Fugues n°35-06 septembre 2018
Fugues n°35-06 septembre 2018
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°35-06 de septembre 2018

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Éditions Nitram

  • Format : (178 x 260) mm

  • Nombre de pages : 166

  • Taille du fichier PDF : 68,9 Mo

  • Dans ce numéro : pop porn !

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 14 - 15  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
14 15
PHOTO DE MARTINE ROY  : CDPDJ ACTUS_D’ICI La purge LGBT au fédéral cienne juge de la Cour suprême du Canada, l’honorable Marie Deschamps, qui va étudier les cas et qui établira le montant de la réclamation », de spécifier M e Audrey Boctor, dont le travail a été souligné par un hommage spécial lors du dernier Gala Phénicia de la Chambre de commerce LGBT du Québec (le 31 mai dernier). À lire, d’ailleurs, l’histoire touchante de l’ex-militaire Pierre Turcot dans ces mêmes pages. Les membres des familles de personnes décédées ne sont pas éligibles aux compensations monétaires. Toutefois, ils peuvent faire une demande de mesure de reconnaissance individuelle et être déclarés admissibles à de telles reconnaissances. Si une personne a déjà, à titre personnel, intenté des poursuites contre le gouvernement fédéral pour de tels motifs de discrimination, cette personne doit absolument, d’ici au 20 septembre 2018, cesser les procédures de poursuites si elle désire être incluse parmi les « Membres du Groupe » du Recours collectif. Encore là, c’est une autre date importante à retenir  : le 20 septembre prochain ! Si vous désirez faire partie du Recours, vous devez cesser votre poursuite et remplir un formulaire à cet effet. Dans le cas où vous continuez la poursuite d’ici le 20 septembre, vous vous excluez automatiquement du Recours et vous n’aurez droit à aucune compensation. Donc, soit vous faites cavalier seul, soit vous faites une réclamation à la compensation, mais vous ne pouvez pas avoir les deux ! Et pourquoi, enfin, attendre jusqu’au 25 octobre 2018 pour formuler votre réclamation et pas avant ? « C’est une bonne entente qui a été négociée avec le gouvernement fédéral, mais il faut attendre un certain délai au cas où il y aurait un appel [de cette décision de la juge St- Louis]. C’est très peu probable qu’il y ait un appel, mais c’est une question de délais et il faut donc attendre jusqu’à cette date », commente M e Audrey Boctor. Si vous avez été visé par cette chasse aux sorcières et que vous en avez été victime, vous devez suivre les procédures et les dates indiquées pour avoir droit à une compensation… 6 ANDRÉC. PASSIOUR Pour plus d’informations ou pour faire une demande de réclamation  : www.lgbtpurgesettlement.com ou lgbtpurge@deloitte.ca ou par téléphone au 1-833-346-6178. Par courrier, écrire à Recours collectif Purge LGBT, a/s Deloitte, Bay Adelaide East, 8 rue Adelaide West, Suite 200, Toronto ON, M5H 0A9.