Fugues n°32-08 novembre 2015
Fugues n°32-08 novembre 2015
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°32-08 de novembre 2015

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Éditions Nitram

  • Format : (184 x 262) mm

  • Nombre de pages : 164

  • Taille du fichier PDF : 34,7 Mo

  • Dans ce numéro : image + nation, avant-goût du festival de films.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 22 - 23  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
22 23
IMAGE+NATI0N_DU 26 NOVEMBRE AU 6 DÉCEMBRE_28 e ÉDITION UN AVANT-GOÛT DU FESTIVAL/022 FUGUES.COM NOVEMBRE 2015 ordinateur. Cela dit, pour faire un film avec un certain confort et un budget conséquent, c’est plus difficile que jamais. Et, à ce stade-ci de ma carrière, ça ne m’intéresse pas vraiment de réaliser un film fauché, avec deux bouts de ficelles, sans argent. Sérieusement, je ne sais pas comment on peut lever des fonds conséquents auprès d'investisseurs, même pour un film dont le budget n’est que de 200 000 $, sachant qu’il est très difficile d’assurer un retour sur investissement. Le marché du DVD (qui comptait pour une partie importante du financement) n’existe presque plus et personne ne veut payer des sommes raisonnables pour le contenu (tant pour la télé que pour les sites web). Les sites de téléchargement paient des ristournes dérisoires et trop de gens téléchargent illégalement les films. Dans de tels cas, nous ne recevons rien pour notre travail. Dans la situation actuelle, KIss Me, Kill Me n’aurait pu se faire si nous n’avions recueilli, une part importante du budget, soit un peu plus de 100 000 $, via Kickstarter. Faire appel aux fans s’est avérée LA façon qui nous a permis de rassembler le budget et de réaliser un film de la manière que nous voulions le faire. C’est beaucoup de travail de séduction avant le film, que d’effectuer une collecte de fonds de cette façon, et il faut certainement se débarrasser de son égo, dans la mesure où on demande littéralement aux gens de donner leur argent durement gagné pour que nous puissions faire un film. Cela dit, quand ça fonctionne, c’est très gratifiant de s’apercevoir qu’autant de gens voulaient aider et construire une communauté autour du projet de ce film. Au lieu d’avoir un producteur qui a droit de vie ou de mort sur le projet, nous avons plus de 900 bailleurs de fonds qui sont, espérons, tous très fiers d'avoir contribué à rendre cela possible. Donc, à l’avenir, il est certain que je vais chercher des façons pour construire de manière durable ce genre de soutien et faire participer les gens qui veulent faire partie de tels projets. Des gens qui veulent permettre la production de ce type de films, parce que c’est important pour eux, même s’il n'y a pas vraiment d’incitation financière de le faire. Aux États-Unis, je crois qu'il s’agit de la seule façon, actuellement, pour que des films indépendants avec une certaine qualité de production puissent voir le jour. Sans compter que les centaines d’investisseurs deviennent autant d’ambassadeurs qui font la promotion du film autour d’eux et via leurs réseaux. Casper, dites-nous qu’elles sont les trois raisons principales pour lesquelles nos lecteurs ne devraient pas manquer KISS ME, KILL ME ? Premièrement, la distribution est absolument merveilleuse ! Nous avons tellement d'acteurs fantastiques qui sont formidables dans ce film. Vous connaissez sans doute beaucoup d’entre eux à cause d'autres rôles gais qu’ils ont interprétés. Et pas seulement Gale Harold... Vous verrez Van Hansis de As The World Turns et Eastsiders, Matthew Ludwinski (qui a fait la couverture de Fugues, il y a 3 ans) et Allison Lane, qui étaient de mon film Going Down in LA LA Land. Vous pourrez y voir Jonathan Lisecki de GAYBY, Jai Rodriguez de Queer Eye, Jackie Monahan de Foxy Merkins et la drag queen Shangela, que vous reconnaîtrez de la populaire série Drag Race. Et ce ne sont pas les seuls… Deuxièmement, le scénario de David Michel Barrett — comme je l’ai mentionné plus tôt — est vraiment très amusant et truffé de rebondissements. Je pense sincèrement que vos lecteurs vont passer un bon moment et apprécieront Kiss Me, Kill Me.. Et, bien sûr, pour savoir qui est le meurtrier… (rires) GALE HAROLD ET MATTHEW LUDWINSKI En terminant, si vous me permettez, venez voir le film au festival. C’est toujours plus agréable de voir un film en groupe et sur grand écran. Et il est très important de soutenir un festival de films comme Image+Nation, si essentiel à la vie culturelle et à la vie communautaire. 6 YVES LAFONTAINE Vous pouvez suivre la page Facebook ou Instagram de KISS ME, KILL ME à www.facebook.com/KissMeKillMeFilm et sur instagram.com/kissmekillmemovie KISS ME, KILL ME sera présenté en version originale anglaise, lors du festival IMAGE+NATION. Pour connaître le jour, l’heure et le lieu de la représentation, visitez le site du festival www.image-nation.org ou fugues.com
« La diversité àrceuvre. RBC, fier commanditaire du 28 e festival image+nation contribue à la culture cinématographique dans toute sa diversité » Pour en savoir plus sur RBC, visitez www.rbc.com 504005



