Fugues n°35-06 septembre 2018
Fugues n°35-06 septembre 2018
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°35-06 de septembre 2018

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Éditions Nitram

  • Format : (178 x 260) mm

  • Nombre de pages : 166

  • Taille du fichier PDF : 68,9 Mo

  • Dans ce numéro : pop porn !

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 98 - 99  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
98 99
CULTUREL_TÉLÉ ET WEBSÉRIE À regarder Croyez-le ou non mais la saison estivale s’achève avec la rentrée télévisuelle de l’automne. Oui, la rentrée ! L’été passe vite, surtout au Québec. Voici donc des nouveautés, mais aussi des retours très attendus. L’an dernier, Jean-Marc Vallée nous a donné Big Little Lies (note  : une deuxième saison est en production) et la coopération avec HBO se renouvelle cette année avec Sharp Objects, mettant en vedette Amy Adams, dans un rôle de Camille, une journaliste chargée d’enquêter sur la mort d’une fillette dans son ancien patelin. Arrivée sur les lieux, Camille doit confronter ses anciens démons. Alors que son reportage vire de plus en plus en enquête criminelle, elle doit combattre ses anciens démons. Adams est brillante dans ce rôle de journaliste alcoolique et porte avec Patricia Clarkson la série sur ses épaules. Trop. Je vous ai parlé de cette série l’an dernier car j’avais adoré. Cette deuxième saison s’annonce encore plus folle que la première ! Isabelle et Anaïs//100 FUGUES.COM SEPTEMBRE 2018 LA RENTRÉE TÉLÉ 2018 SHARP OBJECTS UNITÉ 9 sont toujours prises dans diverses intrigues. La comédie aborde le problème de santé mentale qu’est la bipolarité avec justesse et humour sans la tourner en dérision. En plus de Carole, la mère, voici maintenant qu’entre en scène, Clément, le père, campé par Germain Houde, toujours aussi brillant. Un autre personnage qui fait son entrée, Élyse Marquis dans le rôle d’une psychologue. Car oui, on suit la thérapie d’une femme bipolaire, ne l’oublions pas. Marc-Antoine, joué par le sexy Éric Bruneau est aussi de retour. Malgré qu’il soit bien mâle, il n’a pas hésité à baiser avec un autre homme (Guillaume) l’an dernier mais accompagné de sa douce. Trop, c’est comme un dessert cochon qu’on ne veut pas terminer parce que c’est trop bon. On veut que ça dure. De plus, une autre arrivée sera la cerise sur le sundae  : Macha Limonchik se joindra à la distribution ! Parlant d’Éric Bruneau, on le retrouve aussi dans Le Jeu, une série dramatique qui aborde le milieu des gamers et traite de tout l’aspect négatif des réseaux sociaux, particulièrement l’intimidation en ligne. C’est un sujet qui est particulièrement à la mode avec tout ce qui s’est produit ces dernières années. Debbie Lynch-White revient en force dans cette nouvelle télésérie. C’est vraiment très dark. I feel bad. Cette nouvelle série sera diffusée sur NBC dès le 4 octobre prochain. Je vous en reparle le mois prochain, mais je vous le dis tout de suite, ça semble bien intéressant. Unité 9 revient (pour une dernière saison) avec des intrigues qui connaitront leur dénouement. Jeanne est toujours menacée par le groupe d’hommes que fréquente son frère et qui l’ont violée. Va-t-elle garder son bébé ? Qu’adviendra-t-il de Suzanne, prise en flagrant délit de vol dans la boutique où elle avait été embauchée ? Sans parler des nouvelles détenues comme l’ancienne gardienne d’enfants responsable de pornographie juvénile. Et Boulle de quille, la butch violente qui terrorise tout le monde. On croit souvent que lorsqu’une série s’étire, elle se fatigue, mais Unité 9 est l’exception à la règle. Évidemment, il faut aussi se demander si le couple Jeanne-Kim va survivre dans le milieu carcéral. Un autre couple, gai cette fois-ci, pourrait naître, si