Fugues n°33-06 septembre 2016
Fugues n°33-06 septembre 2016
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°33-06 de septembre 2016

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Éditions Nitram

  • Format : (184 x 260) mm

  • Nombre de pages : 166

  • Taille du fichier PDF : 80,5 Mo

  • Dans ce numéro : redécouvrir Mapplethorpe.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 154 - 155  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
154 155
SEXYS_PORNSTARS En bref PANEL SUR LA PORNO DURANT FIERTÉ MONTRÉAL 2016 DU SÉRIEUX, DE L’HUMOUR ET DE LA CAMARADERIE De 120 à 130 personnes ou plus s’engouffraient dans la salle du Centre St-Pierre remplie à pleine capacité… De nombreux fans, des curieux, mais aussi des gens, majoritairement des hommes, venaient s’informer sur comment fonctionne la porno. et la vie que mènent les pornstars à l’intérieur et à l’extérieur de l’industrie... Les Gabriel Clark, Brandon Jones et Marko Lebeau se sont fait un plaisir de répondre aux questions du public lors de ce panel appelé «#Pornstars», le premier du genre organisé par Fierté Montréal. ///////////// 154 FUGUES.COM SEPTEMBRE 2016 La drag Kitana animait le panel de manière magistrale autant en français qu’en anglais. «Wow ! On ne s’attendait pas à une «crowd» comme celle-ci ! Merci beaucoup à tous d’être présents aujourd’hui», a dit d’entrée de jeu un Brandon Jones très surpris de l’assistance aussi nombreuse. Ce panel réunissait ainsi sur l’estrade trois porn stars québécoises aux orientations sexuelles diverses : Gabriel Clark, un bisexuel, Marko Lebeau, un hétéro, et Brandon Jones, un gai. Mais, ici, on a bien vu comment on dépasse les simples étiquettes du «straight» ou du «bi» ou du «gay for pay», du gars hétéro qui ne joue dans la porno gaie que pour l’argent… «Je ne me considère pas comme un gay for pay, parce que j’aime tourner avec des gars gais, bis et avec des femmes, mais je trouve cela plus facile de jouer avec des gars qu’avec des filles. Je suis en relation de couple depuis plus de cinq ans avec la même femme, mais j’aime tourner des scènes de sexe avec des gars. Pour moi, c’était tout à fait normal», explique Marko Lebeau qui est passé du devant à l’arrière de la caméra, pour son site MenofMontreal.com. Les gens voulaient tout savoir sur le milieu de la porno, de l’anecdote aux tests de dépistage, aux amours entre vedettes, à la technique, à l’usage de drogues, etc. Du sérieux au plus comique, le public a adoré les réponses des trois amis de longue date qui se côtoient dans la vie et qui ont raconté, de manière simple, les diverses situations. «J’ai déjà fait un tournage pour un grand studio (Falcon), c’était dans le désert de Californie, il faisait 40o presque, c’était très, très chaud, cela faisait des heures et des heures qu’on tournait, les acteurs ne bandaient plus, on dégoutait de partout, c’était l’enfer et ils ont voulu essayer