Fugues n°35-06 septembre 2018
Fugues n°35-06 septembre 2018
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°35-06 de septembre 2018

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Éditions Nitram

  • Format : (178 x 260) mm

  • Nombre de pages : 166

  • Taille du fichier PDF : 68,9 Mo

  • Dans ce numéro : pop porn !

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 118 - 119  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
118 119
COMMUNAUTAIRE_ENTREVUE AVEC GABRIELLE LEBLANC Solidairement vôtre Nous rencontrons Gabrielle Leblanc la veille de la célébration du 20e anniversaire de l’organisme Action Santé Travesti(e)s & transexuel(le)s du Québec plus connu sous l’acronyme ASTT(e)Q. Nouvellement coordonnatrice, son titre, Gabrielle Leblanc s’est investie dans l’organisme depuis plusieurs années parce que son propre itinéraire se confond à celles et ceux qui frappent à la porte d’ASTT(e)Q. Tout est dit par la description de la mission de l’organisme  : favoriser la santé et le bien-être par l’intermédiaire du soutien par les pairs et de la militance, de l’éducation et de la sensibilisation, de l’empowerment et de la mobilisation. Gabrielle, de par son parcours, a connu et surmonté plusieurs des obstacles auxquels sont confrontées les personnes trans quand elles décident de s’affirmer. « Mon travail, c’est d’éviter que les personnes en début de parcours ne se retrouvent seules et sans ressources dans ce processus. J’ai perdu ma jeunesse en n’étant pas moi-même en Gaspésie, presque perdu ma vingtaine en cherchant qui j’étais. Je souhaite éviter cela à d’autres en leur offrant un endroit où ils peuvent se sentir accepter sans être jugés ». En ce sens la propre histoire de Gabrielle est un exemple de ce que vivent de nombreuses jeunes personnes trans. « J’ai grandi en Gaspésie, dans un petit village en plein milieu des montagnes, où il n'y avait rien. Les mêmes étudiants avec qui j’étais en maternelle étaient les mêmes étudiants avec lesquels j’ai gradué au secondaire 5. Je n’avais pas vraiment l’intention de faire mon coming-out là. À 17 ans, je me suis sauvée pour aller à Québec, pour pouvoir explorer qui j’étais, entre autres mon identité et ma sexualité. J’allais au bar Le Drague où je pouvais exprimer ma féminité, cela me soulageait, mais ce n’était pas suffisant », relate-t-elle. De Québec à Montréal, elle découvre le cabaret Cléopâtre, qui fut une révélation pour elle, avec toute sa clientèle//120 FUGUES.COM SEPTEMBRE 2018 ENTREVUE AVEC GABRIELLE LEBLANC AU-DELÀ DES OBSTACLES transféminine qui jadis faisait la réputation de cet établissement. Mais l’acceptation de son identité ne se fait pas si facilement. Gabrielle vivra plusieurs années de déni qui la fera s’exiler dans l’Ouest canadien. « À Victoria, j’ai rencontré une femme qui deviendra ma meilleure amie, et qui m’a fait réaliser que c’était correct d’être qui j’étais, et pas seulement dans le milieu des bars, mais dans la vie de tous les jours, explique Gabrielle, et ça été une rencontre déterminante pour moi ». Revenue à Montréal en 2006, Gabrielle commence sa transition, elle a alors 27 ans. En