Fugues n°35-05 août 2018
Fugues n°35-05 août 2018
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°35-05 de août 2018

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Éditions Nitram

  • Format : (178 x 260) mm

  • Nombre de pages : 222

  • Taille du fichier PDF : 90,2 Mo

  • Dans ce numéro : votre guide de survie annuel.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 10 - 11  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
10 11
PLACE AU VILLAGE Chronique Préparer l’après « Boules » de Claude Cormier L’annonce du retrait du concept à partir de 2019 des boules multicolores « 18 Nuances de gai », le 31 mai dernier, lors de l’inauguration de la « Galerie blanc », fut un coup de tonnerre  : l’acolyte de l’architecte paysagiste Claude Cormier, Yanick Roberge, annonçait que 2018 serait la dernière année de cette « canopée », l’expression de Cormier lui-même. Évidemment, cela avait suscité toute une surprise et une certaine incrédulité dans la communauté LGBT et dans le Village gai montréalais. Présente ce jour-là, la mairesse Valérie Plante a reçu, elle aussi, la nouvelle avec bien de la stupeur. Elle indiquait, par la suite, son désir de rencontrer Claude Cormier et la SDC pour trouver un compromis. Finalement, après cette réunion moins de deux semaines plus tard, on annonçait en être venu à un accord et que les boules seraient de retour, en 2019, pour une dernière année ! La Société de développement commercial du Village (SDC), organisatrice de l’activité estivale Aires Libres, peut donc souffler et bien préparer l’avenir ! « Nous sommes très contents que les boules multicolores reviennent l’an prochain. Nous sommes bien heureux parce que nous aimons bien cette installation conçue par Claude Cormier. Cela nous donnera presque deux ans pour préparer un nouveau projet qui les remplacera. Cela répondait aussi aux désirs de bien des gens qui ont manifestés publiquement leur soutien à cette installation et c’était aussi le vœu des commerçants que cette installation puisse revenir », de dire Denis Brossard, le président du conseil d’administration de la SDC du Village. Denis Brossard fait ici référence à l’appel qui avait été lancé par le Collectif Carré Rose qui avait recueilli, en à peine quelques jours, près de 700 signatures sur une pétition, pour atteindre pas loin du double de signatures par la suite. Évidemment, M. Brossard est heureux, également, de l’intérêt et de l’implication de la mairesse de Montréal Valérie Plante dans ce dossier et de sa volonté de ramener les boules colorées. « C’est vraiment la rencontre avec la mairesse Plante qui a permis de trouver ce terrain d’entente pour//012 FUGUES.COM AOÛT 2018 2019 et de faire débloquer les choses. Nous sommes très contents de cette implication qui reconnaît ici l’œuvre de Claude [Cormier] et tout le travail de la SDC du Village et de ses partenaires, puisque un tel projet ne peut pas aller de l’avant sans l’implication financière de toutes les parties qui collaborent à ce projet », explique Denis Brossard. Rappelons que c’est depuis 2011 que la rue Sainte-Catherine, portion Village, est agrémentée de ces petites sphères, elles étaient d’abord « roses » puis, en 2017, elles prennent 18 teintes inspirées de la bannière arc-en-ciel, d’où les « 18 Nuances de gai » telles qu’appelées par Claude Cormier. Comme on le comprendra, le fait que Claude Cormier et son équipe se retirent après l’été 2019, cela