Fugues n°35-06 septembre 2018
Fugues n°35-06 septembre 2018
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°35-06 de septembre 2018

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Éditions Nitram

  • Format : (178 x 260) mm

  • Nombre de pages : 166

  • Taille du fichier PDF : 68,9 Mo

  • Dans ce numéro : pop porn !

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 72 - 73  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
72 73
L’ÉDITION 2018 Le bilan SUCCÈS ÉCLATANT ET RECORD D’ASSISTANCE Sous un ciel bleu magnifique, plus de 9 000 marcheurs ont pris part à ce 12 e défilé organisé par Fierté Montréal alors qu’environ 300 000 spectateurs étaient au rendez-vous sur le boul. René-Lévesque, le 19 aout dernier pour manifester leur appui aux communautés issues de la diversité sexuelle et de genre. Bien que la couleur thématique de cette année était le « bleu » – pour l’harmonie et la sérénité – on ne peut pas dire que ce fut une vague azur, mais de nombreuses organisations avaient opts pour de petits drapeaux de cette teinte.//074 FUGUES.COM SEPTEMBRE 2018 « Nous sommes extrêmement fièr.e.s du succès qu’a connu cette 12e édition du festival Fierté Montréal ! Alors que nous nous attendions à une légère baisse de participation au défilé comparée à l’édition 2017, la toute première de Fierté Canada déployée dans le cadre du 375e anniversaire de la Ville de Montréal, c’est le contraire qui s’est produit et nous avons même dû, pour la toute première fois depuis notre existence, fermer les inscriptions avant la date limite ! Je tiens à féliciter et remercier chaleureusement les centaines de milliers de festivalier.ère.s dont l’attitude exemplaire et l’esprit harmonieux ont largement contribué au resplendissant succès de cette 12e édition ! », affirme Éric Pineault, président fondateur. « Il y a 212 contingents et organisations inscrits au défilé cette année. C’est du jamais vu, c’est le plus gros défilé qu’on a fait à date », de dire le directeur de la production à Fierté Montréal, Jean-François Perrier. Alors que plusieurs organismes de femmes ouvraient cette année ce cortège avec des drapeaux, dont le Centre de solidarité lesbienne et le Réseau des lesbiennes du Québec (RLQ), le défilé s’est étiré sur plus de 2h30, entre les rues Peel et AlexandredeSève. On a vu les premiers ministres du Canada, Justin Trudeau, et du Québec, Philippe Couillard, de même que la mairesse de Montréal, Valérie Plante, être à la tête de toute une cohorte d’élus des trois paliers de gouvernement, tandis que les consuls généraux du Royaume-Uni, d’Israël et des États-Unis s’étaient joints à cette troupe. Le tout, encadré par un important dispositif de sécurité de divers corps policiers. Parmi les coprésidents d’honneur de ce défilé, Miss Major Griffin-Gracy, une militante trans qui a vécu les événements de Stonewall, à New York en 1969, Kennedy Olango, un activiste des droits LGBT au Kenya, et le skieur acrobatique olympien américain Gus Kenworthy – debout torse nu sur le toit de la voiturette de golf qui le transportait – ont reçu des applaudissements plus que nourris de la nombreuse foule. Des contingents des Forces armées canadiennes (y compris la Marine et la Garde côtière), autrefois rébarbatives à l’entrée de personnes LGBT dans leurs rangs, ont été bien accueillis par le public. Plus que jamais, on peut dire que le défilé reflétait la diversité des orientations sexuelles et de genres. Des LGBT « vegans » à ceux œuvrant dans des entreprises de haute technologie et de jeux vidéos en passant par des équipes sportives ou des employés d’institutions financières – qui constituaient de très nombreux contingents d’ailleurs – ou encore un groupe de LGBT « asexués » d’un côté et « polyamoureux », d’un autre, le spectre ratissait très, très large… Des dragqueens avec plumes et paillettes et costumes chatoyants, dont Mado dans une décapotable et Madame Simone dans une robe immense posée sur une voiture de golf (pour Air
Canada), de même que les titrés fétiches et autres membres d’organisations fétiches augmentaient l’ambiance festive de ce déploiement tout au long du parcours. La musique souvent endiablée, allant du rock au disco au latino rythmait le défilé. L’équipe de Fierté Montréal a porté une attention particulière à son rôle de porte étendard pour les revendications des communautés issues de la diversité sexuelle et de genre. En ce sens, non seulement les femmes, sans exception aucune, ont été placées en tête du défilé, afin de leur donner la voix et l’espace médiatique qu’elles méritent, mais le festival s’est également assuré une bonne répartition des groupes et des prises de position chères à ses communautés. Notamment, un accent a été porté sur les revendications à propos de la justice pour les personnes trans migrantes, de la cessation des mutilations génitales non consenties sur les enfants intersexes, de la sérophobie (Indétectable = Intransmissible) et sur la lutte contre le racisme. Certains ont profité de l’occasion pour réitérer la demande au gouvernement que les personnes trans migrantes puissent obtenir des papiers correspondant à leur genre affirmé. Fierté Montréal nous donne rendez-vous du 8 au 18 aout 2019, pour le prochain festival ! C’était le message qui accompagnait le dernier fardier sur lequel était juché MX Fierté Montréal 2018, Tracy Trash, et qui fermait cette marche LGBT, la 34 e de l’histoire de la métropole… 6 ANDRÉC. PASSIOUR MEILLEURE ANIMATION DE FOULE  : Afro-communautés/Montréal Carnival Vibration MEILLEURE INTERPRÉTATION DE LA THÉMATIQUE 2018 (BLEUE)  : Loto-Québec MEILLEURE CHORÉGRAPHIE DE GROUPE  : À Pieds Levés - Aérobie MEILLEURS COSTUMES ET MAQUILLAGES  : @Les Draveurs GROUPE COMMUNAUTAIRE DE L’ANNÉE  : Helem Montréal GROUPE CORPORATIF DE L’ANNÉE  : Air Canada PRIX SPÉCIAL DU JURY  : Fierté Agricole pour la beauté du char allégorique PHOTOS  : MICHEL BAZINET, SERGE BLAIS, PASCAL FOREST, PIERRE SIMARD