parallèle, elle suivra des études en design de mode. Malheureusement, ne pouvant obtenir de changements de mention de nom et de sexe à l’État civil, les portes des employeurs ne s’ouvriront pas une fois ses études terminées. « Je passais souvent une première entrevue, mais je n’étais jamais convoquée pour une seconde, se souvient Gabrielle. Elle retourne donc vers le milieu dans lequel elle a été tout d’abord acceptée, celui des bars. « J’ai travaillé pendant presque cinq ans au Citi-Bar. Comme barmaid, on est aussi un peu psychologue, et j’ai écouté et aidé beaucoup d’autres femmes trans qui étaient aux prises avec la stigmatisation et la discrimination, parce que certaines d’entre elles étaient des travailleuses du sexe par exemple. Quand le Citi-Bar a fermé, j’ai appliqué à l’ASST(e)Q ». Avec l’ASST(e)Q, je restais en fait avec ma gang. Je suis trans, je n’ai pas envie de passer pour une femme cisgenre pour éviter la discrimination, car je ne pense pas que c’est comme cela que la société peut évoluer, et surtout pas en faisant comme si… ». Briser l’isolement et le silence sont deux mots d’ordre pour la travailleuse de l’organisme. « Le plus dur, c’est d’être compris par son entourage. Par exemple, de nombreux parents disent qu’ils acceptent que leur enfant soit trans en ajoutant cependant qu’ils ne comprennent pas, illustre Gabrielle, nous sommes un groupe où tu ne te sens pas différent ou "anormal". Nous avons aussi un système de référence avec un catalogue de spécialistes qui sont ouverts, des gynécologues aux psychologues, des endocrinologues aux chirurgiens ». Malheureusement, l’organisme déplore d’une part le manque de services en région malgré les efforts de quelques professionnels et de quelques organismes, tout comme il s’indigne par exemple des propos progressistes du gouvernement fédéral face à l’identité de genre, alors qu’il n’hésite pas couper dans les subventions d’organismes comme l’ASTT(e)Q. « En plus de l’accueil, des rencontres, de l’aide et de l’accompagnement de personnes trans, nous faisons aussi beaucoup de formations à l’extérieur, et ce, dans tous les secteurs de la société qui souhaitent en savoir plus », qui conclut en annonçant le nouveau programme Transport-e qui commencera en janvier 2019. Ce programme a pour but d’améliorer la qualité de vie des personnes trans liées au travail du sexe, en tenant compte des objectifs de chacune et chacun. Une aide individualisée pour répondre au plus près aux différents besoins et soutiens. Pour beaucoup, l’ASTT(e)Q est comme une famille, dira souvent Gabrielle Leblanc au cours de l’entrevue. « Une famille et surtout un espace sécuritaire où l’on peut enfin être soi-même… » 6 DENIS-DANIEL BOULLÉ PHOTO PRISE PAR KIMURA BYLO LORS DU GALA 20E ANNIVERSAIRE DE ASTT(E)Q, À LA GALERIE NEVER APART