laisse la porte www.villagegaimontreal.com ouverte à bien des possibilités. Par contre, comme on se l’imagine bien, on ne peut pas faire n’importe quoi ! « Pour 2020, la SDC du Village est déjà en mouvement, continue Denis Brossard. Maintenant que nous avons un échéancier clair, nous entamons le travail de trouver l’artiste ou l’équipe d’artistes qui réalisera le prochain projet. » Cette fois-ci, on procèdera par un concours sous forme d’invitation. Pourquoi ? « Parce que ça prend une expertise technique importante. Il y a aussi un avant et un après « Boules roses ». Par exemple, la Galerie blanc est un projet d’excellence, il nous faut donc avancer dans cette direction-là. […] On se doit de trouver des personnes expertes parce qu’on est dans le design urbain, dans le design d’architecture, et que ces PLACE AU VILLAGE EST RENDU POSSIBLE GRÂCE À LA COLLABORATION DE LA SDC DU VILLAGE. 1324, rue Sainte-Catherine Est, Montréal QC H2L 2H5 T. 514-529-1168
personnes doivent avoir une compréhension du paysage urbain, mais aussi des contraintes reliées à l’espace urbain et au cahier de charges et de pouvoir travailler avec la structure qui existe déjà », explique le président du conseil d’administration de la SDC, Denis Brossard. Comme c’est pour 2020, on nous dit que la sélection des artistes invités se fera rapidement afin d’en aboutir à une liste de firmes ou d’individus qui pourront soumissionner et oeuvrer sur leurs projets. « Grâce à la Galerie blanc, on a pu tisser des partenariats avec l’Opéra de Montréal et le Musée des beaux- arts de Montréal, donc on va voir comment on peut ajouter quelque chose au projet choisi avec de tels partenaires […] Notre réseautage est de très haut niveau en ce moment, on récolte les fruits de ce qu’on a semé au fil des ans, donc on veut voir les possibilités de collaborations avec les diverses organisations… », souligne Denis Brossard. « En tout, le projet de Claude Cormier a coûté plus de 2M$ en 8 ans, donc il faudra que le financement pour le prochain projet suive. D’où l’importance aussi de choisir rapidement un projet pour aller cogner à diverses portes. C’est plus facile de vendre quelque chose lorsqu’on a un visuel qu’avec les mains vides. On verra quels commanditaires, y compris notre partenaire du tout début, l’arrondissement de Ville-Marie, pourront financer un tel projet », note M. Brossard. Denis Brossard parle de l’apparente simplicité, également, des installations et, entre autres, de la passerelle qui nous permet d’aller au-dessus des boules. « Et pourtant, c’est complexe et cette façon de travailler va importer dans le choix des dossiers qui seront étudiés », insiste-t-il. Tel que vous l’avez sûrement remarqué si vous vous promenez le moindrement dans le Village gai de Montréal, les saules pleureurs plantés dans les bacs l’an passé n’ont malheureusement pas résisté aux rigueurs de l’hiver. On les a donc remplacé par des fleurs et d’autres arbustes. « Il faut conserver cette idée de couloir de verdure dans cet univers de béton et d’asphalte, mais il nous faut trouver la plante qui va durer plus qu’une saison. On va donc aller vers le Jardin botanique de Montréal pour nous conseiller en cette matière. Tout comme pour le reste, ce qui fait la beauté c’est le volume, la quantité et la répétition. Nous sommes définitivement en mode création et solution ! », déclare Denis Brossard. 6 ANDRÉC. PASSIOUR acpassiour@fugues.com 611025



