Fugues n°33-06 septembre 2016
Fugues n°33-06 septembre 2016
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°33-06 de septembre 2016

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Éditions Nitram

  • Format : (184 x 260) mm

  • Nombre de pages : 166

  • Taille du fichier PDF : 80,5 Mo

  • Dans ce numéro : redécouvrir Mapplethorpe.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 34 - 35  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
34 35
PLACE AU VILLAGE _ ÉVÉNEMENT Weekend Fétiche de Montréal DU FÉTICHISME, DU GLAMOUR ET DE LA FANTAISIE ! Des soirées glamour, des espaces dédiés aux jeux de rôles et de soumission, des flamboyantes présentations de mode fétichiste, une expo, des ateliers, des évènements bouffe, des randonnées photos fétiches et plusieurs autres activités en plein cœur du Village, c’est ce qui nous attend du 31 aout au 5 septembre, pour la 12 e édition du Weekend Fétiche de Montréal… Oui encore cette année, durant le long weekend de la Fête du travail, les amateurs de fétichisme s’y donneront rendez-vous. Les activités seront nombreuses et l’occasion de renouer les amitiés sera de mise. Le tout en collaboration avec la Société de développement commercial (SDC) du Village. On nous propose ici «6 jours et nuits dans un univers de pur plaisir et de fantaisie» ! Le 1 er septembre, le Cabaret Cleopatra (1230, Saint-Laurent, Village-adjacent) accueille, dès 22h, le Kabaret Kink Soirée burlesque et //////////// 034 FUGUES.COM SEPTEMBRE 2016 PLACE AU VILLAGE EST RENDU POSSIBLE GRÂCE À LA COLLABORATION DE LA SDC DU VILLAGE. 1324, rue Sainte-Catherine Est, Montréal QC H2L 2H5 T. 514-529-1168 TGXD Rendez-vous ; l’Expo Kink, à l’Hôtel Gouverneur de la Place Dupuis, dès le vendredi 2 septembre. Plus tard, dès 22h, le party Underworld Village se tient au Club Play (1450, Sainte-Catherine Est). Le dimanche, après le brunch kinky Chez Cora du Village et quelques cocktails, on se dirigera vers le « Dusk ‘Till Dawn : Nuit de jeux SM et Masques », de 22h à 6h, une vraie soirée de jeux durant huit heures ! Tout ce kinky Weekend Fétiche Montréal ne serait pas possible sans le travail acharné de son président fondateur, Éric Paradis. Mais qu’est-ce qui le passionne autant pour continuer ce festival pour une 12 e édition ? «Chaque année nous devons relever de nouveaux défis et nous forgeons de nouveaux partenariats car la faune du Village est toujours en effervescence. Lorsque l’on y met du positif et un solide travail d’équipe, tous y trouvent leur compte. À titre d’exemple, le partenariat avec Yanick Daigle des Garçons Sculpteurs qui, l’an dernier, a relevé le défi de créer d’extraordinaires coiffures pour tous les mannequins de la présentation «Mode en Folie». Ce fût un immense succès et nous avons eu un reportage de 150 photos dans le Huffington Post. Une belle récompense pour ceux et celles qui y ont participé ! C’est, je le crois, cet engouement de tous et de chacun, tant au niveau de notre équipe que de nos collaborateurs, qui continue de porter ma propre passion», explique Éric Paradis. PHOTO_ RICHARD TRAVERSY
PHOTOS_ ROBERT GILNBERT POURWEEKEND FÉTICHE DE MONTRÉAL Et qu'est-ce qu'il y a de différent par rapport à la 11 e édition ? «Nous proposons une plus grande interaction avec les commerçants du Village. Que ce soit en proposant trois pôles d’animations où avec une croissance marquée d’activités avec les restaurants et les clubs du Village, nous sommes heureux de faire vivre un moment tout en beauté, ici-même, à quelques centaines de touristes internationaux qui participeront à la vingtaine d’activités. Le Village offre un potentiel surprenant au niveau touristique et il est important de souligner que ce que nous prenons parfois pour acquis devient souvent source d’émerveillement pour les visiteurs que nous accueillons chaque année depuis 2005 !», dit le président fondateur du Weekend Fétiche Montréal, Éric Paradis. Quels sont les points majeurs à ne pas manquer cette année selon Éric Paradis ? «Les trois points de présentations que nous offri-rons dans le Village, précise