AFFAIRES MONTRÉAL CHAMBRE DE COMMERCE LGBT DU QUÉBEC T. 514-522-1885 372, rue Sainte- Catherine Ouest, bureau 303.3, Mtl. www.clgbtq.org. info@cclgbtq.org SDC DU VILLAGE 1324, Ste-Catherine Est, Mtl, T. 514-529-1168 AINÉS MONTRÉAL ARC algi.qc.ca/asso/retraitesgais T. 514 730-8870. Brunch, Station des sports 862, rue Sainte-Catherine Est, les dimanches à 11 h 30 ; Pétanque les mercredis et dimanches à 13h15 au parc Campbell ; Jeux de cartes au CCGLM les jeudis à 13h30 ; Randonnée pédestre les vendredis à 11h ; Danse en ligne les vendredis de 18h à 20h au parc Campbell. Autres activités  : 14 sept.  : Souper communautaire au Centre communautaire LGBTQ+ dès 18h30 ; 28 sept.  : Journée portes ouvertes de l’ARC, de 16h à 20h, au Centre communautaire LGBTQ+. GAY & GREY MONTREAL Facebook.com/GayGreyMTL Nouveau groupe de retraités pour anglophones. CENTRES COMMUNAUTAIRES MONTRÉAL CENTRE ALEXANDRE-DE-SÈVE DES LOISIRS SACRÉ-COEUR T. 514-872-2928, 2040, rue Alexandre-de-Sève. Cours et ateliers ouverts aux GLBT. CENTRE COMMUNAUTAIRE LGBTQ+ T. 514-528-8424, cclgbtqplus.org, fb.com/cclgbtqplus, 2075 Plessis, local 110. Lundi au vendredi, 13h à 18h. Activités socio-culturelles. COMITÉ SOCIAL CENTRE-SUD T. 514-596-7092. 1710, rue Beaudry CULTURE MONTRÉAL ARCHIVES GAIES DU QUÉBEC T. 514-287-9987 Consultations les jeudis soirs, de 19h30 à 21h30 et sur rendez-vous. BIBLIOTHÈQUE À LIVRES OUVERTS (LGBTQ+) T.514-528-8424 biblio.cclgbtqplus.org 2075 Plessis, local 110. Lundi au vendredi, 13h à 18h, et jusqu'à 20h les lundis et mercredis. Bibliothèque spécialisée sur la thématique LGBTQ+. Prêts de livres et DVDs. CHŒUR OPUS NOVUM Les répétitions ont lieu les jeudis à 19h à l’église St-Léonard-de-Port- Maurice située au 5525, Jarry Est, Mtl. CHŒUR QUÉBÉCOIS T. 514-253-4479, Jean-François. Chœur mixte hommes et femmes, LGBT et hétéros. Répertoire franco québécois. Répétitions  : lundis soirs de 19h à 21h30 ENSEMBLE VOCAL VIVACE T. 514-289-1279. Chœur à voix mixtes. FIERTÉ MONTRÉAL T. 514-903-6193 fiertemontrealpride.com IMAGE+NATION Festival de cinéma GLBT. image-nation.org info@image-nation.org MTL EN ARTS T. 514-370-2269. OUTAOUAIS/OTTAWA FIERTÉDANS LA CAPITALE T. 613-252-7174 QUÉBEC FÊTE ARC-EN-CIEL T. 418-809-FETE, 435 du Roi, bur. 4 DISCUSSIONS, SOUTIEN ET SENSIBILISATION BAS-ST-LAURENT GAI-CÔTE-SUD T. 418-856-3566, M. Dionne. Activités de sensibilisation dans la région. BOIS-FRANCS ASSOCIATION DES GAIS DES BOIS-FRANCS T. 418-751-2459 CHAUDIÈRE-APPALACHES GRIS CHAUDIÈRE-APPALACHES T. 581-225-8440 Sensibilisation aux réalités LGBT. CHICOUTIMI FÉMIN’ELLES T. 418-550-2259. Les 1 ers et 3 es mardis du mois, de 19h à 21h30. ESTRIE GRIS ESTRIE T. 819-823-6704 info@grisestrie.org 505, Wellington Sud, Sherbrooke. Démystifier homosexualité et bisexualité. GASPÉSIE ASSOCIATION LGBT BAIE-DES-CHALEURS CP 5015, Bonaventure QC G0C 1E0 LGBT HAUTE-GASPÉSIE (STE-ANNE-DES-MONTS) Facebook et courriel lgbt-hg@outlook.com LAVAL/LAURENTIDES L'ARC-EN-CIEL T. 450-625-5453, Groupe pour femmes gaies. Les mardis à 19h30. MAURICIE GAIS & LESBIENNES GRAND SHAWINIGAN T. 819-531-0770, Louis Laganière. Facebook  : @lgbtshawinigan Groupe LGBT ayant pour objectifs  : la sensibilisation, briser l’isolement, soutien et témoignages. Café rencontre  : discussions deux jeudis par mois à l’Espace Collectif de la Plaza de la Mauricie. Prochains rendez-vous  : les 6 et 20 septembre. GRIS-MAURICIE/CENTRE-DU-QUÉBEC T.819-840-6615 ou 1 877 745-0007 info@grismcdq.org