Fugues n°33-06 septembre 2016
Fugues n°33-06 septembre 2016
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°33-06 de septembre 2016

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Éditions Nitram

  • Format : (184 x 260) mm

  • Nombre de pages : 166

  • Taille du fichier PDF : 80,5 Mo

  • Dans ce numéro : redécouvrir Mapplethorpe.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 128 - 129  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
128 129
BIEN VIVRE_PRÉVENTION DU VIH CHEZ LES HOMMES Mobilise! de mieux les choisir selon ses préférences de tous ordres, a peut-être réduit la nécessité de fréquenter les espaces gais et de participer à des événements communautaires pour socialiser et avoir du sexe. D’autre part, chez les plus jeunes, peu importe l’orientation sexuelle, les modèles relationnels et le rapport au genre se sont «fluidifiés» créant un partage de lieux sociosexuels, somme toute, relativement sécuritaires pour les jeunes LGBTQ. Dans un tel contexte, l’urgence de se retrancher dans des espaces clairement LGBTQ n’est peut-être pas ressentie avec la même intensité. Nous laisserons le soin aux sociologues de nous éclairer davantage sur la question. Aurait-t-on aussi perdu de bonnes raisons de s’engager, voire de militer? On le dirait bien, tout au moins pour une bonne proportion de personnes de la communauté. C’est vrai que diverses menaces comme le VIH ou la non reconnaissance de ses droits ont été à l’époque, des moteurs de mobilisation importants. Le contexte a changé. Le VIH est maintenant une maladie chronique dont on ne voit plus la nécessité de parler. On a tous les moyens pour prévenir cette infection et une personne qui vit avec le VIH a tous les moyens de vivre une sexualité sans risques pour ses partenaires et d’avoir une bonne qualité de vie. Sur le plan légal et sociopolitique, depuis 2002, avec la loi instituant l’union civile et établissant les nouvelles règles de filiation, jusqu’à la dernière inclusion au code civil, en 2015, qui permet aux personnes transgenres d’obtenir des documents officiels reflétant leur identité de genre sans devoir subir des chirurgies et des traitements médicaux visant à changer de sexe, les droits des personnes LGBTQ sont davantage reconnus. Diverses politiques et plan d’action contribuent à la création d’environnements favorables aux diversités sexuelles. Alors pourquoi, dans le quotidien de chacun d’entre nous, membres de la communauté LGBTQ, intervenants-es et alliés-es, vivons-nous ou sommes-nous témoins d’expériences de discrimination, de rejet, d’exclusion ou de façon plus insidieuse, d’intimidation, d’harcèlement et d’humiliation? Comment expliquer ces multiples témoignages exprimés d’inéquités et d’injustices en matière d’accès aux services alors que les lois et les politiques devraient être favorables? C’est certain qu’au Québec, l’accès aux services pour «monsieur et madame tout le monde» est un problème. Mais ce problème est multiplié si vous êtes membres de la communauté LGBTQ et encore plus, si vous appartenez à un autre type de minorités (ethnoculturelles, par exemple). «Me semble qu’il y a encore place à la mobilisation et à l’engagement… me semble que ces situations méritent qu’on s’y attaque ». //////////// 128 FUGUES.COM SEPTEMBRE 2016 «Me semble que s’engager dans sa communauté est encore d’actualité!» S’engager dans sa communauté, c’est davantage que la fréquenter et participer à ses événements socioculturels ou sportifs. C’est chercher les tribunes, prendre la parole, débattre, faire valoir son point, croire en ses capacités, chercher à augmenter ses compétences, développer son sens critique et l’exprimer… individuellement et collectivement, pour faire changer les choses, des choses qui nous semblent inacceptables et pour lesquelles nous proposons des solutions et nous contribuons à leur mise en place. Une enquête et un forum : s’engager maintenant, pour aujourd’hui et pour demain À Montréal, il est possible de s’engager de multiples façons. Le projet MOBILISE! est l’une des tribunes qui crée un espace propice à l’engagement envers la communauté. Dans le cadre du projet MOBILISE! plusieurs d’entre vous avez pris ou prendrez la parole pour nous raconter des situations où vous n’avez pu recevoir les services dont vous aviez besoin et auxquels vous aviez droit (projetmobilise.org/fr/participer/activites/). Les 21 et 22 octobre prochain, nous tiendrons un forum communautaire où ensemble nous dégagerons ce qui nous semble prioritaire en termes d’enjeux préventifs et de barrières d’accès aux services en matière de santé sexuelle. Nous proposerons des solutions. Nous poursuivrons ce genre d’événements et d’actions jusqu’à ce que nous ayons une écoute et des moyens. C’est pour ces raisons que nous menons actuellement une enquête en ligne à laquelle vous êtes invité à participer (projetmobilise.org/enquete). Cette enquête nous permettra de mieux documenter les stratégies de prévention que vous utilisez, comment vous les combinez et dans quels contextes. Cela nous aidera aussi à documenter les obstacles que vous avez rencontrés lorsque vous avez tenté d’avoir accès à différents services de santé sexuelle et en lien avec d’autres besoins de santé. Il faut avoir ces données vite pour pouvoir brasser la cage (voir notre article dans le Fugues du mois d’août 2016). Sur le plan de la recherche, soyez à l’affût d’une autre enquête nommée ENGAGE (voir autre article dans ce même numéro), qui débutera très bientôt sur des questions du même ordre mais couvrant de façon plus exhaustive les diverses dimensions de la santé sexuelle et des ITSS. MO- BILISE! appuie ENGAGE, car los équipes travaillent de façon synergique et sont animées par la même volonté de travailler avec la communauté à l’amélioration de la santé de ses membres et ce, dans le respect de ses diversités. Pour que toutes ces données de recherche aient du poids et de la crédibilité aux yeux des politiciens et des décideurs, il faut une participation importante et il faut une diversité d’expériences. Les données de recherche sont un moyen de gagner du pouvoir collectivement et votre participation à ces recherches est une forme d’engagement tangible et significatif envers la communauté. 6 JOANNE OTIS, PH.D ET COLLABORATEURS DU PROJET MOBILISE! www.projetmobilise.org
609005EX