de tourner la scène de baise avec un drone, celui-ci s’est accroché aux branches supérieures d’un palmier, on ne pouvait pas le dégager et il a fini par exploser, c’était l’enfer ! Ce fut un des pires tournages que j’ai connu», de décrire Brandon Jones. Jones a récemment, justement, filmé avec Marko Lebeau quelques scènes dans le désert à l’extérieur de Las Vegas pour son tout nouveau site JonesExposed.com. De manière moins drôle, on a appris que les vedettes, peu importe qu’elles fassent du bareback (sexe sans condom) ou pas, doivent s’astreindre à un test mensuel de dépistage du VIH. «Et, lorsqu’on se présente sur le plateau de tournage, il faut que la porn star ait les résultats du test avec elle, poursuit Marko Lebeau qui a commencé comme danseur nu au club Campus. Cela dépend du studio, mais les maisons majeures aux Etats-Unis vont procéder avec leurs propres médecins qui feront passer les tests. Cependant, c’est aussi une question de réputation de l’acteur, lorsqu’on est un acteur professionnel, on ne veut pas passer quelque chose à ses partenaires, on veut que la santé soit primordiale parce qu’on veut tous vivre le plus longtemps possible et en santé.» «Est-ce vrai que c’est moins payant de faire des scènes hétéros que gaies ?», a demandé un participant ? Avec sa gestuelle, le très sympa Gabriel Clark a pris le micro pour répondre à cet homme et a fait rire la salle plusieurs fois. «Oh que oui ! C’est très vrai ! Dans le milieu straight, il faut comprendre que ce qui est important c’est la fille, pas le gars, lui, c’est un accessoire ! Un gars qui jouera dans une scène hétéro gagnera bien moins que la fille et encore moins que dans une scène porno gaie. Souvent d’ailleurs, on ne verra pas grand-chose du gars que son bas-ventre et c’est tout. J’ai déjà été dans des tournages où le réalisateur était tout attentionné avec la fille, «est-ce que ça va, comment tu te sens maintenant ?», et lorsqu’il se tourne vers le gars, il lui crie «bande, bande, bande dur !»… Donc oui, si on veut que ce soit plus payan,t il faut en faire beaucoup, mais là encore ce sera toujours moins que dans la porno gaie!» Les trois vedettes porno québécoises ont remercié plusieurs fois Fierté Montréal pour cette belle initiative de laisser la chance au public de se familiariser avec ce milieu et de discuter ouvertement… Manifestement, le succès de l’activité répondait à un besoin… Peut-être donc à l’an prochain ? 6 ANDRÉ PASSIOUR
412027 SPÉCIAL CASIERS & CHAMBRETTES 12 HRES 12 99 $TX INC. ÉTUDIANT MOITIÉ PRIX AVEC CARTE VALIDE.. OUVERT 7 JOURS - 24H • CHAMBRETTES • SUITES • CASIERS • SAUNA SEC • TOURBILLON • CASSE-CROÛTE • AIR CLIMATISÉ • ÉCRAN GÉANT • SUR 3 ÉTAGES POUR MIEUX VOUS SERVIR! • STATIONNEMENT GRATUIT À TOUS NOS CLIENTS 1286, CH. CHAMBLY LONGUEUIL 450.677.1286 À 10 minutes du pont Jacques-Cartier et du tunnel Louis-Hippolyte Lafontaine. Métro Longueuil, autobus 8 ou 88



