Fugues n°32-08 novembre 2015
Fugues n°32-08 novembre 2015
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°32-08 de novembre 2015

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Éditions Nitram

  • Format : (184 x 262) mm

  • Nombre de pages : 164

  • Taille du fichier PDF : 34,7 Mo

  • Dans ce numéro : image + nation, avant-goût du festival de films.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 28 - 29  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
28 29
IMAGE+NATI0N_DU 26 NOVEMBRE AU 6 DÉCEMBRE_28 e ÉDITION UN AVANT-GOÛT DU FESTIVAL A SINNER IN MECCA UN GAI À LA MECQUE MIL flIMU:41/11M 2. Md.1, -1MILIMC Dans le cadre du Festival Image + Nation, on pourra voir le film documentaire d’un réalisateur gai musulman, Parvez Sharma. A Sinner in Mecca (Un pécheur à la Mecque) a été filmé secrètement lors du fameux « hadj », en 2011. Clandestinement, puisqu’il est formellement interdit par les autorités saoudiennes d’avoir des caméras. Moment normalement « sacré » dans la vie d’un musulman, Parvez Sharma y va ainsi en tant que musulman sunnite, mais également comme homme gai et marié ! Vivant dans la ville de tous les excès et de presque toutes les libertés, à New York, Parvez Sharma, qui est d’origine indienne, va s’immerger dans cette philosophie musulmane stricte dans laquelle baigne cette Arabie Saoudite qui contrôle les lieux saints de l’islam. Le film commence alors que Sharma clavarde avec un autre homme, un Saoudien gai au surnom de « Mo786 », qui lui dit qu’il a assisté à un décapitation d’un homme dans la ville de Médine. Celui-ci était soupçonné d’être gai. Effrayé, l’interlocuteur de Sharma lui dit que « c’est l’enfer ici… Fais quelque chose pour me sortir de cet enfer ! » On voit Parvez Sharma se marier, à New York, avec son conjoint Daniel, un musicien athée. D’emblée, il nous déclare qu’il « vit une crise de foi », mais qu’il désire aller en pèlerinage et se prouver qu » il peut être gai et musulman pratiquant. « Rempli de peur et de doute, j’entre dans Médine », dira-t-il. THAT’S NOT US/028 FUGUES.COM NOVEMBRE 2015 PARVEZ SHARMA A Sinner in Mecca nous fait entrer dans ce monde quasi surréaliste du hadj, alors que la police et l’armée saoudiennes survolent les lieux, dirigent les gens, etc. Le film est rempli d’images tournées à la sauvette par l’auteur alors qu’il se sent surveillé ou que des gens lui ordonnent de ne pas les filmer. On sent aussi sa foi profonde en un islam pacifique, pendant qu’il fait le tour de la Kaaba (le centre de la grande mosquée de La Mecque), un grand cube qui, selon la croyance, a été construit par le prophète Abraham et son fils Ismaël. À signaler que tous ces endroits sont absolument et formellement interdits aux non-musulmans, Sharma le remarque d’ailleurs dans son film. Au cœur de cet islam, Sharma découvre aussi l’envers du décor  : un centre d’achats à quelques centaines de mètres de la Kaaba, son café Starbuck’s (dont la femme sur le logo a été oblitérée) et, surtout, les montagnes de détritus que doivent piétiner les pèlerins pour sortir du site. « J’ai accompli les trois rituels, cependant, j’ai été poussé, je me suis blessé, mais je ne me sens pas mieux pour autant. Ma foi semble disparaître en ce lieu… », avouera-t-il accablé par tant de déchets laissés ainsi et le « commercialisme » prôné par la famille royale saoudienne. On voit, également, Parvez Sharma dans son Inde natale, là où les musulmans locaux vivent selon un islam « soufi », mystique, plus paisible, loin de l’islam « wahhabite » strict, rigoureux et drastique enseigné par les Saoudiens et les