Fugues n°35-05 août 2018
Fugues n°35-05 août 2018
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°35-05 de août 2018

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Éditions Nitram

  • Format : (178 x 260) mm

  • Nombre de pages : 222

  • Taille du fichier PDF : 90,2 Mo

  • Dans ce numéro : votre guide de survie annuel.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 164 - 165  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
164 165
VOYAGE_EN ITALIE (PARTIE 1) Venise QUELQUES JOURS À VENISE Venise a la faculté de provoquer l’étonnement. Aucune image ne rend adéquatement l’ambiance de ses ruelles tortueuses, de ses minuscules places, de ses canaux et de ses églises. Avec raison, on dit souvent d’elle quelle est la ville romantique par excellence. Venise, c’est du charme presque à tous les coins de rue, un étrange mélange entre le déjà-vu (les nombreux films qui y ont été tourné, les photos célèbres n’y sont pas pour rien) et l’étonnement de la découverte, entre la carte postale et un grand plongeon dans le Moyen Âge. Venise, la Sérénissime (un surnom donné à la ville de Venise, entre le 8 e et le 18 e siècle, alors que la ville était une République, et qui est maintenant synonyme de Venise), est une ville tournée vers la mer, qui de tout temps a su préserver son indépendance. De ce glorieux passé, elle a gardé des palais et de vieilles demeures qui, aujourd’hui, sont autant de musées et d’hôtels (une minorité de Vénitiens demeurent à Venise même, préférant le Mestre plus abordable) qui témoignent de sa puissance passée. Le touriste qui visite Venise pour la première fois aura l’impression de visiter une ville Musée. D’une part, le quartier historique, composé d’une centaine d’iles, compte moins de 40 000 habitants, mais il voit débarquer chaque année plus de 20 millions de touristes. Ali et moi sommes arrivés à Venise un vendredi matin à 11h30. Le temps de passer les douanes, nous avons pris un bateau qui nous a mené vers l’agglomération d’îles et, à travers les canaux, à notre hôtel dans le Dorsoduro, le plus artistique des quartiers de Venise. Nous y avons commencé notre découverte de la Ville. On y trouve, entre autres, la Galleria Dell Acadamia. Cette galerie,//166 FUGUES.COM AOÛT 2018 installée dans un ancien couvent, renferme une collection exceptionnelle de peintures des plus grands artistes vénitiens (de Véronèse, du Titien ou du Tintoret). Amateurs d’art contemporain (et sachant que nous allions le lendemain au Palais des Dôges admirer des collections semblables), nous avons préféré visiter la Collection Peggy Guggenheim. Fille d’un milliardaire américain mort dans le naufrage du Titanic, Peggy Guggenheim a amassé l'une des plus belles collections d'art moderne d'Europe. On y trouve des œuvres de Picasso, de Braque, de Duchamp, de Mondrian, de Chagall, de Pollock, de Calder et de bien d’autres. En 1949, elle rachète le Palazzo Venier dei Leoni, un palais inachevé de Venise pour y vivre entourée de cette impresionnante collection de peintures et de sculptures. À sa mort le lieu est devenu un important musée à échelle humaine. Dorsoduro est l’un des quartiers de Venise les plus agréables pour boire un verre et manger tranquillement en se mêlant aux Vénitiens, ce que nous avons fait le premier soir de notre arrivée. On trouve aussi dans ce quartier, le seul club de la ville où l’on peut danser Le Piccolo Mondo, une disco minuscule qui rassemble les soirs de weekend une clientèle plutôt jeune, composée d’étudiants étrangers, d’artistes bohème et de touristes de passage. Après un déjeûner copieux à l’hôtel, le samedi matin, destination le palais des Doges, le plus célèbre palais de Venise. Situé Place Saint-Marc, au bord du Grand Canal, ce palais fut à la fois la résidence des doges mais aussi le siège du gouvernement et le palais de justice. C’est désormais un passage obligé pour toute visite à Venise. À mon avis, le Palais des Doges est la plus belle œuvre architecturale de Venise. Les meilleurs architectes, les meilleurs sculpteurs, et les plus grands maîtres se sont succédé pour concevoir et embellir au fil des ans, ce joyau du quartier San Marco mariant l’art gothique et de l’art byzantin. On accède à l’étage principal en empruntant l’escalier d’or, magnifiquement décoré de feuilles d’or et de peintures de Vénus et de Mercure. On y trouve la salle du scrutin, la salle du collège, la salle du conseil des Dix, la salle du Sénat, l’armurerie et la Salle du Grand Conseil, qui fait plus de 50 mètres de long sur plus de 20 mètres de large. Cette salle est magnifiquement décorée avec un plafond somptueux et des murs exposant les portraits des 70 et quelques premiers Doges de Venise. On traverse le pont des Soupirs et on visite les cellules de la Prison, tout en découvrant tout au long de la visite la richesse des peintures, des sculptures et des fresques qui ornent les murs et les plafonds du palais. Depuis la cour intérieure nous admirons l’Escalier des Géants, lieu d’investiture des Doges et qui doit son nom aux incroyables statues de Mercure, dieu du commerce et de Neptune, dieu de la mer, qui ont chacun de bien belles fesses. Entre la visite de l’incroyable Palais des Doges et un après-midi à la Biennale d’Architecture de Venise, nous prenons le temps de découvrir les rues au-
808063EX 808063EX