//016 FUGUES.COM SEPTEMBRE 2018 TÉMOIGNAGE PIERRE ET DAVID CONTRE GOLIATH ! Ex-militaire ayant eu une « carrière atypique », dira-t-il lui-même en entrevue, Pierre Turcot a dû se battre contre la machine administrative de l’armée pour faire reconnaître son mariage avec son conjoint David, ex-militaire lui aussi. Contrairement à d’autres personnes LGBT, Pierre Turcot est tout de même resté près de 25 ans dans l’armée. Par contre, son orientation sexuelle l’a bloqué dans une case d’où il ne pouvait pas avancer et monter en grade, une discrimination qui ne se disait pas. Il quittera finalement les Forces armées canadiennes en 2006, après un épisode tumultueux de sa vie où la dépression et la tentative de suicide l’ont marqué. Aujourd’hui âgé de 62 ans et à la retraite, il lui est encore pénible de raconter son histoire… Le 28 novembre 2017, Pierre Turcot était parmi les rares personnes – y compris Martine Roy, elle-même ex-militaire, qui s’est longtemps battue pour cette cause – ayant eu un entretien privé avec le premier ministre Justin Trudeau. C’était lors des excuses officielles présentées par le gouvernement fédéral sur la « Purge » qui a eu cours jusque dans les années 1990, une chasse aux sorcières anti LGBT au sein de la Fonction publique fédérale, des Forces armées canadiennes ainsi qu’à la GRC (Gendarmerie royale du Canada). « J’ai été un privilégié de pouvoir parler avec le premier ministre Trudeau. C’était Trudeau père (Pierre Elliott) qui a décriminalisé l’homosexualité et a ouvert ainsi la porte, en 1969, et c’est, plusieurs années plus tard, Trudeau fils (Justin) qui fait des excuses officielles sur la purge, en 2017. C’est touchant quand on y pense », commente Pierre Turcot. Comme le mentionne si justement M. Turcot, bien que l’homosexualité ait été décriminalisée en juin 1969, une politique anti-LGBT a été instituée dans les plus hautes sphères du gouvernement fédéral… et tenue secrète. Elle avait cours depuis les années 1950 jusqu’au début des années 1990 et même au-delà. « Il y a les lois écrites, et les stratégies et les politiques non écrites, surtout dans l’armée ; c’est gardé secret ; […] c’est quelque chose de très hypocrite », soulignera M. Turcot au cours de l’entretien. Une carrière militaire riche qui cumule cinq différents métiers, c’est ce qu’a vécu le caporal Pierre Turcot. Spécialiste en communications navales, policier militaire (durant 15 ans), officier rattaché à la sécurité des ambassades canadiennes à Lima, New Delhi, Nairobi, Alger, Port-au-Prince et Washington. Il a aussi été en mission pour l’ONU à Haïti. Il a également été stationné durant le conflit en Bosnie-Herzégovine, en 1993- 1994. Il a aussi été affecté à la sécurité militaire de l’aéroport d’Ottawa lorsqu’on y reçoit des leaders étrangers. Il était là lorsque « Lady Di et le prince Charles sont arrivés en visite officielle au Canada », dit Pierre Turcot les yeux brillants. En 1982, il est affecté à la sécurité lors de la conférence des premiers ministres, à Halifax. Pendant une PHOTO ARCHIVES PERSONNELLES DE PIERRE TURCOT
611025 808062