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Fugues numéro 33-06 septembre 2016 Page 1Fugues numéro 33-06 septembre 2016 Page 2-3Fugues numéro 33-06 septembre 2016 Page 4-5Fugues numéro 33-06 septembre 2016 Page 6-7Fugues numéro 33-06 septembre 2016 Page 8-9Fugues numéro 33-06 septembre 2016 Page 10-11Fugues numéro 33-06 septembre 2016 Page 12-13Fugues numéro 33-06 septembre 2016 Page 14-15Fugues numéro 33-06 septembre 2016 Page 16-17Fugues numéro 33-06 septembre 2016 Page 18-19Fugues numéro 33-06 septembre 2016 Page 20-21Fugues numéro 33-06 septembre 2016 Page 22-23Fugues numéro 33-06 septembre 2016 Page 24-25Fugues numéro 33-06 septembre 2016 Page 26-27Fugues numéro 33-06 septembre 2016 Page 28-29Fugues numéro 33-06 septembre 2016 Page 30-31Fugues numéro 33-06 septembre 2016 Page 32-33Fugues numéro 33-06 septembre 2016 Page 34-35Fugues numéro 33-06 septembre 2016 Page 36-37Fugues numéro 33-06 septembre 2016 Page 38-39Fugues numéro 33-06 septembre 2016 Page 40-41Fugues numéro 33-06 septembre 2016 Page 42-43Fugues numéro 33-06 septembre 2016 Page 44-45Fugues numéro 33-06 septembre 2016 Page 46-47Fugues numéro 33-06 septembre 2016 Page 48-49Fugues numéro 33-06 septembre 2016 Page 50-51Fugues numéro 33-06 septembre 2016 Page 52-53Fugues numéro 33-06 septembre 2016 Page 54-55Fugues numéro 33-06 septembre 2016 Page 56-57Fugues numéro 33-06 septembre 2016 Page 58-59Fugues numéro 33-06 septembre 2016 Page 60-61Fugues numéro 33-06 septembre 2016 Page 62-63Fugues numéro 33-06 septembre 2016 Page 64-65Fugues numéro 33-06 septembre 2016 Page 66-67Fugues numéro 33-06 septembre 2016 Page 68-69Fugues numéro 33-06 septembre 2016 Page 70-71Fugues numéro 33-06 septembre 2016 Page 72-73Fugues numéro 33-06 septembre 2016 Page 74-75Fugues numéro 33-06 septembre 2016 Page 76-77Fugues numéro 33-06 septembre 2016 Page 78-79Fugues numéro 33-06 septembre 2016 Page 80-81Fugues numéro 33-06 septembre 2016 Page 82-83Fugues numéro 33-06 septembre 2016 Page 84-85Fugues numéro 33-06 septembre 2016 Page 86-87Fugues numéro 33-06 septembre 2016 Page 88-89Fugues numéro 33-06 septembre 2016 Page 90-91Fugues numéro 33-06 septembre 2016 Page 92-93Fugues numéro 33-06 septembre 2016 Page 94-95Fugues numéro 33-06 septembre 2016 Page 96-97Fugues numéro 33-06 septembre 2016 Page 98-99Fugues numéro 33-06 septembre 2016 Page 100-101Fugues numéro 33-06 septembre 2016 Page 102-103Fugues numéro 33-06 septembre 2016 Page 104-105Fugues numéro 33-06 septembre 2016 Page 106-107Fugues numéro 33-06 septembre 2016 Page 108-109Fugues numéro 33-06 septembre 2016 Page 110-111Fugues numéro 33-06 septembre 2016 Page 112-113Fugues numéro 33-06 septembre 2016 Page 114-115Fugues numéro 33-06 septembre 2016 Page 116-117Fugues numéro 33-06 septembre 2016 Page 118-119Fugues numéro 33-06 septembre 2016 Page 120-121Fugues numéro 33-06 septembre 2016 Page 122-123Fugues numéro 33-06 septembre 2016 Page 124-125Fugues numéro 33-06 septembre 2016 Page 126-127Fugues numéro 33-06 septembre 2016 Page 128-129Fugues numéro 33-06 septembre 2016 Page 130-131Fugues numéro 33-06 septembre 2016 Page 132-133Fugues numéro 33-06 septembre 2016 Page 134-135Fugues numéro 33-06 septembre 2016 Page 136-137Fugues numéro 33-06 septembre 2016 Page 138-139Fugues numéro 33-06 septembre 2016 Page 140-141Fugues numéro 33-06 septembre 2016 Page 142-143Fugues numéro 33-06 septembre 2016 Page 144-145Fugues numéro 33-06 septembre 2016 Page 146-147Fugues numéro 33-06 septembre 2016 Page 148-149Fugues numéro 33-06 septembre 2016 Page 150-151Fugues numéro 33-06 septembre 2016 Page 152-153Fugues numéro 33-06 septembre 2016 Page 154-155Fugues numéro 33-06 septembre 2016 Page 156-157Fugues numéro 33-06 septembre 2016 Page 158-159Fugues numéro 33-06 septembre 2016 Page 160-161Fugues numéro 33-06 septembre 2016 Page 162-163Fugues numéro 33-06 septembre 2016 Page 164-165Fugues numéro 33-06 septembre 2016 Page 166