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Fugues numéro 35-05 août 2018 Page 1Fugues numéro 35-05 août 2018 Page 2-3Fugues numéro 35-05 août 2018 Page 4-5Fugues numéro 35-05 août 2018 Page 6-7Fugues numéro 35-05 août 2018 Page 8-9Fugues numéro 35-05 août 2018 Page 10-11Fugues numéro 35-05 août 2018 Page 12-13Fugues numéro 35-05 août 2018 Page 14-15Fugues numéro 35-05 août 2018 Page 16-17Fugues numéro 35-05 août 2018 Page 18-19Fugues numéro 35-05 août 2018 Page 20-21Fugues numéro 35-05 août 2018 Page 22-23Fugues numéro 35-05 août 2018 Page 24-25Fugues numéro 35-05 août 2018 Page 26-27Fugues numéro 35-05 août 2018 Page 28-29Fugues numéro 35-05 août 2018 Page 30-31Fugues numéro 35-05 août 2018 Page 32-33Fugues numéro 35-05 août 2018 Page 34-35Fugues numéro 35-05 août 2018 Page 36-37Fugues numéro 35-05 août 2018 Page 38-39Fugues numéro 35-05 août 2018 Page 40-41Fugues numéro 35-05 août 2018 Page 42-43Fugues numéro 35-05 août 2018 Page 44-45Fugues numéro 35-05 août 2018 Page 46-47Fugues numéro 35-05 août 2018 Page 48-49Fugues numéro 35-05 août 2018 Page 50-51Fugues numéro 35-05 août 2018 Page 52-53Fugues numéro 35-05 août 2018 Page 54-55Fugues numéro 35-05 août 2018 Page 56-57Fugues numéro 35-05 août 2018 Page 58-59Fugues numéro 35-05 août 2018 Page 60-61Fugues numéro 35-05 août 2018 Page 62-63Fugues numéro 35-05 août 2018 Page 64-65Fugues numéro 35-05 août 2018 Page 66-67Fugues numéro 35-05 août 2018 Page 68-69Fugues numéro 35-05 août 2018 Page 70-71Fugues numéro 35-05 août 2018 Page 72-73Fugues numéro 35-05 août 2018 Page 74-75Fugues numéro 35-05 août 2018 Page 76-77Fugues numéro 35-05 août 2018 Page 78-79Fugues numéro 35-05 août 2018 Page 80-81Fugues numéro 35-05 août 2018 Page 82-83Fugues numéro 35-05 août 2018 Page 84-85Fugues numéro 35-05 août 2018 Page 86-87Fugues numéro 35-05 août 2018 Page 88-89Fugues numéro 35-05 août 2018 Page 90-91Fugues numéro 35-05 août 2018 Page 92-93Fugues numéro 35-05 août 2018 Page 94-95Fugues numéro 35-05 août 2018 Page 96-97Fugues numéro 35-05 août 2018 Page 98-99Fugues numéro 35-05 août 2018 Page 100-101Fugues numéro 35-05 août 2018 Page 102-103Fugues numéro 35-05 août 2018 Page 104-105Fugues numéro 35-05 août 2018 Page 106-107Fugues numéro 35-05 août 2018 Page 108-109Fugues numéro 35-05 août 2018 Page 110-111Fugues numéro 35-05 août 