musulmans ultra-conservateurs… A Sinner in Mecca a reçu les prix du Grand Jury du festival Outfest Los Angeles 2015, le festival de film LGBT, ainsi que celui du Grand Jury du festival de documentaires de Sheffield. « Une brave exploration de l’islam sans précédent », disait récemment la critique du magazine Out, « Brillant… rare… ciblant l’islam wahhabite », écrivait pour sa part le magazine Vice, sur ce documentaire fascinant qui entre dans un monde inconnu pour la plupart des Occidentaux non musulmans… « Avec grande poésie, une histoire personnelle très délicate et un appel à l’action », pouvait-on lire dans le journal The Guardian ! À noter que Parvez Sharma avait réalisé aussi, en 2008, A Jihad for Love (un Jihad pour l’amour), un film qui lui avait valu de sévères critiques de la part des musulmans conservateurs et dont certains avaient émis une fatwa (sorte de décret) pour sa mort puisque celui-ci parlait ouvertement d’homosexualité et d’islam… 6 PASSIOUR A SINNER IN MECCA sera présenté en version originale, lors du festival IMAGE+NATION. Pour connaître le jour, l’heure et le lieu de la représentation, visitez le site du festival www.image-nation.org ou fugues.com THAT’S NOT US QUI SOMMES NOUS ? Le film That’s Not Us explore les questions de la sexualité et des relations avec une perspective nouvelle, à travers l'histoire de trois jeunes couples d’amis - l'un couple gai, un couple de lesbiennes, et un couple hétérosexuel – au cours d’un voyage à la plage pour profiter des derniers jours de l'été. « Nous voulions faire un film sur les jeunes gais et lesbiennes qui sont engagés dans une relation », dit William Sullivan, le réalisateur du film. « Nous voulions montrer des personnages qui ne sont pas coupés du reste du monde, qui ne sont pas des stéréotypes, mais des êtres complexes émotionnellement. » 6 HECTOR CARTIER THAT’S NOT US sera présenté, en version originale lors du festival IMAGE+NATION. Pour connaître le jour, l’heure et le lieu de la représentation, visitez le site du festival www.image-nation.org ou fugues.com
WHERE ARE YOU GOING HABIBI ? TROUVER UN SENS À LA VIE Ibrahim, un jeune Allemand d'origine turque, mène une double vie  : il vit avec sa famille traditionnelle, mais en dehors de la maison, c’est un homme gai confiant en lui même, qui cherche l'amour et... un emploi. Rien n’arrête l'entreprenant « Ibo », dans sa course pour trouver sa propre voie dans la vie, même pas les frictions avec sa famille et le fait de tomber en amour avec la « mauvaise » personne — Ali, un lutteur qui s’avère également être un criminel, allemand et hétérosexuel. Avec une touche subtile et douce, le réalisateur Tor Iben et l’acteur principal Cem Alkan réussissent à créer Ibrahim, un personnage attachant qui, malgré les revers, sait parfaitement là où il veut aller, et surtout, ce qui va lui faire plaisir dans la vie. Contre toute attente, il se développe entre lui et Ali une histoire qui les dépasse. De l’amitié, de l’amour, de la passion, simplement de l’attirance, un engouement éphémère ? Ou peut-être tout cela la fois, semble nous dire ce délicieux film. 6 YANNICK LECLERC WHERE ARE YOU GOING HABIBI ? sera présenté en version originale avec sous-titres dans le cadre du festival IMAGE+NATION. Pour connaître l’heure et le lieu de la représentation, visitez, dès la mi-novembre, le site du festival image-nation.org ou celui de fugues.com IMAGE+NATION FESTIVAL FILM LGBT MONTRÉAL PARTAGEZ VOS HISTOIRES SHARE YOUR STORIES 26NOVEMBRE06DÉCEMBRE2015 26NOVEMBRE 06DÉCEMBRE 2015 IMAGE-NATION.ORG @IMAGE_NATION FACEBOOK.COM/IMAGE.NATION.FESTIVAL