M. Paradis. Les présentations de «Shibari» sur le tapis rouge au Restaurant 1000 Grammes et la présentation de design mode et coiffure «Mode en Folie» animé par Christian Généreux (M. Cuir Montréal 2016) devant les Garçons Sculpteurs du vendredi seront rehaussés d’une présentation «Shibari Mode en Folie» devant le Club Unity le samedi soir. Il y aura des surprises et ce sera une vraie présentation sur grand tapis rouge dans le plus pur style «Hollywood» [défilé de mode qui comprendra Il Boléro, Raezor Latex, Patrice Catanzaro, Cheeky Latex, Exess Latex, Cyntault Creations, Ausrie Fel et KDN Kriminal Dance Nation, présentation de danse]. Cette présentation est assez spéciale à mes yeux car tous les participants du Weekend Fétiche de Montréal seront invités à y prendre part. Notre événement se veut, avant toute chose, inclusif et rassembleur, à l’image du Village. Tous les styles et orientations y sont bienvenus ! Impossible de ne pas faire mention de la présentation grandiose soulignant le 25 e anniversaire du magasin Il Bolero. L’influence de ce magasin se fait souvent sentir au niveau de nos participants locaux qui fréquentent cet emporium fétiche de Montréal. Au plus grand plaisir de nos participants, Il Bolero contribue à notre événement depuis plusieurs années en offrant de superbes présentations mode. Cette présentation à grand déploiement aura lieu le samedi 3 septembre au Club Unity (dès 22h au 1171, Sainte-Catherine Est) dans le cadre de la soirée du Bal Latextacy Fairytale.» 6 ANDRÉ C. PASSIOUR Infos : http://montrealfetishweekend.com NOUVEAU MEMBRE AU C.A. DE LA SDC DU VILLAGE Bernard Plante, directeur général SDC du Village a confirmer un nouvel arrivé au conseil d’administration de la SDC. «Il nous fait grand plaisir d’annoncer la nomination de Martin Nadeau, propriétaire du restaurant St-Hubert, au sein du C.A. de la SDC du Village». DE L’ART POUR LA 11 e NUIT BLANCHE À TORONTO, LE 1 er OCTOBRE Les amateurs d’art contemporain se donnent souvent rendez-vous à Toronto pour différentes foires d’art d’envergure; ce sera le cas en octobre dans le cadre de la onzième Nuit Blanche, qui se tiendra, cette année, le samedi 1 er octobre. Le temps d’une nuit, c’est tout le centre-ville de la Ville-Reine qui se transformera grâce à l’intervention de plus de 400 artistes locaux, nationaux et internationaux dans un quadrilatère qui part du Distillery District jusqu’à Little Portugal et qui se rend au nord jusqu’à St. Clair Avenue. En tout, c’est plus plus de 80 expositions, installations, lectures publiques et projets spéciaux qui seront présentés le temps d’une nuit blanche (et même plus !). L’objectif recherché est de rendre l’art encore plus accessible à tous, incluant les Québécois intéressés à profiter d’un week-end à Toronto ! À travers la programmation de la Nuit Blanche, plusieurs projets spéciaux seront mis de l’avant aux quatre coins de la ville. Il s’agit principalement d’installations à grand déploiement, dont OBLIVION un ensemble de trois projets présentés au Nathan Philip Square et près de l’Hôtel-de- Ville, sur un des aspects esssentiels de notre existence cosmique, le soleil. FACING THE SKY, tout le long du lac, entre Bay Street et le Harbourfront Centre, proposera une dizaine de projets où les artistes ont tourné leurs yeux vers le ciel... Le long de la rue Bay entre les rues Dundas et Front, AND THE TRANSFORMATION REVEALS, de la commissaire Camille Hong Xin, proposera une dizaine de projets abordant la thématique du mystère de la transformation et de la métamorphose. Le passage du temps, la méditation et leur importance dans l’histoire seront abordés par les projets regroupés sous MILITANT NOSTALGIA et WHEN HISTORY MEETS MEMORY et présentés sur la rue John, entre les rues Dundas et Front. Parmi les autres circuits à découvrir, notez que plus d’une dizaine de musées ouvriront leurs portes toute la nuit et organiseront une programmation spécifique pour l’événement qui grandi vraiment en beauté et en qualité à chaque année. 6 NUIT BLANCHE à TORONTO - Le 1 er octobre 2016 http://www.nbto.com