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Fugues numéro 35-05 août 2018 Page 1Fugues numéro 35-05 août 2018 Page 2-3Fugues numéro 35-05 août 2018 Page 4-5Fugues numéro 35-05 août 2018 Page 6-7Fugues numéro 35-05 août 2018 Page 8-9Fugues numéro 35-05 août 2018 Page 10-11Fugues numéro 35-05 août 2018 Page 12-13Fugues numéro 35-05 août 2018 Page 14-15Fugues numéro 35-05 août 2018 Page 16-17Fugues numéro 35-05 août 2018 Page 18-19Fugues numéro 35-05 août 2018 Page 20-21Fugues numéro 35-05 août 2018 Page 22-23Fugues numéro 35-05 août 2018 Page 24-25Fugues numéro 35-05 août 2018 Page 26-27Fugues numéro 35-05 août 2018 Page 28-29Fugues numéro 35-05 août 2018 Page 30-31Fugues numéro 35-05 août 2018 Page 32-33Fugues numéro 35-05 août 2018 Page 34-35Fugues numéro 35-05 août 2018 Page 36-37Fugues numéro 35-05 août 2018 Page 38-39Fugues numéro 35-05 août 2018 Page 40-41Fugues numéro 35-05 août 2018 Page 42-43Fugues numéro 35-05 août 2018 Page 44-45Fugues numéro 35-05 août 2018 Page 46-47Fugues numéro 35-05 août 2018 Page 48-49Fugues numéro 35-05 août 2018 Page 50-51Fugues numéro 35-05 août 2018 Page 52-53Fugues numéro 35-05 août 2018 Page 54-55Fugues numéro 35-05 août 2018 Page 56-57Fugues numéro 35-05 août 2018 Page 58-59Fugues numéro 35-05 août 2018 Page 60-61Fugues numéro 35-05 août 2018 Page 62-63Fugues numéro 35-05 août 2018 Page 64-65Fugues numéro 35-05 août 2018 Page 66-67Fugues numéro 35-05 août 2018 Page 68-69Fugues numéro 35-05 août 2018 Page 70-71Fugues numéro 35-05 août 2018 Page 72-73Fugues numéro 35-05 août 2018 Page 74-75Fugues numéro 35-05 août 2018 Page 76-77Fugues numéro 35-05 août 2018 Page 78-79Fugues numéro 35-05 août 2018 Page 80-81Fugues numéro 35-05 août 2018 Page 82-83Fugues numéro 35-05 août 2018 Page 84-85Fugues numéro 35-05 août 2018 Page 86-87Fugues numéro 35-05 août 2018 Page 88-89Fugues numéro 35-05 août 2018 Page 90-91Fugues numéro 35-05 août 2018 Page 92-93Fugues numéro 35-05 août 2018 Page 94-95Fugues numéro 35-05 août 2018 Page 96-97Fugues numéro 35-05 août 2018 Page 98-99Fugues numéro 35-05 août 2018 Page 100-101Fugues numéro 35-05 août 2018 Page 102-103Fugues numéro 35-05 août 2018 Page 104-105Fugues numéro 35-05 août 2018 Page 106-107Fugues numéro 35-05 août 2018 Page 108-109Fugues numéro 35-05 août 2018 Page 110-111Fugues numéro 35-05 août 2018 Page 112-113Fugues numéro 35-05 août 2018 Page 114-115Fugues numéro 35-05 août 2018 Page 116-117Fugues numéro 35-05 août 2018 Page 118-119Fugues numéro 35-05 août 2018 Page 120-121Fugues numéro 35-05 août 2018 Page 122-123Fugues numéro 35-05 août 2018 Page 124-125Fugues numéro 35-05 août 2018 Page 126-127Fugues numéro 35-05 août 2018 Page 128-129Fugues numéro 35-05 août 2018 Page 130-131Fugues numéro 35-05 août 2018 Page 132-133Fugues numéro 35-05 août 2018 Page 134-135Fugues numéro 35-05 août 2018 Page 136-137Fugues numéro 35-05 août 2018 Page 138-139Fugues numéro 35-05 août 2018 Page 140-141Fugues numéro 35-05 août 2018 Page 142-143Fugues numéro 35-05 août 2018 Page 144-145Fugues numéro 35-05 août 2018 Page 146-147Fugues numéro 35-05 août 2018 Page 148-149Fugues numéro 35-05 août 2018 Page 150-151Fugues numéro 35-05 août 2018 Page 152-153Fugues numéro 35-05 août 2018 Page 154-155Fugues numéro 35-05 août 2018 Page 156-157Fugues numéro 35-05 août 2018 Page 158-159Fugues numéro 35-05 août 2018 Page 160-161Fugues numéro 35-05 août 2018 Page 162-163Fugues numéro 35-05 août 2018 Page 164-165Fugues numéro 35-05 août 2018 Page 166-167Fugues numéro 35-05 août 2018 Page 168-169Fugues numéro 35-05 août 2018 Page 170-171Fugues numéro 35-05 août 2018 Page 172-173Fugues numéro 35-05 août 2018 Page 174-175Fugues numéro 35-05 août 2018 Page 176-177Fugues numéro 35-05 août 2018 Page 178-179Fugues numéro 35-05 août 2018 Page 180-181Fugues numéro 35-05 août 2018 Page 182-183Fugues numéro 35-05 août 2018 Page 184-185Fugues numéro 35-05 août 2018 Page 186-187Fugues numéro 35-05 août 2018 Page 188-189Fugues numéro 35-05 août 2018 Page 190-191Fugues numéro 35-05 août 2018 Page 192-193Fugues numéro 35-05 août 2018 Page 194-195Fugues numéro 35-05 août 2018 Page 196-197Fugues numéro 35-05 août 2018 Page 198-199Fugues numéro 35-05 août 2018 Page 200-201Fugues numéro 35-05 août 2018 Page 202-203Fugues numéro 35-05 août 2018 Page 204-205Fugues numéro 35-05 août 2018 Page 206-207Fugues numéro 35-05 août 2018 Page 208-209Fugues numéro 35-05 août 2018 Page 210-211Fugues numéro 35-05 août 2018 Page 212-213Fugues numéro 35-05 août 2018 Page 214-215Fugues numéro 35-05 août 2018 Page 216-217Fugues numéro 35-05 août 2018 Page 218-219Fugues numéro 35-05 août 2018 Page 220-221Fugues numéro 35-05 août 2018 Page 222