéro 35-08 novembre 2018 Page 34-35Fugues numéro 35-08 novembre 2018 Page 36-37Fugues numéro 35-08 novembre 2018 Page 38-39Fugues numéro 35-08 novembre 2018 Page 40-41Fugues numéro 35-08 novembre 2018 Page 42-43Fugues numéro 35-08 novembre 2018 Page 44-45Fugues numéro 35-08 novembre 2018 Page 46-47Fugues numéro 35-08 novembre 2018 Page 48-49Fugues numéro 35-08 novembre 2018 Page 50-51Fugues numéro 35-08 novembre 2018 Page 52-53Fugues numéro 35-08 novembre 2018 Page 54-55Fugues numéro 35-08 novembre 2018 Page 56-57Fugues numéro 35-08 novembre 2018 Page 58-59Fugues numéro 35-08 novembre 2018 Page 60-61Fugues numéro 35-08 novembre 2018 Page 62-63Fugues numéro 35-08 novembre 2018 Page 64-65Fugues numéro 35-08 novembre 2018 Page 66-67Fugues numéro 35-08 novembre 2018 Page 68-69Fugues numéro 35-08 novembre 2018 Page 70-71Fugues numéro 35-08 novembre 2018 Page 72-73Fugues numéro 35-08 novembre 2018 Page 74-75Fugues numéro 35-08 novembre 2018 Page 76-77Fugues numéro 35-08 novembre 2018 Page 78-79Fugues numéro 35-08 novembre 2018 Page 80-81Fugues numéro 35-08 novembre 2018 Page 82-83Fugues numéro 35-08 novembre 2018 Page 84-85Fugues numéro 35-08 novembre 2018 Page 86-87Fugues numéro 35-08 novembre 2018 Page 88-89Fugues numéro 35-08 novembre 2018 Page 90-91Fugues numéro 35-08 novembre 2018 Page 92-93Fugues numéro 35-08 novembre 2018 Page 94-95Fugues numéro 35-08 novembre 2018 Page 96-97Fugues numéro 35-08 novembre 2018 Page 98-99Fugues numéro 35-08 novembre 2018 Page 100-101Fugues numéro 35-08 novembre 2018 Page 102-103Fugues numéro 35-08 novembre 2018 Page 104-105Fugues numéro 35-08 novembre 2018 Page 106-107Fugues numéro 35-08 novembre 2018 Page 108-109Fugues numéro 35-08 novembre 2018 Page 110-111Fugues numéro 35-08 novembre 2018 Page 112-113Fugues numéro 35-08 novembre 2018 Page 114-115Fugues numéro 35-08 novembre 2018 Page 116-117Fugues numéro 35-08 novembre 2018 Page 118-119Fugues numéro 35-08 novembre 2018 Page 120-121Fugues numéro 35-08 novembre 2018 Page 122-123Fugues numéro 35-08 novembre 2018 Page 124-125Fugues numéro 35-08 novembre 2018 Page 126-127Fugues numéro 35-08 novembre 2018 Page 128-129Fugues numéro 35-08 novembre 2018 Page 130-131Fugues numéro 35-08 novembre 2018 Page 132-133Fugues numéro 35-08 novembre 2018 Page 134