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Fugues numéro 35-06 septembre 2018 Page 1Fugues numéro 35-06 septembre 2018 Page 2-3Fugues numéro 35-06 septembre 2018 Page 4-5Fugues numéro 35-06 septembre 2018 Page 6-7Fugues numéro 35-06 septembre 2018 Page 8-9Fugues numéro 35-06 septembre 2018 Page 10-11Fugues numéro 35-06 septembre 2018 Page 12-13Fugues numéro 35-06 septembre 2018 Page 14-15Fugues numéro 35-06 septembre 2018 Page 16-17Fugues numéro 35-06 septembre 2018 Page 18-19Fugues numéro 35-06 septembre 2018 Page 20-21Fugues numéro 35-06 septembre 2018 Page 22-23Fugues numéro 35-06 septembre 2018 Page 24-25Fugues numéro 35-06 septembre 2018 Page 26-27Fugues numéro 35-06 septembre 2018 Page 28-29Fugues numéro 35-06 septembre 2018 Page 30-31Fugues numéro 35-06 septembre 2018 Page 32-33Fugues numéro 35-06 septembre 2018 Page 34-35Fugues numéro 35-06 septembre 2018 Page 36-37Fugues numéro 35-06 septembre 2018 Page 38-39Fugues numéro 35-06 septembre 2018 Page 40-41Fugues numéro 35-06 septembre 2018 Page 42-43Fugues numéro 35-06 septembre 2018 Page 44-45Fugues numéro 35-06 septembre 2018 Page 46-47Fugues numéro 35-06 septembre 2018 Page 48-49Fugues numéro 35-06 septembre 2018 Page 50-51Fugues numéro 35-06 septembre 2018 Page 52-53Fugues numéro 35-06 septembre 2018 Page 54-55Fugues numéro 35-06 septembre 2018 Page 56-57Fugues numéro 35-06 septembre 2018 Page 58-59Fugues numéro 35-06 septembre 2018 Page 60-61Fugues numéro 35-06 septembre 2018 Page 62-63Fugues numéro 35-06 septembre 2018 Page 64-65Fugues numéro 35-06 septembre 2018 Page 66-67Fugues numéro 35-06 septembre 2018 Page 68-69Fugues numéro 35-06 septembre 2018 Page 70-71Fugues numéro 35-06 septembre 2018 Page 72-73Fugues numéro 35-06 septembre 2018 Page 74-75Fugues numéro 35-06 septembre 2018 Page 76-77Fugues numéro 35-06 septembre 2018 Page 78-79Fugues numéro 35-06 septembre 2018 Page 80-81Fugues numéro 35-06 septembre 2018 Page 82-83Fugues numéro 35-06 septembre 2018 Page 84-85Fugues numéro 35-06 septembre 2018 Page 86-87Fugues numéro 35-06 septembre 2018 Page 88-89Fugues numéro 35-06 septembre 2018 Page 90-91Fugues numéro 35-06 septembre 2018 Page 92-93Fugues numéro 35-06 septembre 2018 Page 94-95Fugues numéro 35-06 septembre 2018 Page 96-97Fugues numéro 35-06 septembre 2018 Page 98-99Fugues numéro 35-06 septembre 2018 Page 100-101Fugues numéro 35-06 septembre 2018 Page 102-103Fugues numéro 35-06 septembre 2018 Page 104-105Fugues numéro 35-06 septembre 2018 Page 106-107Fugues numéro 35-06 septembre 2018 Page 108-109Fugues numéro 35-06 septembre 2018 Page 110-111Fugues numéro 35-06 septembre 2018 Page 112-113Fugues numéro 35-06 septembre 2018 Page 114-115Fugues numéro 35-06 septembre 2018 Page 116-117Fugues numéro 35-06 septembre 2018 Page 118-119Fugues numéro 35-06 septembre 2018 Page 120-121Fugues numéro 35-06 septembre 2018 Page 122-123Fugues numéro 35-06 septembre 2018 Page 124-125Fugues numéro 35-06 septembre 2018 Page 126-127Fugues numéro 35-06 septembre 2018 Page 128-129Fugues numéro 35-06 septembre 2018 Page 130-131Fugues numéro 35-06 septembre 2018 Page 132-133Fugues numéro 35-06 septembre 2018 Page 134-135Fugues numéro 35-06 septembre 2018 Page 136-137Fugues numéro 35-06 septembre 2018 Page 138-139Fugues numéro 35-06 septembre 2018 Page 140-141Fugues numéro 35-06 septembre 2018 Page 142-143Fugues numéro 35-06 septembre 2018 Page 144-145Fugues numéro 35-06 septembre 2018 Page 146-147Fugues numéro 35-06 septembre 2018 Page 148-149Fugues numéro 35-06 septembre 2018 Page 150-151Fugues numéro 35-06 septembre 2018 Page 152-153Fugues numéro 35-06 septembre 2018 Page 154-155Fugues numéro 35-06 septembre 2018 Page 156-157Fugues numéro 35-06 septembre 2018 Page 158-159Fugues numéro 35-06 septembre 2018 Page 160-161Fugues numéro 35-06 septembre 2018 Page 162-163Fugues numéro 35-06 septembre 2018 Page 164-165Fugues numéro 35-06 septembre 2018 Page 166