ou grismcdq.org 118, rue Radisson, bureau 102, Trois- Rivières. Ateliers de démystification de l’homosexualité et de la bisexualité dans les écoles et milieux jeunesse. MONTÉRÉGIE CAFÉ-CAUSERIE POUR FEMMES LESBIENNES ET BISEXUELLES T. 450-651-9229 poste 26 Rencontres à Longueuil les mardis soirs à 19h. DÉPENDANTS AFFECTIFS T. 450-780-2813. ÉMISS-ÈRE T. 450-651-9229 poste 24, emissere.ca. MONTRÉAL AU-DELÀ DE L’ARC-EN-CIEL T. 514-527-4417 Lutte contre l’homophobie au sein des communautés immigrantes, journées de sensibilisation. AL-ANON T. 514-866-9803. Groupe pour gais et lesbiennes amis et familles des alcooliques, tous les samedis à 10h. ALCOOLIQUES ANONYMES Contactez le T. 514-376-9230 pour obtenir la liste des meetings gais. ANGLOPHONE LESBIANS sistersunited2014@outlook.com Social activity group. Francophones welcome. Discreet & non-profit. AQAPMM-SANTÉ MENTALE T. 514-524-7131 Groupes d’entraide, écoute téléphonique et suivis pour personnes ayant un(e) conjoint(e) de même sexe atteint d’un problème de santé mentale. CENTRE DES FEMMES VERDUN T. 514-767-0384. Groupe de soutien pour lesbiennes. Un jeudi soir par mois, à 18h30, au 4080, rue Wellington, bur. 203. CENTRE D’ORIENTATION SEXUELLE DE L’UNIVERSITÉ MCGILL (COSUM) T. 514-934-1934 poste 43585. Soins de santé mentale aux personnes, aux familles et aux couples aux prises avec des difficultés liées à l’orientation sexuelle et à l’homophobie. CREACC-DIVERSITÉS Le Centre propose des activités aux LGBT(QI). info.creacc@gmail.com CENTRE SOLIDARITÉ LESBIENNE T. 514-526-2452 Discussions, rencontres individuelles, information COCAÏNOMANES ANONYMES T. 514-527-0657 Les meetings gais sont pour les gais et lesbiennes, ainsi qu’à leurs amis bis/hétéros/trans qui souhaitent y assister. COLLECTIF CARRÉ ROSE T. 514-831-3150 ou Facebook.com Groupe formé de bénévoles, pour combattre l’homophobie et la violence contre les LGBT. Soutien aux victimes d’agressions. CRYSTAL METH ANONYMES Rencontres les mardis et samedis soirs à 19h30, au 1223 Amherst. LISTE DES GROUPES LGBTQ_COMMUNAUTAIRE Suivez le guide DÉPENDANCE AFFECTIVE SEXUELLE ANONYME DASA T. 514-983-0671 Lundi 19h30, 1341, René-Lévesque E., entrée Panet par stationnement. L’ÉCHO DES FEMMES DE LA PETITE-PATRIE T. 514-277-7445, 6032, Saint-Hubert. FONDATION ÉMERGENCE T. 514-866-6788 GROUPE INTERVENTION VIOLENCE CONJUGALE LESBIENNE T. 514-526-2452 GRIS – MONTRÉAL T. 514-590-0016 Groupe de Recherche et d’intervention Sociale gaies et lesbiennes. gris.ca NARCOTIQUES ANONYMES Les Groupes NA gai, LGBT ouverts à tous au 2075, rue Plessis. Le groupe Samedi T’accueillir, le samedi à 20h et le groupe Meeting d Village, le dimanche à 14h. POMPIER GAI OU BI www.pompiergb.com pompiergb@gmail.com. PRINCIPES COGNITIFS T. 514-485-2194 (10h-17h) Ateliers pour les personnes avec des problèmes de dépression, anxiété, colère, stress, attaques de panique, insomnie et dépendance aux jeux de hasard. Rencontres hebdomadaires au YMCA Westmount. RÉZO Santé et mieux être pour gais et bi. Prévention VIH/ITSS. Ateliers de groupe. T. 514-521-7778, poste 226, intervenants rezosante.org info@rezosante.org 2075, rue Plessis, bureau 207. SILK silk@caeoquebec.org Ateliers pour promouvoir une image positive à travers la communauté LGBTA ainsi qu’une saine sexualité. OUTAOUAIS PROJET ENTRE HOMMES T. 819-776-2727 ou 1 877 376-2727. PARTOUT AU CANADA COORDINATION LGBT D’AMNISTIE INTERNATIONALE CANADA FRANCOPHONEE T. 514-766-9766 ou 1-800-565-9766 militantisme@amnistie.ca Sur Facebook Réseau-LGBT-Amnistie-Internationale. Défense des droits. 