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Fugues numéro 33-06 septembre 2016 Page 1Fugues numéro 33-06 septembre 2016 Page 2-3Fugues numéro 33-06 septembre 2016 Page 4-5Fugues numéro 33-06 septembre 2016 Page 6-7Fugues numéro 33-06 septembre 2016 Page 8-9Fugues numéro 33-06 septembre 2016 Page 10-11Fugues numéro 33-06 septembre 2016 Page 12-13Fugues numéro 33-06 septembre 2016 Page 14-15Fugues numéro 33-06 septembre 2016 Page 16-17Fugues numéro 33-06 septembre 2016 Page 18-19Fugues numéro 33-06 septembre 2016 Page 20-21Fugues numéro 33-06 septembre 2016 Page 22-23Fugues numéro 33-06 septembre 2016 Page 24-25Fugues numéro 33-06 septembre 2016 Page 26-27Fugues numéro 33-06 septembre 2016 Page 28-29Fugues numéro 33-06 septembre 2016 Page 30-31Fugues numéro 33-06 septembre 2016 Page 32-33Fugues numéro 33-06 septembre 2016 Page 34-35Fugues numéro 33-06 septembre 2016 Page 36-37Fugues numéro 33-06 septembre 2016 Page 38-39Fugues numéro 33-06 septembre 2016 Page 40-41Fugues numéro 33-06 septembre 2016 Page 42-43Fugues numéro 33-06 septembre 2016 Page 44-45Fugues numéro 33-06 septembre 2016 Page 46-47Fugues numéro 33-06 septembre 2016 Page 48-49Fugues numéro 33-06 septembre 2016 Page 50-51Fugues numéro 33-06 septembre 2016 Page 52-53Fugues numéro 33-06 septembre 2016 Page 54-55Fugues numéro 33-06 septembre 2016 Page 56-57Fugues numéro 33-06 septembre 2016 Page 58-59Fugues numéro 33-06 septembre 2016 Page 60-61Fugues numéro 33-06 septembre 2016 Page 62-63Fugues numéro 33-06 septembre 2016 Page 64-65Fugues numéro 33-06 septembre 2016 Page 66-67Fugues numéro 33-06 septembre 2016 Page 68-69Fugues numéro 33-06 septembre 2016 Page 70-71Fugues numéro 33-06 septembre 2016 Page 72-73Fugues numéro 33-06 septembre 2016 Page 74-75Fugues numéro 33-06 septembre 2016 Page 76-77Fugues numéro 33-06 septembre 2016 Page 78-79Fugues numéro 33-06 septembre 2016 Page 80-81Fugues numéro 33-06 septembre 2016 Page 82-83Fugues numéro 33-06 septembre 2016 Page 84-85Fugues numéro 33-06 septembre 2016 Page 86-87Fugues numéro 33-06 septembre 2016 Page 88-89Fugues numéro 33-06 septembre 2016 Page 90-91Fugues numéro 33-06 septembre 2016 Page 92-93Fugues numéro 33-06 septembre 2016 Page 94-95Fugues numéro 33-06 septembre 2016 Page 96-97Fugues numéro 33-06 septembre 2016 Page 98-99Fugues numéro 33-06 septembre 2016 Page 100-101Fugues numéro 33-06 septembre 2016 Page 102-103Fugues numéro 33-06 septembre 2016 Page 104-105Fugues numéro 33-06 septembre 2016 Page 106-107Fugues numéro 33-06 septembre 2016 Page 108-109Fugues numéro 33-06 septembre 2016 Page 110-111Fugues numéro 33-06 septembre 2016 Page 112-113Fugues numéro 33-06 septembre 2016 Page 114-115Fugues numéro 33-06 septembre 2016 Page 116-117Fugues numéro 33-06 septembre 2016 Page 118-119Fugues numéro 33-06 septembre 2016 Page 120-121Fugues numéro 33-06 septembre 2016 Page 122-123Fugues numéro 33-06 septembre 2016 Page 124-125Fugues numéro 33-06 septembre 2016 Page 126-127Fugues numéro 33-06 septembre 2016 Page 128-129Fugues numéro 33-06 septembre 2016 Page 130-131Fugues numéro 33-06 septembre 2016 Page 132-133Fugues numéro 33-06 septembre 2016 Page 134-135Fugues numéro 33-06 septembre 2016 Page 136-137Fugues numéro 33-06 septembre 2016 Page 138-139Fugues numéro 33-06 septembre 2016 Page 140-141Fugues numéro 33-06 septembre 2016 Page 142-143Fugues numéro 33-06 septembre 2016 Page 144-145Fugues numéro 33-06 septembre 2016 Page 146-147Fugues numéro 33-06 septembre 2016 Page 148-149Fugues numéro 33-06 septembre 2016 Page 150-151Fugues numéro 33-06 septembre 2016 Page 152-153Fugues numéro 33-06 septembre 2016 Page 154-155Fugues numéro 33-06 septembre 2016 Page 156-157Fugues numéro 33-06 septembre 2016 Page 158-159Fugues numéro 33-06 septembre 2016 Page 160-161Fugues numéro 33-06 septembre 2016 Page 162-163Fugues numéro 33-06 septembre 2016 Page 164-165Fugues numéro 33-06 septembre 2016 Page 166