Fugues n°33-06 septembre 2016
Fugues n°33-06 septembre 2016
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°33-06 de septembre 2016

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Éditions Nitram

  • Format : (184 x 260) mm

  • Nombre de pages : 166

  • Taille du fichier PDF : 80,5 Mo

  • Dans ce numéro : redécouvrir Mapplethorpe.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 134 - 135  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
134 135
CONSO_MODE ET BEAUTÉ Mode italienne Marqueur de goût et de sophistication depuis des générations, le style italien aurait pu, à n’en pas douter, faire l’objet de nombre d’expositions. Et pourtant… « Il n’en est rien», regrette Sonnet Stanfill, commissaire de l’exposition Eleganza : la mode italienne de 1945 à aujourd’hui qui est à Montréal jusqu’au 25 septembre après sa présentation au Victoria & Albert Museum (V&A) de Londres. «Et, dans tous les cas, nous visions cette fois quelque chose de totalement différent ». Cette impressionnante exposition organisée par le Victoria and Albert Museum de Londres célèbre le travail des designers les plus réputés qui ont marqué l’univers de la mode italienne, et plus particulièrement la période suivant la Seconde Guerre mondiale. Sonnet Stanfill, qui préside à la destinée de la mode contemporaine et du XXe siècle au V&A, avait à cœur d’utiliser la collection du musée, l’une des plus importantes et des plus exhaustives au monde, afin de mettre en lumière l’influence cruciale et la puissance jamais démentie de la mode italienne, de la fin de la Seconde Guerre mondiale à aujourd’hui. Cinq ans de labeur ont été nécessaires pour monter l’exposition. Plus qu’aucune autre, la mode italienne est «un spectacle. L’Italie est imprégnée par la passeggiata, la traditionnelle déambulation du soir devant //////////// 134 FUGUES.COM SEPTEMBRE 2016 DERNIÈRE CHANCE DE VOIR L’EXPO ELEGANZA AU MUSÉE M C CORD les cafés et les bars». C’est toutefois le marché américain qui contribue à l’évolution de la mode italienne hors de l’artisanat traditionnel, les «Américaines jetant davantage leur dévolu sur des tenues plus portables, plus simples d’entretien et davantage adaptées à leur vie active». L’influence américaine se poursuit dans les années 1960 : « Sur les plateaux et en dehors, de Cinecittà à Rome, les acteurs hollywoodiens, leurs expéditions magasinage à Florence et leurs vacances sur la côte amalfitaine, font la une des magazines people et de mode ». Audrey Hepburn et Gregory Peck dans Vacances romaines, Liz Taylor et Richard Burton dans Cléopâtre – sont autant d’ambassadeurs de la mode italienne. La mode masculine n’est pas en reste dans l’expo Eleganza. La couture italienne, le tricot et le sportswear véhiculent le sprezzatura masculin, une forme d’élégance nonchalante qui trouve un large écho dans le monde entier. L’allure italienne est moins formelle et structurée que celle de Savile Row à Londres. La mode masculine italienne connaît plusieurs âges d’or, à commencer par le début des années 1950 quand Brioni imagine le premier défilé pour hommes. La hausse de la demande dont fait l’objet le luxe dans les pays émergents annonce une autre période notoire. Vous n’avez pas vu encore cette expo exceptionnelle? Il ne vous reste que quelqeus semaines pour admirer de multiples robes et créations de Valentino, Armani, Fendi, Prada, Dolce & Gabbana et Emilio Pucci, pour n’en nommer que quelques-uns. Vous découvrirez les pièces de talents émergents et admirer de nombreux accessoires, photographies, magazines, dessins et extraits de films; véritables témoins du glamour et de l’influence de la mode italienne, de 1945 à aujourd’hui. 6 HECTOR CARTIER ELEGANZA - la mode italienne de 1945 à aujourd’hui, jusqu’au 25 septembre, au Musée McCord de Montréal, 690, rue Sherbrooke Ouest, Montréal (Québec) T. 514 398-7100 www.mccord-museum.qc.ca/fr JACK BLACK DÉVOILE 2 NOUVEAUX PRODUITS POUR L’AUTOMNE 2016 Jack Black est réputé pour l’efficacité de ses produits, utilisant les dernières technologies pour créer des formules à base d’ingrédients de qualité, d’origine naturelle, certains biologiques, sans fragrance ni colorant artificiel, sans parabène et sans cruauté envers les animaux. Le premier produit, Clean Break, est un hydratant quotidien pour le visage, sans huile, qui convient à tous les types de peau. Pure et simple, sa formule légère offre un supplément immédiat d’hydratation pour une peau rafraichie, d’apparence plus saine, au fini mat et naturel. Le thé blanc biologique et l’Algue brune, qu’on y trouve, offre une protection antioxydant et la niacinamide aide à uniformiser le teint. Offert dès septembre 2016 exclusivement chez Sephora au coût de 39 $. Offert cet automne dans un format pratique et classique, le The Stick Baume à lèvres naturel est un baume en bâtonqui hydrate et revitalise instantanément les lèvres. Sa formule élaborée à partir de beurre de cacao, de vitamine C, d’huile de menthe poivrée et d’huile de Jojoba naturelles, sans cire s’applique en douceur et procure une hydratation apaisante. Disponible dès octobre 2016 via le site web de la marque de soins... 6 HECTOR CARTIER www.getjackblack.ca
512030