le Directeur Despins succombe aux avances de son employé. Mais y a-t-il quelqu’un, parmi les scénaristes, qui va finalement trouver une excuse pour que Mathieu Baron enlève sa chemise ? ? ? À voir absolument. Who is America ? Vous connaissez certainement Sacha Baron Cohen, qui a tenu le rôle de Brunö, le jet setter gai qui cherche à devenir célèbre. De retour dans un nouveau personnage de sa composition, Cohen devient documentariste pour percer le secret des États-Unis. Qui est l’Amérique ? Évidemment, l’humour noir, sarcastique et décapant de Sacha Baron Cohen en dérange plus d’un. Certains trouvent qu’il va vraiment trop loin. Ce n’est pas mon cas. J’adore ça ! Showtime met donc à la disposition de ses ondes, un faux documentaire qui suit la vie et la carrière de divers intervenants du milieu politique et culturel américains. Même Sarah Palin, l’ancienne candidate aux élections américaines, y passe et d’ailleurs cela ne lui a vraiment pas fait plaisir. Elle a dénoncé le réseau, l’émission et le comédien. Il faut dire qu’elle ne passe pas pour une lumière dans cette série ! Sacha Baron Cohen interprète plusieurs personnages différents. Par exemple, il entre dans une chic galerie d’art et explique à la directrice qu’il est un ex-détenu et qu’en prison, il a appris à peindre avec ses excréments. Au lieu d’être scandalisée, la directrice lui dit qu’elle aime ça et qu’elle trouve ça beau ! On rit donc beaucoup et on n’en re-
vient pas du manque de jugement de bien des gens interviewés. Ça n’a absolument aucun bon sens ! Les personnages de Cohen sortent d’une imagination délirante et les gens qu’ils rencontrent semblent complètement ignorants du fait qu’il se moque allégrement d’eux. Qui est l’Amérique met en relief les contradictions de nos voisins du sud qui sont capables du meilleur et du pire. Il va sans dire que tout y passe  : Les droits de la personne, l’avortement, le port d’armes, la politique, etc. Vous allez adorer. NBC présente pour une vingtième saison (ce n’est pas rien) Law & Order  : SVU. Certains avaient prédit la mort de cette émission lors du départ de l’acteur principal, Christopher Meloni, mais non, la série est toujours là et bien en vie avec des sujets de nature sexuelle, puisqu’on aborde les problèmes d’agression sexuelle. Il y a donc souvent des personnages LGBTQ et ils sont toujours présentés avec beaucoup de respect pour notre communauté. 20 ans, ça se souligne ! WHO IS AMERICA ? WILL & GRACE Après Will & Grace, Roseanne et the X-Files, voici que CBS nous ramène Murphy Brown ! C’est la mode des retours de vieilles séries. Candice Bergen reprendra le rôle-titre. Il y aura 13 épisodes soit une demi-saison. Selon la réaction du public, une autre saison sera rapidement réalisée. On verra si la magie fonctionne toujours entre Bergen et son auditoire. À l’époque, la série avait connu un fort succès. Une des premières d’ailleurs à traiter d’homosexualité aux heures de grande écoute. Will & Grace. Difficile de croire que nous en sommes à une dixième saison avec un arrêt beaucoup trop long pour les fans de la série. Will & Grace sont maintenant associés et partenaires dans l’entreprise de design qui appartenait à Grace. Karen n’a pas changé, elle boit et se bourre de pilules. Mais le cas de Jack est plus sensible. L’an dernier, pour la première fois, il était dans une relation stable avec un policier qui venait tout juste de faire sa sortie du placard. La relation a pris fin mais qui sait ce qui attend Jack pour l’avenir de sa vie amoureuse… On devrait aussi revoir son petit-fils, qui est gai. Le père de Grace s’est attaché à la mère de Will, un couple hétéro pour cette série gaie ! Voilà pour septembre. On se retrouve le mois prochain avec de nouvelles téléséries ! 6 LUC-ALEXANDRE PERRON