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Fugues numéro 35-06 septembre 2018 Page 1Fugues numéro 35-06 septembre 2018 Page 2-3Fugues numéro 35-06 septembre 2018 Page 4-5Fugues numéro 35-06 septembre 2018 Page 6-7Fugues numéro 35-06 septembre 2018 Page 8-9Fugues numéro 35-06 septembre 2018 Page 10-11Fugues numéro 35-06 septembre 2018 Page 12-13Fugues numéro 35-06 septembre 2018 Page 14-15Fugues numéro 35-06 septembre 2018 Page 16-17Fugues numéro 35-06 septembre 2018 Page 18-19Fugues numéro 35-06 septembre 2018 Page 20-21Fugues numéro 35-06 septembre 2018 Page 22-23Fugues numéro 35-06 septembre 2018 Page 24-25Fugues numéro 35-06 septembre 2018 Page 26-27Fugues numéro 35-06 septembre 2018 Page 28-29Fugues numéro 35-06 septembre 2018 Page 30-31Fugues numéro 35-06 septembre 2018 Page 32-33Fugues numéro 35-06 septembre 2018 Page 34-35Fugues numéro 35-06 septembre 2018 Page 36-37Fugues numéro 35-06 septembre 2018 Page 38-39Fugues numéro 35-06 septembre 2018 Page 40-41Fugues numéro 35-06 septembre 2018 Page 42-43Fugues numéro 35-06 septembre 2018 Page 44-45Fugues numéro 35-06 septembre 2018 Page 46-47Fugues numéro 35-06 septembre 2018 Page 48-49Fugues numéro 35-06 septembre 2018 Page 50-51Fugues numéro 35-06 septembre 2018 Page 52-53Fugues numéro 35-06 septembre 2018 Page 54-55Fugues numéro 35-06 septembre 2018 Page 56-57Fugues numéro 35-06 septembre 2018 Page 58-59Fugues numéro 35-06 septembre 2018 Page 60-61Fugues numéro 35-06 septembre 2018 Page 62-63Fugues numéro 35-06 septembre 2018 Page 64-65Fugues numéro 35-06 septembre 2018 Page 66-67Fugues numéro 35-06 septembre 2018 Page 68-69Fugues numéro 35-06 septembre 2018 Page 70-71Fugues numéro 35-06 septembre 2018 Page 72-73Fugues numéro 35-06 septembre 2018 Page 74-75Fugues numéro 35-06 septembre 2018 Page 76-77Fugues numéro 35-06 septembre 2018 Page 78-79Fugues numéro 35-06 septembre 2018 Page 80-81Fugues numéro 35-06 septembre 2018 Page 82-83Fugues numéro 35-06 septembre 2018 Page 84-85Fugues numéro 35-06 septembre 2018 Page 86-87Fugues numéro 35-06 septembre 2018 Page 88-89Fugues numéro 35-06 septembre 2018 Page 90-91Fugues numéro 35-06 septembre 2018 Page 92-93Fugues numéro 35-06 septembre 2018 Page 94-95Fugues numéro 35-06 septembre 2018 Page 96-97Fugues numéro 35-06 septembre 2018 Page 98-99Fugues numéro 35-06 septembre 2018 Page 100-101Fugues numéro 35-06 septembre 2018 Page 102-103Fugues numéro 35-06 septembre 2018 Page 104-105Fugues numéro 35-06 septembre 2018 Page 106-107Fugues numéro 35-06 septembre 2018 Page 108-109Fugues numéro 35-06 septembre 2018 Page 110-111Fugues numéro 35-06 septembre 2018 Page 112-113Fugues numéro 35-06 septembre 2018 Page 114-115Fugues numéro 35-06 septembre 2018 Page 116-117Fugues numéro 35-06 septembre 2018 Page 118-119Fugues numéro 35-06 septembre 2018 Page 120-121Fugues numéro 35-06 septembre 2018 Page 122-123Fugues numéro 35-06 septembre 2018 Page 124-125Fugues numéro 35-06 septembre 2018 Page 126-127Fugues numéro 35-06 septembre 2018 Page 128-129Fugues numéro 35-06 septembre 2018 Page 130-131Fugues numéro 35-06 septembre 2018 Page 132-133Fugues numéro 35-06 septembre 2018 Page 134-135Fugues numéro 35-06 septembre 2018 Page 136-137Fugues numéro 35-06 septembre 2018 Page 138-139Fugues numéro 35-06 septembre 2018 Page 140-141Fugues numéro 35-06 septembre 2018 Page 142-143Fugues numéro 35-06 septembre 2018 Page 144-145Fugues numéro 35-06 septembre 2018 Page 146-147Fugues numéro 35-06 septembre 2018 Page 148-149Fugues numéro 35-06 septembre 2018 Page 150-151Fugues numéro 35-06 septembre 2018 Page 152-153Fugues numéro 35-06 septembre 2018 Page 154-155Fugues numéro 35-06 septembre 2018 Page 156-157Fugues numéro 35-06 septembre 2018 Page 158-159Fugues numéro 35-06 septembre 2018 Page 160-161Fugues numéro 35-06 septembre 2018 Page 162-163Fugues numéro 35-06 septembre 2018 Page 164-165Fugues numéro 35-06 septembre 2018 Page 166