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Fugues numéro 33-06 septembre 2016 Page 1Fugues numéro 33-06 septembre 2016 Page 2-3Fugues numéro 33-06 septembre 2016 Page 4-5Fugues numéro 33-06 septembre 2016 Page 6-7Fugues numéro 33-06 septembre 2016 Page 8-9Fugues numéro 33-06 septembre 2016 Page 10-11Fugues numéro 33-06 septembre 2016 Page 12-13Fugues numéro 33-06 septembre 2016 Page 14-15Fugues numéro 33-06 septembre 2016 Page 16-17Fugues numéro 33-06 septembre 2016 Page 18-19Fugues numéro 33-06 septembre 2016 Page 20-21Fugues numéro 33-06 septembre 2016 Page 22-23Fugues numéro 33-06 septembre 2016 Page 24-25Fugues numéro 33-06 septembre 2016 Page 26-27Fugues numéro 33-06 septembre 2016 Page 28-29Fugues numéro 33-06 septembre 2016 Page 30-31Fugues numéro 33-06 septembre 2016 Page 32-33Fugues numéro 33-06 septembre 2016 Page 34-35Fugues numéro 33-06 septembre 2016 Page 36-37Fugues numéro 33-06 septembre 2016 Page 38-39Fugues numéro 33-06 septembre 2016 Page 40-41Fugues numéro 33-06 septembre 2016 Page 42-43Fugues numéro 33-06 septembre 2016 Page 44-45Fugues numéro 33-06 septembre 2016 Page 46-47Fugues numéro 33-06 septembre 2016 Page 48-49Fugues numéro 33-06 septembre 2016 Page 50-51Fugues numéro 33-06 septembre 2016 Page 52-53Fugues numéro 33-06 septembre 2016 Page 54-55Fugues numéro 33-06 septembre 2016 Page 56-57Fugues numéro 33-06 septembre 2016 Page 58-59Fugues numéro 33-06 septembre 2016 Page 60-61Fugues numéro 33-06 septembre 2016 Page 62-63Fugues numéro 33-06 septembre 2016 Page 64-65Fugues numéro 33-06 septembre 2016 Page 66-67Fugues numéro 33-06 septembre 2016 Page 68-69Fugues numéro 33-06 septembre 2016 Page 70-71Fugues numéro 33-06 septembre 2016 Page 72-73Fugues numéro 33-06 septembre 2016 Page 74-75Fugues numéro 33-06 septembre 2016 Page 76-77Fugues numéro 33-06 septembre 2016 Page 78-79Fugues numéro 33-06 septembre 2016 Page 80-81Fugues numéro 33-06 septembre 2016 Page 82-83Fugues numéro 33-06 septembre 2016 Page 84-85Fugues numéro 33-06 septembre 2016 Page 86-87Fugues numéro 33-06 septembre 2016 Page 88-89Fugues numéro 33-06 septembre 2016 Page 90-91Fugues numéro 33-06 septembre 2016 Page 92-93Fugues numéro 33-06 septembre 2016 Page 94-95Fugues numéro 33-06 septembre 2016 Page 96-97Fugues numéro 33-06 septembre 2016 Page 98-99Fugues numéro 33-06 septembre 2016 Page 100-101Fugues numéro 33-06 septembre 2016 Page 102-103Fugues numéro 33-06 septembre 2016 Page 104-105Fugues numéro 33-06 septembre 2016 Page 106-107Fugues numéro 33-06 septembre 2016 Page 108-109Fugues numéro 33-06 septembre 2016 Page 110-111Fugues numéro 33-06 septembre 2016 Page 112-113Fugues numéro 33-06 septembre 2016 Page 114-115Fugues numéro 33-06 septembre 2016 Page 116-117Fugues numéro 33-06 septembre 2016 Page 118-119Fugues numéro 33-06 septembre 2016 Page 120-121Fugues numéro 33-06 septembre 2016 Page 122-123Fugues numéro 33-06 septembre 2016 Page 124-125Fugues numéro 33-06 septembre 2016 Page 126-127Fugues numéro 33-06 septembre 2016 Page 128-129Fugues numéro 33-06 septembre 2016 Page 130-131Fugues numéro 33-06 septembre 2016 Page 132-133Fugues numéro 33-06 septembre 2016 Page 134-135Fugues numéro 33-06 septembre 2016 Page 136-137Fugues numéro 33-06 septembre 2016 Page 138-139Fugues numéro 33-06 septembre 2016 Page 140-141Fugues numéro 33-06 septembre 2016 Page 142-143Fugues numéro 33-06 septembre 2016 Page 144-145Fugues numéro 33-06 septembre 2016 Page 146-147Fugues numéro 33-06 septembre 2016 Page 148-149Fugues numéro 33-06 septembre 2016 Page 150-151Fugues numéro 33-06 septembre 2016 Page 152-153Fugues numéro 33-06 septembre 2016 Page 154-155Fugues numéro 33-06 septembre 2016 Page 156-157Fugues numéro 33-06 septembre 2016 Page 158-159Fugues numéro 33-06 septembre 2016 Page 160-161Fugues numéro 33-06 septembre 2016 Page 162-163Fugues numéro 33-06 septembre 2016 Page 164-165Fugues numéro 33-06 septembre 2016 Page 166