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Fugues numéro 35-06 septembre 2018 Page 1Fugues numéro 35-06 septembre 2018 Page 2-3Fugues numéro 35-06 septembre 2018 Page 4-5Fugues numéro 35-06 septembre 2018 Page 6-7Fugues numéro 35-06 septembre 2018 Page 8-9Fugues numéro 35-06 septembre 2018 Page 10-11Fugues numéro 35-06 septembre 2018 Page 12-13Fugues numéro 35-06 septembre 2018 Page 14-15Fugues numéro 35-06 septembre 2018 Page 16-17Fugues numéro 35-06 septembre 2018 Page 18-19Fugues numéro 35-06 septembre 2018 Page 20-21Fugues numéro 35-06 septembre 2018 Page 22-23Fugues numéro 35-06 septembre 2018 Page 24-25Fugues numéro 35-06 septembre 2018 Page 26-27Fugues numéro 35-06 septembre 2018 Page 28-29Fugues numéro 35-06 septembre 2018 Page 30-31Fugues numéro 35-06 septembre 2018 Page 32-33Fugues numéro 35-06 septembre 2018 Page 34-35Fugues numéro 35-06 septembre 2018 Page 36-37Fugues numéro 35-06 septembre 2018 Page 38-39Fugues numéro 35-06 septembre 2018 Page 40-41Fugues numéro 35-06 septembre 2018 Page 42-43Fugues numéro 35-06 septembre 2018 Page 44-45Fugues numéro 35-06 septembre 2018 Page 46-47Fugues numéro 35-06 septembre 2018 Page 48-49Fugues numéro 35-06 septembre 2018 Page 50-51Fugues numéro 35-06 septembre 2018 Page 52-53Fugues numéro 35-06 septembre 2018 Page 54-55Fugues numéro 35-06 septembre 2018 Page 56-57Fugues numéro 35-06 septembre 2018 Page 58-59Fugues numéro 35-06 septembre 2018 Page 60-61Fugues numéro 35-06 septembre 2018 Page 62-63Fugues numéro 35-06 septembre 2018 Page 64-65Fugues numéro 35-06 septembre 2018 Page 66-67Fugues numéro 35-06 septembre 2018 Page 68-69Fugues numéro 35-06 septembre 2018 Page 70-71Fugues numéro 35-06 septembre 2018 Page 72-73Fugues numéro 35-06 septembre 2018 Page 74-75Fugues numéro 35-06 septembre 2018 Page 76-77Fugues numéro 35-06 septembre 2018 Page 78-79Fugues numéro 35-06 septembre 2018 Page 80-81Fugues numéro 35-06 septembre 2018 Page 82-83Fugues numéro 35-06 septembre 2018 Page 84-85Fugues numéro 35-06 septembre 2018 Page 86-87Fugues numéro 35-06 septembre 2018 Page 88-89Fugues numéro 35-06 septembre 2018 Page 90-91Fugues numéro 35-06 septembre 2018 Page 92-93Fugues numéro 35-06 septembre 2018 Page 94-95Fugues numéro 35-06 septembre 2018 Page 96-97Fugues numéro 35-06 septembre 2018 Page 98-99Fugues numéro 35-06 septembre 2018 Page 100-101Fugues numéro 35-06 septembre 2018 Page 102-103Fugues numéro 35-06 septembre 2018 Page 104-105Fugues numéro 35-06 septembre 2018 Page 106-107Fugues numéro 35-06 septembre 2018 Page 108-109Fugues numéro 35-06 septembre 2018 Page 110-111Fugues numéro 35-06 septembre 2018 Page 112-113Fugues numéro 35-06 septembre 2018 Page 114-115Fugues numéro 35-06 septembre 2018 Page 116-117Fugues numéro 35-06 septembre 2018 Page 118-119Fugues numéro 35-06 septembre 2018 Page 120-121Fugues numéro 35-06 septembre 2018 Page 122-123Fugues numéro 35-06 septembre 2018 Page 124-125Fugues numéro 35-06 septembre 2018 Page 126-127Fugues numéro 35-06 septembre 2018 Page 128-129Fugues numéro 35-06 septembre 2018 Page 130-131Fugues numéro 35-06 septembre 2018 Page 132-133Fugues numéro 35-06 septembre 2018 Page 134-135Fugues numéro 35-06 septembre 2018 Page 136-137Fugues numéro 35-06 septembre 2018 Page 138-139Fugues numéro 35-06 septembre 2018 Page 140-141Fugues numéro 35-06 septembre 2018 Page 142-143Fugues numéro 35-06 septembre 2018 Page 144-145Fugues numéro 35-06 septembre 2018 Page 146-147Fugues numéro 35-06 septembre 2018 Page 148-149Fugues numéro 35-06 septembre 2018 Page 150-151Fugues numéro 35-06 septembre 2018 Page 152-153Fugues numéro 35-06 septembre 2018 Page 154-155Fugues numéro 35-06 septembre 2018 Page 156-157Fugues numéro 35-06 septembre 2018 Page 158-159Fugues numéro 35-06 septembre 2018 Page 160-161Fugues numéro 35-06 septembre 2018 Page 162-163Fugues numéro 35-06 septembre 2018 Page 164-165Fugues numéro 35-06 septembre 2018 Page 166