2018 Page 112-113Fugues numéro 35-05 août 2018 Page 114-115Fugues numéro 35-05 août 2018 Page 116-117Fugues numéro 35-05 août 2018 Page 118-119Fugues numéro 35-05 août 2018 Page 120-121Fugues numéro 35-05 août 2018 Page 122-123Fugues numéro 35-05 août 2018 Page 124-125Fugues numéro 35-05 août 2018 Page 126-127Fugues numéro 35-05 août 2018 Page 128-129Fugues numéro 35-05 août 2018 Page 130-131Fugues numéro 35-05 août 2018 Page 132-133Fugues numéro 35-05 août 2018 Page 134-135Fugues numéro 35-05 août 2018 Page 136-137Fugues numéro 35-05 août 2018 Page 138-139Fugues numéro 35-05 août 2018 Page 140-141Fugues numéro 35-05 août 2018 Page 142-143Fugues numéro 35-05 août 2018 Page 144-145Fugues numéro 35-05 août 2018 Page 146-147Fugues numéro 35-05 août 2018 Page 148-149Fugues numéro 35-05 août 2018 Page 150-151Fugues numéro 35-05 août 2018 Page 152-153Fugues numéro 35-05 août 2018 Page 154-155Fugues numéro 35-05 août 2018 Page 156-157Fugues numéro 35-05 août 2018 Page 158-159Fugues numéro 35-05 août 2018 Page 160-161Fugues numéro 35-05 août 2018 Page 162-163Fugues numéro 35-05 août 2018 Page 164-165Fugues numéro 35-05 août 2018 Page 166-167Fugues numéro 35-05 août 2018 Page 168-169Fugues numéro 35-05 août 2018 Page 170-171Fugues numéro 35-05 août 2018 Page 172-173Fugues numéro 35-05 août 2018 Page 174-175Fugues numéro 35-05 août 2018 Page 176-177Fugues numéro 35-05 août 2018 Page 178-179Fugues numéro 35-05 août 2018 Page 180-181Fugues numéro 35-05 août 2018 Page 182-183Fugues numéro 35-05 août 2018 Page 184-185Fugues numéro 35-05 août 2018 Page 186-187Fugues numéro 35-05 août 2018 Page 188-189Fugues numéro 35-05 août 2018 Page 190-191Fugues numéro 35-05 août 2018 Page 192-193Fugues numéro 35-05 août 2018 Page 194-195Fugues numéro 35-05 août 2018 Page 196-197Fugues numéro 35-05 août 2018 Page 198-199Fugues numéro 35-05 août 2018 Page 200-201Fugues numéro 35-05 août 2018 Page 202-203Fugues numéro 35-05 août 2018 Page 204-205Fugues numéro 35-05 août 2018 Page 206-207Fugues numéro 35-05 août 2018 Page 208-209Fugues numéro 35-05 août 2018 Page 210-211Fugues numéro 35-05 août 2018 Page 212-213Fugues numéro 35-05 août 2018 Page 214-215Fugues numéro 35-05 août 2018 Page 216-217Fugues numéro 35-05 août 2018 Page 218-219Fugues numéro 35-05 août 2018 Page 220-221Fugues numéro 35-05 août 2018 Page 222