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Fugues numéro 33-06 septembre 2016 Page 1Fugues numéro 33-06 septembre 2016 Page 2-3Fugues numéro 33-06 septembre 2016 Page 4-5Fugues numéro 33-06 septembre 2016 Page 6-7Fugues numéro 33-06 septembre 2016 Page 8-9Fugues numéro 33-06 septembre 2016 Page 10-11Fugues numéro 33-06 septembre 2016 Page 12-13Fugues numéro 33-06 septembre 2016 Page 14-15Fugues numéro 33-06 septembre 2016 Page 16-17Fugues numéro 33-06 septembre 2016 Page 18-19Fugues numéro 33-06 septembre 2016 Page 20-21Fugues numéro 33-06 septembre 2016 Page 22-23Fugues numéro 33-06 septembre 2016 Page 24-25Fugues numéro 33-06 septembre 2016 Page 26-27Fugues numéro 33-06 septembre 2016 Page 28-29Fugues numéro 33-06 septembre 2016 Page 30-31Fugues numéro 33-06 septembre 2016 Page 32-33Fugues numéro 33-06 septembre 2016 Page 34-35Fugues numéro 33-06 septembre 2016 Page 36-37Fugues numéro 33-06 septembre 2016 Page 38-39Fugues numéro 33-06 septembre 2016 Page 40-41Fugues numéro 33-06 septembre 2016 Page 42-43Fugues numéro 33-06 septembre 2016 Page 44-45Fugues numéro 33-06 septembre 2016 Page 46-47Fugues numéro 33-06 septembre 2016 Page 48-49Fugues numéro 33-06 septembre 2016 Page 50-51Fugues numéro 33-06 septembre 2016 Page 52-53Fugues numéro 33-06 septembre 2016 Page 54-55Fugues numéro 33-06 septembre 2016 Page 56-57Fugues numéro 33-06 septembre 2016 Page 58-59Fugues numéro 33-06 septembre 2016 Page 60-61Fugues numéro 33-06 septembre 2016 Page 62-63Fugues numéro 33-06 septembre 2016 Page 64-65Fugues numéro 33-06 septembre 2016 Page 66-67Fugues numéro 33-06 septembre 2016 Page 68-69Fugues numéro 33-06 septembre 2016 Page 70-71Fugues numéro 33-06 septembre 2016 Page 72-73Fugues numéro 33-06 septembre 2016 Page 74-75Fugues numéro 33-06 septembre 2016 Page 76-77Fugues numéro 33-06 septembre 2016 Page 78-79Fugues numéro 33-06 septembre 2016 Page 80-81Fugues numéro 33-06 septembre 2016 Page 82-83Fugues numéro 33-06 septembre 2016 Page 84-85Fugues numéro 33-06 septembre 2016 Page 86-87Fugues numéro 33-06 septembre 2016 Page 88-89Fugues numéro 33-06 septembre 2016 Page 90-91Fugues numéro 33-06 septembre 2016 Page 92-93Fugues numéro 33-06 septembre 2016 Page 94-95Fugues numéro 33-06 septembre 2016 Page 96-97Fugues numéro 33-06 septembre 2016 Page 98-99Fugues numéro 33-06 septembre 2016 Page 100-101Fugues numéro 33-06 septembre 2016 Page 102-103Fugues numéro 33-06 septembre 2016 Page 104-105Fugues numéro 33-06 septembre 2016 Page 106-107Fugues numéro 33-06 septembre 2016 Page 108-109Fugues numéro 33-06 septembre 2016 Page 110-111Fugues numéro 33-06 septembre 2016 Page 112-113Fugues numéro 33-06 septembre 2016 Page 114-115Fugues numéro 33-06 septembre 2016 Page 116-117Fugues numéro 33-06 septembre 2016 Page 118-119Fugues numéro 33-06 septembre 2016 Page 120-121Fugues numéro 33-06 septembre 2016 Page 122-123Fugues numéro 33-06 septembre 2016 Page 124-125Fugues numéro 33-06 septembre 2016 Page 126-127Fugues numéro 33-06 septembre 2016 Page 128-129Fugues numéro 33-06 septembre 2016 Page 130-131Fugues numéro 33-06 septembre 2016 Page 132-133Fugues numéro 33-06 septembre 2016 Page 134-135Fugues numéro 33-06 septembre 2016 Page 136-137Fugues numéro 33-06 septembre 2016 Page 138-139Fugues numéro 33-06 septembre 2016 Page 140-141Fugues numéro 33-06 septembre 2016 Page 142-143Fugues numéro 33-06 septembre 2016 Page 144-145Fugues numéro 33-06 septembre 2016 Page 146-147Fugues numéro 33-06 septembre 2016 Page 148-149Fugues numéro 33-06 septembre 2016 Page 150-151Fugues numéro 33-06 septembre 2016 Page 152-153Fugues numéro 33-06 septembre 2016 Page 154-155Fugues numéro 33-06 septembre 2016 Page 156-157Fugues numéro 33-06 septembre 2016 Page 158-159Fugues numéro 33-06 septembre 2016 Page 160-161Fugues numéro 33-06 septembre 2016 Page 162-163Fugues numéro 33-06 septembre 2016 Page 164-165Fugues numéro 33-06 septembre 2016 Page 166