Fugues n°32-08 novembre 2015
Fugues n°32-08 novembre 2015
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°32-08 de novembre 2015

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Éditions Nitram

  • Format : (184 x 262) mm

  • Nombre de pages : 164

  • Taille du fichier PDF : 34,7 Mo

  • Dans ce numéro : image + nation, avant-goût du festival de films.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 162 - 163  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
162 163
FEIRrY ? El\IECAL T 514.605.7641 UNW.PERRYS EN ECAL.COM 311010 MADO EST AU BOUTTE LA DOLCE VITA mier « bistecca alla fiorentina » une pièce de bœuf italien de 1 kilo qu’on partage à deux. C’est grillé sur charbon de bois et ça se mange avec du citron. Cochon vous dites ! Homer Simpson aurait bavé sa vie ! Dernière étape et pièce de résistance de ce fabuleux voyage, partir à la conquête des villages et des vignobles de la Toscane. C’est au volant d’une belle Fiat qu’on roulera à travers champs, campagne, hameaux et montagnes sur des routes abruptes et serpentueuses à vous donner le vertige et le tournis. Moi qui déteste les manèges qui tournent et retournent, je peux vous dire que j’ai passé le voyage avec le cœur sur le bord des lèvres. Mais c’est un détail quand on pense à tout ce qu’on a vu et surtout, tout ce qu’on a bu et tout ce qu’on a mangé ! Comme j’étais avec ma sœur Nicole, la grande sommelière de la famille, grâce à ses contacts avec la chambre de commerce des producteurs de vins d’Italie, nous fumes reçues comme des reines partout où on arrêtait et j’ai eu la chance de déguster des perles de grands crus souvent hors de prix et introuvables au Québec. Ah le doux Chianti Classico, ah le sexy Brunello di Montalcino, ah le suave Nobile di Montepulciano, laissez faire la bouteille pis emmenez le tonneau icitte ! Vraiment mes chéris, la Toscane c’est le nec plus ultra de l’Italie. J’avais adoré la Sicile mais là je pense que j’ai trouvé mon nirvana. Prendre l’apéro sur la Piazza San Michele au cœur du sympathique village de Lucca, imiter les touristes et prendre une photo le corps à moitié penché devant la tour de Pise, tomber sous le charme de la ravissante Sienne où j’ai mangé le meilleur Tiramisu au monde, déambuler nonchalamment dans les ruelles de la pittoresque San Gimignano, boire, manger et dormir soulée de bon vin au vignoble de Rocca di Castagnoli, luncher avec la famille italienne et manger les meilleurs tagliatelles à la truffe blanche à la Cantina Gattavecchi de Montepulciano et faire la visite de la cave avec le jeune Maurizio, frisé comme un berger et beau comme un chérubin, miam, miam. « Nicole va donc faire un tour aux cuisines, j’ai besoin de discuter en privé avec Maurizio ». Ah le salami italien, c’est si bon, ça se mange sans faim ! Vas-y mon chéri, gave-moi comme un oie ! Et ce formidable périple au pays de mes ancêtres s’est terminé en apothéose au Château Banfi près de Montalcino où nous passâmes deux nuits au vignoble dans un chalet de luxe pour 8 personnes, perdues au milieu des champs de vignes, où dans la 162 FUGUES.COM NOVEMBRE 2015 même soirée on croisera sur la route, un bambi apeuré, un gros crapaud désabusé, un lièvre agité et une laie et ses marcassins pressés de rentrer à la maison. Et est-ce que je vous ai dit qu’on était toutes seules dans cette demeure digne du ranch de Dallas avec du vin à profusion, du champagne et un repas gastronomique offert au restaurant du Château. Pas mêlant, on se serait cru en plein épisode de « Absolutely Fabulous » ! J’vous jure mes chéris, c’est difficile de revenir à la réalité après une aventure paradisiaque comme celle-là. Et la réalité nous a rattrapées à Rome la veille de notre départ pour Montréal où on retrouvait notre chum de party, la Beaulieu, qui nous attendait impatiemment depuis 3 jours pour nous raconter ses 22 baises rencontrées sur Scruff, Grndr et autres apps à fourrer et pour nous faire découvrir la vraie Rome des romains en nous trimbalant d’un nouveau quartier inconnu à l’autre pour notre plus grand bonheur et notre plus grand émerveillement. La Dolce Vita ! Encore de la bouffe et du vin La meilleure pizza  : c’est à « La Parata Braceria » du charmant village de Bagno Vignoni qu’elle se trouve. Il faut goûter celle au saucisson Finocchiona et au fromage Pecorino, c’est bon en sale ! Les meilleures pâtes  : Difficile de choisir, elles sont bonnes partout. Mais si j’avais à choisir la sauce, je dirais la « sugo ragù alla fiorentina », une simple sauce tomates à la viande de bœuf florentin et de porc haché, mais avec les italiens y’a rien de vraiment simple, on ajoute une bouteille de vin à la sauce et faut pas être pressé, ça mijote pendant presque 4 heures. Le meilleur vin  : C’est au vignoble de Silvio Nardi qu’on l’a bu. Accompagné d’une divine polenta aux légumes grillés, chu déjà toute humide juste d’y penser. La meilleure Grappa  : la Grappa ambrée du vignoble Icario est le nectar des Dieux. 6 MADO LAMOTTE
les jours Casiers 3 hres $6.00 (sauf ke Dimanche) Nâuveau Donjon En locatio privée Maintenant DisponiblCasier 6 hrs Casier 6 hrs S7.00 Spécial Vert & Sam 15h à 23h Casier 6h $17 Chambre 6h $21 $7.00 15h à 00 $10.00 00h à $7.00 Chambre Simple 6 hrs h a 15h 5h à 08h $8.50.50 Chambre Simple 6 hrs $9.50 Chambre Simple 6 hrs.15h à 00h 00h à 08 $10.00 $15.50 $12.50 Le retour des Dimanches Spaghetti L'Après-Party se passe au GI Joe/The After-Party happens at GI Joe ZrliCEDG121iii MS $15.50 1166 Ste-Catherine E, Mtl H2L-2G7 511007EX