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Fugues numéro 32-08 novembre 2015 Page 1Fugues numéro 32-08 novembre 2015 Page 2-3Fugues numéro 32-08 novembre 2015 Page 4-5Fugues numéro 32-08 novembre 2015 Page 6-7Fugues numéro 32-08 novembre 2015 Page 8-9Fugues numéro 32-08 novembre 2015 Page 10-11Fugues numéro 32-08 novembre 2015 Page 12-13Fugues numéro 32-08 novembre 2015 Page 14-15Fugues numéro 32-08 novembre 2015 Page 16-17Fugues numéro 32-08 novembre 2015 Page 18-19Fugues numéro 32-08 novembre 2015 Page 20-21Fugues numéro 32-08 novembre 2015 Page 22-23Fugues numéro 32-08 novembre 2015 Page 24-25Fugues numéro 32-08 novembre 2015 Page 26-27Fugues numéro 32-08 novembre 2015 Page 28-29Fugues numéro 32-08 novembre 2015 Page 30-31Fugues numéro 32-08 novembre 2015 Page 32-33Fugues numéro 32-08 novembre 2015 Page 34-35Fugues numéro 32-08 novembre 2015 Page 36-37Fugues numéro 32-08 novembre 2015 Page 38-39Fugues numéro 32-08 novembre 2015 Page 40-41Fugues numéro 32-08 novembre 2015 Page 42-43Fugues numéro 32-08 novembre 2015 Page 44-45Fugues numéro 32-08 novembre 2015 Page 46-47Fugues numéro 32-08 novembre 2015 Page 48-49Fugues numéro 32-08 novembre 2015 Page 50-51Fugues numéro 32-08 novembre 2015 Page 52-53Fugues numéro 32-08 novembre 2015 Page 54-55Fugues numéro 32-08 novembre 2015 Page 56-57Fugues numéro 32-08 novembre 2015 Page 58-59Fugues numéro 32-08 novembre 2015 Page 60-61Fugues numéro 32-08 novembre 2015 Page 62-63Fugues numéro 32-08 novembre 2015 Page 64-65Fugues numéro 32-08 novembre 2015 Page 66-67Fugues numéro 32-08 novembre 2015 Page 68-69Fugues numéro 32-08 novembre 2015 Page 70-71Fugues numéro 32-08 novembre 2015 Page 72-73Fugues numéro 32-08 novembre 2015 Page 74-75Fugues numéro 32-08 novembre 2015 Page 76-77Fugues numéro 32-08 novembre 2015 Page 78-79Fugues numéro 32-08 novembre 2015 Page 80-81Fugues numéro 32-08 novembre 2015 Page 82-83Fugues numéro 32-08 novembre 2015 Page 84-85Fugues numéro 32-08 novembre 2015 Page 86-87Fugues numéro 32-08 novembre 2015 Page 88-89Fugues numéro 32-08 novembre 2015 Page 90-91Fugues numéro 32-08 novembre 2015 Page 92-93Fugues numéro 32-08 novembre 2015 Page 94-95Fugues numéro 32-08 novembre 2015 Page 96-97Fugues numéro 32-08 novembre 2015 Page 98-99Fugues numéro 32-08 novembre 2015 Page 100-101Fugues numéro 32-08 novembre 2015 Page 102-103Fugues numéro 32-08 novembre 2015 Page 104-105Fugues numéro 32-08 novembre 2015 Page 106-107Fugues numéro 32-08 novembre 2015 Page 108-109Fugues numéro 32-08 novembre 2015 Page 110-111Fugues numéro 32-08 novembre 2015 Page 112-113Fugues numéro 32-08 novembre 2015 Page 114-115Fugues numéro 32-08 novembre 2015 Page 116-117Fugues numéro 32-08 novembre 2015 Page 118-119Fugues numéro 32-08 novembre 2015 Page 120-121Fugues numéro 32-08 novembre 2015 Page 122-123Fugues numéro 32-08 novembre 2015 Page 124-125Fugues numéro 32-08 novembre 2015 Page 126-127Fugues numéro 32-08 novembre 2015 Page 128-129Fugues numéro 32-08 novembre 2015 Page 130-131Fugues numéro 32-08 novembre 2015 Page 132-133Fugues numéro 32-08 novembre 2015 Page 134-135Fugues numéro 32-08 novembre 2015 Page 136-137Fugues numéro 32-08 novembre 2015 Page 138-139Fugues numéro 32-08 novembre 2015 Page 140-141Fugues numéro 32-08 novembre 2015 Page 142-143Fugues numéro 32-08 novembre 2015 Page 144-145Fugues numéro 32-08 novembre 2015 Page 146-147Fugues numéro 32-08 novembre 2015 Page 148-149Fugues numéro 32-08 novembre 2015 Page 150-151Fugues numéro 32-08 novembre 2015 Page 152-153Fugues numéro 32-08 novembre 2015 Page 154-155Fugues numéro 32-08 novembre 2015 Page 156-157Fugues numéro 32-08 novembre 2015 Page 158-159Fugues numéro 32-08 novembre 2015 Page 160-161Fugues numéro 32-08 novembre 2015 Page 162-163Fugues numéro 32-08 novembre 2015 Page 164