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Fugues numéro 32-08 novembre 2015 Page 1Fugues numéro 32-08 novembre 2015 Page 2-3Fugues numéro 32-08 novembre 2015 Page 4-5Fugues numéro 32-08 novembre 2015 Page 6-7Fugues numéro 32-08 novembre 2015 Page 8-9Fugues numéro 32-08 novembre 2015 Page 10-11Fugues numéro 32-08 novembre 2015 Page 12-13Fugues numéro 32-08 novembre 2015 Page 14-15Fugues numéro 32-08 novembre 2015 Page 16-17Fugues numéro 32-08 novembre 2015 Page 18-19Fugues numéro 32-08 novembre 2015 Page 20-21Fugues numéro 32-08 novembre 2015 Page 22-23Fugues numéro 32-08 novembre 2015 Page 24-25Fugues numéro 32-08 novembre 2015 Page 26-27Fugues numéro 32-08 novembre 2015 Page 28-29Fugues numéro 32-08 novembre 2015 Page 30-31Fugues numéro 32-08 novembre 2015 Page 32-33Fugues numéro 32-08 novembre 2015 Page 34-35Fugues numéro 32-08 novembre 2015 Page 36-37Fugues numéro 32-08 novembre 2015 Page 38-39Fugues numéro 32-08 novembre 2015 Page 40-41Fugues numéro 32-08 novembre 2015 Page 42-43Fugues numéro 32-08 novembre 2015 Page 44-45Fugues numéro 32-08 novembre 2015 Page 46-47Fugues numéro 32-08 novembre 2015 Page 48-49Fugues numéro 32-08 novembre 2015 Page 50-51Fugues numéro 32-08 novembre 2015 Page 52-53Fugues numéro 32-08 novembre 2015 Page 54-55Fugues numéro 32-08 novembre 2015 Page 56-57Fugues numéro 32-08 novembre 2015 Page 58-59Fugues numéro 32-08 novembre 2015 Page 60-61Fugues numéro 32-08 novembre 2015 Page 62-63Fugues numéro 32-08 novembre 2015 Page 64-65Fugues numéro 32-08 novembre 2015 Page 66-67Fugues numéro 32-08 novembre 2015 Page 68-69Fugues numéro 32-08 novembre 2015 Page 70-71Fugues numéro 32-08 novembre 2015 Page 72-73Fugues numéro 32-08 novembre 2015 Page 74-75Fugues numéro 32-08 novembre 2015 Page 76-77Fugues numéro 32-08 novembre 2015 Page 78-79Fugues numéro 32-08 novembre 2015 Page 80-81Fugues numéro 32-08 novembre 2015 Page 82-83Fugues numéro 32-08 novembre 2015 Page 84-85Fugues numéro 32-08 novembre 2015 Page 86-87Fugues numéro 32-08 novembre 2015 Page 88-89Fugues numéro 32-08 novembre 2015 Page 90-91Fugues numéro 32-08 novembre 2015 Page 92-93Fugues numéro 32-08 novembre 2015 Page 94-95Fugues numéro 32-08 novembre 2015 Page 96-97Fugues numéro 32-08 novembre 2015 Page 98-99Fugues numéro 32-08 novembre 2015 Page 100-101Fugues numéro 32-08 novembre 2015 Page 102-103Fugues numéro 32-08 novembre 2015 Page 104-105Fugues numéro 32-08 novembre 2015 Page 106-107Fugues numéro 32-08 novembre 2015 Page 108-109Fugues numéro 32-08 novembre 2015 Page 110-111Fugues numéro 32-08 novembre 2015 Page 112-113Fugues numéro 32-08 novembre 2015 Page 114-115Fugues numéro 32-08 novembre 2015 Page 116-117Fugues numéro 32-08 novembre 2015 Page 118-119Fugues numéro 32-08 novembre 2015 Page 120-121Fugues numéro 32-08 novembre 2015 Page 122-123Fugues numéro 32-08 novembre 2015 Page 124-125Fugues numéro 32-08 novembre 2015 Page 126-127Fugues numéro 32-08 novembre 2015 Page 128-129Fugues numéro 32-08 novembre 2015 Page 130-131Fugues numéro 32-08 novembre 2015 Page 132-133Fugues numéro 32-08 novembre 2015 Page 134-135Fugues numéro 32-08 novembre 2015 Page 136-137Fugues numéro 32-08 novembre 2015 Page 138-139Fugues numéro 32-08 novembre 2015 Page 140-141Fugues numéro 32-08 novembre 2015 Page 142-143Fugues numéro 32-08 novembre 2015 Page 144-145Fugues numéro 32-08 novembre 2015 Page 146-147Fugues numéro 32-08 novembre 2015 Page 148-149Fugues numéro 32-08 novembre 2015 Page 150-151Fugues numéro 32-08 novembre 2015 Page 152-153Fugues numéro 32-08 novembre 2015 Page 154-155Fugues numéro 32-08 novembre 2015 Page 156-157Fugues numéro 32-08 novembre 2015 Page 158-159Fugues numéro 32-08 novembre 2015 Page 160-161Fugues numéro 32-08 novembre 2015 Page 162-163Fugues numéro 32-08 novembre 2015 Page 164