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Fugues numéro 32-08 novembre 2015 Page 1Fugues numéro 32-08 novembre 2015 Page 2-3Fugues numéro 32-08 novembre 2015 Page 4-5Fugues numéro 32-08 novembre 2015 Page 6-7Fugues numéro 32-08 novembre 2015 Page 8-9Fugues numéro 32-08 novembre 2015 Page 10-11Fugues numéro 32-08 novembre 2015 Page 12-13Fugues numéro 32-08 novembre 2015 Page 14-15Fugues numéro 32-08 novembre 2015 Page 16-17Fugues numéro 32-08 novembre 2015 Page 18-19Fugues numéro 32-08 novembre 2015 Page 20-21Fugues numéro 32-08 novembre 2015 Page 22-23Fugues numéro 32-08 novembre 2015 Page 24-25Fugues numéro 32-08 novembre 2015 Page 26-27Fugues numéro 32-08 novembre 2015 Page 28-29Fugues numéro 32-08 novembre 2015 Page 30-31Fugues numéro 32-08 novembre 2015 Page 32-33Fugues numéro 32-08 novembre 2015 Page 34-35Fugues numéro 32-08 novembre 2015 Page 36-37Fugues numéro 32-08 novembre 2015 Page 38-39Fugues numéro 32-08 novembre 2015 Page 40-41Fugues numéro 32-08 novembre 2015 Page 42-43Fugues numéro 32-08 novembre 2015 Page 44-45Fugues numéro 32-08 novembre 2015 Page 46-47Fugues numéro 32-08 novembre 2015 Page 48-49Fugues numéro 32-08 novembre 2015 Page 50-51Fugues numéro 32-08 novembre 2015 Page 52-53Fugues numéro 32-08 novembre 2015 Page 54-55Fugues numéro 32-08 novembre 2015 Page 56-57Fugues numéro 32-08 novembre 2015 Page 58-59Fugues numéro 32-08 novembre 2015 Page 60-61Fugues numéro 32-08 novembre 2015 Page 62-63Fugues numéro 32-08 novembre 2015 Page 64-65Fugues numéro 32-08 novembre 2015 Page 66-67Fugues numéro 32-08 novembre 2015 Page 68-69Fugues numéro 32-08 novembre 2015 Page 70-71Fugues numéro 32-08 novembre 2015 Page 72-73Fugues numéro 32-08 novembre 2015 Page 74-75Fugues numéro 32-08 novembre 2015 Page 76-77Fugues numéro 32-08 novembre 2015 Page 78-79Fugues numéro 32-08 novembre 2015 Page 80-81Fugues numéro 32-08 novembre 2015 Page 82-83Fugues numéro 32-08 novembre 2015 Page 84-85Fugues numéro 32-08 novembre 2015 Page 86-87Fugues numéro 32-08 novembre 2015 Page 88-89Fugues numéro 32-08 novembre 2015 Page 90-91Fugues numéro 32-08 novembre 2015 Page 92-93Fugues numéro 32-08 novembre 2015 Page 94-95Fugues numéro 32-08 novembre 2015 Page 96-97Fugues numéro 32-08 novembre 2015 Page 98-99Fugues numéro 32-08 novembre 2015 Page 100-101Fugues numéro 32-08 novembre 2015 Page 102-103Fugues numéro 32-08 novembre 2015 Page 104-105Fugues numéro 32-08 novembre 2015 Page 106-107Fugues numéro 32-08 novembre 2015 Page 108-109Fugues numéro 32-08 novembre 2015 Page 110-111Fugues numéro 32-08 novembre 2015 Page 112-113Fugues numéro 32-08 novembre 2015 Page 114-115Fugues numéro 32-08 novembre 2015 Page 116-117Fugues numéro 32-08 novembre 2015 Page 118-119Fugues numéro 32-08 novembre 2015 Page 120-121Fugues numéro 32-08 novembre 2015 Page 122-123Fugues numéro 32-08 novembre 2015 Page 124-125Fugues numéro 32-08 novembre 2015 Page 126-127Fugues numéro 32-08 novembre 2015 Page 128-129Fugues numéro 32-08 novembre 2015 Page 130-131Fugues numéro 32-08 novembre 2015 Page 132-133Fugues numéro 32-08 novembre 2015 Page 134-135Fugues numéro 32-08 novembre 2015 Page 136-137Fugues numéro 32-08 novembre 2015 Page 138-139Fugues numéro 32-08 novembre 2015 Page 140-141Fugues numéro 32-08 novembre 2015 Page 142-143Fugues numéro 32-08 novembre 2015 Page 144-145Fugues numéro 32-08 novembre 2015 Page 146-147Fugues numéro 32-08 novembre 2015 Page 148-149Fugues numéro 32-08 novembre 2015 Page 150-151Fugues numéro 32-08 novembre 2015 Page 152-153Fugues numéro 32-08 novembre 2015 Page 154-155Fugues numéro 32-08 novembre 2015 Page 156-157Fugues numéro 32-08 novembre 2015 Page 158-159Fugues numéro 32-08 novembre 2015 Page 160-161Fugues numéro 32-08 novembre 2015 Page 162-163Fugues numéro 32-08 novembre 2015 Page 164