50, rue Ste-Catheri-ne-Ouest, bureau 500, Mtl. ÉGALE CANADA T. 1-888-204-7777 PARTOUT AU QUÉBEC CAEO QUÉBEC caeoquebec.org Soutien aux LGBTA pour combattre la discrimination. FIERTÉ AGRICOLE T. 450-768-6995 fierteagricole@hotmail.ca Regroupement de personnes LGBT ayant un intérêt pour l’agriculture. Briser l’isolement. RÉSEAU DES LESBIENNES DU QUÉBEC 438-929-6928 ou coordo@rlq-qln.ca Organisme non-mixte de défense de droits pour et par les lesbiennes québécoises. QUÉBEC ALLIANCE ARC-EN-CIEL DE QC 435, rue du Roi, bur. 4, Québec, Qc, G1K 2X1. T. 418-809-3383 GRIS – QUÉBEC T. 418-523-5572 Groupe de Recherche et d’intervention sociale gais et lesbiennes et bisexuels. Au 363, de la Couronne, # 201. PRISME T. 418-649-1232 prisme.org Pour gais et bis de 25 ans et plus. Discussions sur l’homophobie intériorisée les 1 ers mardis de chaque mois de 19h30 à 21h30 dans les locaux de MIELS- Québec (625, avenue Chouinard). RIMOUSKI FLIQR www.facebook.com/FliQr ou Le Front de libération et d’information queer de Rimouski. Groupe queer féministe dédié promouvoir une société moins hétéronormative COMITÉ DIVERSITÉ T. 418-722-7432 SAINT-JEAN-SUR-RICHELIEU GROUPE GLBT-LGBT ST-JEAN-SUR-RICHELIEU T. 514-794-2199, Marc Bigras ou bmarcoparti-culier@gmail.com Groupe de discussion et de soutien pour personnes LGBT. Activités sociales à l’occasion. Rencontres les mercredis à 19h15 au 640, Dorchester, à Saint-Jean-sur-Richelieu. SHERBROOKE ENTRE-ELLES SHERBROOKE T. 819-580-7460, Sophie ou entre.elles.sherbrooke@gmail.com Groupe de discussion et d’activités pour les femmes homosexuelles qui a pour but de briser l’isolement. Les 1er et 3 e dimanches de chaque mois. GROUPE DE DISCUSSIONS POUR HOMMES GAIS T. 819-823-6704 Discussion pour hommes gais 2 jeudis/mois, à 19h. BED & BREAKFAST RÉVOLUTION Downtown-Place-des-Arts. Free garage (parking space) - A/C - Private bath. 2091 & 2093, St-Urbain, Montréal, (514) 842-0938 WIFI, déjeuner complet. www.bbrevolution.com



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Fugues numéro 35-06 septembre 2018 Page 1Fugues numéro 35-06 septembre 2018 Page 2-3Fugues numéro 35-06 septembre 2018 Page 4-5Fugues numéro 35-06 septembre 2018 Page 6-7Fugues numéro 35-06 septembre 2018 Page 8-9Fugues numéro 35-06 septembre 2018 Page 10-11Fugues numéro 35-06 septembre 2018 Page 12-13Fugues numéro 35-06 septembre 2018 Page 14-15Fugues numéro 35-06 septembre 2018 Page 16-17Fugues numéro 35-06 septembre 2018 Page 18-19Fugues numéro 35-06 septembre 2018 Page 20-21Fugues numéro 35-06 septembre 2018 Page 22-23Fugues numéro 35-06 septembre 2018 Page 24-25Fugues numéro 35-06 septembre 2018 Page 26-27Fugues numéro 35-06 septembre 2018 Page 28-29Fugues numéro 35-06 septembre 2018 Page 30-31Fugues numéro 35-06 septembre 2018 Page 32-33Fugues numéro 35-06 septembre 2018 Page 34-35Fugues numéro 35-06 septembre 2018 Page 36-37Fugues numéro 35-06 septembre 2018 Page 38-39Fugues numéro 35-06 septembre 2018 Page 40-41Fugues numéro 35-06 septembre 2018 Page 42-43Fugues numéro 35-06 septembre 2018 Page 44-45Fugues numéro 35-06 septembre 2018 Page 46-47Fugues numéro 35-06 septembre 2018 Page 48-49Fugues numéro 35-06 septembre 2018 Page 50-51Fugues numéro 35-06 septembre 2018 Page 52-53Fugues numéro 35-06 septembre 2018 Page 54-55Fugues numéro 35-06 septembre 2018 Page 56-57Fugues numéro 35-06 septembre 2018 Page 58-59Fugues numéro 35-06 septembre 2018 Page 60-61Fugues numéro 35-06 septembre 2018 Page 62-63Fugues numéro 35-06 septembre 2018 Page 64-65Fugues numéro 35-06 septembre 2018 Page 66-67Fugues numéro 35-06 septembre 2018 Page 68-69Fugues numéro 35-06 septembre 2018 Page 70-71Fugues numéro 35-06 septembre 2018 Page 72-73Fugues numéro 35-06 septembre 2018 Page 74-75Fugues numéro 35-06 septembre 2018 Page 76-77Fugues numéro 35-06 septembre 2018 Page 78-79Fugues numéro 35-06 septembre 2018 Page 80-81Fugues numéro 35-06 septembre 2018 Page 82-83Fugues numéro 35-06 septembre 2018 Page 84-85Fugues numéro 35-06 septembre 2018 Page 86-87Fugues numéro 35-06 septembre 2018 Page 88-89Fugues numéro 35-06 septembre 2018 Page 90-91Fugues numéro 35-06 septembre 2018 Page 92-93Fugues numéro 35-06 septembre 2018 Page 94-95Fugues numéro 35-06 septembre 2018 Page 96-97Fugues numéro 35-06 septembre 2018 Page 98-99Fugues numéro 35-06 septembre 2018 Page 100-101Fugues numéro 35-06 septembre 2018 Page 102-103Fugues numéro 35-06 septembre 2018 Page 104-105Fugues numéro 35-06 septembre 2018 Page 106-107Fugues numéro 35-06 septembre 2018 Page 108-109Fugues numéro 35-06 septembre 2018 Page 110-111Fugues numéro 35-06 septembre 2018 Page 112-113Fugues numéro 35-06 septembre 2018 Page 114-115Fugues numéro 35-06 septembre 2018 Page 116-117Fugues numéro 35-06 septembre 2018 Page 118-119Fugues numéro 35-06 septembre 2018 Page 120-121Fugues numéro 35-06 septembre 2018 Page 122-123Fugues numéro 35-06 septembre 2018 Page 124-125Fugues numéro 35-06 septembre 2018 Page 126-127Fugues numéro 35-06 septembre 2018 Page 128-129Fugues numéro 35-06 septembre 2018 Page 130-131Fugues numéro 35-06 septembre 2018 Page 132-133Fugues numéro 35-06 septembre 2018 Page 134-135Fugues numéro 35-06 septembre 2018 Page 136-137Fugues numéro 35-06 septembre 2018 Page 138-139Fugues numéro 35-06 septembre 2018 Page 140-141Fugues numéro 35-06 septembre 2018 Page 142-143Fugues numéro 35-06 septembre 2018 Page 144-145Fugues numéro 35-06 septembre 2018 Page 146-147Fugues numéro 35-06 septembre 2018 Page 148-149Fugues numéro 35-06 septembre 2018 Page 150-151Fugues numéro 35-06 septembre 2018 Page 152-153Fugues numéro 35-06 septembre 2018 Page 154-155Fugues numéro 35-06 septembre 2018 Page 156-157Fugues numéro 35-06 septembre 2018 Page 158-159Fugues numéro 35-06 septembre 2018 Page 160-161Fugues numéro 35-06 septembre 2018 Page 162-163Fugues numéro 35-06 septembre 2018 Page 164-165Fugues numéro 35-06 septembre 2018 Page 166